RSS
RSS

Nos Super-PV

Hoster Tully, Maege Mormont, Jon Arryn, Quellon Greyjoy,
Robert Baratheon et Doran Martell sont très attendus.
Les Super-Scénario

Ethan Glover, Leo Staedmon, Mathis Rowan
sont très attendus par leur créateurs.

Partagez|

Family, Duty, Honor /meet/ Winter is Coming.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Héritier du Nord
Voir le profil de l'utilisateur

⚜️ CORBEAUX : 97
⚜️ DRAGONS D'OR : 479
⚜️ STATUT MARITALE : Fiancé
⚜️ AVEC : Catelyn Tully
⚜️ ft. : Alexander Dreymon
⚜️ COPYRIGHT : avatar:arté - gifprofil:hela
⚜️ DÉBUT DE MA CONQUÊTE : 22/09/2017
⚜️ TU PEUX M'Y TROUVER : A Winterfell et dans ses alentours.
⚜️ MON MÉTIER : Chevalier
⚜️ POSSESSIONS : Un chien, bâtard du Nord qu'il a naturellement nommé Snow.

Message Sujet: Family, Duty, Honor /meet/ Winter is Coming. Lun 29 Jan - 23:35



   

   
the wolf and the trout

   
Cat&Bran

   
   
Le printemps faisait mine de revenir, mais les Stark continuaient de jurer que l’hiver était toujours là. Ainsi, Brandon n’avait pas quitté l’épaisse cape en grosse laine qu’il portait sur les épaules, dont le col était surmonté de la peau d’un ours brun qu’il avait récemment chassé. Il était assis sur un banc en pierre à moitié brûlé par le feu d’un dragon – selon la légende en tout cas – et à vrai dire, il mourrait de chaud. Le soleil ne tapait pas tant que ça, puisque la journée commençait à peine, et s’il pouvait jouer de l’excuse de ne pas être habitué à une telle chaleur, le temps était tout de même glacial pour la plupart des invités aux festivités d’Harrenhal. Pour être tout à fait honnête, il avait chaud notamment parce qu’il attendait quelqu’un, et qu’aussi sûr de lui qu’il aurait voulu paraître, cet élément trahissait sa nervosité. Cela, et le battement de son pied contre le sol en pierre. Il avait donné rendez-vous à sa fiancée, Catelyn Tully, dans une arrière-cour du château, juste à son arrivée – tardive – à Harrenhal. Il était arrivé la veille au soir, et avait envoyé son écuyer dans la foulée trouver les dames de compagnie de la Lady de Vivesaigues pour que celles-ci passent le message à leur maîtresse : Brandon voulait la rencontrer, ou plutôt la revoir, avant que le tourbillon des festivités ne les emporte chacun de leur côté. Elle avait répondu très rapidement, ce qui avait ravi le jeune Stark, avant qu’il ne réalise qu’il avait donc avec un rendez-vous avec Catelyn Tully à l’aube du lendemain, et qu’il ne s’était certainement pas préparé à cela. La crasse du voyage était encastrée dans les moindres plis de sa peau, il lui avait ainsi fallu plusieurs heures de bain pour se retrouver, au moins, avec des ongles et des cheveux propres. Mais en dehors de son apparence qui laissait à désirer pour des retrouvailles avec la femme qui, à priori, partagerait sa vie jusqu’à la fin de celle-ci, il ne s’était pas non plus préparé à ce qu’il allait bien pouvoir lui dire. S’il était habitué à la présence de femmes autour de lui, il n’était pas habitué à la présence de Dames, et encore moins à celle de futures fiancées. A dire vrai, la seule Dame qu’il connaissait vraiment était sa sœur Lyanna, et celle-ci n’avait aucun problème avec son odeur après deux mois de voyage, et surtout, ne laissait aucune place aux silences dans leurs discussions, puisqu’elle n’avait de cesse piailler comme savaient si bien le faire les représentantes de la gente féminine. Et si Brandon espérait que Catelyn Tully ne parlât pas autant que Lyanna Stark, il espérait aussi qu’il n’aurait pas à faire trop d’effort pour que la conversation entre eux ne démarrent. C’étaient leur père respectif qui avaient décidé de cette union, et si Brandon se trouvait trop jeune et trop peu expérimenté pour se lancer si vite dans un mariage de raison, il n’avait pas vraiment le choix. Ainsi, il espérait pouvoir créer quelque chose d’une entente avec Catelyn, avant que l’union véridique ne soit actée. Il voulait faire sienne cette décision de son patriarche, il s’était donc décidé à la contacter, un peu officieusement, de sorte à ce qu’ils puissent se croiser et entamer quelque chose d’une discussion avant que les tournois ne commencent et que Brandon ne soit happé par ceux-ci.

Il avait peu dormi, s’était habillé seul, et avait dévalé les escaliers du Château fameusement détruit par les flammes afin de retrouver la cour qu’il avait repérée la veille et qu’il n’était pas sûr de reconnaître. Ce n’était effectivement pas chose facile, Harrenhal étant le plus grand château des Sept Couronnes, mais il finit par trouver. Il était donc un peu en avance, le jour n’étant pas encore tout à fait levé. Il eut l’impression d’attendre éternellement Catelyn Tully, qu’il reconnut pourtant immédiatement en croisant son regard. Elle n’était pas la seule à avoir traversé la cour, malgré l’heure prompte : le château fourmillait de gens, de Seigneurs et d’épouses, qui déjà à la levée du jour, s’apprêtaient pour cette série de tournoi qui débutait. Il avait levé la tête plusieurs fois en direction de ces pas qui émanaient de tous les côtés, pas certain de reconnaître Dame Tully au premier abord. Il ne l’avait plus vue depuis de nombreuses années, peut-être cinq ou six. Le Soleil brillait haut dans le Ciel et l’été débutait, malgré l’éternelle rengaine des Stark qui leur faisait dire que l’hiver venait. Brandon sortait fraichement de l’enfance, poussé par son père vers l’âge adulte : il avait de nouvelles responsabilités en tant qu’héritier de Winterfell, mais la maturité réelle du jeune Stark ne semblait pas vraiment à la hauteur des attentes patriarcales. Il avait passé une partie de la visite officielle des Tully chez les Stark à observer Catelyn dans l’ombre, pendant des heures, fasciné par son étrangeté (et assez généralement par le fait que c’était une fille), et à se moquer par ailleurs plutôt ouvertement d’elle, puisqu’il faisait mine de la juger encore trop petite pour la mêler à ses activités de grand, elle qui avait eu le malheur de naître près de 24 lunes après lui. Brandon espérait qu’elle ne retiendrait pas contre lui cette unique visite qui ne témoignait en rien de la personne qu’il était aujourd’hui. Et à recroiser son regard aujourd’hui, lui revenait par flashs cette première rencontre, dont il avait tout à fait honte aujourd’hui.

Brandon se leva dès qu’il reconnût Catelyn, qu’il salua en baissant le crâne assez longuement, une fois qu’elle fut arrivée près de lui. Il plongea son regard gris dans le sien, bleu, avant de s’entendre dire « Bonjour, Dame Tully. » Il aurait voulu tendre la main, pour attraper la sienne et la baiser, mais il ne savait pas vraiment si cela se faisait, avec les gentes dames. Encore une fois, ce n’était pas le types de femmes que Brandon avait pour habitude de fréquenter, et il n’avait surtout pas envie que Catelyn Tully se sente confondue avec ce genre de dames. Brandon se recula ainsi de quelques pas, avant d’ajouter, la voix sûre :

« J’étais ravi hier soir de recevoir votre prompte réponse. Soyez rassurée, loin de moi l’idée d’organiser entre nous des rencontres secrètes. Je sais simplement que notre mariage n’aura pas lieu avant la fin de l’hiver, et j’estimais que nous croiser entre deux tournois ne serait pas suffisant. Nous serons certainement tous les deux très occupés une fois que les festivités auront commencé, c’était ainsi l’occasion pour nous d’échanger autour de toute cette … affaire. »

Brandon se surprenait à parler d’un ton un peu inquisiteur, comme il avait l’habitude de le faire avec ses troupes armées. Il se tût donc un instant, avant de se décider à montrer de la main le banc qu’il leur avait choisi, et de lui dire, d’un ton plus adouci :

« Je vous prie de m’excuser, j’ai tenté de nous trouver un banc peu abîmé par le feu des Targaryen, mais il semblerait que la forteresse aie brûlé de fond en comble. J’espère que vous dormez bien, et pas trop fraichement ? Mon frère me jure qu’il y a un trou dans le plafond de sa chambre, j’espère qu’il n’en est pas de même dans vos appartements … »

(c) DΛNDELION


The pack is going north
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

⚜️ CORBEAUX : 16
⚜️ DRAGONS D'OR : 49
⚜️ STATUT MARITALE : Fiancée.
⚜️ AVEC : Brandon Stark.
⚜️ ft. : Sophie Turner.
⚜️ COPYRIGHT : by dyxie.
⚜️ DÉBUT DE MA CONQUÊTE : 22/01/2018
⚜️ TU PEUX M'Y TROUVER : Vivesaigues.
⚜️ MON MÉTIER : Noble de la maison Tully.
⚜️ POSSESSIONS : UC.

Message Sujet: Re: Family, Duty, Honor /meet/ Winter is Coming. Mer 31 Jan - 22:44

Catelyn savait qu’elle allait le revoir. Le tournoi d’Harrenhal n’était qu’une raison bien justifiée pour revoir enfin celui qui était son fiancé et son futur époux. Voilà maintenant cinq années qu’ils ne s’étaient pas revus. Et dieu sait qu’en cinq ans, un homme change, mûrit, se forge. La Tully se souvenait d’un jeune adolescent plutôt malicieux et bien trop jeune pour s’intéresser aux histoires de royaume et d’alliance. Et pourtant, aujourd’hui les deux jeunes gens étaient bien forcés de s’y intéresser ne serait-ce qu’un peu. Alors lorsqu’elle reçut un message de Brandon Stark, Catelyn c’était hâté d’y répondre. La curiosité de voir ce que son désormais fiancé était devenu était tentante. Terriblement tentante. Pour autant, elle devait reconnaître que le revoir après tant d’années la rendait nerveuse. Le lieu du rendez-vous avait été déterminé et Catelyn fut surprise de déjà voir quelques personnes bien matinales lorsqu’elle s’y rendit. Lui, la reconnaîtrait à coup sûr : ses cheveux roux lui donnaient cette particularité toute singulière et reconnaissable entre beaucoup. Mais elle, le reconnaîtrait-elle ?

Dès lors que leurs regards s’étaient croisés, lord Stark s’était redressé. Ils s’étaient reconnus à n’en point douter. Arrivés au même niveau, il la salua et elle en fit de même. Elle s’inclina à son tour. Que dire, que faire, la situation était gênante et à la fois hors du temps.

« Bonjour, Dame Tully. »

Son regard gris se posa dans celui de Catelyn. Brandon Stark avait eu la clairvoyance de débuter les salutations. Une très bonne initiative, se dit la jeune femme. La question n’était pas de savoir qui devait lancer la conversation mais plutôt est-ce que Brandon allait avoir l’initiative de prendre la parole en premier. Ce fut ainsi le cas. Cela démontrait, en partie, la prise d’initiative du jeune homme qui n’était pas sans contenter la jeune femme.

« Lord Stark. »


La réponse était succincte, mais courtoise, alors qu’ils restèrent, debout, l’un en face de l’autre. Qu’elle situation délicate : deux fiancés, se voyant pour la seconde fois. La première ayant été tellement succincte que peu de souvenirs pouvaient en ressurgir. Catelyn devait avoir onze ou douze ans, si sa mémoire était correcte.

« L’idée était judicieuse et l’occasion sûrement trop tentante. Nous ne nous étions pas vus depuis… bien quelques années, n’est-ce pas ? Peut-être cinq ou six ans, si je ne m’abuse… »

Invitée à s’assoir, la jeune femme s’exécuta et prit place. Elle se souvenais de leur première rencontre, il y a bien longtemps de cela. Ils étaient jeunes. Encore plus qu’aujourd’hui et n’avaient alors pas conscience ni connaissance, qu’un jour, ils allaient être fiancés. La vie revelait toujours son lot de surprises et d’imprévus. A l’époque, le garçon ne l’avait pas forcément laissé un souvenir marquant. Catelyn pensait sincèrement qu’il en était de même pour lui. Sincèrement, vous souviendriez-vous d’une personne rencontrée une seule et unique fois et il y a de ça de nombreuses années ? Pas si sûr. Ses souvenirs étaient lointains et quelques peu flous.

« J’imagine effectivement, que vous allez être occupé une fois le tournoi débuté. »

Brandon Stark s’installa à ses côtés, prenant soin de respecter une certaine distance entre elle et lui. Certes, ils étaient fiancés, mais elle pensait qu’il valait mieux garder ses distances pour le moment.

« Cela ira parfaitement. »

Le ton était rassurant et posé. Peu importait le lieu, le banc ou le temps qu’il faisait… L’occasion de rencontrer une seconde fois Brandon Stark était trop intéressante. Surtout qu’il était possible que ce soit l’unique fois avant le mariage. L’occasion était donc à saisir maintenant, ou il faudrait attendre la fin de l’hiver. Le temps était maintenant compté. Catelyn savait qu’elle n’avait pas beaucoup de temps pour connaître celui qui serait bientôt son époux.

« Nos appartements sont corrects. Navrée qu’il n’en soit pas de même pour votre frère. Le temps s’est effectivement encore fortement rafraîchi. Je n’ose imaginer la température et le froid, chez vous, dans le Nord... »


Non, elle n’osait imaginer jusqu’à combien la température pouvait baisser. L’hiver devait être rude. C’était là d’une évidence sans nom. Elle se demandait comment une étrangère pouvait vivre ce décalage de climat aussi intense. La réflexion laissait sous-entendre un intérêt certain pour la vie nordienne. Mais également une certaine curiosité. Qu’elle sera sa nouvelle vie dans le Nord ? Etait-ce si rude que cela ? Aimait-il vivre dans le Nord ou préférait-il un climat tel que celui du Conflans ? Beaucoup de questions se bousculaient dans sa tête et elle eut bien du mal à apaiser son envie de le questionner plus précisément.


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Héritier du Nord
Voir le profil de l'utilisateur

⚜️ CORBEAUX : 97
⚜️ DRAGONS D'OR : 479
⚜️ STATUT MARITALE : Fiancé
⚜️ AVEC : Catelyn Tully
⚜️ ft. : Alexander Dreymon
⚜️ COPYRIGHT : avatar:arté - gifprofil:hela
⚜️ DÉBUT DE MA CONQUÊTE : 22/09/2017
⚜️ TU PEUX M'Y TROUVER : A Winterfell et dans ses alentours.
⚜️ MON MÉTIER : Chevalier
⚜️ POSSESSIONS : Un chien, bâtard du Nord qu'il a naturellement nommé Snow.

Message Sujet: Re: Family, Duty, Honor /meet/ Winter is Coming. Hier à 18:05



   

   
the wolf and the trout

   
Cat & Bran

   
   
Catelyn n’avait pas beaucoup changé, depuis cette fameuse première rencontre qu’elle mentionnait dans ses propos. La même allure noble, la même grâce, les mêmes longs cheveux roux, le même penchant à fasciner Brandon. S’il n’y faisait pas attention, il risquait de se perdre dans son regard bleu, or, l’heure était à d’autres priorités. Cela faisait bientôt six lunes que Hoster Tully et Rickard Stark avaient décidé de l’alliance de leurs aînés, et à part son apparence, Brandon avait l’impression de ne rien connaître de plus sur sa fiancée, pas même si elle l’intéressait. Il savait bien qu’il ne serait pas question d’autre chose, tout cela relevait d’une histoire d’alliance entre deux régions, dont le Nord, plus que les Conflans, avait besoin. A force de se marier entre Stark – les deux parents de Bran étaient cousins germains – leur région s’était faite de plus en plus ermite, et tous les dieux savaient qu’en certaines périodes, elle avait bien besoin de l’aide de ses voisins. Les Conflans subissaient un hiver moins rude que le Nord, leur richesse en matière de victuailles leur serait des plus utiles. Nul doute qu’à l’inverse, le Nord devrait aussi beaucoup apporter aux Conflans, spécifiquement une force armée implacable, qui caractérisait bien la région placée sous le protectorat des Stark. Brandon espérait que, par la même occasion, il pourrait écoper d’une épouse qui ne serait pas si terrible, avec laquelle il pourrait partager au moins quelques pensées. Si l’apparence de la jeune femme était loin de le laisser indifférent, et ce, aujourd’hui encore, il ne savait pas encore si autre chose chez la Tully pourrait lui plaire. Il partait sans à priori, et même, au contraire, avec une réelle volonté de trouver avec elle quelque chose qui s’approcherait d’un terrain d’entente. Quitte à passer ses prochaines décennies au bras de la même personne, autant que celle-ci lui convienne au moins un peu.

Malgré son jeune âge, Catelyn ne semblait à Brandon ni trop timide ni trop effarouchée. Elle lui répondait tranquillement, s’asseyant à côté de lui sans trop de pudeur. C’était, à vrai dire, quelque chose que Brandon craignait beaucoup : dans le Nord, les habitudes n’étaient pas à la pruderie et au manque d’audace. S’il fallait une certaine rigueur pour tenir le rang de lady, il en faudrait sûrement moins que pour un Seigneur du Bief ou même du Val. Catelyn s’était assise sans hésiter sur ce blanc plein de suie, qui tâcherait sans doute ses atours. Elle avait l’air d’en avoir cure, ce qui fit sourire Brandon. Peut-être n’aurait-il pas, finalement, à se laver plus qu’à l’ordinaire en sa présence, comme le prévoyait, moqueuse, Lyanna.

« Nos appartements sont corrects. Navrée qu’il n’en soit pas de même pour votre frère. Le temps s’est effectivement encore fortement rafraîchi. Je n’ose imaginer la température et le froid, chez vous, dans le Nord... »

Brandon frissonnait rien qu’à y songer. Il ne fallait pas croire que les Stark ne craignaient pas le froid et l’Hiver : ce n’était pas pour rien que leur mantra prévenait l’arrivée de de celui-ci. Il était impossible de ne pas avoir peur ce froid, il aurait d’ailleurs été stupide de se croire plus puissant que celui-ci. Rien à part le passage du temps n’était capable de vaincre les vents glacés, les gros flocons et les nuits éternelles. Il fallait, face à eux, montrer beaucoup d’humilité : l’insolence et l’arrogance ne menait qu’à la tombe. C’était d’ailleurs parmi les premières erreurs des visiteurs du Nord, qui perdaient rapidement doigts, oreilles, et bouts du nez : ils s’étaient crus plus forts que l’Hiver du Nord, soi-disant parce qu’ils connaissaient celui de leur région. Seuls les nordiens – et évidemment, les sauvageons – connaissait telle rigueur.

« Il est implacable. Il transperce vos vêtements les plus chauds jusqu’à piquer votre peau comme des lames aiguisées. Je suis heureux que vous n’ayez pas à le connaître de sitôt, puisque nous ne nous marierons qu’au printemps. Là est le seul avantage à cette longue attente, d’ailleurs. »

Se tournant un peu vers Catelyn, il plongea quelques instants ses yeux dans les siens, tentant d’y déceler quelque chose, sans véritablement savoir quoi. De la peur ? de l’excitation ? du dédain ? pire encore, de l’ennui ? Brandon espérait que cette alliance convenait, au moins un peu, à la jeune femme. Il espérait qu’elle puisse, elle aussi, y trouver son compte, si bien qu’il se dit que ce n’était certainement pas en la terrifiant qu’il lui donnerait envie de passer le Neck. Il ajouta alors, se voulant rassurer.

« Vous savez sûrement que Winterfell a été construite sur des sources d’eau chaude ? Le château est particulièrement bien chauffé, même au creux de l’Hiver, si bien que mon frère doit avoir plus froid ici, au milieu des Conflans, que dans sa chambre à Winterfell. N’ayez donc aucune crainte, madame. Vous aurez eu, je l’espère, quelques années pour vous préparer au prochain Hiver, et une fois qu’il sera venu, rien ni personne ne vous poussera à quitter l’enceinte du Château. »

Brandon se tût un instant, ne voulant pas assommer sa fiancée sous un flot de paroles. Issu d’une fratrie de quatre enfants rapprochés, il était habitué à devoir parler plus fort, plus vite, et plus longtemps, pour se faire entendre. Ce ne serait sûrement pas le cas avec Catelyn, il devrait ainsi y faire attention. Il ne put, toutefois, s’empêcher d’ajouter :

« J’espère que je ne vous fais pas trop peur, Lady Catelyn. Soyez sûre que je vous protègerai, là-haut, au Nord ; vous ne serez jamais seule. »


(c) DΛNDELION


The pack is going north
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Family, Duty, Honor /meet/ Winter is Coming.

Revenir en haut Aller en bas

Family, Duty, Honor /meet/ Winter is Coming.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Winter Is coming
» themis ♦ family, duty, honor
» Une arme éveillée pour tuer : Winter is coming
» winter is coming. (lana.)
» WINTER IS COMING (ashara)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De Cendres et de Fer :: Westeros :: Le Conflans :: Flashback-