RSS
RSS

Nous manquons de membres dans le Val et dans l'Orage.
Les points de "régions dépeuplées" iront aux personnes du Val et de l'Orage.

Robert Baratheon, Hoster Tully, Rickard Stark, Jon Arryn,
Quellon Greyjoy et Doran Martell sont très attendus.

Partagez|

Never Resting | ARTHUR AMBROSE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
The snake charmer
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 92
Avatar : Lorenzo Richelmy
Date d'inscription : 16/05/2017

MessageSujet: Never Resting | ARTHUR AMBROSE Mar 16 Mai - 11:31




Arthur Ambrose

never resting.
Passe ta souris sur la photo
   
Âge : 18 ans, né au début de l’an 263.
Situation familiale : Fils aîné de Lord Archibald Ambrose, récemment décédé, et Lady Alynore Ambrose, fiancé par son père à Alysanne Hightower.
Statut : Seigneur de la maison Ambrose
Localisation : Harrenhal actuellement, Clairchamp, la demeure de sa maison dans le Bief généralement.
Métier : Seigneur.
Particularités : Avec son beau sourire et ses belles paroles, il fait souvent l'unanimité parmi les évènements mondains. Sous les apparences, c'est un esprit vif, sournois. Ses yeux d'azur sont hypnotisants et il connait leur valeur, sait les utiliser en particulier avec les femmes. Il a un faible pour toutes les personnes aux caractères particuliers mais sait comment publiquement éviter ceux qui ne sont pas fréquentables aux yeux du monde.
Allégeance : Maison Tyrell.
Description de la famille : Lord Archibald Ambrose, son père décédé à l'age de 46 ans il y a quelques mois seulement. Lady Alynore Ambrose née Caswell, sa précieuse mère âgée de 40 ans.
Lady Arianna Ambrose, sa sœur ainée mariée et âgée de 22 ans.
Ses trois frères cadets : Alaric, un écuyer de 14 ans, Abel, un apprenti à la Citadelle de 11 ans et Allen, un enfant de 5 ans.
Axel Ambrose, son oncle âgé de 43 ans, veuf.
Septa Aline, sa cousine, fille d'Axel, âgée de 21 ans.
Ser Alester Ambrose, son oncle, décédé en 274 au cours du tournoi pour les 10 ans du règne du roi Aerys à l'âge de 32 ans. Lady Elyana Ambrose, son épouse laissée veuve, âgée de 35 ans.
Lady Annara et Amabelle Ambrose, ses cousines, filles d'Alester et d'Elyana, âgées de 18 et 14 ans.
Edmund Ambrose, un cousin éloigné, âgé de 15 ans.
Compétences particulières : Il excelle dans l'art de manier le langage, il utilise les mots pour arriver à ses fins exactement comme le lui a appris son défunt père. Il est également un bon combattant, ayant été écuyer durant des années, mais n'ayant jamais vraiment brillé dans les tournois résultat de son désintérêt certain pour l'art martial. Il fut fait chevalier plus comme une formalité après six ans comme écuyer que par réel mérite.
Faiblesses du personnage : Sa plus grosse faiblesse, c'est son égo démesuré qui le conduira sans doute un jour à sa perte. Arthur n'image que rarement pouvoir avoir tort, surement un effet collatéral de son éducation de petit prince que lui a donné sa mère. Il compte aussi de nombreuses lacunes concernant ses connaissances, étudier n'a jamais été son fort. Bien sur il sait écrire et lire mais sa connaissance de l'histoire est très approximative, il ne connaît l'héraldique et les différentes maisons uniquement parce qu'il a eu l'occasion de voyager un peu pendant ses années en tant qu'écuyer quant à l'astronomie ou les langues sont des terres inconnues pour lui ... Un comble qu'il se retrouve à marier une Hightower.
Groupe : Bief
Rang personnalisé : The snake charmer
Avatar : Lorenzo Richelmy


♣ Il a une grande affection pour ses parents. Son père est à ses yeux un grand homme qu'il ne pourra jamais égaler et sa mère la plus précieuse de toutes ses possessions. Il regrette amèrement le froid dans lequel il était avec son père avant sa mort. Sa loyauté envers eux et les autres personnes qu'il chérit est sans limite.

♣ Sa soeur aînée, Arianna, a toujours été froide et distante avec lui. Arthur soupçonne qu'elle ne lui a jamais pardonné d'avoir attiré sur lui toute l'attention après sa naissance. Son frère, Alaric, et lui son trop similaire que pour s'entendre et se dispute à tout-va lorsqu'ils sont dans la même pièce mais malgré tous une certaine complicité fraternelle existe entre eux. Abel a toujours été une incompréhension pour lui, plonge dans les livres depuis qu'il est en âge de marche, il ne comprit jamais comment à l'âge de 9 ans seulement il supplia leur père de l'envoyer à la Citadelle pour devenir maestre. Mais il doit bien avouer que le petit dernier, Allen, a toute son affection.

♣ Durant son enfance, son partenaire de jeu favoris fut sa cousine Annara. Tous les deux malicieux, bavards et sociables, ils ne manquaient jamais une occasion de se moquer de leur ennuyante et trop sérieuse cousine, Aline. Ayant fait tous les mauvais coups et farces possibles ensemble durant leur enfance, il fut difficile pour eux d'être séparé lorsque Arthur partit pour Boisdoré.

♣ La proximité de Boisdoré avec les Terres de l’Ouest donna au jeune garçon l’occasion de visiter cette région et les nobles qui y vivent de manière assidue et même, à quelques rares occasions, de se rendre dans le Conflans.

♣ Avant sa mort, son père avait conclu pour lui un mariage avec celle qui est pour lui la pire des Hightower, lady Alysanne. Aimant le célibat et n'ayant jamais pu supporter cette gamine, il fut furieux contre son père à ce propos jusqu'à la mort de ce dernier et comptait fermement faire échouer cette union. Mais la mort de son père a tout changé et il compte honorer sa dernière volonté.

♣ Élever dans la religion des Sept, il a une foi certaine mais n'est pas un ardent pratiquant. Il n'a jamais mis les pieds dans un septuaire de par lui-même. Il a toujours fallu que ses parents l'y trainent. Mais depuis la mort de son père, il s'est mis à s'y rendre de manière plus régulière souvent accompagnée de sa mère.

♣ Bien qu'il a été préparé toute sa vie à devenir le chef de la Maison Ambrose, il a beaucoup de mal à assumer ses responsabilités. Il préfèrerait faire la cour aux demoiselles ou étancher sa soif dans une taverne plutôt que de gérer ses terres.

♣ Il est un grand amateur d'équitation, de chasse, de fauconerie ainsi que de theatre.
Que pensez-vous du règne d'Aerys II Targaryen ?
Pas grand-chose vraiment. Port-Real lui semble si loin, tellement qu’il a des fois l’impression que peu importe ce qui peut si dérouler, cela n’atteindra jamais Clairchamps. Alors à quoi bon s’en préoccuper ? De plus la politique n’a jamais été une de ses passions vraiment, elle n'a pas beaucoup de sens pour lui et il ne comprend pas vraiment les gens se jettent corps et âme dans toutes ces ennuyantes intrigues. La vie est bien plus belle autour d'une table de taverne, du vin sur la table et de jolies tenancières alors pourquoi vouloir être autour de celle du conseil restreint ?

Évidemment, il a entendu dire que le roi est devenu assez imprévisible et n’était plus vraiment seul dans sa tête … Inquiétant, certes. Et terrifiant également, si son amour pour ... les feux de joie s'avèrent vrai. Cela pourrait mal tourné. Mais il n’est pas le premier Targaryen à perdre l’esprit et a régné pour autant. Et puis de toute manière, bientôt, il sera remplacé par son fils.

Le roi Aerys est le roi de la génération de ses parents, aujourd'hui, ce sont des nouveaux seigneurs qui voient le jour partout prenant la place de leurs pères, il en sera de même pour leur roi. Car si une rébellion contre les Targaryen lui semble impossible, surtout de la part du Bief, un complot pour que le prince accède à la couronne, diront nous, un peu plus vite que prévu ne lui semble pas illogique ... Peu avant sa mort, son père lui avait fait prendre conscience qu'actuellement, bien qu'il l'ignorât jusque-la, le nombre d'ennemis du roi ne fait qu'augmenter au fur et à mesure que les jours passent juste avant de lui faire promettre d'agir de manière réfléchie et prudente si les jours futurs étaient voués à devenir plus sombres.

Participerez-vous au Tournoi d'Harrenhal ?
Pourquoi donc poser la question ? Arthur n’a jamais été du genre à manquer la moindre occasion de s’amuser. De plus, les rassemblements sociaux sont l’un de ses pêchés mignons. Aussi, il doit bien avouer qu’il en désespérément besoin en ce moment. En effet, il n’a plus quitte les murs de la forteresse de Clairchamps depuis qu’il est le nouveau seigneur en titre et à ses yeux, ce tournoi sera la distraction parfaite. Peut-être pourra-t-il enfin penser à autre chose que ses nouvelles responsabilités qui l’horripilent déjà après seulement quelques lunes.

Non pas qu’il ait l’intention de participer à l’une des épreuves. Les joutes, la mêlée … Cela n’a jamais été fait pour lui. Quant à son habileté avec un arc, on peut dire sans hésitation qu’elle est proche du néant. Pas besoin donc d’aller se ridiculiser sous les yeux du royaume entier dans le concours de tir.

Il sera très certainement dans les gradins à apprécier le spectacle, parier sur le plus prometteur des chevaliers et bavarder avec ses vieilles connaissances avant d’aller étancher sa soif dans le plus proche des tavernes et pourquoi pas, après avoir vide un nombre convenable de coupe de vin épicé, se réconforter dans de doux bras d’une jeune serveuse.

Ils avaient prévu avec sa maisonnée d’arriver au coucher du soleil précédant le début du tournoi mais des glissements de terrain sur la route d’Harrenhal avait retardé leur convoi. À temps pour les premières joutes, il passa les paris pour cette fois, trop occuper à éviter sa fiancée qu’il ne désirait pas voir pour le moment malgré sa nouvelle résolution.


De vous à nous


Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises
Moi, Arthur Ambrose, certifie sur l'honneur avoir lu le règlement, avoir plus de seize ans et être d'accord pour que tout arrive à mon personnage durant son aventure sur De Cendre et De Fer. Je donne  mon accord pour que mon personnage soit mené à mourir au cours de l'aventure.

Lapog
Agée de 20 ans, cela fait un petit moment que j'avais quitté le monde du rpg malheureusement pour moi   ... Contente de revenir sur un forum asoiaf avec du potentiel   . Etudiante en droit, grande fan de fantasy et en particulier medieval fantasy   .




NEVER RESTING
Les rois peuvent voir tomber leur palais, les fourmis auront toujours leur demeure ... by lizzou.


Dernière édition par Arthur Ambrose le Ven 19 Mai - 7:43, édité 23 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The snake charmer
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 92
Avatar : Lorenzo Richelmy
Date d'inscription : 16/05/2017

MessageSujet: Re: Never Resting | ARTHUR AMBROSE Mar 16 Mai - 11:31


L'Histoire

citation cool



Il était une fois

 Né au milieu de l'année 263 et cadet d’une sœur de déjà 4 ans, il fut néanmoins le premier fils du jeune couple qu’étaient alors Archibald et Alynore Ambrose. Et par conséquent leur héritier. La naissance d’Arthur ne fut pas une épreuve de tout repos pour sa mère. Le travail fut long et douloureux mais le fils qu’elle mettra au monde ce jour la était déjà vigoureux … Au grand soulagement de tous, il ne semblait pas avoir héritier de la santé fragile de son géniteur.

Malgré la naissance de trois autres fils après lui, l’amour que sa mère lui porte ne faiblira jamais. Il fut toujours son favori. Déjà bel enfant, il avait rapidement grandi en un beau jeune homme … trop rapidement pour lady Alynore qui dut alors voir son précieux bambin partir comme écuyer à Boisdoré. Son père avec sa santé ne pouvait guère s’occuper de son entrainement martial quant à ses oncles l’un était un ivrogne depuis la mort de son épouse et l’autre avait perdu la vie peu de temps avant lors d’un tournoi à la capitale.

Il vivra sept longues années avec les Rowan et grandira avec les deux enfants de la maison, Mathis et Rhonda. Ce dernier deviendra l’un de ses meilleurs amis tandis que la jeune lady sera pour lui comme la soeur qu’il n’a jamais trouvée en Arianna.
Les deux garçons ne furent jamais des écuyers parfaits, aucun d’eux n’ayant une grande passion pour le combat ou les tournois mais malgré tout Arthur arrivait quand même à se débrouiller avec une épée ou une lance.


Les fiançailles maudites



Après plus de quatre jours dans les bois sur les terres des Ambrose à chassé, le futur lord de la maison revient épuiser avec ses hommes au sein du château. Avec eux se trouvait un grand nombre de lièvres, quatre chevreuils et même un sanglier, un animal plus tôt inhabituel pour les terres du Bief. Sa capture contera d’ailleurs la vie à l’un des hommes qu’Arthur avait pris avec lui. Le pauvre gaillard fut littéralement embroché par l’une des défenses de l’animal avait qu’un autre ne lui décoche une flèche dans l’arrière-train et qu’Arthur ne le finisse d’une lance dans l’abdomen.

À peine fut-il annoncé que sa douce mère accourait déjà pour l’enlacer. Tout le monde au château, en dehors peut être d’Arthur lui-même, savait que lady Alynore aimait son fils ainé qui était la prunelle de ses yeux, des fois même au détriment des autres enfants de la fratrie. Il ébouriffa les cheveux du petit dernier, Allen, qui avait suivi leur mère et était désormais accroché au pan de la robe de cette dernière. Finalement, sa mère plaça sa main sur sa joue et le regarda d’un air plus sérieux et compatissant que ce dont il avait l’habitude de sa part.

“ Ton père, il … il désire te parler dans son bureau.”

“ Cela ne peut-il guère attendre encore un peu, je tuerais pour prendre un bain, mère.”, soupira-t-il.

“S’il te plaît, il n’est pas bien en ce moment, sa santé lui joue encore des tours, ne le fais pas entendre plus longtemps, il a besoin de repos après ça.”, le regardant de ses yeux le suppliant.

“Bien”, abdiqua-t-il.


~ ~ ~ ~ ~

Il donna trois coups avant de pousser la porte en bois massif du bureau de son père. Ce dernier était assis dans l’un des fauteuils, un livre a la main qu’il ferma aussi tôt que ses yeux se posèrent sur son fils.

“Arthur. La chasse a-t-elle était bonne ?”, demanda-t-il un sourire franc sur le visage.

“Excellente père, nous avons ramené suffisamment de gibier pour les semaines à venir. Mais nous déplorons la perte d’un homme”. répondit-il.

“Bien, bien… Nous ferons en sorte qu’il ait une descente mise sous terre. Assieds-toi donc mon fils.”, dit-il en lui montrant de la main le siège en face de lui.

Ne se faisant pas prier, Arthur pris place. Frottant ses mains l’une contre l’autre, il profita de la douceur du feu de cheminée.

“Que sais-tu de la maison Hightower?” demanda son père.

La question surprit beaucoup Arthur. Son père et lui n'avait pas l'habitude d'avoir des conversations sur les autres maisons du royaume. Archibald avait rapidement compris que son héritier n'avait aucun intérêt pour les relations politiques et s'agaçait vite lorsque des gens lui parlaient de ce genre de choses, par conséquent, il ne le trainait dans ce genre de discussion que lorsque cela était réellement nécessaire.

Le jeune homme s'éclaircit la gorge avant de répondre, “Et bien ... Il s’agit d’une des plus puissantes maisons du royaume après les grands seigneurs. Ils sont fortunes et ont la Citadelle ainsi que la Foi avec eux. Beaucoup de leurs membres ont été reines, gardes royaux, grands maestres et septons … Alerie Hightower est notre nouvelle lady.”

“C’est correct. Tu comprends donc qu’une alliance avec eux serait grandement bénéfique pour la prospérité de notre famille?” dit-il en souriant doucement.

Arthur fronça les sourcils, n'aimant pas la tournure que cette conversation était en train de prendre.

“Que voulez-vous dire père ?”

Après avoir pris une profonde inspiration, Archibald rebondit “Lord Leyton et moi échangeons une correspondance depuis quelque temps. Nous sommes amis de longue date, et sommes arrivés à la conclusion qu’une alliance ... un mariage entre nos deux maisons serait intéressant.”

“Un mariage?”, Arthur haussa les sourcils.

“Oui … Tu épouseras l’une des filles Hightower.”, dit-il d'une voix plus forte qu'a son habitude.

Évidemment cela était destiné à arriver. Arthur avait fêté son dix-huitième anniversaire il y a déjà plusieurs lunes de ça ... Ce n'était plus qu'une question de temps avant que son père ne lui annonce son mariage ou du moins des fiançailles. Mais il n'aurait jamais pensé que cela irait si vite, il n'était pas prêt, il avait encore trop de choses à faire et découvrir avant de s'enchainer à une ennuyante fille de la noblesse à vivre une ennuyante vie dans un ennuyant château. Surtout, le jour venu, il aurait au moins cru que son père lui demanderait un avis sur la question ... Mais non, il s'était content de faire une promesse de mariage sans l'en informer au préalable.

Sans même lever les yeux vers son père, il demanda, “Laquelle?”

Il avait déjà rencontré les Hightower et on peut facilement dire qu'il y a une grosse ribambelle de filles qui portent ce nom. Dans ses souvenirs la plupart d'entre elles étaient décentes ... sauf une et c'était cela qui lui faisait désormais peur.

“Lady Alysanne Hightower”

Cela tomba comme un seau d'eau glacée sur sa tête. Il avait envie de crier mais savait que son père ne le prendra pas au sérieux s'il se contentait de frapper des pieds par terre.

“C’est hors de question. As-tu déjà rencontré cette ... cette ... , on ne peut même pas appeler ça une fille. Hightower ou non, jamais je n’accepterais qu’elle amène sur notre maison la même honte qu’elle a amenée sur la sienne.” dit-il en se lever de son siège.

"Surveille tes propos fils. De plus il n'y a plus à discuter. Une promesse a été faite à lord Leyton.”

“Pas de besoin de briser cette promesse, il a bien d’autres filles il me semble.”

“Lady Malora n’est pas apte, lady Alerie est déjà mariée, lady Denyse est fiancée à un Redwyne et lady Lynce est encore trop jeune. Que veux-tu que je te dise ? Tu dois comprendre, il s'agit d'une alliance en or. As-tu la moindre idée de la dot proposée par son père ?” soupira-t-il.

“Il en reste encore une, Leyla Hightower, n’est-ce pas ? Elle est plus âgée, si elle est toujours célibataire, il serait logique qu’elle soit mariée avant sa cadette non ?” demanda-t-il, avec encore un peu d'espoir.

“Il semble de toute évidence qu’il y ait d’autres projets pour elle puisque son père nous a proposé Alysanne. Maintenant, va. J’ai besoin de repos.” il le congédia alors d'un signe de la main.

Une fois hors de la pièce, Arthur fit tombe d'un coup de pied une armure de décoration se trouvant dans le hall faisant sursauter deux servantes échangeant des ragots près de la porte.


Le nouveau seigneur de Clairchamp


Il y a quelques jours de cela, Archibald Ambrose, lord de Clairchamps avait fait une très vilaine chute à cheval dans la cour principale alors qu’il s’apprêtait à quitter le château pour se rendre au mariage de l’un de ses plus fidèles chevaliers.

Ayant toujours été de santé délicate, il n’avait jamais été apte au combat et restait le plus souvent a l’abri et au chaud à l’intérieur des murs de sa demeure depuis qu’une terrible fièvre avait failli l’emporter dans sa vingtaine.

Sa blessure était loin d’être belle à regarder et avait rapidement commencé à s’infecter malgré les soins intensifs prodigués par maestre Symond.

Lady Alynore passait ses journées entre le chevet de son époux et le septuaire priant la Mère pour quelle veille sur le père de ses enfants, priant le Père d’être juste envers cet homme qui l’avait toujours honoré, priant l’Aïeule de la guider dans cette épreuve et priant même l’Étranger de ne pas lui prendre son mari si vite.

Arthur avait toujours été élevé dans la religion des Sept mais n’avait jamais été un fervent pratiquant et pourtant il se retrouva à rejoindre sa mère pour presque chaque prière.

Jusqu'au quatrième jour après la chute, où le meastre le prit à part.

“Ser, je suis navré de vous annoncer cela … Votre père n’avait pas voulu que je vous inquiète mais … personne ne peut plus guérir cette blessure. J’ai quelque peu ralenti la propagation de l’infection mais j’ai bien peur que cela soit déjà trop grave. À partir de maintenant, tout ce que je peux encore faire est donné à votre père du lait de pavot pour que ses derniers moments soit sans souffrance et vous conseiller de rester à ses côtés tant que vous le pouvez encore. Pardonnez-moi mon seigneur.”

Plus le maestre parlait, plus le corps d’Arthur se tendait et sa vision s’altérait. Si un mur n’avait pas été dernier lui pour lui servir d’appui, il se serait certainement écroulé sur place.

En choc complet, il n’entendit même pas sa mère arriver auprès d’eux mais compris que le maestre venait de lui annoncer la même chose que ce qu’il avait entendu quelques minutes auparavant quand il la vit agenouillée sur le sol, le visage dans ses mains. Il n’eut même pas la force de tendre la main vers elle.

~ ~ ~ ~ ~

Au cinquième jour, Arthur se trouvait dans la chambre de son père en compagnie du lepton de la maison. Ce dernier était venu recueillir les dernières confessions et lui lire le livre de l’Étranger, dernière partie de L’Étoile à Sept Branches.

Après quoi il quitta la pièce, laissant le père et le fils, le seigneur et son héritier, seul une dernière fois. Lord Archibald prit la main légèrement tremblante de son fils.

“Ne t’inquiète pas pour moi, je sais où je vais et je n’ai guère peur du jugement du Père. C’est pour vous qui resterez ici-bas que je crains.”

Arthur sera un peu plus la main de son père. Ce genre de geste d’affection n’avait jamais été très commun entre eux et il le regrettait à présent.

“Et bien, je suppose qu’il est temps de te donner mes derniers conseils … Fils, tu n’es pas un combattant exceptionnel, ni même un grand stratège et encore moins un bon politicien … mais tu as cette intelligence sociale que je n’ai jamais eue. Tu sais te faire aimer tes gens, les charmer, tu utilises les mots de manière si naturelle, tu gagnes leur amitié facilement …
Promets-moi juste d’être prudent lorsque tu choisiras ses dit amis. Les royaumes et les maisons tombent vite dans notre monde. Il suffit d’un allié mal choisi, une décision prise de travers … Et notre maison pourrait s’éteindre en un coup de vent. Tu ne peux plus te montrer insouciant désormais. Que tu aimes ou pas tes responsabilités, elles sont tiennent maintenant. En manquant à ton devoir, tu feras retomber les conséquences sur toute notre famille. Promets-moi que tu seras prudent, les gens au-dehors de ces murs sont des serpents … peu importe à quel point ils ont l’air innocent.
Quant à ton mariage … Personne ne peut te forcer à prononcer les vœux si tu le refuses, mais les conséquences ne seront pas à prendre à la légère. De par ses actions, tu risquerais de faire de la maison Hightower nos ennemis et cela nous suivra pour des générations. Ce mariage est la dernière promesse que j’ai faite. Je me suis toujours attelé à être un homme aussi honorable que possible, je n’ai jamais manqué à ma parole. S’il te plaît, mon garçon, ne me fait pas perdre cela après ma mort”


Arthur ne fut pas capable de formuler le moindre mot. Tout cogitait dans sa tête mais il n’était pas capable de réfléchir de manière convenable … la tristesse était juste trop absorbante à ce moment précis. Il se contenta de garder la main de son père dans la sienne alors que sa mère et son frère Alaric les rejoignant pour les derniers moments de leur seigneur.

Et maintenant, il en avait un nouveau. Lord Arthur Ambrose de Clairchamps.

~ ~ ~ ~ ~

Dans le septuaire, Arthur se tenait droit. Sa mère, le visage voilé, était accrochée à son bras. Ses frères étaient juste derrière eux, Abel ayant fait la route depuis Villevieille, tandis que la petite procession funéraire sortait du lieu saint. Sa sœur, Arianna, n’avait pas daigné faire le voyage pour l’enterrement de son père.

Une fois la cérémonie finie, Arthur laissa sa mère déposée le cristal sur la sépulture bien que cela ne soit pas l’usage courant. Mais il n’était pas non plus courant d’avoir un mariage politique tourné à l’amour qu’avait porté Alynore à son époux.

Alors que tous les autres avaient entamé leur marche pour retourner à leurs appartements, Arthur demeurait. Repensant aux dernières paroles de son père. Il ne savait pas s'il pourrait un jour capable d’être un seigneur responsable comme son père le désirait. Malgré tout l’amour qu’il vouait à son géniteur, la vie qu’il lui a laissé sur les bras lui fait tout bonnement horreur. Mais il ne ternirait pas l’honneur de son père en bafouant la dernière promesse qu’il avait faite malgré l’aversion que cela lui inspire. Alysanne Hightower sera la future lady de Clairchamps.




Dernière édition par Arthur Ambrose le Ven 19 Mai - 8:14, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Never Resting | ARTHUR AMBROSE Mar 16 Mai - 12:06

Coucou futur beau-frère

Revenir en haut Aller en bas
avatar
⚜️ The Poison Ivy of Highgarden ⚜️⚜️ The Poison Ivy of Highgarden ⚜️
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Nana.
Corbeaux : 120
Avatar : Sarah Bolger.
Date d'inscription : 15/05/2017
Localisation : Hautjardin en temps normal, Harrenhal à l'heure actuelle.

MessageSujet: Re: Never Resting | ARTHUR AMBROSE Mar 16 Mai - 14:01

Bienvenue parmi nous





Poison Ivy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Never Resting | ARTHUR AMBROSE Mar 16 Mai - 18:03

Bienvenue Smile
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The lion king of rockThe lion king of rock
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Le Roi du Roc, The Great Lion of Rock
Corbeaux : 83
Avatar : Craig Parker
Date d'inscription : 13/05/2017
Localisation : Sur la route, vers l'Ouest.

MessageSujet: Re: Never Resting | ARTHUR AMBROSE Mar 16 Mai - 18:11

Welcome ! I love you


But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer — .
quote
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The Bright Emerald
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 411
Avatar : Jodie Comer
Date d'inscription : 23/04/2017

MessageSujet: Re: Never Resting | ARTHUR AMBROSE Mar 16 Mai - 19:15

Bienvenue toi


More than just beautiful curves
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The snake charmer
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 92
Avatar : Lorenzo Richelmy
Date d'inscription : 16/05/2017

MessageSujet: Re: Never Resting | ARTHUR AMBROSE Mer 17 Mai - 5:40

Merci vous cinq I love you


NEVER RESTING
Les rois peuvent voir tomber leur palais, les fourmis auront toujours leur demeure ... by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The soul of a huntress
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 67
Avatar : Lucy Griffiths
Date d'inscription : 13/05/2017
Localisation : Harrenhal

MessageSujet: Re: Never Resting | ARTHUR AMBROSE Mer 17 Mai - 7:03

Bienvenue sur le fofo et bon courage pour ta fiche ^^


Righteous in Wrath
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fer Née
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 100
Avatar : Gaïa Weiss
Date d'inscription : 11/05/2017
Localisation : Harrenhal, le temps du tournois

MessageSujet: Re: Never Resting | ARTHUR AMBROSE Mer 17 Mai - 7:23

Bienvenuuuue!



   
Awash with Blood
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The snake charmer
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 92
Avatar : Lorenzo Richelmy
Date d'inscription : 16/05/2017

MessageSujet: Re: Never Resting | ARTHUR AMBROSE Mer 17 Mai - 9:59

Merci beaucoup


NEVER RESTING
Les rois peuvent voir tomber leur palais, les fourmis auront toujours leur demeure ... by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le Prince DragonLe Prince Dragon
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : The Last Dragon
Corbeaux : 179
Avatar : Heath Ledger
Date d'inscription : 01/04/2017
Localisation : Harrenhal

MessageSujet: Re: Never Resting | ARTHUR AMBROSE Mer 17 Mai - 12:49

Bienvenue mon choupinou

Si jamais tu as besoin de quoi que ce soit, je suis ton admin référente donc n'hésite pas a me mp
Bon courage pour ta fiche



   Je mettrai le monde a feu et a sang pour deux personnes... Rhaenys & Lyanna

   

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Never Resting | ARTHUR AMBROSE Mer 17 Mai - 13:56

Salut beau gosse, vous m'êtes familier Trop contente que tu sois là, bienvenue parmi nous
Je file répondre à ton MP, n'hésite pas à m'en harceler d'ailleurs
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The snake charmer
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 92
Avatar : Lorenzo Richelmy
Date d'inscription : 16/05/2017

MessageSujet: Re: Never Resting | ARTHUR AMBROSE Jeu 18 Mai - 12:11

Merci vous deux


NEVER RESTING
Les rois peuvent voir tomber leur palais, les fourmis auront toujours leur demeure ... by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'étoile RieuseL'étoile Rieuse
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 97
Avatar : Katie McGrath
Date d'inscription : 11/05/2017
Localisation : Harrenhal

MessageSujet: Re: Never Resting | ARTHUR AMBROSE Ven 19 Mai - 14:12

Alors avant de te valider, j'aimerais l'avis de @Alysanne Hightower


A maid with laughing purple eyes
When the night has come That I've lost my way around You're my light against the darkness
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Never Resting | ARTHUR AMBROSE

Revenir en haut Aller en bas

Never Resting | ARTHUR AMBROSE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Un article pour le Roi Arthur !!!
» Une aide innatendu, un interêt étrange... [pv Arthur]
» Arthur Ambre.
» Arthur Lockhart
» Où l'on converse avec sérénité | Arthur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De Cendres et de Fer :: wanted :: When you play to the game of thrones... :: You win :: Bief-