RSS
RSS

Nos Super-PV

Hoster Tully, Maege Mormont, Jon Arryn, Quellon Greyjoy,
Robert Baratheon et Doran Martell sont très attendus.
Les Super-Scénario

Ethan Glover, Leo Staedmon, Mathis Rowan
sont très attendus par leur créateurs.

Partagez|

Falling from the stars (Ashara et Ellaria)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
bâtarde dorne
Voir le profil de l'utilisateur

⚜️ CORBEAUX : 28
⚜️ DRAGONS D'OR : 76
⚜️ STATUT MARITALE : célibataire, en couple libertin
⚜️ AVEC : Oberyn Martell
⚜️ ft. : sybilla deen
⚜️ COPYRIGHT : fassophy
⚜️ DÉBUT DE MA CONQUÊTE : 04/01/2018
⚜️ TU PEUX M'Y TROUVER : Denfert
⚜️ MON MÉTIER : guérisseuse
⚜️ POSSESSIONS :

Message Sujet: Falling from the stars (Ashara et Ellaria) Mer 10 Jan - 18:01

Encore un jour de voyage, combien étaient derrière elle maintenant ? Arrivé au portes des terres moins arides, Ellaria n'avait pu s'empêcher de soupirer avant de jeter un regard en arrière. Le voyage s'était passé plus ou moins sans encombres, du moins il n'y avait pas eu d'attaques mais juste une tempête qui les avait pris par surprise. Elle savait Oberyn a Lancehélion et rien que d'imaginer qu'elle s'éloignait de lui avait provoqué quelques pointes d'anxiété. Mais son amie avait besoin d'elle, et Ellaria avait fait tout son possible pour partir au plus vite de Denfert. A dos de sa monture, elle avait profité d'un convoi marchand pour atteindre tranquillement sa destination dans passer pour une fugitive. Les voyages ne s'étaient pas fait en grands nombres par le passé, Oberyn avait été le premier à l'enlever de Dorne et c'était là la toute première fois qu'elle le faisait seule. Ça aurait pu être pire, mais elle était tout de même assez satisfaite de constater que ce n'était pas que les élans affectueux qu'elle avait pour Oberyn qui l'avaient laissée le suivre aveuglément mais bien qu'il l'avait aidée à évoluer et à être bien plus courageuse qu'elle ne l'avait été auparavant. Un comble pour une guérisseuse d'avoir la peur au ventre de s'éloigner de chez elle, ce temps là était bel et bien révolu et son futur en serait bien moins incertain. Il avait brisé ce cercle, son environnement venait ainsi s'élargir.

Trèves de distractions, Ellaria reposa son regard devant elle et rattrapa le convoi en quelques trots . Au loin l'on apercevait les Météores et d'autres pensées sous le signe de l'inquiétude vinrent crisper son visage. Elle espérait qu'Ashara se portait bien, après la mort d'Elia, elle qui avait été au plus près de la princesse pour un temps devait souffrir de cet événement injuste et trop soudain. Ellaria quant à elle s'occupait l'esprit dès qu'elle le pouvait pour ne pas se laisser consumer par l'amertume et la tristesse. Occuper ses mains à soigner des malades, prendre soin du jardin, coudre, lire, tout ce qui lui passait sous la main pouvait lui permettre de ne pas s'engouffrer trop profondément dans le deuil. Elia laisserait une trace dans tous les cœurs, jamais l'on devrait oublier, jamais l'on devrait pardonner. Un soupir, de nouveau, la période n'était pas la bonne pour se réjouir de retrouvailles quand trop de choses se bousculaient dans son esprit et malgré tout ça, elle était quand même dans cet état d'esprit ou voir une amie lui serait tout aussi bénéfique.

Bientôt elle tenterait de rejoindre Oberyn malgré qu'il lui ait demandé de rester à Denfert, le temps était venu de changer les choses. Ellaria prit son courage à deux mains et accueilli les derniers kilomètres et mètres de voyage avec bien plus d'enthousiasme que la lassitude de la compagnie de ses compagnons avaient malgré eux instauré en elle. C'était fini, enfin, elle les remercia de quelques pièces et d'un sourire qu'elle dissimula aussitôt sous le voile écarlate qu'elle portait sur la tête. La famille d'Ashara ne la portait pas dans leur cœur, autant leur éviter plus de colère s'ils ignoraient sa présence ici non?

Elle trouva facilement la demeure de la famille Dayne et tenta une approche en venant près des femmes qui lavaient le linge. Elle tendit la lettre à l'une d'entre elles pour justifier sa présence ici, tout en déclarant qu'elle était guérisseuse et une amie d'Ashara. La discrétion était de mise visiblement et Ellaria fut ainsi conduite à l'intérieur entre les domestiques et jusqu'à la chambre d'Ashara. Pas de temps à perdre, tant mieux, moins elle traînait dans les couloirs moins elle risquait d'attirer les remarques négatives de la part de sa famille.

Ellaria entra à la suite d'une domestique et retira aussitôt son voile. Un sourire timide, mais un sourire quand même éclaira le visage de la Sand qui ne perdit pas de temps pour aller étreindre son amie.

Ellaria ferma les yeux un instant, elle n'imaginait pas à quel point elle s'était fait du souci pour elle mais aussi à quel point elle lui avait manqué. La jeune femme prit ensuite ses distances et observa le visage d'Ashara afin de constater à priori son état de santé

- J'ai fait aussi vite que j'ai pu... comment te portes tu ?




~ astra
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dame de Dorne
Voir le profil de l'utilisateur

⚜️ SURNOM : L'étoile Rieuse
⚜️ CORBEAUX : 281
⚜️ DRAGONS D'OR : 277
⚜️ STATUT MARITALE : Célibataire | Eprise d'un loup du Nord et enceinte de se dernier
⚜️ AVEC : Eddard Stark
⚜️ ft. : Katie McGrath
⚜️ COPYRIGHT : Avatar - Sweety Plum
⚜️ MULTIFACE : Rhaegar Targaryen - Melhavak - Emphyria Vance
⚜️ DÉBUT DE MA CONQUÊTE : 11/05/2017
⚜️ TU PEUX M'Y TROUVER : Les Météores
⚜️ MON MÉTIER : Dame de la maison Dayne
⚜️ POSSESSIONS :
House Dayne
Spoiler:
 


Message Sujet: Re: Falling from the stars (Ashara et Ellaria) Ven 19 Jan - 13:03

Il était ironique pour la douce étoile d'etre ainsi enfermée chez elle. Elle qui avait toujours aimé sa liberté, voyager et faire ce que bon lui semblait. Aujourd'hui, tout cela n'était plus, partit en poussière quand Elia s'en était aller. Elle retrouvait finalement sa condition de femme, cette condition contre laquelle elle s'était battu, disait haut et fort ce qu'elle pensait, sans jamais ployer devant un homme. Nombreux était ceux qui l'avait détesté a la Capitale et tant mieux pour eux, car au final, elle les détestait également. La était son seul réconfort, plus jamais elle n'aurait a mettre les pied dans ce monde de charognard qu'elle haissait. Mais c'était bien le seul, car depuis son retour a Dorne, depuis son retour dans sa famille où elle avait apprit la mort de sa mère, plus rien n'était pareil et elle vivait enfermée dans le chateau. Infamie et disgrace pour l'étoile la plus brillante des Dayne, sans doute aurait elle pu leur offrir un grand mariage avec sa beauté qui aurait mis plus d'un homme a ses pieds. Et pourtant, aujourd'hui, l'étoile Ashara Dayne n'était plus qu'une ombre attendant son heure pour que le scandale éclate. Elle ne serait plus rien, sa famille serait couverte de honte parce qu'elle avait eut le malheur d'écouter son coeur. Regrettait elle? Non. Au diable la noblesse, au diable tous ses hypocrites et jaloux, au moins, jamais on ne pourrait la marier a un homme qu'elle n'aimait pas. Elle n'était plus mariable et cela valait bien son enfermement pour l'instant.

Cependant, la solitude était une cruelle compagnie. Dans ce monde si particulier qu'était les terres de la couronnes, jamais l'étoile ne s'était retrouvé aussi seule qu'aujourd'hui. Seule avec sa culpabilité, seule avec sa tristesse d'avoir perdue son amie d'enfance mais également sa mère. Si seulement, si seulement elle était rentré a la maison juste apres le tournois, si seulement elle n'avait pas suivit Elia. Elle aurait pu voir une dernière fois le sourire aimant de sa mère, elle aurait pu trouvé un visage chaleureux en rentrant chez elle. Mais loyale et dévouée, elle était resté au près d'Elia et l'avait vu s'éteindre sans rien pouvoir faire. Depuis l'étoile ne brillait plus aussi fort, ne parlait plus autant, restait en retrait loin du monde qu'elle aimait tant. Elle n'était plus rien, rien qu'un coeur blessé.

Longtemps devant son bureau elle avait hésité a lui écrire a lui, celui qui était en partit fautif de cette situation. Elle avait hésité a lui écrire pour lui dire, elle avait hésité pour lui cracher toute sa haine, elle avait hésité pour lui pleurer toutes ses peurs, elle avait hésité pour au final garder le silence. Garder le silence, c'est ce qu'elle avait fait. Car malgré le million de chose auxquelles elle avait pensé, la douce étoile n'avait pu nié qu'elle aimait bien trop son loup pour que le scandale déteigne sur sa famille déjà fortement marqué par le tournoi d'Harrenhal. Si en plus, on venait a savoir que le seul fils que l'on considérait calme, avait engrossé une dame de compagnie de l'épouse du prince, Ashara n'osait en imaginer plus. Alors elle n'avait rien fait, n'avait rien ecrit ni envoyé a son amant, pas plus qu'elle n'avait dit a son frère qui était le père de son batard. Il avait beau demandé, il avait beau s'énerver, personne ne le savait car elle se murait dans un profond silence quand la question était pausé.

Une seule lettre quitta toutefois les Météores. Une seule lettre qui fut écrite a l'attention d'une amie d'enfance, d'une batarde que l'étoile avait toujours porté dans son coeur. Dans la débacle des sentiments de la belle Ashara qui ne supportait guère la solitude, elle avait besoin d'une amie, elle avait besoin de ne pas etre seule face a cette épreuve qui était au final bien trop compliqué pour ses épaules de jeune fille. Alors elle avait écrit, elle avait été brève, demandant simplement sa présence dans la forteresse des Dayne. En aucun cas elle ne voulait en écrire trop, en aucun cas elle ne voulait que les gens sachent en attrapant un simple corbeau. Alors etre breve était tout ce qu'il y avait a faire.

De nouveau, le sourire était venu se glisser sur les lèvres délicates de l'étoile rieuse quand elle avait su qu'Ellaria Sand venait d'arriver. Rien ne l'avait rendu plus impatiente qu'en cet instant, rien ne l'avait rendu plus impatiente que de savoir que sa solitude prenait enfin fin. Maintenant elle ne serait plus seule et c'était tout ce qui importait.

Ce fut donc sourire aux lèvres, malgré un visage fatigué qu'Ashara avait accueillit son amie, l'enlaçant fermement et soupirant de soulagement. Comme il était bon de voir un visage familier et délicat en cet instant. Un visage qui n'allait pas la juger pour ce qui grandissait en son sein. Finalement la dornienne s'était écarté pour l'observé, mais le sourire resta sur le visage de l'étoile.

-Merci d'avoir fait le déplacement, je ne pouvais pas espéré mieux. Je dois admettre que je vais mieux maintenant que tu es la. Et toi comment vas tu? Le voyage n'a pas été trop éprouvant? Je m'en voudrais qu'il t'arrive quoi que ce soit par ma faute.

L'inquiétude était réelle, la Dayne s’inquiétait toujours pour ceux qui comptait pour elle. Toutefois, elle alla s'asseoir sur le rebord de son lit, ne cachant son ventre arrondit qu'elle essayait de cacher la plus pars du temps.

-Installe toi comme il se doit et repose toi, tu as du faire un long voyage.


A maid with laughing purple eyes
When the night has come That I've lost my way around You're my light against the darkness
Revenir en haut Aller en bas
avatar
bâtarde dorne
Voir le profil de l'utilisateur

⚜️ CORBEAUX : 28
⚜️ DRAGONS D'OR : 76
⚜️ STATUT MARITALE : célibataire, en couple libertin
⚜️ AVEC : Oberyn Martell
⚜️ ft. : sybilla deen
⚜️ COPYRIGHT : fassophy
⚜️ DÉBUT DE MA CONQUÊTE : 04/01/2018
⚜️ TU PEUX M'Y TROUVER : Denfert
⚜️ MON MÉTIER : guérisseuse
⚜️ POSSESSIONS :

Message Sujet: Re: Falling from the stars (Ashara et Ellaria) Sam 20 Jan - 18:19

Quel plaisir de revoir Ashara, quel soulagement pour elle aussi de revoir quelqu'un avec qui elle avait partagé ce tragique événement. Il lui arrivait d'y penser, d'en rêver, de revoir chaque minute des derniers instants d'Elia. La vie était injuste, arracher une femme aussi resplendissante, aussi aimante. Il lui arrivait toujours de prier les dieux, qu'ils prennent soin d'elle. Ellaria soupira doucement entre les bras de son amie avant de se détacher d'elle. Puis Ashara alla s'asseoir sur son lit et c'est à ce moment précis que la sand comprit les raisons de sa venue ici. Un enfant, mais quelle merveilleuse nouvelle! Alors le minois quelque peu éreinté d'Ashara trouvait là son explication, ou du moins fut elle une raison. Elle se déplaça doucement jusqu'à elle pour s'asseoir à ses côtés sur le rebord du lit.

Et c'est un large sourire qui s'invita sur ses lèvres, elle venait de comprendre certains paragraphes de sa lettre en quelques secondes et peut être aussi pourquoi elle ne l'avait pas dit de manière explicite

- Mon amie, qu'importe la hauteur des montagnes que je dois traverser, je viendrais toujours avec hâte! Je vais bien, te voir me fait aussi le plus grand bien.

Cela comblait quelque peu le vide qui s'était creusé en elle depuis qu'elle n'était plus en compagnie d'Oberyn, elle allait bien oui, techniquement elle était en forme mais son coeur avait du mal à se remettre de bien des choses. Ashara avait toujours été une amie très proche, la plus ancienne de ses connaissance et l'une des rares qui n'avait pas prêté attention à son statut d’illégitime, elles avaient confiance l'une en l'autre et n'avaient jamais eu besoin de douter : c'était ainsi depuis leur plus tendre enfance. Alors, c'était alors sans compter les jours qu'elle faisait ces voyages pour Ashara, elle lui serait toujours loyale. Un regard sur ce joli ventre qui se dessinait sous le textile délicat de sa robe et le regard brillant d'Ellaria se reposa sur le visage de son amie, elle se permit de lui prendre les mains tout en glissant l'autre sur la joue de la jeune mère, concernée toujours par son état moral et physique.

-Est ce que ce petit qui pousse est une des raisons de ma venue ? demanda t-elle avec ce même sourire.

En tant que fervente admiratrice des miracles de la vie et de l'amour, elle se réjouissait toujours de la venue au monde d'un enfant, Ashara le savait. Et en tant que guérisseuse, elle s'était souvent occupée des grossesses, détendre les mères, guérir leurs maux, les accompagner dans cette aventure et leur expliquer ce qui les attendait mais aussi les rassurer. Tout s'était toujours bien passé quand elle avait été référente, c'était toujours un vrai plaisir pour elle de leur permettre de rencontrer leurs enfants dans de bonnes conditions. Elle aimait les enfants, même les filles d'Oberyn recevaient son amour et son attention parce que c'était de cette manière que chaque enfant se devait d'être traité. Ellaria n'avait pas encore porté la vie en elle, elle avait à vrai dire toujours évité cela parce qu'elle ne voulait pas être enceinte d'hommes qui l'avaient voulue pour une nuit. Elle ne parlait pas là de mariage ou même de fidélité mais plus dans le sens ou à ses yeux, c'était trop précieux, elle avait besoin que ce soit de l'amour et non pas que de la passion. Jusque là, c'était ce prince de Dorne qu'elle aimait, mais c'était trop tôt encore pour prendre une décision et puis ils avaient bien d'autres choses à penser pour le moment n'est ce pas ? présentement, c'était l'enfant d'Ashara qui occupait son esprit. Qui était le père ? l'aimait elle ? cette nouvelle la mettait elle en joie elle aussi ? Quoi qu'il en soit, Ellaria était toute à sa disposition pour s'occuper d'elle le temps qu'elle le voudrait.

- Raconte moi, si tu le désires, tu sais que je suis toujours de ton côté

Quoi qu'il se soit passé, c'était un fait et Ellaria allait faire tout son possible pour que son amie ne souffre de rien, à commencer par la remettre en forme car elle lui apparaissait beaucoup trop fatiguée à son gout.




~ astra
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Falling from the stars (Ashara et Ellaria)

Revenir en haut Aller en bas

Falling from the stars (Ashara et Ellaria)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Dalas Stars signature
» La mythologie de Falling Angels
» Dalas Stars Aligment
» Dallas Stars
» We are all in the gutter, but some of us are looking at the stars !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De Cendres et de Fer :: Westeros :: Dorne :: Les Montagnes Rouges-