RSS
RSS

Nous manquons de membres dans les Îles de Fer et le Val d'Arryn.
Les points de "régions dépeuplées" iront aux personnes de ces régions.

Hoster Tully, Rickard Stark, Jon Arryn, Quellon Greyjoy
et Doran Martell sont très attendus.
Le nouveau système de vote aux top-sites a été mis en place.
Félicitations à Larra Ouestrelin qui devient administratrice !
Un grand merci à elle

Partagez|

Dyrgis ♒ A baby shark is still a fucking shark

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
The She SharkThe She Shark
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 33
Avatar : Maisie Williams
Autres Comptes : Catelyn Tully && Jorah Mormont && Larra Ouestrelin && Leo Staedmon
Date d'inscription : 15/09/2017
Localisation : Harrenhal pour le tournoi
Métier : Pêcheuse

Message Sujet: Dyrgis ♒ A baby shark is still a fucking shark Ven 15 Sep - 0:23




Dyrgis

what is dead may never die.
Passe ta souris sur la photo
   
Âge : 18 ans
Situation familiale : Célibataire, mais bien souvent entourée d'un homme ou d'une femme.
Statut : Bâtarde non-reconnue du seigneur Harloi.
Localisation : Harrenhal pour le tournoi
Métier : Pêcheuse.
Particularités : Elle n'a pas peur des hommes et rêve de se battre comme eux, avec sa propre flotte.
Allégeance : Personne hormis le Dieu noyé.
Description de la famille : Elle a une petite soeur, bâtarde également, répondant au nom de Sigryd. Son père est le seigneur Harloi, quant à sa mère il s'agit d'une roturière de l'île d'Harloi.
Compétences particulières : Elle a un très grand sens de l'orientation, sur Terre comme en Mer. Elle sait se servir d'une hache de guerre.
Faiblesses du personnage : Son genre est sûrement son plus grand problème, puisqu'en étant femme, elle est sous-considérée malgré ses capacités au combat. Elle n'a aussi aucune féminité.
Groupe : Îles de Fer
Rang personnalisé : The She Shark
Avatar : Maisie Williams
Autre ? : /

♒︎ Dyrgis est malheureusement née avec le mauvais sexe. C'est une bâtarde non reconnue du seigneur Harloi. Malgré ses efforts pour ressembler à un homme, elle ne s'appellera jamais Dyrgis Pyke.
♒︎ Dyrgis ne s'est jamais senti l'âme d'une femme, elle a toujours été garçon manqué. Ses passions ont toujours été de naviguer, se battre et piller. Porter une robe ou s'apprêter est loin d'être son passe-temps de prédilection.
♒︎ Elle est analphabète car apprendre à lire ou écrire à une bâtarde non reconnue n'est pas au programme. Cela dit elle sait coudre et pêcher. Loin d'elle l'envie de coudre des robes, elle préfère user de ce talent pour concevoir des voiles pour les bateaux.
♒︎ Plus jeune, elle poussait le vice pour tenter de se faire passer pour un des fils du seigneur Harloi. Elle s'est coupé les cheveux courts et piquait des armes dans l'armurerie pour s'entraîner avec son meilleur ami. De cette manière, elle espérait être assez convaincante pour monter sur un boutre et naviguer vers d'autres contrée. En se faisant passer pour un adolescent muet, ce stratagème a fonctionné une ou deux fois.
♒︎ Lors de son premier raid, elle a compris que c'était ce pourquoi elle était née et que le Dieu noyé ne lui avait pas fait cadeau de son sexe féminin, car ça compliquait la tâche. Elle a pris goût aux pillages et même à tuer ses ennemis.
♒︎ Elle n'aime pas se laisser marcher sur les pieds et a toujours su remettre les hommes à leur place. Ça lui a valu beaucoup de moqueries et elle s'est même souvent faite violenter pour cela. Mais aujourd'hui certains commencent à la respecter. Malgré tout, il y a encore beaucoup de chemin à faire.
♒︎ Aujourd'hui, plus besoin de se couper les cheveux au plus court car il est difficile pour elle de cacher qu'elle est une femme malgré son apparence peu féminine. Malgré tout, elle a su faire ses preuves et on lui donne parfois la chance de naviguer vers les contrées vertes.
♒︎ Elle dit toujours ce qu'elle pense et ce, principalement lorsqu'elle n'est pas contente ou pas d'accord. Elle aime toujours avoir raison et personne ne peut l'empêcher de donner son avis, qu'il plaise ou non.
♒︎ Sigryd est sa demi-soeur et aussi la seule personne qui compte réellement pour elle. Elle la protège et tente de la rendre plus forte alors que celle-ci tente de l'adoucir. Elles se complètent et sont fusionnelles.
Que pensez-vous du règne d'Aerys II Targaryen ?
Si vous pensez que le règne d'un quelconque Roi m'intéresse, vous vous mettez le doigt dans l'oeil. Je n'ai jamais attaché d'importance à qui que ce soit, pas même à mon père biologique. Il ne m'a jamais reconnue alors en toute logique, je ne le reconnais pas moi-même. Comment voulez-vous alors que je m'intéresse à un Roi d'une contrée verte. Nous, les Fer-nés, nous sommes indépendants que les continentaux le veuillent ou non. Je ne ploierai jamais le genoux à un tel homme. Après tout, je suis une femme, je n'ai pas à ployer le genou.
En tant que bâtarde, j'ai au moins le mérite d'être libre de mes actes ou du moins de mes pensées. Que ce soit un Targaryen ou je ne sais quel autre pitre sur le trône de Fer,
ça ne m'intéresse pas. C'est dire si un Roi sur le trône de Sel m'importerait vraiment.
Tant que je peux pêcher, vivre ma vie et éventuellement partir en Raid avec mes semblables, je m'en fiche. Cela dit, une Reine pourrait changer la donne, mais pensez-vous dans ce monde de machiste, une Reine est un rêve impossible, pourtant un rêve que nous femmes espérons au fond de nous. Je suis la propre reine et maîtresse de ma vie à l'heure actuelle, libre de tout serments et ne servant que le Dieu noyé qui jusqu'à présent ne m'a fait défaut qu'une seule fois.

Participerez-vous au Tournoi d'Harrenhal ?
Participer est un grand mot. M'y rendre, oui, c'est au programme. Ce n'est pas que les festivités westerosi m'intéressent plus que ça mais c'était l'occasion pour moi de naviguer et de voir un peu plus en détail les contrées vertes. Il était aussi question d'être aux côtés de ma soeur pendant ce voyage. La sachant aux côtés de son homme, Denys Timbal, je ne pouvais la laisser partir aussi loin pour la première fois sans être là, à ses côtés, pour être certaine qu'on ne serve pas d'elle de manière incorrecte. Je n'ai pas tant peur de nos semblables, mais ces hommes du continents, qui sait ce qu'ils chercheraient à faire en voyant la beauté de ma jeune sœur ? C'est un secret pour personne, elle est douce et séduisante, je ne peux moi-même le nier. Alors oui, j'assisterai au tournoi.
Quant à ce qu'il s'est passé durant ces deux premières journées, je n'ai pas réellement d'avis. Les querelles entre seigneurs du continent me dépassent. Ce défi lancé par le Nordien à l'encontre du Roi est peut-être bien le seul point intéressant du tournoi. Prétendre être fort en chevauchant et en tenant une lance est si ridicule, même moi j'aurais pu le faire facilement. Ce fut d'ailleurs une agréable surprise de voir que sous ce heaume de chevalier mystère se cachait une jeune femme. Je me suis vue en elle,
la beauté en moins. Elle est un exemple pour nous toutes.


De vous à nous


Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises
Moi, Dyrgis, certifie sur l'honneur avoir lu le règlement, avoir plus de seize ans et être d'accord pour que tout arrive à mon personnage durant son aventure sur De Cendre et De Fer. Je donne mon accord pour que mon personnage soit mené à mourir au cours de l'aventure. Comme j'ai bien lu le règlement, je vous donne le mot de passe, qui est vérifié par Sigryd .

YMJ
Oui, voilà, je l'avoue, je suis faible. C'est toujours moi... Votre Catelyn/Jorah/Larra/Leo nationale. Ça commence à faire long la liste j'espère que ce personnage vous plaira


Revenir en haut Aller en bas
avatar
The She SharkThe She Shark
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 33
Avatar : Maisie Williams
Autres Comptes : Catelyn Tully && Jorah Mormont && Larra Ouestrelin && Leo Staedmon
Date d'inscription : 15/09/2017
Localisation : Harrenhal pour le tournoi
Métier : Pêcheuse

Message Sujet: Re: Dyrgis ♒ A baby shark is still a fucking shark Ven 15 Sep - 0:23


L'Histoire

Le requin qu’on ne voit pas est toujours plus dangereux que celui qu’on voit.



A girl is no one

An 270, Lune 9.

« Passe-moi le filet Dyrgis. »

D’un pied maladroit elle traversa le bateau de pêche pour attraper le filet. Elle le donna à sa mère et l’observa attentivement. Si la jeune fer-née avait déjà des rêves bien loin de la pêche, elle ne voulait pas décevoir la seule personne qui, dans sa vie, lui accordait un tant soit peu d’importance. Ce n’est pas que cette activité ne lui plaisait pas, au contraire. La mer a toujours été quelque chose dont elle s’est sentie proche et pas seulement à cause de ses origines. Déjà enfant elle ne pouvait passer un jour sans se rendre au bord de l’eau. Elle ne demandait qu’une chose, c’était de suivre sa mère sur son embarcation. Alors forcément, la première fois que sa mère lui a accordé sa confiance pour la faire monter sur le bateau de pêche, elle était l’enfant la plus heureuse du monde.

Sa mère lança le filet dans la mer et Dyrgis était attentive. Il fallait absolument qu’elles parviennent à attraper suffisamment de poissons car les derniers jours avaient été difficiles pour elles. La pêche était mauvaise et le peu qu’elles ramenaient sur l’île n’intéressaient généralement pas grand monde. Mais là, la mère de la jeune fille s’agite, il semblerait que la prise soit bonne. Dyrgis s’approche de sa mère pour l’aider à ramener le filet et un grand sourire s’affiche sur leurs visages à chacune. Pour la première fois depuis un moment, elles allaient avoir pas mal de choses à vendre.

« La prochaine fois, tu me laisseras lancer le filet moi-même ? »

La mère était hésitante, mais elle acquiesça. En réalité, elle était fière de voir sa fille unique aussi investie dans ce qui les fait vivre. Elle savait que la jeune Dyrgis avait des rêves bien plus inaccessibles pour une jeune bâtarde comme elle, mais malgré tout elle jouait le jeu, pour le moment.

Si ce jour-là les ventes avaient été bonnes, Dyrgis avait ressenti le besoin de poser une question à sa mère. Elle qui se veut généralement secrète, intime et garde tout pour elle, elle avait profité de ce jour spécial pour questionner sa mère. Elle ignorait si elle aurait des réponses à ses interrogations, mais elle s’y risquait et cette opportunité ne se représenterait pas. Jamais plus elle n’oserait s’ouvrir sur ses inquiétudes et sur ce qui la laisse perplexe. Si elle a toujours accepté d’être une bâtarde, elle n’a jamais compris les raisons pour lesquelles son père, le seigneur Harloi, ne l’avait pas reconnue. Elle ne connaissait que très peu de ses frères et sœurs mais elle en savait certains ayant plus d’importance que d’autres, ayant un lien plus privilégié avec leur père. Mais pas Dyrgis. Et lorsqu’elle demanda pourquoi, sa mère baissa les yeux, ayant du mal à avouer la vérité, sachant les mots blessants pour elle et pour sa fille.

« Parce que tu es née avec le mauvais sexe, Dyrgis. »

Elle ne comprenait pas. Oui, elle était vouée à être une femme biologiquement parlant, mais elle n’avait jamais réellement agi comme telle, elle n’avait jamais senti cette féminité en elle. Si sa mère est un exemple pour certaines choses, elle a toujours pris pour modèles, les meilleurs hommes fer-nés de son île, toujours à observer les hommes se battre, s’entraîner. Elle a souvent passé du temps près des embarcations, espérant pouvoir monter sur l’une d’entre elles et partir loin pour se battre, pour piller. Elle n’a jamais été le genre d’enfant douce, délicate et apeurée, tout le contraire. Elle a le goût du risque, un franc-parler, une impulsivité et un sale caractère. Le courage et l’instinct sont ses maîtres mots et ils lui dictent depuis très jeune qu’elle mérite un avenir plus glorieux que la pêche.

« Je lui prouverai alors que même une femme peut être une enfant digne de ce nom. »

Si impressionner son père biologique fut son objectif, avec le temps, elle réalisa que c’était à elle-même qu’elle voulait prouver sa véritable valeur. Si aujourd’hui elle est dans les basques de sa mère à l’imiter sur son bateau, elle sait qu’un jour elle fera bien plus que cela.


If I were a boy

An 273, Lune 7.

« Qu’est-ce que tu fais encore-là, bâtarde ? »

Encore une fois, Dyrgis repartit bredouille.

« J’vois bien qu’vous avez peur de vous faire battre par une fille. »

Elle tourna le dos à ces garçons qui s’entraînaient. Elle avait commencé à prendre les armes  tout comme eux pour participer comme si de rien n’était. La veille, elle avait pris un couteau pour couper ses cheveux. Elle était persuadée qu’en faisant cela, elle aurait plus de chance de passer pour un garçon. Mais tout le monde la connaissait par ici, tout le monde savait qui elle était car elle n’était pas très discrète. C’est depuis son plus jeune âge qu’elle observait tous les hommes de l’île sachant se battre. Tout le monde savait qu’elle aspirait à devenir une combattante mais tout le monde lui riait au nez. Si elle n’insistait pas, elle n’hésitait pas à dire ce qu’elle pensait.

Cette fois-là encore ça avait échoué malgré sa coupe et elle ne connaissait qu’une personne vers qui se tourner. Son ami, son seul véritable ami. Ils n’ont pas du tout le même âge, il pourrait presque être son père quand on y pense mais il l’a prise sous son aile, amusé par l’envie de Dyrgis à vouloir apprendre à se battre, à vouloir se comporter comme un homme. Contrairement aux autres, il ne s’est pas moqué d’elle et au contraire, il lui a promis de lui apprendre ce qu’elle voudrait savoir. Mais jusqu’à présent, il l’a fait languir, il lui a dit qu’elle n’était pas prête mais la patience de la jeune fille a des limites.

« Ce soir, j’veux qu’tu m’apprennes à m’battre. »

Il n’allait peut-être pas venir mais Dyrgis jugeait qu’elle était prête pour cela. Elle avait suffisamment attendu et elle s’était bien investie dans ce que sa mère voulait : la pêche. Mais pour Dyrgis ce n’était pas suffisant, ce n’était pas ce pour quoi elle était née. Alors ce jour-là elle décida de s’introduire dans l’armurerie de son père. Avec sa petite taille et sa façon à passer inaperçue, elle ne se ferait pas prendre, du moins elle l’espérait. Une fois dans l’armurerie, elle dû choisir une arme et une seule pour éviter de se faire remarquer. Son regard se porte vers une hache de guerre. Elle n’a jamais su pourquoi, mais c’est l’arme qu’elle avait choisie. Parfaite pour sa taille, ni trop lourde, ni trop légère, cette hache de guerre allait devenir son arme de prédilection.

Le soir même, elle retrouva son vieil ami. Il était venu, à sa grande surprise. Elle eut un sourire satisfait car enfin elle allait pouvoir apprendre. Mais elle n’avait pas prévu de faire face à autant de difficulté. Lorsqu’elle voyait les autres hommes manier les armes, tout semblait si facile, si léger, si calculé. Mais la hache commençait à peser à force de la porter sans rien faire de plus. Ce premier entraînement fut très instructif pour la jeune Dyrgis et non pas là où elle avait pensé. Evidemment, elle avait beaucoup, beaucoup de chemin avant de pouvoir prétendre être une guerrière. Des années d’entraînement l’attendent. Mais elle avait appris qu’il fallait d’abord se connaître et comprenait mieux pourquoi son ami avait attendu avant de l’entraîner.

« Je f'rai mieux demain. Je prendrai peut-être une épée cette fois-ci. »

Mais il lui demanda de revenir avec la même hache. Si elle commençait à se disperser avec divers types d’armes, elle n’apprendrait jamais à connaître sa force et ses limites correctement. Elle était trop impatiente, et si ça ne tenait qu’à elle, malgré la fatigue elle se serait entraînée toute la nuit. Elle devait malheureusement ramener la hache à l’armurerie avant que qui que ce soit ne se rende compte de rien.

A partir de ce jour, elle décida de mettre de l’argent de côté à chaque vente de poissons afin de pouvoir s’acheter un jour une hache rien que pour elle, adaptée à sa taille, sa force et son poids. C’était l’objectif qu’elle s’était donné.


To the Greenlands

An 278, Lune 12.

Elle ne les laissera pas partir sans elle. Pas cette fois-ci. Cela fait quelques jours qu’elle est du côté de Pyk. De ce côté des îles de Fer, on ne la connaît pas vraiment et elle est persuadée qu’elle peut jouer de son physique pour arriver à se faire embaucher pour un raid. Jusqu’à présent, le peu de personnes lui ayant fait confiance n’a jamais accepté de la faire monter à bord d’un bateau pour quelque chose de sérieux, pas même son demi-frère. Cette fois-ci, on la prendrait pour un adolescent. Même si on lui demande de nettoyer le pont, elle l’acceptera si ça peut lui permettre de voir les contrées vertes.

Elle observe ces hommes chargeant le boutre, prêt à larguer les amarres pour s’en aller. La destination ? Inconnue pour elle, mais elle ne s’en inquiète pas. C’est bien le dernier de ses soucis. Quitter les îles de Fer serait déjà un grand pas pour elle. Maintenant qu’elle sait à peu près se battre correctement, elle ne veut plus rester là, à pêcher. Cela reste quelque chose qu’elle aime faire avec sa demi-sœur, Sigryd, maintenant que sa mère n’est plus de ce monde, il ne lui reste plus que la belle blonde et Othgar sur qui compter. Après tout, elle a toujours veillé à ne pas s’attacher, à ne compter que sur très peu de personnes en dehors d’elle-même. Mais là, elle les a prévenu, elle veut partir quelque temps, ou essayer en tout cas.

Lorsqu’elle voit les derniers hommes monter, elle se précipite vers la passerelle pour monter à son tour à bord. Mais un homme l’arrête juste devant, un homme à la carrure imposante contrairement à elle. Elle baisse la tête.

« Qu’est-ce que tu veux gamin ? »

« On m’a demandé de v’nir nettoyer le pont m’sieur. »

« Avec une hache ? »

« C’est pour me défendre, m’sieur. On n’sait jamais. »

L’homme grogne dans sa barbe mais laisse finalement la jeune Dyrgis monter à bord. Pour une fois, sa supercherie aura marché. Elle tente de cacher son sourire satisfait et d’agir comme tous les autres. Si elle sait naviguer et entretenir un bateau, monter à bord d’un tel navire, c’est une grande première pour elle. Mais elle n’a jamais eu peur et les nouveautés sont quelque chose qui la motivent beaucoup. Elle se fait discrète, chose qui n’est pas difficile avec sa petite taille. On la bouscule et se retient de crier sur ces maladroits. Elle doit jouer le rôle du pauvre gamin qui est juste là pour nettoyer sauf qu’une fois à terre, elle ne laissera personne lui dicter que faire. Elle connaît les histoires des hommes de son île, elle les entend souvent dans les tavernes quand on ne lui demande pas d’en sortir. Les histoires de pillages, les histoires de tueries pour obtenir ce qui est notre, tout cela lui donne des frissons, de bons frissons. Elle ne reste pas immobile pour ne pas attirer l’attention. Certains lui donnent des ordres et elle les suit. Au fond d’elle, elle jubile. Elle s’arrête même un moment pour observer les terres des îles de Fer s’éloigner au loin.

Ils ne naviguèrent pas très longtemps. Une bonne grosse journée ou peut-être deux, tout au plus. Elle n’avait pas vu le temps passer mais ils arrivèrent alors à destination. Lorsqu’elle demanda à l’un des hommes où ils étaient, ils répondirent : la Baie d’Enfer. Le nom était plaisant mais elle ne savait pas où cela se trouvait. Si elle avait un bon sens de l’orientation, elle n’avait jamais eu accès à de belles et grandes cartes de Westeros. Tout ce qu’elle connaissait, c’étaient son île et le reste des îles de Fer, rien de plus. Tout le monde se précipita hors du bateau. L’objectif étant de piller les villages sur le chemin d’un fief appelé Pouce-Flint. Elle attrapa sa hache et se faufila discrètement dans la masse de fer-nés descendant du bateau. Elle imitait ceux qui l’entouraient, tentant d’apprendre.

Sa hache en main, un air décidé et jubilatoire, elle suivit deux hommes. Ils n’avaient visiblement pas remarqué sa présence, mais ils se cachèrent, observant un premier village. Lors de ce raid, Dyrgis tua ses premières personnes. Des enfants, des femmes ou même des vieillards, rien de bien glorieux. Elle récupéra ce qu’elle pouvait récupérer même si ces personnes étaient plutôt pauvres, la consigne était clair : ramener tout ce qu’ils pouvaient. Elle récupéra des armes, des vivres, de l’alcool et le peu d’argent qu’elle trouva. Elle était plutôt fière de son premier raid même si elle avait manqué de se faire tuer elle aussi. Mais cette adrénaline était ce qui la motivait à en vouloir plus. Tout se passe rapidement. Ils n’eurent pas atteint l’objectif initial, mais ils avaient récupéré suffisamment de choses pour pouvoir repartir jusqu’à Pyk.

Elle se découvrait un côté d’elle qu’elle ne connaissait pas. Elle n’avait jamais pensé tuer des personnes faibles qui n’ont rien demandé, mais même si elle avait été hésitante au départ, les regards insistants et certains l’ayant prise de cours l’avaient motivée à le faire sans réfléchir. Etonnamment, elle y avait en quelque sorte pris goût.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
♒︎ La Sirène Bleue♒︎ La Sirène Bleue
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : La Sirène Bleue, Sisi, Siggy, Sig
Corbeaux : 194
Avatar : Katheryn Winnick
Autres Comptes : Lyanna Stark ♆ Oberyn Martell ♆ Janna Tyrell ♆ Creighton Rogers ♆ Petyr Baelish
Date d'inscription : 19/04/2017
Localisation : Sur la route, direction Île-aux-Ours
Métier : Femme-Sel, pêcheuse

Message Sujet: Re: Dyrgis ♒ A baby shark is still a fucking shark Ven 15 Sep - 0:27

MA SISTAAAAAH ce titre

Rere(...)BIENVENUE

JE SUIS TROP CONTENTE tu sais où me trouver si besoin


the little mermaid ♒︎ Feeling used and abused, but i still love you baby.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The She SharkThe She Shark
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 33
Avatar : Maisie Williams
Autres Comptes : Catelyn Tully && Jorah Mormont && Larra Ouestrelin && Leo Staedmon
Date d'inscription : 15/09/2017
Localisation : Harrenhal pour le tournoi
Métier : Pêcheuse

Message Sujet: Re: Dyrgis ♒ A baby shark is still a fucking shark Ven 15 Sep - 0:33

T'inquiètes bébé, t'es pas prête de te débarrasser de moi

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
The Rat with The Steel BeakThe Rat with The Steel Beak
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Œil-de-Rapace ; Daven le Jeune ; Agneau Noir ; Rat au Bec-d'Acier.
Corbeaux : 221
Avatar : L'acteur Isaac Hempstead-Wirght.
Date d'inscription : 13/05/2017
Localisation : Le Tournoi de Harrenhal.
Métier : Ecuyer de Brandon Stark et espion de Melhavak.

Message Sujet: Re: Dyrgis ♒ A baby shark is still a fucking shark Ven 15 Sep - 10:33

LARRAAAA, c'est quoi ce personnage de fouuuuu ?! Et cet avatar, je le plussoie +1000     T'as l'intention de passer par combien d'autres têtes Starkiennes ? Ta faiblesse te jouera des tours, je te le prédis -ou pas- Ecoutes, ma belle, re-bienvenue parmi nous, bon courage pour ta dernière partie de fiche ! Je ne m'inquiètes pas trop pour toi, t'as l'air de déjà bien gérer ton nouveau personnage qui tue sa maman Sérieusement, Dyrgis est trop géniale. Bravo à sa créatrice et à son interprète, ça va déchirer ! Je kiffe



It's the earth where you live that forged you. Your pain is your sharpen stone. It's bad, but it is how your heart will become a steel blade and your head an iron shield. That's what’s protecting you against those fucking realm's sewers. arctic monkeys
daven
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The Little UnicornThe Little Unicorn
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 38
Avatar : Mila Kunis
Date d'inscription : 09/09/2017
Localisation : Le Tournoi de Harrenhal
Métier : Lady

Message Sujet: Re: Dyrgis ♒ A baby shark is still a fucking shark Ven 15 Sep - 11:12

Re bienvenue ! La classe ce perso *-*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The soul of a huntressThe soul of a huntress
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 141
Avatar : Lucy Griffiths
Autres Comptes : Munda
Date d'inscription : 13/05/2017
Localisation : En route vers Accalmie
Métier : Dame d'atour de Lyanna

Message Sujet: Re: Dyrgis ♒ A baby shark is still a fucking shark Ven 15 Sep - 11:16

Ohhh j'adore ton nouveau persoooo


My mission, to help Lyanna in her wacky plans
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The She SharkThe She Shark
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 33
Avatar : Maisie Williams
Autres Comptes : Catelyn Tully && Jorah Mormont && Larra Ouestrelin && Leo Staedmon
Date d'inscription : 15/09/2017
Localisation : Harrenhal pour le tournoi
Métier : Pêcheuse

Message Sujet: Re: Dyrgis ♒ A baby shark is still a fucking shark Ven 15 Sep - 13:15

Merci les coupains What a Face
Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'étoile RieuseL'étoile Rieuse
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Asha
Corbeaux : 239
Avatar : Katie McGrath
Autres Comptes : Rhaegar Targaryen - Melhavak - Emphyria Vance
Date d'inscription : 11/05/2017
Localisation : Harrenhal
Métier : Dame de compagnie d'Elia Martell

Message Sujet: Re: Dyrgis ♒ A baby shark is still a fucking shark Ven 15 Sep - 13:32

tu connais la maison rebienvenue


A maid with laughing purple eyes
When the night has come That I've lost my way around You're my light against the darkness
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Dyrgis ♒ A baby shark is still a fucking shark

Revenir en haut Aller en bas

Dyrgis ♒ A baby shark is still a fucking shark

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» ♪ Baby there's a Shark in the water ♪ [Nat' PV Ethan]|| END||
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Baby Doc et Michèle Bennett, un couple très détesté des Haïtiens.
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Shark in the water

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De Cendres et de Fer :: Wanted Dead or Alive :: When you play to the game of thrones... :: You win :: Îles de Fer-