RSS
RSS

Nous manquons de membres dans le Conflans, les Îles de Fer et le Val d'Arryn.
Les points de "régions dépeuplées" iront aux personnes de ces régions.

Hoster Tully, Maege Mormont, Jon Arryn, Quellon Greyjoy
, Robert Baratheon et Doran Martell sont très attendus.

Partagez|

Oberyn Martell ○ The Red Viper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Prince de Dorne
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : La Vipère Rouge
Corbeaux : 404
ft. : Avan Jogia
Autres Comptes : Lyanna Stark | Sigryd | Janna Tyrell | Shyra Caron
Date d'inscription : 04/04/2017
Localisation : Lancehélion.
Métier : Prince.

Message Sujet: Oberyn Martell ○ The Red Viper Mar 4 Avr - 16:19




Oberyn Martell

You're going to fight that ?

I'm going to kill that.
Passe ta souris sur la photo
   
Âge : 24 ans, né en 257.
Situation familiale : On a essayé de le marier, en vain. C'est un célibataire attaché à sa liberté.
Statut : Prince de Dorne, Chevalier.
Localisation : Il voyage à travers le monde depuis son exil temporaire. Il est actuellement aux côtés de sa douce soeur Elia, à Harrenhal.
Métier : Il en a eu plusieurs, de prince à soldat à puîné à bien d'autres.
Particularités : Il connaît l'art des poisons. Il enduit toujours ses lames de poisons, cela lui aura valu le surnom de "la vipère rouge". Il a été exilé quelque années de Dorne après avoir coucher avec la femme d'un seigneur et avoir tué ce seigneur.
Allégeance : Dorne, son propre égo, sa lance.
Description de la famille : Il est le petit frère du prince régent Doran Martell et le petit frère de la future reine des Sept Couronnes, Elia Martell. Le beau-frère du prince héritier Rhaegar Targaryen, le fier oncle de la petite Rhaenys Targaryen. Il est aussi le père de 4 bâtards mais il n'a connaissance que de Obara, Nymeria et Tyerne. Sarella sa quatrième vit encore aux Îles d'été.
Compétences particulières : Il sait utiliser les poisons, il a un véritable don à la lance. C'est un érudit et un charmeur sans pareil. C'est un combattant hors-pair et ce depuis l'adolescence.
Faiblesses du personnage : Il possède un égo démesuré et son impulsivité doublée d'arrogance lui sont très problématique ; ça lui a valu l'exil temporaire de Dorne. Il est aussi très égocentrique ce qui l'empêche parfois de voir comme il devrait certaines situations dans leur entièreté. Il se sait avec des failles mais il s'en moque ; il joue trop avec sa propre vie pour son bien. Il est trop incontrôlable.
Groupe : Dorne
Rang personnalisé : La Vipère Rouge
Avatar : Avan Jogia
Autre ? : si vous avez quelque chose à ajouter, facultatif.

○ C'est un amoureux des femmes. Grandes ou petites, fines ou épaisses, jeunes ou âgées, timide ou dévergondée, blonde brune ou rousse, blanches ou noires, parfaites et imparfaites. Il les aime toute follement, passionnément.
○ Il n'est pas contre coucher avec des hommes non plus.
○ Il estime qu'on ne sait rien tant qu'on n'a pas vu le monde. Il se sent plus homme désormais. Plus mature et plus adulte. Mais il y a encore bien du chemin avant qu'il ne soit réellement mature.
○ Il a déjà quelque bâtards à son actif, qu'il a ramené à Dorne. Obara, Nymeria, Tyerne. C'est déjà bien. Mais d'autres arrivent encore.
○ Le jeune Oberyn a le sang chaud et il saisit toute occasion de se battre. Il est doué, il le sait et il aime le montrer. Il aime sa position de Prince, croyant presque que cela lui donne tout les droits.
○ Petit dernier de la fratrie Martell, il se croit avoir tous les droits, surtout depuis qu'on lui a ôté l'obligation de se marier. Ses aînés ont fait le travail pour lui, depuis, il se croit libre.
○ On peut partir du principe qu'au départ, il apprécie tout le monde. Mais s'il ne vous apprécie pas, ne vous attendez pas à le voir faire le moindre effort pour vous. Il vous expliquera plutôt pourquoi il ne vous aime pas, droit dans les yeux, vous exposant un à un les fait et ce sera à vous de faire avec, que ça vous plaise ou non, pour Oberyn, ce sera exactement la même chose.
○ Il fait fit des convenances. Il les connaît, mais il choisit de s'en moquer. Les hommes sont qui ils sont, les convenances ne servent qu'à se cacher. Ils préfèrent nettement les personnes authentiques.
○ C'est un grand curieux, un passionné, avide de connaissances tant martiale, que médicinale, qu'historique. Il veut tout savoir sur absolument tout, il aura même été jusqu'à la citadelle de Villevieille pour ça. C'est impensable pour lui de vivre dans un monde si vaste et ne rien en savoir.
○ Son petit plaisir personnel est de redescendre les hommes sur Terre, des fois qu'ils se soient un peu trop envolé dans leur croyances et espérances. Il adore leur rappeler qui ils sont, leur pointer leur défauts et ce de façon cynique. Il adore les redescendre sur Terre, leur rappeler leur importance réelle - parfois moindre.
○ Grand provocateur dans l'âme, il ne changera pour rien ni personne et s'il doit mourir au combat, il mourra au combat. Il s'en moque bien. Il fait ce qui lui paraît être juste, il vit sa vie pleinement et si cela devait s'arrêter demain, au moins, il n'aurait absolument aucun regret.
○ D'ailleurs, les principes de "regrets" et "remords" ne lui sont pas vraiment familiers. Habitué à écouter ses envies, ses désirs et ses pulsions avant tout, il n'éprouve pas de remords pour ce qu'il a fait, il en aurait plutôt pour ce qu'il n'aurait pas fais.
○ Dernier de la famille, il a toujours été plus proche d'Elia, sa grande soeur d'un an de plus que lui. Ils ont toujours joués ensemble et étaient inséparable jusqu'au mariage de celle-ci.
○ Il est fier de sa nièce Rhaenys et de son physique typiquement dornien, des dorniens sur le trône de fer, l'idée le subjuguerait presque.
○ Il trouve la peur excitante. Il adore le danger, se retrouver dans des situations quasi indémêlable.
○ Il a toute fois quelque principes et il y tient. Respecter les femmes, choyer les enfants, cela en fait parti. Il n'aura giflé qu'une seule femme dans sa vie, la mère de sa première bâtarde et cela avait surtout pour but de calmer son hystérie.
Que pensez-vous du règne d'Aerys II Targaryen ?
Il trouve ce règne pitoyable. Les dragons ne sont plus ceux qu'ils étaient autrefois, pitoyable est même trop faible. Oberyn n'a aucune estime pour ces lézards et surtout, il a un pincement au coeur depuis que sa grande soeur lui a été enlevée pour être donnée au prince héritier des Sept Couronnes. Si elle ne pouvait pas avoir mieux, il reste convaincue qu'elle méritait plus encore que cet homme. Il désapprouve totalement et n'hésite pas à le faire savoir, c'est aussi pour cela qu'il n'est pas vraiment autorisé - tacitement toute fois - à se rendre à Port-Réal auprès de sa soeur, celle-ci ne sait que trop bien qu'il pourrait se mettre dans une position fâcheuse s'il apprenait comment Aerys traitait Elia. Il est toute fois fier de sa petite nièce Rhaenys et de ses traits dorniens. Il espère que le règne d'Aerys touchera bientôt à sa fin et que les dorniens puissent s'installer sur le devant de la scène.

Oberyn n'a pas encore eu vent de tout ce qu'il se passait à la Couronne et il n'a pas non plus cherché à savoir - ce qu'il regrettera sans doute, ou pas. Il reste dans son coin, il fait sa vie, les actes d'Aerys ne semblent pas encore l'atteindre alors il ne s'en soucie pas. Il devrait peut-être mais il n'est pas paranoïaque non plus. Il vaudrait simplement mieux pour Aerys qu'Elia ne laisse pas fuiter la façon dont il la traite et lui parle, car Oberyn serait capable de mettre ce roi à feu et à sang pour ces affronts.

Participerez-vous au Tournoi d'Harrenhal ?
Evidemment ! Il fera quelque joutes puis il ira dans les tribunes avec sa soeur. Il n'a pas prévu de s'éterniser sur le terrain, il veut juste l'opportunité de défaire Rhaegar Targaryen et ses admirateurs. Il veut juste montrer ce que l'on sait faire à Dorne, les guerriers farouches et victorieux provenant des dunes et des déserts. Il aimerait aussi mettre à profit son expérience acquise à Essos et ses techniques de combat, malheureusement lors de joutes cela risque d'être compliqué. Mais il compte bien se montrer et rester aussi aux côtés de sa soeur, qui sait quand il pourra la revoir de nouveau ? Il ne compte pas non plus manquer des festivités où il pourra rencontrer plein de jolies jeunes filles et plein de femmes, il ne manquera pas d'occasion de boire et manger jusqu'à plus soif et faim, quitte à alimenter ces ragots que les westerosi aiment tant sur les dorniens. Il invitera sans doute des femmes à danser et il les invitera sans doute dans sa couche ensuite, il n'en sait rien encore et c'est ce qui est d'autant plus amusant pour l'impétueux dornien ; on verra bien comment les choses se présenteront. Il aime trop l'imprévu pour chercher à savoir ce qu'il va se passer, pour lui, il arrivera à Harrenhal, il joutera quand il le désirera - même si les listes sont déjà faites - il vaquera de place en place si l'envie lui prend, il boira s'il a envie de boire, il se saoulera s'il a envie de se saouler. Il se bagarrera s'il en a envie.


De vous à nous


Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises
Moi, Nymeria., certifie sur l'honneur avoir lu le règlement, avoir plus de seize ans et être d'accord pour que tout arrive à mon personnage durant son aventure sur De Cendre et De Fer. Je donne mon accord pour que mon personnage soit mené à mourir si je venais à devenir inactif.

Nymeria.
De retour pour vous jouer de mauvais tours.

Je suis une des fonda du fofo, je suis aussi Lyanna Stark. Bwef, vous me connaissez bien maintenant (enfin, j'espère ).

Oberyn est mon personnage favoris (avec Jean Neige, Meli, Bronn, toussa ) donc il paraissait évident que je craque pour sa bouille tôt ou tard ...


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Prince de Dorne
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : La Vipère Rouge
Corbeaux : 404
ft. : Avan Jogia
Autres Comptes : Lyanna Stark | Sigryd | Janna Tyrell | Shyra Caron
Date d'inscription : 04/04/2017
Localisation : Lancehélion.
Métier : Prince.

Message Sujet: Re: Oberyn Martell ○ The Red Viper Mar 4 Avr - 16:19


L'Histoire

I'm Poison, Running Through Your Veins



Il était une fois

279
 Oberyn avait profité de sa vie comme jamais personne avant lui, il en était convaincu. Du haut de ses 22 ans, Oberyn avait traversé Westeros et Essos. Mais à force de profiter, on finissait par payer les conséquences de ses actes. Et il les avait payé, lorsqu'on lui avait dit qu'il avait engrossé une putain de Villevieille. Il avait une petite fille, Obara, sa mère l'avait ainsi appelé, et sa fille avait 8 ans. Oberyn savait suffisamment de la vie pour savoir qu'une petite fille n'avait rien n'à faire dans un bordel et il était décidé : décidé à assumer toutes ses erreurs.

Il s'était donc présenté avec quelque dorniens aux portes du bordel. Il était entré avec ses compagnons. Oberyn était encore trop impulsif, trop jeune. Mais il avait cela en tête : sa chair, son sang, ne resterait pas dans ce bordel. Il n'y avait pas pensé, mais la mère refusait que sa fille lui soit enlevée. Et il l'avait vu, cette petite fille, ça lui avait sauté aux yeux, les rumeurs ne pouvaient être que vrai : Obara ne pouvait être que sa fille.

Oberyn aura tenté la discussion, mais la mère s'emballait, s'énervait et les mots commençaient à devenir trop fort à son goût. Et après avoir prévenu à plusieurs reprises, il n'eût qu'une seule réaction devant la mère hystérique : une bonne grosse gifle. On ne heurtait pas les femmes à Dorne, mais cette catin ne lui avait pas laissé le choix. Finalement, Oberyn avait pris sa lance et l'avait jeté sa lance aux pieds de la mère. A sa petite fille, si elle était véritablement sa fille, il lui posait une question et il savait que si elle était véritablement sa fille, elle répondrait le premier choix.

" Quelle arme préfères-tu ? La lance ou les larmes ? Choisis bien. Préfères-tu prendre cette lance et me suivre jusqu'à Dorne, ou continuer à pleurer dans ces lieux ? "

Il pointait évidemment la mère. Et Obara semblait n'hésiter que quelque secondes avant de saisir la lance. Comme lui, Obara n'avait pas de temps pour les larmes, pas de temps pour les enfantillages même du haut de ses six ans. Alors père et fille sortirent de ces lieux et la jeune fille n'y reviendra plus jamais, développant même une haine farouche pour Villevieille. Oberyn se souviendra toute sa vie de leur allée jusqu'aux Jardins Aquatiques, là où il comptait l'installer le temps qu'elle se fasse à sa nouvelle vie à Dorne.

" Tu es mon père ? "
" Oui, et désormais, tu seras Obara Sand. "

La petite avait gardé la lance contre elle. Oberyn avait regardé ses cheveux noirs, sa bouille à la peau sombre et sale. Il avait fait le bon choix, il en était persuadé. Il avait toujours su qu'il risquait d'avoir des bâtards ça et là et voilà qu'il commençait à ramasser les pots cassés. Mais il assumerait. Il assumait. Et si on ne voulait point encore de lui à Dorne, ça ne lui importait pas, il déposerait sa fille, elle aurait un mestre, elle apprendrait. Il repartirait, mais finirait toujours par revenir auprès de sa fille.

" Et t'es qui ? "
" Oberyn Martell, le prince de Dorne, ta mère ne t'a rien raconté ? "
" Non, juste que mon prénom faisait penser à celui de mon papa... "
" Et bien, Obara Sand, tu es la fille du prince de Dorne. Mon frère est le prince régent de Dorne. As-tu déjà entendu parler de Dorne ? "

Mais sans grand étonnement pour la vipère, elle hochait négativement la tête.

" Dorne est sublime, ma fille. Tu t'y plairas. "

Ils étaient tout deux assis, tirés jusqu'à Dorne.

" Dorne est ce que l'on pourrait appeler un paradis. Le peuple est bien différent des Sept Couronnes mais tu t'y feras vite. Là-bas tu n'auras pas à te cacher, là-bas, tu seras la fille d'un prince et pour ça, tu seras respectée. J'ai passé ma vie à courir à travers Westeros depuis mon exil. Mon frère, Doran, peut se montrer très obtus, têtu et bien des choses. Mais il fait ce qu'il y a de mieux pour Dorne, du moins en est-il convaincu. Mais s'il m'a exilé temporairement de Dorne, je ne cesserai jamais d'aimer ma principauté. J'y suis né, peut-être y mourrai-je, peut-être pas. Dorne mérite qu'on se batte pour elle et sa liberté. Les gens hors de Dorne te jugeront peut-être, mais ils jugent ce qu'ils ne connaissent pas et ce qui leur fait peur. N'aies pas de craintes, qu'importe l'avis des autres sur toi. Tu es la seule à pouvoir décider de ce qui est bon pour toi, la seule à pouvoir choisir ta destinée. Et si tu aimes Dorne, tu te moqueras bien des dires de ces ignorants. Ils ne comprennent juste pas qui nous sommes, ils ne comprennent pas nos valeurs. Ils ne comprennent pas que certains d'entre nous puissent autant aimer les plaisirs que la vie peut offrir. Le corps d'une pucelle comme d'une femme mûre, un vin au goût entêtant, une nourriture que tu goûtes et dont tu te rappelleras le lendemain. Tu seras libre d'aimer qui tu veux. Libre de t'exprimer comme tu le souhaites. Si tu souhaites lire, tu apprendras à lire, si tu souhaites broder, tu apprendras à broder. "
" J'aime bien ça moi, tenir une lance... "
" Alors si tu aimes tenir une lance, tu apprendras à la manier. Jamais tu ne seras forcée de te marier, ni de te soumettre. "

Il relevait le visage de sa fille, qui regardait ses pieds. Lui faire garder la tête haute, une posture droite.

" Ce sera aux autres de se soumettre, mais pas à toi. Parce que ma fille, tu seras forte et indépendante. Parce que ma fille, tu les feras ployer si tel est ton envie. Je te donnerai toutes les cartes possible, tu en feras ce que tu en voudras. Sache toute fois, ma fille, que je n'interviendrai jamais dans ta vie. Je ne te trouverai pas d'époux et tu n'en prendras pas. Je ne te défendrai pas, car tu sauras le faire sans mon aide. Comme moi, ma fille, tu apprendras à assumer tes actes, même les plus ardus. Mais si tu es comme moi, et je sens que tu l'es, tu auras ce goût pour le danger. Les serpents ne te feront pas peur, car tu sauras que tu fais parti de ces serpents venimeux. Tiens toi droite, la tête haute. Ne laisse personne te défier ou se moquer de toi. "

Il parlait beaucoup. Il regardait hors de leur calèche, des paysages vastes et bien au loin, les Montagnes Rouges.

" J'ai une soeur, tu sais. La famille, c'est important. Il faut toujours prendre soin de sa famille. Dans la vie, les gens vont et viennent, mais la famille, elle, reste. Tu te disputeras avec ta famille mais tu l'aimeras toujours profondément, quoi qu'il arrive. C'est ce qu'il s'est passé avec Doran. Nous avons toujours été en conflit car nos caractères sont forts différents, il est le calme et je suis la tempête. Mais on s'aime profondément et nous sommes indissociable malgré tout. Et ma soeur. Il n'y a personne que j'aime plus au monde que ma soeur. Mais je ne te ferai pas subir ce que l'on nous a fait subir. Ma soeur a été fiancée puis mariée au prince héritier des Sept Couronnes, Rhaegar Targaryen. Ma soeur m'a été enlevée et je ne puis la revoir. Chaque fois que je me rends à Port-Réal, l'envie me prend de la libérer de son fardeau. Mais tu auras cette chance, cet avantage, si tu devais avoir des frères ou des soeurs, on ne te les enlèvera pas. Vous serez là les unes pour les autres. "
" Mais, Ob... "
" Tu peux m'appeler père, tu sais ? Et me tutoyer. "
" Père. "

La petite prenait déjà plus d'assurance et semblait parler plus librement, ce qui lui faisait déjà bien plus plaisir.

" Si tu es exilé, alors qu'est-ce que tu as fais tout ce temps ? "
" J'ai été à Villevieille, je t'y ai conçu mais j'ai aussi et surtout été à la Citadelle pour apprendre. Et lorsque j'ai estimé en avoir suffisamment appris après avoir eu six médaillons de ma chaîne pour devenir mestre, je suis parti, c'était intéressant mais j'ai fini par m'ennuyer. J'ai visité Westeros, j'ai visité les Îles d'Eté. J'ai été à Essos, j'ai visité Braavos, Pentos, j'ai visité Volantis, où tu as d'ailleurs une petite soeur aussi. J'ai visité Lys et j'ai appris plus encore l'art des poisons. J'ai prêté ma lance et mon épée à une compagnie d'Essos, j'ai été soldat pendant quelque années et je suis retournée au Bief. Et finalement me voilà. "
" Et pourquoi.. pourquoi mon oncle t'a exilé ? "
" Ca, ma fille, c'est ce qui s'appelle devoir assumer les conséquences de ses actes, même si je lui en ai voulu pendant des années. Même si à ce moment, je ne l'ai pas vu comme ça. Il y a six ans, l'on m'a retrouvé dans le lit de l'épouse d'un seigneur de Dorne. Le seigneur n'a pas su supporter cet affront et m'a provoqué en duel, malheureusement pour lui, j'ai remporté ce duel et encore plus malheureusement pour lui, il n'a pas survécu. La maison Ferboys a demandé réparation et mon frère "a du" agir. "
" C'était mal... "
" Ce qui est arrivé est arrivé. Ca m'arrive de le regretter, ce pauvre homme n'avait pas besoin de mourir. Mais sa femme, si tu avais vu sa femme. Quand on est jeune et qu'on pense avoir la vie devant soi, on ne pense pas, on fonce. C'est ce qu'il s'est passé et mon frère a choisi de m'exiler de Dorne pendant quelque temps, j'ai mis ces fameux quelque temps à profit. "
" Et où est mon autre soeur ? "
" Elle est à Volantis et je m'en irai bientôt la chercher elle aussi. "

Obara ne lui avait jamais rendu sa lance. Et il ne lui avait jamais réclamé non plus. Oberyn n'aura jamais su avouer, pour l'instant tout du moins, à sa fille, que sa mère était décédée par le chagrin et surtout l'alcool, un an après qu'il l'ait récupérée à Villevieille, mais sa fille avait développé une telle haine pour cette citée qu'il se gardait pour lui de lui en parler. Il ne voulait pas non plus qu'à ce si jeune âge, elle se sente coupable de quoi que ce soit. Car elle n'avait fait que suivre son véritable chemin et rien ni personne ne devait se mettre en travers de ça.



furie du désert ♒︎ Feeling used but I'm still missing you and I can't see the end of this. Just wanna feel your kiss against my lips and now all this time is passing by but I still can't seem to tell you why.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Oberyn Martell ○ The Red Viper Mar 4 Avr - 18:38

Tu es beaucoup trop prévisible
Rebienvenue
J'ai hâte de voir comment tu vas le jouer
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Oberyn Martell ○ The Red Viper Mar 4 Avr - 18:46

Bienvenue sur le forum, et bon courage pour ta fichette.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Prince de Dorne
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : La Vipère Rouge
Corbeaux : 404
ft. : Avan Jogia
Autres Comptes : Lyanna Stark | Sigryd | Janna Tyrell | Shyra Caron
Date d'inscription : 04/04/2017
Localisation : Lancehélion.
Métier : Prince.

Message Sujet: Re: Oberyn Martell ○ The Red Viper Mar 4 Avr - 18:58

Lysa Tully > je vois pas de quoi tu parles

Bon en vrai, j'ai enfin une opportunité de le jouer, j'allais pas la laisser filer j'espère quand même rester fidèle au max ... (à bientôt au tournoi )

Eddard > Merci


furie du désert ♒︎ Feeling used but I'm still missing you and I can't see the end of this. Just wanna feel your kiss against my lips and now all this time is passing by but I still can't seem to tell you why.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Oberyn Martell ○ The Red Viper

Revenir en haut Aller en bas

Oberyn Martell ○ The Red Viper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Port-Real] Raisonner la Vipère (pv Oberyn Martell)
» Familles Nobles Jouées
» Oberyn Martell - La Vipère Rouge / Daemon Sand
» Guess who's back... ft. Arianne Martell & Oberyn Martell
» Vipère au point ft Oberyn Martell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De Cendres et de Fer :: Wanted Dead or Alive :: When you play to the game of thrones... :: You win :: Dorne-