RSS
RSS

Nous manquons de membres dans le Val et dans l'Orage.
Les points de "régions dépeuplées" iront aux personnes du Val et de l'Orage.

Robert Baratheon, Hoster Tully, Rickard Stark, Jon Arryn,
Quellon Greyjoy et Doran Martell sont très attendus.

Partagez|

Seren ◘ ◘ Souviens-toi de la fragilité des choses humaines.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Vois avec ton cœurVois avec ton cœur
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 70
Avatar : Emilia Clarke
Date d'inscription : 18/04/2017
Localisation : Port-Real

MessageSujet: Seren ◘ ◘ Souviens-toi de la fragilité des choses humaines. Mar 18 Avr - 22:38




   
Seren

   
citation au choix.
Passe ta souris sur la photo
   
   Âge : 25 ans
   Situation familiale : Célibataire et mère d'une bâtarde.
   Statut : Roturière
   Localisation : Port-Real
   Métier : Prostitution
   Particularités : Elle possède une grande beauté, peut courant dans les bordels de Port-Real
   Allégeance : Melhavak
   Description de la famille : Sa fille, Savie.
   Compétences particulières : Douceur, Danse.
   Faiblesses du personnage : Couarde, Fragile.
   Groupe : Terres de la couronne.
   Rang personnalisé : Vois avec ton cœur
   Avatar : Emilia Clarke
   Autre ? : ◘

   
◘ Elle est née d'une fille de joie dans un bordel Lysien, elle n'a connu que cette vie depuis toujours.

◘ Enfant, elle mit énormément de temps à se mettre à parler, si bien qu'on la pensa muette pendant longtemps. Son caractère discret et faiblard lui attira les foudres des autres enfants de son âge. C'était sans compter sur l'irruption de Melhavak dans sa vie, qui pris le rôle d'ami et protecteur aux côtés de la blondinette.

◘ Seren mis au monde une fille de son ami d'enfance, qu'elle prénomma Savie en l'honneur de leur petite compagne de jeu du même nom, quelques temps après que celui-ci lui ai annoncé son départ de Lys. Leur dernier échange se clôtura d'ailleurs par une violente dispute.

◘ La jeune lysienne se lia d'une amitié fantoche avec l'un des fils du tenancier de bordel, Aevan. Bien qu'elle ai eu jusqu'au bout énormément de mal à le cerner, elle pense aujourd'hui encore que la bonne fortune l'a mis sur leur route, à sa fille et elle, pour une très bonne raison.

◘ Elle a retrouvé son amant perdu près de 10 ans après leur séparation, ce dernier honorant son serment de lui offrir un jour sa liberté. Elle vie désormais à ses côtés, et lui voue une dévotion presque absolue. Le plus difficile ayant été de faire en sorte que Savie et lui même finissent par s'accepter.

◘ Juste avant leur départ pour le grand tournois, Seren s'est rendu compte qu'elle attendait à nouveau un heureux évènement, mais préfère pour le moment garder le silence, (comme si la première fois ne lui avait pas servit de leçon) guettant le moment propice pour l'annoncer à son amant.
   
   
Que pensez-vous du règne d'Aerys II Targaryen ?
Seren n'a jamais été très portée sur la politique et les jeux de la noblesse. En tant qu'enfant d'une fille de joie, et ayant passé le plus gros de sa vie dans son bordel Lysien, elle n'est pas vraiment familière avec ce genre de milieu et reste méfiante et plus que craintive. Depuis son arrivée sur les terres de la couronne, elle se contentera de dire que, bien évidement et comme tout à chacun, sa loyauté va à son roi. Cependant, Seren a eu l'occasion d'entendre bon nombres d'histoires le concernant, et sa réputation le précédent, il l'effraie réellement et un peu à l'image d'un croquemitaine, elle nourrit l'espoir de ne jamais avoir à le rencontrer. Ainsi, si l'on venait à lui demander son avis, la jeune femme se contentera de répondre aux questions par d'autres questions, ou de jouer la carte de la roturière ignorante, se contentant de sa petite vie, sans l'ombre d'une ambition autre que celle de vivre au jour le jour, en offrant une vie paisible à son enfant. En résumé, on pourrait dire qu'officieusement elle se fiche pas mal de qui se trouve sur le trône, estimant que ce n'est à aucune tête couronnée qu'elle doit sa liberté. Elle suivra les siens, ceux pour qui sa dévotion est absolue, jusqu'au bout et peu importe les terres et le dirigeant, qu'il soit bon ou malveillant envers ses ouailles. C'est qu'il fait bon parfois de savoir garder le silence et porter des œillères, il paraît que dans certains cas, cela rallonge l'espérance de vie...


   
Participerez-vous au Tournoi d'Harrenhal ?
Participer à un tournois est un bien grand mot, déjà parce que ce genre de choses sont réservées aux hommes, que Seren, quand bien même elle viendrait à le souhaiter, ne possède aucune des compétences requises pour ce genre de jeu, et... Aussi parce que l'on passe bien trop souvent très près d'un accident. Ce n'est pas que la jeune femme tienne à la vie tout particulièrement, mais elle tien à avoir la chance de voir grandir et s'épanouir sa fille. Si l'occasion se présente, Seren se joindra probablement aux spectateurs, bien que les combats sous toutes leurs formes ont la fâcheuse tendance de la rendre nerveuse. Cependant, il serait idiot de refuser d'assister à un évènement comme celui-ci. Et puis, elle n'y connait pas grand chose, mais il semblerait qu'il rassemble beaucoup de monde, y compris de grands noms. Même s'il est peu probable qu'elle vienne à les côtoyer, elle pourra toujours s'adonner à la passion des jeunes roturières dans son genre, à savoir s'amuser à chatouiller son égo - dans son cas, si l'individu ne paye pas de mine, le sien fait aujourd'hui et ce malgré sa basse naissance, le tour de Port-real sans grand mal - en jalousant les toilettes parfaites de noblionnes présentes. Et puis, elle s'en voudrait de priver Savie de ce genre de spectacle, la fillette ayant un tempérament plus proche de celui de son père que de celui de Seren, jubilerait à l'idée même d'y assister. Elle pourrait s'abstenir et les laisser possiblement partir tout les deux mais... Sa confiance en ce qui concerne le monde qui l'entour était si faible, que rester derrière n'était aucunement envisageable.

[ Et puis, laisser l'opportunité à Melhavak de partir à l'autre bout du monde sans elle encore une fois ? Et puis quoi encore ?]


   
De vous à nous


   
Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises
Moi, Seren, certifie sur l'honneur avoir lu le règlement, avoir plus de seize ans et être d'accord pour que tout arrive à mon personnage durant son aventure sur De Cendre et De Fer. Je donne mon accord pour que mon personnage soit mené à mourir au cours de l'aventure. (Avec l'accord bien entendu du créateur du scenario)
   

   
Tash
Saaaalut la compagnie ! A vrai dire, je ne suis pas très loquace quand il s'agit de moi, mais trouvons tout de même de quoi nous présenter. J'ai actuellement 25 printemps, et suis une véritable passionnée de JDR, tant écrit que papier ou même sur MMO (oui oui, même là =3). Je suis également le genre de personne un peu chiante, qui se sent très concernée par la cause animale, je donne un peu dans le graph, et aussi SURTOUT dans le gaming.
( même que ça fait un grand mot pour pas grand chose xD )

   


Dernière édition par Seren le Jeu 27 Avr - 1:41, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Vois avec ton cœurVois avec ton cœur
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 70
Avatar : Emilia Clarke
Date d'inscription : 18/04/2017
Localisation : Port-Real

MessageSujet: Re: Seren ◘ ◘ Souviens-toi de la fragilité des choses humaines. Mar 18 Avr - 22:39


   
L'Histoire

   
" Vivre sans espoir, c'est cesser de vivre "

   

   
Il était une fois

     

     Le flux et le reflux des vagues venant se briser contre les roches de la baie avait le dont de l'apaiser, de la bercer. Ses pieds dénudés, balans au dessus du sable avaient abandonné leurs chausses au profit que quelques minutes d'une solitude au relents de liberté. Et même cela, "Liberté" un simple mot qui pourtant dégageait une émotion, elle, si forte. La jeune femme pris une profonde inspiration, telle que l'air salé lui avait donné l'impression de brûler jusqu'à ses poumons. Seren avait grandit à Lys, une cité nichée au cœur des archipels, l'une, -si ce n'est LA- plus au sud des cités libres. Sa terre natale ne lui manquait pas réellement, elle était de ceux qui se sentaient chez eux n'importe où, à condition que le, voir les piliers essentiels à leur vie, se trouvent à leur côté. Seren n'aurait jamais pensé cela possible il y a quelques temps de cela encore... Elle qui par le passé était si terrifiée par le monde qui l'entourait. Elle était née d'une fille de joie bien loin d'ici, et son apparence frêle, sans compter sur sa naïveté, lui avaient monstrueusement porté préjudice toute son enfance durant. La jeune femme était autrefois une cible facile pour ceux de son âge, et malgré toute la bonne volonté du monde, son quotidien n'était pavé que de railleries et de coups bas. Souvent, il lui était arrivé de douter d'elle même, de se dire que c'était de sa faute si les autres réagissaient si mal en sa présence, qu'elle devait forcément mériter ces mauvais traitements, sinon à quoi bon ? Puis l'instant d'après, elle maudissait secrètement le monde entier qu'on ne lui ai jamais attribué le courage de tenir tête à ses bourreaux. Par chance, la bonne fortune, ou les dieux, avaient mis sur sa route ce qui deviendrait à la fois son salut et son poison. Un jeune garçon de son âge, plus téméraire, qui se dressa comme rempart face à la haine. Il était son sauveur, son protecteur, et bientôt il deviendrait le premier de ses piliers. Melhavak ne ressemblait pas aux autres enfants de Lys, certains auraient même trouvé qu'il faisait tâche au milieu de toutes ces petites têtes blondes, mais il était aussi l'un des seuls amis que Seren n'ai jamais eu enfant, celui autour duquel, et grâce auquel elle grandissait et gagnait en assurance un peu plus à chaque rencontre.

Seren nourrissait dans son coin l'espoir de voir un jour la famille de son ami la délivrer de ce sort tout tracé. La lysienne encore tourmentée en silence par ses victimisations passées, n'était alors pas consciente de la grâce qui lui avait été accordée. Elle avait tant espéré à être un tout petit peu plus spéciale, n'aspirant à cette époque qu'à trouver une vie normale et loin de son bordel. Pourtant, les années passant, jamais l'occasion ne se présenta. Jamais on ne vint lui annoncer la venue de sa liberté, et la jeune lysienne se résolue à ce qui l'attendait. A l'âge de treize ans, quand le tenancier songea plus sérieusement à l'offrir à ses clients, la jeune femme éprouva une crainte face au fait de se retrouver face à ces hommes dont elle ne savait encore rien. Même si sa mère lui avait longtemps expliqué qu'ici, elles étaient aux yeux du monde les représentantes de chaire et de sang de l'amour, que cette condition était honorable, Seren nourrissait le désirs de pouvoir au moins choisir qui serait le premier. C'est donc tout naturellement qu'elle pensa à son ami de toujours. Cependant, les choses prirent une tournure à laquelle elle n'avait pas pensé. Le tenancier choisit de faire d'elle l'une de ses pièces maîtresses, un atout fort de son bordel. On lui appris à danser et devenir désirable afin d'attirer les curieux et les intéressés. C'est à cette époque qu'elle pris conscience de l'attention que l'on pouvait lui porter, on la regardait comme on convoite les jolies choses, et les regards se promenant sur sa peau pâle sans jamais pouvoir encore y goûter, n'eurent pour effet que de nourrir cette estime aujourd'hui si importante d'elle même. En parallèle, elle continua de vivre son histoire auprès de Mel, laissant naître en elle le feu d'un amour qu'elle ne saurait jamais éteindre. C'est à l'âge de quinze ans que les grands changements frappèrent à sa porte. Après une période à avoir supposé agoniser dans l'exagération et l'humour d'une quelconque maladie, on lui annonça qu'il n'en était rien, et que bien au contraire, elle portait la vie en elle. Dans un premier temps terrifiée par la nouvelle, elle succomba assez rapidement à l'appel de la joie, celui qui lui rappelait que d'avoir privilégié autant son sauveur ne laissait nul doute quant à l'origine de son enfant. Seren s'empressa de vouloir lui annoncer la nouvelle, mais les choses ne se passèrent pas comme elle aurait pu l'imaginer.

La jeune lysienne n'eu en réalité pas vraiment le temps de lui annoncer la nouvelle, Mel lui rendait dans la foulée une ultime visite afin de lui annoncer son départ. C'était son monde tout entier qui s'écroulait soudainement. Sans lui à ses côtés, ces yeux seuls pour lesquels la jeune femme ne désirait exister, sans même qu'il n'évoque jamais la possibilité de le suivre, Seren songea même à cet instant que sa naïveté lui avait permis de se jouer d'elle. Pourtant, ses propres sentiments étaient bien réels eux...
Une violente dispute éclata entre les deux amants, et c'est en claquant la porte que se clôtura ce qu'elle pensait être leur dernier échange. Pendant les mois qui suivirent, la fleur de Lys perdit de son éclat, de sa lumière. Son sourire s'était éteint alors qu'elle s'efforçait d'oublier par la haine ce qui avait été le soleil et la pluie de sa maigre existence. En vain. Plus le petit habitant qui gisait sous son nombril grandissait, et moins elle parvenait à se convaincre que sa passion s'était ternie. Ne pouvant servir en spectacle, on lui trouva une occupation afin qu'aucunes mains ne se perdent jamais. C'est aussi à cette période de sa vie qu'elle s'attira la sympathie de l'un des fils du tenancier. Son nom était Aevan, et contrairement au reste de sa modeste fratrie, ce dernier n'embrassait aucunement l'idée d'un jour succéder à leur géniteur. Au contraire, il semblait avoir beaucoup de mal à assimiler ces images de servitudes et de maîtres dans leur partie du monde, pour lui, chaque humain devrait naître avec le droit de choisir sa voie, que nul destin ne devrait être tracé par la naissance. Un doux rêveur qui n'aspirait qu'à parcourir le monde, et il avait de ça que malgré son incroyable discrétion, les rares fois où il venait à échanger avec autrui, on ne pouvait que l'apprécier. Aevan maîtrisait les mots comme les catins leur labeur, il était capable d'enrober les plus durs mensonges de miel, et seul vous restait en bouche le goût du sucre. Derrière ces yeux verts se cachait un jeune homme dont au final il était impossible de cerner le véritable but dans chacune de ses manœuvres, tant il maîtrisait l'art subtil de ne jamais dévoiler le fond de sa pensée.  

Il avait commencé par faire entendre le pouvoir que pouvait avoir Seren entre les mains en tant que femme. Que son visage innocent et sa naïveté transparente pouvait faire la différence. Il lui expliqua combien il était facile de cumuler les informations livrées sur l'oreiller, et d'en faire, moyennant comptant, une véritable force. Malheureusement pour lui, bien qu'il semblait percevoir la chose comme un jeu, un défi, Seren était loin d'être une bonne élève dans l'apprentissage de la manipulation d'autrui. Elle y mettait pourtant de la bonne volonté, se prenant elle même au jeu, mais encore et toujours sa faiblesse d'esprit lui causait du tord. Si bien qu'Aevan l'avait même un jour déclaré "cause perdue". Aux premières années de sa fille, son œil et son oreille s'étaient affinés, bien que la jeune femme mette cela sur le compte de la maternité. Sa petite Savie était devenue sa raison de vivre, sa joie, et avec elle, était revenu l'espoir de voir un jour revenir son précieux ami d'enfance. Comme si une force qui la dépassait de loin allait l'attirer jusqu'ici... Les choses avaient aussi changé pour elle dans le cadre de son... travail. Quand l'occasion se présentait et que le client payait bien, Seren n'avait d'autre choix que d'accepter la compagnie de ces derniers. Elle était alors parfaitement bien placée pour appliquer les conseils donnés par son ami de mauvaise fortune. Alors, souvent, elle se servait de ce qu'elle avait entendu auprès d'Aevan pour monnayer ce dont elle avait besoin dans l'instant. Maintenant que la lysienne acceptait de jouer son jeu, elle découvrait un visage d'Aevan quelque peu différent... Troublant même.

Quand l'information semblait intéressante, il ne rechignait même pas à lui accorder ce qu'elle désirait, et sans grand mal, elle pouvait deviner qu'il y gagnait fortement à son regard émeraude si particulier, et ce sourire à la fois mesquin et satisfait qui s'emparait de son visage. Souvent lorsqu'il prenait congé de leurs échanges, le jeune homme dégageait quelque chose dérangeant, quelque chose de presque malsain. Seren nota aussi qu'il lui arrivait parfois de recevoir de l'or de clients qui quittaient l'établissement sans profiter d'aucune fille, et ce sans que cela n'attire le regard. De plus, il disparaissait de plus en plus souvent, des jours entiers, voir des semaines, et réapparaissait soudainement, agissant comme s'il n'avait jamais quitté le bordel. La jeune femme fut presque effrayée de constater à plusieurs reprises, à quel point le lysien était plus au fait que son propre père de ce qu'il se passait entre ces murs, et même dans la cité. Parfois, il lui arrivait de mentionner dans leurs échanges des faits provenant de strates de la société qu'un homme comme lui ne pourrait pas côtoyer en temps normal. Quand elle venait à le questionner sur ses connaissances, il se contentait de sourire à nouveau, comme à son habitude, et de s'en aller nonchalamment. Seren était souvent rongée par le sentiment de n'être qu'un dindon vulgairement manipulée qui devrait redoublée de méfiance, mais au fond, il lui apportait ce dont elle avait besoin, tant pour elle que pour Savie, alors à quoi bon ?

Les années passant, c'est une véritable complicité qui s'installa entre eux, au nez et à la barbe de tout le monde. Ce que Melhavak avait commencé à construire par sa présence, Savie aujourd'hui une enfant pleine de vie et portrait craché de ce dernier, ainsi qu'Aevan, avaient fini de l'achever, tout deux à leur manière. Les représentations de Seren avaient gagnés en cachet, force de s'exercer et résultat de son caprice d'être plus qu'une distraction aux yeux du monde. Si bien que l'on pouvait aujourd'hui se permettre de "louer" ses services à l'extérieur de l'établissement. Ce genre de cas restait rare, mais la jeune femme embrassait l'idée qu'elle puisse d'elle même changer le cours de son histoire, et qui sait, peut-être même acheter elle même sa liberté. Savie était comme Lui, bagarreuse, donnant toujours dans la provocation et jeune esprit indomptable que même sa mère ne parvenait pas à canaliser. Elle ne comptait plus le nombre de fois où Aevan se vit intervenir au profit de la fillette pour la sortir de mauvaises passes. Ils passaient souvent du temps ensemble, bien trop pour que cela puisse être honnête au goût de la fille de joie. Le lysien lui avait un jour dit que Savie était douée dans ce qu'elle faisait. Quand Seren s'offusqua avec humour en demandant si elle, en tant que sa mère n'en possédait pas plus, Aevan se contenta de lui lancer son sourire habituel, et de lui répondre " Ton enfant a un grand potentiel qu'il serait criminel de gâcher, toi tu es une artiste, c'est différent ma belle Seren. " Parce que donc, onduler sous les regards belliqueux et offrir quelques gâteries à qui pouvait se les offrir étaient un "art" ? Charmant... Vraiment.

Durant ses derniers mois sur l'Ile, Seren observa d'un œil suspicieux les jeux qu'il proposait à Savie quand cette dernière ne baroudait pas dans les rues de la cité. Parfois, il cachait une perle dans une main, et tout au long de la conversation qu'il entretenait avec la fillette, il la changeait de place, jonglait avec, la posait non loin de lui pour ensuite la reprendre, et une fois sa tirade finie, il demandait à Savie où se trouvait l'objet et la récompensait quand elle trouvait juste du premier coup. Il se promenait aussi fréquemment avec une petite clochette attachée à la ceinture, et mettait au défit la petite de la lui prendre sans qu'il ne s'en rende compte. Plus d'une fois, la jeune femme se fâcha, trouvant qu'il était malsain d'encourager ce genre de comportements, mais, car tel était son don, Aevan parvenait toujours à la faire revenir à de meilleurs sentiments.. Un jour, le vieux tenancier vint la trouver, et lui annonça qu'une offre très généreuse lui avait été faite pour elle. Qu'elle et Savie allaient devoir quitter ce qui, d'une certaine manière, était devenu par la force des choses leur foyer. Leur destination n'était rien d'autre qu'un nouveau bordel, mais celui-ci se trouvait à des lieux de tout ce qu'elles avaient pu connaître. Port-Real. Même si jusqu'au jour de leur départ, elle tenta de ne rien laisser paraître à sa fille, Seren était terrorisée à l'idée de quitter Lys, de perdre à jamais la possibilité de retrouver un jour le père de Savie qui soudainement lui manqua plus encore que l'air pour respirer. Aevan reçu pour mission de s'assurer qu'elle ne profiterait pas de l'occasion pour filer, et c'est sur le pas du navire qui allait les arracher à leur vie qu'elle échangea pour la toute dernière fois avec le jeune lysien. Au détour de remerciements et de quelques encouragements, Seren afficha sa mine la plus sincère, le regard implorant la compassion, et demanda au jeune homme de veiller sur les vieux jours de celle qui l'avait faite naître. Aevan acquiesça avant de les quitter, il marqua un temps d'arrêt, puis lança un regard particulièrement satisfait aux deux filles de Lys avant de reprendre sa route. Seren resta perplexe jusqu'à ce que Savie ne lui explique, particulièrement amusée " Oncle Aevan vient de se rendre compte qu'il a accepté de veiller sur grand-mère sans que tu ne lui donnes rien en échange, et moi je l'ai jamais vu accepter de rendre service gratuitement. C'est tout bête à comprendre. " Elle avait réussi à faire... "ça" ? Elle ? Bien...

Leur arrivée à Port-Real se fit dans le silence, en tout cas pour Seren. Savie, elle, ne manquait pas de commenter tout ce qu'elle voyait... Absolument tout. Et il fallait dire qu'il y avait de quoi faire. Tout était si différent de ce qu'elles avaient connu jusqu'à lors... C'est au bord du malaise -surtout dans le cas de Seren encore une fois- qu'elles débarquèrent enfin, et que juste là, attendant patiemment l'arrivée de sa marchandise, se trouvait à faire le planton là, fière comme un coq, son ami d'enfance, son amour perdu... Pendant l'espace d'une seconde, la lysienne eu l'impression de sentir son cœur s'effondrer sur lui même. Dans une ultime prière, elle demanda à ce que ce ne soit pas le fruit du hasard, pas une nouvelle fois un tour de la malchance. Il lança un regard dans sa direction, et en l'espace d'un sourire, Seren compris que son sauveur avait tenu promesse... Le mystérieux acheteur qu'elle redoutait tant lui offrait en réalité sa liberté, une autre vie, la chance de le trouver. Alors, il ne l'avait donc pas oublié, là bas, à l'autre bout du monde... Le plus dur resta de lui annoncer l'existence de Savie, au final, Seren n'eu pas à prononcer le moindre mot, ils s'étaient compris tout trois en quelques échanges de regards gênés. Le malaise persistant, les retrouvailles qui lui avaient été offertes n'étaient pas totalement celles auxquelles elle avait aspiré, il leur faudrait sûrement du temps pour s'accepter l'un et l'autre, mais tout cela restait de l'ordre du détails, car à compté de ce jour, elles étaient libres.



   


Dernière édition par Seren le Jeu 27 Avr - 17:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
La Vipère RougeLa Vipère Rouge
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : La Vipère Rouge
Corbeaux : 248
Avatar : Avan Jogia
Date d'inscription : 04/04/2017
Localisation : Harrenhal, aux côtés de sa chère et tendre soeur.

MessageSujet: Re: Seren ◘ ◘ Souviens-toi de la fragilité des choses humaines. Mar 18 Avr - 22:41

Oh, une douce poupée que je dois charmer dans un certain rp

Bienvenue parmi nous Seren

Si tu as la moindre question sur le forum ou sur Essos, je suis ton admin référant donc n'hésite pas, pour le reste, n'hésite pas à harceler Melhavak

A très bientôt


furie du désert ♒︎ Feeling used but I'm still missing you and I can't see the end of this. Just wanna feel your kiss against my lips and now all this time is passing by but I still can't seem to tell you why.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Seren ◘ ◘ Souviens-toi de la fragilité des choses humaines. Mar 18 Avr - 22:42

Bienvenue sur le fofo et bon courage pour ta fiche ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Doux poison de LysDoux poison de Lys
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 330
Avatar : Colin O Donoghue
Date d'inscription : 17/10/2015
Localisation : Port Réal principalement

MessageSujet: Re: Seren ◘ ◘ Souviens-toi de la fragilité des choses humaines. Mar 18 Avr - 22:45

Mon amoureuse a moi
On s'est déjà presque tout dit sur facebook mais du coup

Officiellement bienvenue parmi nous
Je suis trop contente de t'avoir ici mais surtout, amuse toi bien

*jete un regard mauvais a tout ceux qui veulent la pecho she is mine*


Nothing can tear us apart
You’re brave, and kind, and honourable. Any man would be fortunate to be loved by you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Du sel sur les plaiesDu sel sur les plaies
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Vic, prince de sel, démon marin, fils du kraken.
Corbeaux : 442
Avatar : Jordan Patrick Smith.
Date d'inscription : 01/04/2017
Localisation : Harrenhal pour le tournoi.

MessageSujet: Re: Seren ◘ ◘ Souviens-toi de la fragilité des choses humaines. Mar 18 Avr - 22:47

Bon on a pas le droit de toucher alors je m'incline juste devant tant de beauté !
Bienvenue parmi nous ! Bon courage pour la fichette et amuse toi bien avec ta belle ! I love you


We are ironborn. We're not subjects. We're not slaves. We do not plow the field or toil in the mine. We take what is ours. — We do not sow   
what is dead may never die
Revenir en haut Aller en bas
avatar
La Vipère RougeLa Vipère Rouge
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : La Vipère Rouge
Corbeaux : 248
Avatar : Avan Jogia
Date d'inscription : 04/04/2017
Localisation : Harrenhal, aux côtés de sa chère et tendre soeur.

MessageSujet: Re: Seren ◘ ◘ Souviens-toi de la fragilité des choses humaines. Mar 18 Avr - 22:51

Comme si ça allait nous arrêter, Vic


furie du désert ♒︎ Feeling used but I'm still missing you and I can't see the end of this. Just wanna feel your kiss against my lips and now all this time is passing by but I still can't seem to tell you why.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Seren ◘ ◘ Souviens-toi de la fragilité des choses humaines. Mar 18 Avr - 22:55

Bienvenue la belle
Bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Du sel sur les plaiesDu sel sur les plaies
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Vic, prince de sel, démon marin, fils du kraken.
Corbeaux : 442
Avatar : Jordan Patrick Smith.
Date d'inscription : 01/04/2017
Localisation : Harrenhal pour le tournoi.

MessageSujet: Re: Seren ◘ ◘ Souviens-toi de la fragilité des choses humaines. Mar 18 Avr - 22:56

@Oberyn Martell a écrit:
Comme si ça allait nous arrêter, Vic

Mais chut, on peut encore passer pour des gentleman là


We are ironborn. We're not subjects. We're not slaves. We do not plow the field or toil in the mine. We take what is ours. — We do not sow   
what is dead may never die
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Seren ◘ ◘ Souviens-toi de la fragilité des choses humaines. Mar 18 Avr - 22:56

Welcome à toi :p
Réserves moi un petit lien
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Doux poison de LysDoux poison de Lys
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 330
Avatar : Colin O Donoghue
Date d'inscription : 17/10/2015
Localisation : Port Réal principalement

MessageSujet: Re: Seren ◘ ◘ Souviens-toi de la fragilité des choses humaines. Mar 18 Avr - 23:00

Tu partages pas ta femme Vic, alors je te partage pas la mienne


Nothing can tear us apart
You’re brave, and kind, and honourable. Any man would be fortunate to be loved by you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The Black Falcon
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 197
Avatar : Orlando Bloom
Date d'inscription : 09/04/2017
Localisation : Harrenhal

MessageSujet: Re: Seren ◘ ◘ Souviens-toi de la fragilité des choses humaines. Mar 18 Avr - 23:33

Bienvenue parmi nous Smile
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mindful of her duty
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Rhae
Corbeaux : 115
Avatar : Charlize Theron
Date d'inscription : 07/04/2017
Localisation : Port-Réal

MessageSujet: Re: Seren ◘ ◘ Souviens-toi de la fragilité des choses humaines. Mer 19 Avr - 0:02

Bienvenue parmi nous Bon courage pour ta fiche !


The queen was always mindful of her duty.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
La plus délicate des fleurs peut se révéler poison
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 199
Avatar : Hailee Steinfield
Date d'inscription : 01/04/2017
Localisation : Harrenhal

MessageSujet: Re: Seren ◘ ◘ Souviens-toi de la fragilité des choses humaines. Mer 19 Avr - 0:25

Bienvenuee ma chère Smile et bon courage pour ta fiche Smile


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Seren ◘ ◘ Souviens-toi de la fragilité des choses humaines. Mer 19 Avr - 12:52

Bienvenue
Bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Seren ◘ ◘ Souviens-toi de la fragilité des choses humaines.

Revenir en haut Aller en bas

Seren ◘ ◘ Souviens-toi de la fragilité des choses humaines.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Souviens toi l'été dernier ― Alaska & Danjel
» Evangelinne, La richesse de la rose, c'est sa fragilité [VALIDEE]
» LEVEN-AZRA ♣ La fragilité du cristal ne le rend pas faible, elle le rend délicat ...
» [quête] Ce dont je ne me souviens pas. [terminée]
» Lucie Frot- Je me souviens il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble... [TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De Cendres et de Fer :: wanted :: When you play to the game of thrones... :: You win :: Terres de la Couronne-