RSS
RSS

Nous manquons de membres dans le Conflans, les Îles de Fer, l'Ouest et le Bief.
Les points de "régions dépeuplées" iront aux personnes de ces régions.
Nos Super-PV

Hoster Tully, Maege Mormont, Jon Arryn, Quellon Greyjoy
, Robert Baratheon et Doran Martell sont très attendus.
Les Super-Scénario

Symon Chelsted, Gladden Wylde & Mathis Rowan
sont très attendus par leur créateurs.

Partagez|

Curiosity is the lust of the mind ⚔ Denyse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Dame de l'Orage
Voir le profil de l'utilisateur

Surnom : The Bright Emerald
Corbeaux : 1069
Dragons d'or : 4797
Statut Maritale : Promise à Mathis Rowan, Lord de Boisdoré
ft. : Jodie Comer
Copyright : CelticAddiction && Tumblr
Date d'inscription : 23/04/2017
Localisation : Terres de l'Orage

Message Sujet: Curiosity is the lust of the mind ⚔ Denyse Sam 13 Mai - 19:33


Curiosity is the lust of the mind

Denyse Hightower & Alyenora Estremont



The important thing is not to stop questioning.
Curiosity has its own reason for existing

Une seule journée s'était écoulée depuis le début des joutes. Mais en certains instants, pour Alyenora, cette journée avait paru durer des années. Sans avoir non plus passer son temps à se faire du mouron, la jeune femme n'avait pu s'empêcher de froncer les sourcils à certains moments, et son cœur avait su battre la chamade plus que d'accoutumée. Bien évidemment, il n'y avait pas toujours de quoi être joviale face au spectacle de joutes qui projettent à terre des participants qui ne s'en sortent pas toujours sans une égratignure, mais il n'y avait pas non plus de quoi faire la tête tout du long. Fort heureusement pour elle, vus de l'extérieur, aucun de ses troubles intérieurs n'avait pu être perçu. Alyenora avait suffisamment d'entraînement pour qu'on ne puisse lire sur son visage comme dans un livre ouvert, bien que son fasciés sache se faire des plus expressifs quand elle le désirait. Mais elle avait été élevée en tant que parfaite représente de la jeune noblesse féminine, bien que ses aspirations intérieures aient pu s'entrechoquer avec les exigences des conventions sociales et des biens pensants. On lui avait appris à ne jamais se fourvoyer en sentimentalisme trop exacerbé, car cela ne lui apporterait alors rien d'autre que la réputation d'une faible jeune femme bien incapable de tenir toute seule debout, et ayant alors impérativement besoin d'être soutenue, ce qu'elle n'était pas, et ce qu'elle se refusait purement et simplement d'être, de toute façon. Cependant ...

Cependant, cela n'avait absolument pas empêcher son cœur de battre à tout rompre lorsque son cousin Stannis avait chuté. Et quoi que peu voire pas impressionnable, dès lors, elle s'était sans doute montrée bien plus attentive aux autres blessés, à ceux qui avaient succédé à son cousin. Pas qu'elle se soit réellement affolée pour eux, car, comme tout, être altruiste  avait ses limites, mais parce qu'elle s'était dit que, en jaugeant la teneur des blessures de chacun, sans doute pourrait-elle alors mieux évaluer la suite des évènements concernant Stannis ... Elle avait su se retenir de crier lorsqu'il avait chuté, mais elle n'avait pu rester tranquillement assise. Et au milieu de ce banquet, où tous étaient conviés pour festoyer et pour manger, face à ces plats disposés sur des tables, plats sur lesquels s'accumulaient quelques montagnes de nourriture, Alyenora savait que ses pensées demeuraient tournées vers la santé de son cousin. Si on avait pu lui dire, de source sûre, qu'il n'y aurait probablement pas de conséquence néfaste à vie, la jeune femme ne pouvait s'empêcher de songer à tout ceci. Il lui fallait sans doute se changer les idées, tout en veillant à ne pas non plus se laisser tourner la tête. Certes, Harrenhal n'éveillait en elle aucun sentiment enjoué, mais les convives venaient de tous horizons, avec des cultures et des conventions différentes. Et Alyenora n'étant pas encore mariée, elle se savait presque être en représentation perpétuelle, sous les yeux de tous les potentiels partis sur lesquels son père et son cousin Robert pourraient tomber d'accord. Obtenir l'autorisation de son grand-père d'accompagner la délégation venue des Terres de l'Orage avait été à ce prix : celui d'accepter qu'elle quitterait très probablement les lieux fiancée ... Oui, il lui fallait absolument se changer les idées !

Et puis, soudain, la solution lui vint. Une solution qui lui permettait de ne pas entièrement se détacher des tracas familiaux qui sollicitaient ses pensées, tout en ne se focalisant pas sur les derniers évènements dus à la joute. Du moins, en ne se focalisant pas sur la chute de Stannis. Alyenora, comme bien d'autres, n'avait pas vu son attention attirée par son cousin pour l'unique raison de sa chute. Quelques temps avant, elle l'avait vu solliciter les faveurs d'une jeune femme, qu'elle ne connaissait point, et qui ne venait absolument pas des Terres de l'Orage ! Et, justement, à travers la foule peuplée de quelques saltimbanques, mais surtout d'une majorité de nobles, sans la présence notable d'aucune fille de joie, sans doute appelé à ne pas pointer le bout de leur nez au cœur même du banquet, voilà que la jolie blonde apercevait le minois de celle qui avait visiblement fait adopter à Stannis un comportement ne lui étant pas si habituel que cela. Alyenora n'avait pas peur de grand chose, et sa timidité était proche des pâquerettes. Sans être égocentrique, elle se savait pourvue de suffisamment d'assurance en elle-même pour ne pas s'évanouir ou chanceler. Elle n'éprouvait donc aucune grande difficulté à aller se présenter à une étrangère, pas plus qu'elle ne se sentait fébrile. Plutôt curieuse, en fait. Oui, c'était ça. Elle était plutôt curieuse d'en connaître plus sur cette fameuse jeune fille, jusqu'à se diriger en sa direction !

    ⚔ Bonsoir ... Me permettrez-vous de vous tenir compagnie quelques instants, Lady ... ? ⚔ Elle n'employait nullement quelque approche mielleuse ou qui tournait trop autour du pot, sans non plus révéler les réelles raisons de son approche. Quand à sa dernière phrase, elle la laissait en suspens, comme pour encourager la jeune brune à prendre la peine de se présenter.



More than just beautiful curves
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Curiosity is the lust of the mind ⚔ Denyse Sam 20 Mai - 16:55

La jeune femme était là, à attendre ou simplement à regarder ceux présents pour le grand banquet qui avait lieu après le tournoi. Elle voulait se faire discrète. Elle avait bien senti les regards se poser sur elle et son père au moment de l’entracte et elle n’avait pas particulièrement apprécié. Surtout les remarques de son géniteur, parce que Leyton Hightower avait beau avoir le titre de père, il n’était que l’homme qui avait engrossé sa mère. Elle ne l’avait jamais réellement considéré comme son père. Mais l’avait-il un jour considéré comme sa fille. Cela était encore à prouver et honnêtement, elle en doutait. Il avait toujours préféré sa sœur Alerie, devenue suzeraine de ce Bief qu’ils aimaient tant ou même sa jeune sœur Alysanne. Le Bief, leur amour pour ces terres était peut-être la seule chose qui les rapprochait. Mais les points communs de la jeune femme avec son père s’arrêtaient là.

Perdue un peu dans ses pensées, elle ne vit arriver la jeune blonde qui prenait place non loin d’elle. Denysese tourna finalement vers la jeune fille quand cette dernière lui adressa la parole. Elle était blonde et jolie, Denyse lui trouvait quelque chose de ressemblant avec les Bratheon sans savoir quoi. « Bien sûr, Lady Denyse Hightower, enchantée. » répondit poliment la bieffoise en souriant. Puis elle reprit. « Puis-je savoir à qui ai-je l’honneur ? » demanda-t-elle tout aussi directement que la blonde était venue lui parler. Mais du coin de l’œil, elle guettait l’arrivée de son fiancé. Nul doute qu’il finirait par venir la rejoindre ne serait-ce que pour s’assurer qu’elle ne cherchait pas à quitter le banquet sans même lui avoir donner une quelconque explication sur son comportement. Denyse tritura une de ses mèches de cheveux nerveusement. Elle espérait bien que le Redwyne ne viendrait pas, mais avec sa jalousie maladive et son comportement possessive à outrance, elle ne serait en réalité pas surprise de le voir bientôt pointer le bout de son nez. « Puis-je savoir de quelle région vous êtes ? » poursuivit Denyse qui se concentrait sur la conversation du moment pour ne pas paniquer. Puis, plaçant une main devant sa bouche elle ajouta. « Mais je suis peut-être trop curieuse… »

Denyse piqua un far, un peu honteuse de poser autant de questions à une inconnue. Mais quitte à se retrouver là, à ce banquet, autant profiter du moment. D’ailleurs, elle piqua deux verres de vin à un serviteur qui passait juste à côté d’elle. Elle en tendit un à son interlocutrice avant de porter son propre verre à ses lèvres. « Excellant, je me demande s’il s’agit d’un vin des terres des Redwyne. Vous le trouvez comment ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dame de l'Orage
Voir le profil de l'utilisateur

Surnom : The Bright Emerald
Corbeaux : 1069
Dragons d'or : 4797
Statut Maritale : Promise à Mathis Rowan, Lord de Boisdoré
ft. : Jodie Comer
Copyright : CelticAddiction && Tumblr
Date d'inscription : 23/04/2017
Localisation : Terres de l'Orage

Message Sujet: Re: Curiosity is the lust of the mind ⚔ Denyse Dim 28 Mai - 22:23


Curiosity is the lust of the mind

Denyse Hightower & Alyenora Estremont



The important thing is not to stop questioning.
Curiosity has its own reason for existing

Loin d'être ignorante, Alyenora avait pu bénéficier d'une très bonne éducation, suffisamment complète pour qu'elle ne se sente pas perdue concernant trop de sujets, même si, bien sûr, de par sa condition féminine, on l'avait quelque peu laissée sur la touche concernant certains domaines. A peine avait-elle pu survoler ceux-ci, mais au moins en avait-elle eu connaissance. En même temps, la jeune femme était suffisamment curieuse pour chercher à voir plus loin que le bout de son nez, et aimé et apprécié des siens pour ne pas s'être heurtée à trop de murs. Elle n'avait rien eu d'une petite fille égoïste et égocentrique, à l'époque, mais avait tout de même bénéficié de certaines largesses de la part des siens. Et elle savait très bien qu'elle ne le devait alors pas uniquement à sa mignonne frimousse, mais aussi également au fait que chez les Estremont, depuis trois générations, les naissances féminines se faisaient assez rares, voire même très rares ! Son grand-père, Lord Estremont, n'avait pas eu de sœur, et parmi les 5 enfants des frères Estremont, il n'y avait eu qu'une fille, Cassana, mariée, à l'âge de pouvoir l'être, à nul autre que Steffon Baratheon, avec la descendance qu'on leur connait. Et ensuite ... Ensuite, parmi la génération suivante, il n'y avait bien que qu'Alyenora, pour représenter le genre féminin, jusqu'à ce que son père, Richard, se décide à se remarier, après tant d'années de veuvage, quelques mois seulement avant d'engendrer une paire de faux jumeaux !

Dès lors, malgré tout, Alyenora avait quelque peu eu une place privilégiée. En tant que seule petite-fille de son grand-père, mais aussi en tant qu'unique fille et unique enfant de son père, Richard Estremont, héritier du titre et de la Maison. Sa chance avait aussi été de pouvoir bénéficier de l'amour inconditionnel de son géniteur à son égard, ainsi que du fait que, dans le fond, celui-ci n'était pas vraiment des plus âgés, pour l'avoir eu assez jeune. Le tout formait une sorte d'existence plus dorée et privilégiée qu'elle aurait pu l'avoir, en d'autres circonstances, même s'il y avait tout de même eu des manques et qu'elle avait dû voir certains de ses espoirs et de ses désirs être déçus, ou se fracasser face à l’exigence des conventions sociales. Elle avait dû mordre son frein, comme on dit ... Et se focaliser, sans doute, sur ce qu'on lui autorisait plus ou moins bien volontiers. Et s'intéresser à l'histoire de Westeros et de ses grandes familles étaient de ses choses qui ne semblaient pas être trop hors de portée pour une jeune femme comme elle. De là à cependant immédiatement pouvoir identifier quelqu'un rien qu'à son faciès, il y avait un fossé énorme ! Et sans doute la réciproque était-elle de toute façon vraie, quel que soit le cas, bien que certaines particularités physiques, culturelles ou même vocables puissent tout de même mettre sur quelque piste ! Alors, face à son interlocutrice, Alyenora ne manqua pas de noter dans un coin de sa tête la réponse reçue, avant de s'aventurer à en donner elle-même une.
    Lady Alyenora Estremont ...
Un petit sourire poli, avant d'observer les alentours. Les gens arrivaient progressivement en direction du banquet, et parmi eux, visages connus, amicaux ou parfaitement étrangers se mêlaient et s'entremêlaient. A coup sûr, pour qui voudrait être vu, ces festivités étaient l'occasion parfaite. Mais dans un coin de sa tête, la jeune femme ne pouvait s'empêcher de se sentir quelque peu elle-même prise au jeu, bien malgré elle, à moins qu'il ne s'agisse peut-être d'un piège. Comment pouvait-elle être assurée que, parmi toute cette foule, ne se cachait pas encore son futur promis ? Après tout, Robert ne l'avait pas amenée avec lui par simple envie de la contenter, ni même par simple plaisir personnel. Alors ... Finalement, son interlocutrice la tira quelque peu de son poste de vigie improvisée, et Alyenora marqua un temps d'arrêt. Soit la Biefoise avait quelque peu la tête ailleurs et était donc dans l'incapacité d'allier l'identité d'Alyenora à sa région d'origine, soit elle ignorait bon nombre de choses sur les autres contrées internes de Westeros ! Dans les deux cas, lui fournir une réponse supplémentaire n'était pas vraiment la mer à boire.
    Point de curiosité déplacée, ne vous en faîtes pas ! ... Je suis la petite-fille de Lord Estremont, Seigneur d'Estremont, et père de la défunte Cassana Baratheon. Je suis née, ait grandi et ait été éduquée au sein de l'Orage, donc. ... Ce qui fait aussi de moins la cousine maternelle de Stannis Baratheon, celui-là même à qui vous avez offert vos faveurs lors des joutes d'il y a quelques heures ... Observant du coin de l’œil la réaction de son interlocutrice, elle fut loin de refuser la coupe de vin que celle-ci lui tendit, avant d'y tremper ses lèvres. La cuvée ne semble en effet pas mauvaise, mais je suis loin de posséder de grands talents d’œnologue ! Personnellement, j'ai toujours eu un plus net penchant pour les alcools dorniens. Et pas que pour les alcools, d'ailleurs ...



More than just beautiful curves
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Curiosity is the lust of the mind ⚔ Denyse Mar 27 Juin - 20:19

Denyse se sentit un peu idiote. Elle savait pourtant que les Estremont était des membres de l’Orage. « Vuillez-m’excuser Lady Alyenora Estremont. Je n’aurai pas dû vous le demander. Je me sens un peu stupide. Votre maison est pourtant une des maisons importantes des terres de l’orage. » fit Denyse en rougissant un peu. Puis elle détourna le regard lorsque la blonde orageoise avoua être la cousine de Lord Stannis Baratheon. Elle hésitait aller lui demander de ses nouvelles. Elle se doutait qu’elle ne devrait pas mais l’envie était bien là. Oui elle lui avait offert ses faveurs, oui elle avait provoqué la colère de son père. Mais les Sept en étaient témoin, la jeune Hightower était réellement inquiète pour le cerf.

Mais lorsque deux verres de vin vinrent se balader sous son nez, la bieffoise ne sut résister et en tendit un à son interlocutrice. Cette dernière approuva sa remarque quoi qu’avoua préférer l’alcool dornier à celui du Bief. Denyse Hightower, en grande amatrice de vin, peut-être un peu trop d’ailleurs, leva les yeux au ciel avec désinvolture. « Je crains hélas, Lady Alyenora que le vin du Bief ne puisse être comparé à l’alcool de dorne. Ils n’ont rien à voir et d’un point de vu purement gustatif, notre vin à nous bieffois est, je crois sans trop m’avancer, bien meilleur. Avez-vous déjà eu l’occasion de gouter un cépage venant de La Treille ? Ils sont délicieux avec leur petit goût fruité. » surenchérit la brune. Cela était vrai, Denyse adorait goûter les vins, surtout ceux venant des terres Redwyne. Et c’était bien là le seul point positif qu’elle pouvait reconnaître à épouser Desmond. Au moins, le vin serait plus que frais en arrivant sur sa table. Mais de cela, elle ne pouvait le confier à personne, à personne. Et d’ailleurs le seul être vivant au courant de tout ceci était Ser Garrett Chantecoq. Il fallait dire qu’elle n’avait pu lui cacher la chose puisque le jeune homme l’avait vu descendre bon nombre de verre un jour et finir dans un piteux état. La brune sourit à son interlocutrice et prit enfin pleinement conscience de son lien avec Ser Stannis Baratheon. « Puis-je vous demander quelques choses ? » demanda la jeune Hightower. Peut-être que la jeune fille aurait plus d’informations sur l’Orageois. « J’aimerai… » Denyse ne poursuivit pas. Elle laissa sa phrase mourir dans le vacarme du banquet.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dame de l'Orage
Voir le profil de l'utilisateur

Surnom : The Bright Emerald
Corbeaux : 1069
Dragons d'or : 4797
Statut Maritale : Promise à Mathis Rowan, Lord de Boisdoré
ft. : Jodie Comer
Copyright : CelticAddiction && Tumblr
Date d'inscription : 23/04/2017
Localisation : Terres de l'Orage

Message Sujet: Re: Curiosity is the lust of the mind ⚔ Denyse Dim 9 Juil - 22:24


Curiosity is the lust of the mind

Denyse Hightower & Alyenora Estremont



The important thing is not to stop questioning.
Curiosity has its own reason for existing

Alyenora ne se prévalait pas d'être des plus connues par delà les frontières des Terres de l'Orage. Cependant, elle n'était pas non plus timide, timorée ou bien trop humble. Elle appréciait d'être issue de la Lignée Estremont, et pas uniquement parce que cela faisait d'elle la nièce de feue Cassana Baratheon. Sa lignée était ancienne, réputée et respectée, et elle le savait. De plus, les aléas de la vie et des naissances faisaient que, pendant longtemps, en plus de deux décennies, seules deux filles étaient nées au sein de la Maison Estremont. Cassana avait été choyée et aimée, et son père n'avait pas accepté de donner sa main à n'importe qui. Alyenora avait pris le relais, de plus nimbée, pour sa part, de son statut d'enfant rescapée d'un accouchement qui avait coûté la vie de celle qui l'avait enfantée. De plus, elle possédait quelques relations en dehors des frontières de sa région natale, et pouvait se prévaloir d'être à sa place ici, à Harrenhal. Du moins sa présence n'était-elle pas déplacée. Elle faisait en quelque sorte partie de l'escorte de ses cousins, sans parler du fait que son grand-père avait semblé assez partant pour qu'elle entreprenne le voyage jusqu'à Harrenhal, là où, habituellement, il aurait émis nombre de réserves. En tout cas, Alyenora étant quelqu'un de sociable, et tout à fait capable de mener une conversation sans rougir, se trouver à cours de mots ou se sentir illégitime, faire de nouvelles connaissances sur les lieux même du Tournoi était une perspective qui, sans forcément la réjouir, lui plaisait suffisamment. D'autant plus lorsque cela la distrayait quelque peu de certaines pensées qu'elle pouvait avoir, ou des nombreuses questions qu'elle se posait de plus en plus, à mesure qu'elle pensait détecter certaines preuves et signes sensés corroborer ses suspicions.
    Ne vous en faîtes pas pour cela Lady Hightower, il ne me semble pas que j'arbore mon lignage sur le front ! Une façon comme une autre, pour elle, de faire une pointe d'humour, non sans manquer de faire référence à ce que l'on pouvait comprendre de sa réponse concernant ses ramifications familiales. Vous ne m'avez donc point offensée.
Si certaines particularités physiques semblaient être bien plus spécifiques à certaines régions plutôt qu'à d'autres, la jeune femme se garderait bien de pouvoir assurer être absolument capable de deviner l'identité d'une personne rien qu'à son fasciés et à ses caractéristiques physiques. Car au sein de l'élite nobliliaire, la tendance avait toujours été de se marier hors de sa propre lignée, pour éviter tout petit désagrément psychologique et physique. Mais la raison principale à une telle propension s'expliquait surtout par la nécessité de nouer alliances et bons rapports, sans parler du profit financier. Et il n'y avait rien de plus solide, en terme d'alliances, pour deux Lords, que d'avoir des petits-enfants en commun. Bien que certains jeunes gens n'hésitaient parfois pas à quelque peu contourner les arrangements déjà pris sur le long terme. C'était le cas de ses deux parents, car Sienna était déjà promise un autre quand Richard avait posé les yeux sur elle et avait décidé qu'un jour, il l'épouserait et lui ferait des enfants. Une splendide ambition, qui s'était concrétisée, mais qui avait abouti sur un si terrible drame personnel, pour les deux Maisons concernées. Des gens vraiment très bizarres peuvent prendre des décisions délicates et avoir un impact phénoménal sur l'Histoire. Mais parfois, même les gens sensés se mettaient dans l'embarras en faisant des choix dont découleraient des conséquences certaines ... Car à ce qu'elle en savait, ses parents étaient parfaitement sains d'esprit quand ils s'étaient promis l'un à l'autre en contrevenant aux décisions déjà prises pour l'un comme pour l'autre ...

En tout cas, Alyenora ne se plongeait pas dans de telles pensées alors qu'elle était bien plus intéressée par les réactions de son interlocutrice. Elle était quelque peu curieuse, la jeune Estremont, et se demandait bien si son cousin avait frappé dans l’œil de quelque jeune damoiselle. D'ordinaire, Robert avait bien plus les faveurs des damoiselles en fleur. Elle-même avait eu sa propre période, c'était dire ! Une jeune servante passa devant elle, tenant un plateau, et par curiosité, la jeune Estremont ne put s'empêcher d'y piocher ce qui semblait être un morceau de pain recouvert d'une mixture plutôt dorée. Du miel, passa-t-elle. Mais que nenni ! Et elle se rendit compte de son erreur alors qu'il était trop tard. De la compotée d'agrumes, recouvrant une fine couche de canard, avec une saveur de vin n'allant pas du tout avec, en tout cas, d'après le palais d'Alyenora ! Elle en avait d'autres, comme ça, des idées de grandeur culinaire ?! Mais elle ne manifesta pas réellement son dégoût, étant trop polie et trop bien élevée pour ça, préférant se consacrer aux paroles de la Biefoise.
    Il me semble en avoir déjà eu l'occasion, effectivement. Si l'on s'en tient à ce qu'en dit mon cher grand-père, tout dépend du repas accompagné par le vin. Et tout dépend aussi du type de palais que l'on a. Je suis bien plus sucré que salé, et vous ? Oui, honnêtement, elles parlaient vins et cuisine, et alors ? La parité était respectée, car Alyenora avait maintes et maintes fois entendu son grand-père faire de même. C'était même un fin gourmet, et de lui, elle avait appris à reconnaître les différentes viandes pouvant bien effleurer ses papilles ! Mais visiblement, l'intérêt se relevait, du côté de son interlocutrice, et si elle avait été enfant, et moins bien élevée, la jeune femme aurait sans doute quelque peu trépignée d'impatience. Et bien, demandez toujours, et je ferais dans quelle proportion je serais en mesure de vous répondre. Vous aimeriez ... ?



More than just beautiful curves
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Curiosity is the lust of the mind ⚔ Denyse

Revenir en haut Aller en bas

Curiosity is the lust of the mind ⚔ Denyse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» 01. Losing your mind
» 1.04 Where is my mind ?
» Well it´s been days now And you change your mind again ... feat Amber Helheim
» I remember when, I remember, I remember when I lost my mind. ₪ 27 mars, 20h21

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De Cendres et de Fer :: La Taverne :: Vieux Parchemins :: RP :: RP inachevé-