RSS
RSS

Nous manquons de membres dans le Val et dans l'Orage.
Les points de "régions dépeuplées" iront aux personnes du Val et de l'Orage.

Robert Baratheon, Hoster Tully, Rickard Stark, Jon Arryn,
Quellon Greyjoy et Doran Martell sont très attendus.

Partagez|

Euron Greyjoy ║ Le Kraken

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
L'oeil du Kraken
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 26
Avatar : Travis Fimmel
Date d'inscription : 21/05/2017

MessageSujet: Euron Greyjoy ║ Le Kraken Dim 21 Mai - 19:31




Euron Greyjoy

« I'm not satisfied with this »
Passe ta souris sur la photo
   
Âge : 25 ans
Situation familiale : célibataire
Statut : Noble de la maison Greyjoy
Localisation : En mer et en pleine réflexion
Métier : x
Particularités : Lunatique et imprévisible
Allégeance : Quellon Greyjoy mon père et les Îles-de-fer.
Description de la famille : J’appartiens à la désinvolte et furieuse lignée Greyjoy. Nous sommes au nombre de quatre fils sous la houlette de Quellon Greyjoy notre père. Je suis le deuxième homme de cette fratrie. Mes frères sont Balon, Victarion, Aeron et Urrigon.
Compétences particulières : Combat à l'épée et manipulation.
Faiblesses du personnage : Folie et instabilité.
Groupe : Ile de fer
Rang personnalisé : L’œil du Kraken
Avatar : Travis Fimmel
Autre ? : Tatouages divers et variés sur le corps.

- Euron c'est le nom que mon père me donne depuis ma naissance dans un bain de sel et de sang. D'un caractère violent je n'ai jamais voulu prendre conscience du malheur des autres d'autant plus que le mien est fort peu intéressant.

- Mon enfance fut rythmé entre manipulation et ruse à laquelle j'ai pris un grand plaisir d'expérimenté mes frasques les plus humiliantes sur mes frères. Les plus jeunes de mes frères comme Victarion peuvent témoigner de cette manie de faire subir une certaine forme subtile d'harcèlement sans oublier les coups et blessures qui marquent encore leurs corps gémissants.  

- Certes je ne suis pas le plus reluisant et le plus loyal de mes frères. En revanche j’octroie un certains crédit à mon père pour gouverné d'une main complaisante attendant le bon moment pour revêtir peut être le gant de fer qui l'attend patiemment.

- Les règles sont des choses futiles et barbantes. Je suis reconnaissant qu'elles existent pour la simple et bonne raison de les transgresser. J'abrite en moi un désir malsain de faire souffrir les gens et pourtant cela fait il de moi le plus méprisable et détestable des hommes pour autant ? Je ne crois pas non. Mes manigances, mon attitude nonchalante et mon comportement empreint d'un orgueil dévorant n'enlève pas à l'esprit que je suis un redoutable combattant. Mieux vaut m'avoir à ses côtés sur le champ de bataille ou je vous conseillerai de prier vos faux dieux fortement.

- J'arbore un charisme et un charme qui n’envoûte certes pas toutes les femmes mais, qui attise en elle un certains regard. L'instinct bestial et primitif qui m'incarne ne dit pas non à quelques dérapages surtout quand l'on porte le titre de prince auprès des petites gens. Oui nous sommes une lignée aux innombrables défauts, c'est ce qui nous rend si désirable et détestable en même temps.


- Certains déclarent ouvertement que je suis fou. Je n'ai pas le soucis des regards haineux et méprisants. Tout le monde est un monstre pour son prochain. Si je dois endosser ce rôle cela ne me fait ni chaud ni froid. J'accepte d'être le violeur des femmes que je désire, l’imprévisible lame déchirant la gorge de mes assaillants. Je me délecte de cette haine, de cette force et de mes manières malsaines. C'est ce que je suis et cela ne changera pas non. Prions pour que cela empire !
Que pensez-vous du règne d'Aerys II Targaryen ?
C'est une blague ? Que les choses soient bien claires entre nous, je n'ai en aucune façon, en aucune manière l’intention de répondre à cette question. Les raisons sont simples, même l'idiot du village peut vous répondre si vous insistez un peu sur la nature abject que reflète les Targaryens à travers le monde et notre histoire. Il n'y a aucun roi sur cette foutue terre, les continentaux sont aveuglés par la domination d'un individu qui intègre l'idée même de culbuter ces propres sœurs. C'est un choix qui semble pouvoir se respecter. Alors vous comprendrez que pour ma part mon histoire a été façonné par des ancêtres qui n'ont jamais cessés de clamer leur liberté face au joug de cet énergumène. Mon allégeance revient à mon père jusqu'au jour ou il sera trop faible pour nous guider. Seule la vision d'une couronne de fer et de sel obnubile mon esprit. C'est ainsi que le monde est régit, c'est de cette façon que je pisserai sur le premier homme se targuant de vouloir assujettir les Iles de fer. Je ne suis peut être qu'un fou, un marginal, une raclure, une vermine que l'on doit éradiquer de ce monde. Mais une chose est sûr, celui qui se proclame roi et ne cesse de le manifester auprès des siens n'en est pas un. Nous montrerons bientôt à ses vauriens qu'ils ont bien des raisons de nous craindre. Parole d'Euron Greyjoy sur le Dieu Noyé j'en fais le serment ! Ce qui est mort ne saurait mourir !

Participerez-vous au Tournoi d'Harrenhal ?
Et voilà qu'il recommence avec ses questions. Vous pouvez pas me foutre la paix ? Bon si c'est la seule manière de me débarrasser de vous autres là je vais le faire. La réponse est simple, non. Pourquoi oui je savais que vous alliez me poser cette question, oui je sais ! Je dirais que mon père a bien d'autres fils pour représenter notre famille sur le continent. Moins je vois leurs faciès mieux je me sent ! Il n'y a rien à ajouter et ces festivités qui ne servent que peu les intérêts de notre maison m'exaspèrent. Pourquoi pas envoyé Victarion ? Il appréciera le tournoi à sa juste valeur même si il ne veut pas l'avouer. Sans parler que combattre monté sur le dos d'un foutu cheval c'est pas trop mon fort. Non je préfère la compagnie d'un boutre et de mes hommes et pas d'un vulgaire canasson. Je garde à l'esprit que ce genre d’événement ne peut en rien m'apporter gloire et renommée. Ce que je veux c'est me battre mais, je ne me laisserais pas dicter mes actes ni aucune de leurs stupides règles. Se sont des boulets, des chaînes, des cordes entravant ma liberté. Non je ne veux pas fouler de mes pieds Harrenhal et ses terres. Pourquoi venir en simple invité alors que nous pourrions rentrer dans cette forteresse en conquérant, pillard et violeur sanglant ? C'est une idée qui me plaît bien finalement. Si mon père préfère se plier aux connivences d'un consanguin clinquant c'est son problème pas le mien.


De vous à nous


Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises
Moi, Bangbang, certifie sur l'honneur avoir lu le règlement, avoir plus de seize ans et être d'accord pour que tout arrive à mon personnage durant son aventure sur De Cendre et De Fer. Je donne mon accord pour que mon personnage soit mené à mourir au cours de l'aventure.

Bangbang
Je vagabondais sur la vague déferlante du web et j'ai découvert un univers ou le monde de GoT prospérait.
C'est en partie la raison pour laquelle je suis ici. Je suis un passionné de rpg médiéval fantastique. J'ai 24 ans toutes mes dents et le design est fort plaisant !





    « It is one thing to use a weapon, but another to kill »

I came into this world kicking and screaming while covered in someone else's blood. I have no problem going out the same way
   


Dernière édition par Euron Greyjoy le Lun 22 Mai - 15:22, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'oeil du Kraken
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 26
Avatar : Travis Fimmel
Date d'inscription : 21/05/2017

MessageSujet: Re: Euron Greyjoy ║ Le Kraken Dim 21 Mai - 19:32


L'Histoire

i'm not afraid



Il était une fois

 L'archipel des dix milles rois est connue pour abriter des guerriers redoutables ayant fait de ces îlots un lieu mélangeant le sang et l'acier, le fer et le sel, réalité et légende. On croit connaître tout de cette terre aussi pauvre que stérile et pourtant elle prolifère d'ingrates et lugubres créatures sous la domination de la houle et de ses vagues aussi tranchantes que fracassantes. Celui qui réside sous les vagues semble vous cacher encore bien des mystères notamment sur l'un de ses plus fervent et morbide serviteur qui fut enfanté.

Le nom de la maison Greyjoy raisonne à travers les cryptes et le kraken fait retentir son cri strident et cauchemardesque aux esgourdes de leurs ennemis. Dans l'ombre une silhouette surgit des tréfonds. Ses mains calleuses tapissées de limailles de fer et de sel le long de son corps témoignent de sa dévotion au Dieu noyé. Si son nom évoque une longue et durable lignée son patronyme lui n'inspire pas autant de prestige, de gloire ou de renommée. Pourtant n'est-il pas là le but ultime d'un combattant fer-né ? L'acharnement de toute une vie pour enfin mourir et arborer une dernière fois son regard sur les embruns s’imprégnant du sable des Îles de Fer ? Non il est encore trop tôt pour penser ainsi. Pourtant tout semblait mettre en avant une destinée remplie de promesses aussi fameuses que terrifiantes. Foutaise que tout cela ! L'Antique Voie est le chemin tout désigné.

Euron le fourbe, le mal aimé, l'impitoyable et morbide guerrier. Si seulement je n'avais pas existé tout ceci ne serait peut être pas si grossièrement maîtrisé de la main d'un père qui n'ose pas entrevoir à travers moi la seule et unique vérité. Vivre et porter le nom d'une des plus illustres famille de l'archipel n'est pas chose aisée. Vivre dans l'ombre du frère aîné à qui tout souriait sans pour autant respecter ses engagements envers celui qui réside sous les vagues n'était pas digne d'un fer-né. S'en est trop pour lui, il faut que cela cesse et tout de suite, maintenant ! Mais, comment éradiquer un mal qui existe et prolifère depuis maintenant plusieurs années ? Le front marqué et les mains tremblantes son regard fiévreux transpire un mélange aussi dévastateur que destructeur. Aurais-je envie de te tuer Balon ? Peut être bien que oui mais malgré cela tu restes un Greyjoy, tu restes mon frère. Le calme et l'aplomb qu'il dégage semble peu à peu s'effriter telle les parois rocheuses des falaises de Pyk face au ressac et la violence des flots se fracassant contre la roche marine de l'île.

Les reflets de l'eau dévisageait ce visage marqué par l'aigreur et la jalousie compulsive alors qu'il arborait avec une certaine fierté les voiles du kraken sépulcrale de sa maison. L'oisiveté de son père faisait taire une colère sourde chez ses frères. La fougue et l'impatience de la jeunesse déclarait-il et il n'avait peut être pas tord. Ne devions nous pas prendre les rennes de notre nation ? Prendre ce qui était à nous qu'importe les conséquences sur le monde ?
Il était peut-être trop tôt ou bien trop tard pour nier qu'à l'évidence peu de choses pouvaient changer malgré la volonté d'un homme. Notre patrie est une force qui se nourrit de la haine des continentaux. Cela me plaît de vivre ainsi bien que mon plus grand désir ne trouve rien pour combler ce vide irascible qui imprègne mon esprit. Un jour Quellon crèverait, de vieillesse surement vu la tournure des événement. Il ne serait plus qu'un souvenir s'estompant de son esprit tels les grains de sable balayés aux quatre vents. Si l'infortune suivait à la trace l'homme qu'il était alors le fer-prix rendrait justice et son dévouement serait alors récompensé. L'Antique voie voilà la solution.  Le Dieu Noyé avait sûrement ses raisons, ses projets, ses desseins et Euron serait l'un de ses plus fervents serviteurs.

Peut on parler d'enfance sur les Îles de fer ? Cela n'existe pas par chez nous, pas ici, pas sur cette Île. C'est ce qui forge notre cœur glacé, nos mains froides et acérés. J'étais le deuxième fils et j'avais la place que je méritais sûrement pour mon père. Celui du chien ramassant les quelques miettes. Je vivais dans l'ombre de Balon alors que je convoitais avidement tous ce qu'il possédait déjà et que je ne recevais pas. Avais-je besoin d'attention ? D'affection ? Je n'avais pas besoin de ça, je n'allais pas donner raison au regard défiant de mon paternel qui ne manquait pas de me rappeler par ma position que je n'étais qu'un fils rien de plus. Les gros poissons mangent les petits, dans ce monde il n'y a pas de place pour les faibles. J'ai appliqué au mot ce que j'avais entendu s'extirper d'entre ses lèvres sans rien dire. Victarion, Aeron et Urrigon sont alors arrivés. Si j'étais aux yeux de Quellon Greyjoy un fils étrange auquel il ne daignait même pas exprimé le moindre encouragement, quelque chose en moi était certains que ces derniers n'allaient pas être mieux servis. Une étrange fascination morbide occupa alors mon esprit, c'était pour moi la seule manière d'exprimer ce que je ressentais face à l'ingratitude et l'indifférence que j'avais subis. Quelqu'un devait payer, quelqu'un devait comprendre mon ressentit. Ils devaient à leur tour subir ce que j'avais gardé au plus profond de mon être. Je manquais cruellement d’empathie, ma seule obsession se résumait à faire souffrir ma propre famille. Ainsi je ne serais plus seul à ressentir ce mal être me prenant aux tripes. Je n'avais pas l'impression de faire quoique se soit de mal, c'était tout ce qu'il y avait de plus normal. À mes yeux il n'y avait qu'une façon d'exprimer ce que j'avais si longtemps refoulé. J'avais besoin d’extérioriser cette vague empreint de haine, mon vécu était dans un sens plus cruel et tordu que tous ce qu'ils allaient pouvoir subir par mes actes. Les railleries, les coups, les blessures étaient trop doux pour eux. J'abusais de leur innocence, traumatisante pensée qui n'affligeait mon esprit d'aucun remord ni d'aucune forme de culpabilité si naturelle pourtant pour ceux qui pensent avoir fauté. Un jour ils me remercieraient, ce n'était pas grâce à Quellon qu'ils deviendraient de redoutables et sanguinaires fer-nés. Se serait grâce à moi et personne d'autres.

Je faisais mes preuves, ma ruse et ma verve inspiraient bien des hommes et je n'avais aucun mal à rameuter autour de moi les plus viles créatures que ces Îles avaient conçues. Je n'attendais plus rien de mon père, pas même une miette de gratitude. Je pillais et naviguais à travers l'océan en compagnie de mes guerriers, cette vermine que je forgeais à mon image. Le sang des continentaux coulait en abondance, mes mains s’imprégnaient du sang de leurs pères, frères et fils pendant que je lacéraient leurs femmes et violaient leurs filles. À travers le meurtre, le mensonge et la rapine je me complaisais de poursuivre cette route aussi atroce, perverse et impie. Cette vie pourrie était la mienne et elle valait peut être la peine d'être vécue.  

Cette nuit là il la passa à boire et culbuter les fesses généreuse d'une fille sel. Mais, cela ne suffisait pas à satisfaire et étancher cette soif qu'il couvait en lui. Le serpent venimeux se mordait involontairement la queue et le poison poursuivait sa route à travers les veines, le sang et l'esprit entraînant sa carcasse dans les tréfonds de l'océan. Plus crains que respecter par ses hommes il inspirait la fureur et la peur dans les cœurs les plus téméraires.

Ses mains tremblaient et se crispaient sur le cou de celle qui était la cause selon lui de tout ses maux. De sa peine, de sa colère, de sa haine et de sa folie. Un vulgaire insecte voilà tout ce qu'elle était au fond. Une proie fragile et silencieuse et pourtant il semblait l'aimer pendant quelques instants. Euron ne pouvait nié ce qu'il était et allé contre la volonté de son sang frémissant et bouillonnant dans ses veines, son cœur, ses tempes. Ses yeux injectés de sang vouaient leurs vie à la violence et la haine pour tout ce qui voulait porter atteinte à son nom. Cette pauvre fille n'avait pas échappée à cette règle. Son corps accroupis contre le sien, ses doigts fins lacérant ses bras la dernière erreur de sa part fut de suggérer à son esprit malade de tuer ceux qui entravaient sa route, ses propres frères. Sa gorge nouée et ses dents crispées laissaient son souffle comprimer ses poumons et s'accaparer tout l'oxygène qui pouvait subsister. Le poison qui avait depuis trop longtemps pourris l'esprit d'Euron se rompit face aux dernières paroles de celle-ci. Se relevant lentement manquant de tomber à la renverse face aux vagues qui jusqu'ici agitées semblaient se calmer à ses pieds. Le corps inerte de la femme sel ne se releva pas et fut emporté par les flots. Le soleil couchant dévoilait un horizon de plus en plus sombre sur Pyk et pourtant emplit d'une clarté évidente au regard d'Euron. Délivré de sa misère il était prêt à conquérir le monde car il ne tenait qu'à lui de le saisir dans son entièreté. Debout sur la quille retournée, escaladant avec un cœur d'acier. Froid sont les embruns de l'océan et ta mort est imminente.






    « It is one thing to use a weapon, but another to kill »

I came into this world kicking and screaming while covered in someone else's blood. I have no problem going out the same way
   


Dernière édition par Euron Greyjoy le Mar 23 Mai - 19:48, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♒︎ La Sirène Bleue♒︎ La Sirène Bleue
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : La Sirène Bleue, Sisi, Siggy, Sig
Corbeaux : 146
Avatar : Katheryn Winnick
Date d'inscription : 19/04/2017
Localisation : Harrenhal

MessageSujet: Re: Euron Greyjoy ║ Le Kraken Dim 21 Mai - 19:37

Euron


Bienvenue parmi nous What a Face


the little mermaid ♒︎ Feeling used and abused, but i still love you baby.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
La plus délicate des fleurs peut se révéler poison
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 197
Avatar : Hailee Steinfield
Date d'inscription : 01/04/2017
Localisation : Harrenhal

MessageSujet: Re: Euron Greyjoy ║ Le Kraken Dim 21 Mai - 19:45

bienvenueee Smile


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Du sel sur les plaiesDu sel sur les plaies
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Vic, prince de sel, démon marin, fils du kraken.
Corbeaux : 439
Avatar : Jordan Patrick Smith.
Date d'inscription : 01/04/2017
Localisation : Harrenhal pour le tournoi.

MessageSujet: Re: Euron Greyjoy ║ Le Kraken Dim 21 Mai - 20:01

Bienvenue bro !


Bon courage pour la fichette !


We are ironborn. We're not subjects. We're not slaves. We do not plow the field or toil in the mine. We take what is ours. — We do not sow   
what is dead may never die
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The Bright Emerald
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 422
Avatar : Jodie Comer
Date d'inscription : 23/04/2017

MessageSujet: Re: Euron Greyjoy ║ Le Kraken Dim 21 Mai - 20:10

Ouh le vilain Greyjoy

Bienvenue en nos contrées


More than just beautiful curves
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Euron Greyjoy ║ Le Kraken Dim 21 Mai - 20:26

Bienvenue Smile
Revenir en haut Aller en bas
avatar
La Licorne de Sang
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 106
Avatar : Karl Urban
Date d'inscription : 06/04/2017

MessageSujet: Re: Euron Greyjoy ║ Le Kraken Dim 21 Mai - 20:42

Oula Euron... mais bon Travis Fimmel ça excuse ^^ Bienvenue et bon courage pour ta fiche ^^


Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'oeil du Kraken
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 26
Avatar : Travis Fimmel
Date d'inscription : 21/05/2017

MessageSujet: Re: Euron Greyjoy ║ Le Kraken Dim 21 Mai - 22:40

Merci de votre accueil si chaleureux ! Je suis heureux de vous annoncer que j'ai terminé ma fiche en espérant vous croiser en rp très vite !



    « It is one thing to use a weapon, but another to kill »

I came into this world kicking and screaming while covered in someone else's blood. I have no problem going out the same way
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fer Née
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 104
Avatar : Gaïa Weiss
Date d'inscription : 11/05/2017
Localisation : Harrenhal, le temps du tournois

MessageSujet: Re: Euron Greyjoy ║ Le Kraken Dim 21 Mai - 23:06

Salut toi

Bienvenuuuuuuuuuuuuuuue et au plaisir de jouer avec toi!



   
Awash with Blood
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
La lionne de l'eau
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 44
Avatar : Ellen Hollman
Date d'inscription : 05/05/2017

MessageSujet: Re: Euron Greyjoy ║ Le Kraken Dim 21 Mai - 23:27

Hey le beau Euron
Bienvenue parmi nous, j'espère que tu t'y plairas Smile



I will never be your slave be you have the power and you can do wathever you want. You can rise again and again. You can scream again and again. Never forgett. I came from wild land and I have no master

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Euron Greyjoy ║ Le Kraken Dim 21 Mai - 23:53

Tiens un Greyjoy, bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The Young Bear
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 87
Avatar : Clive Standen
Date d'inscription : 03/05/2017
Localisation : Harrenhal, au tournoi

MessageSujet: Re: Euron Greyjoy ║ Le Kraken Lun 22 Mai - 6:05

Mon frè... Oh wait...
Coucou bienvenue ici
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Newbie
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 292
Avatar : Jaimie Alexander
Date d'inscription : 10/05/2017

MessageSujet: Re: Euron Greyjoy ║ Le Kraken Lun 22 Mai - 8:11

Le clan Greyjoy s'agrandit.
Mais c'est qu'il fait encore flipper celui là.

Bienvenue Euron et garde loin tes tentacules



Blanche est l'hermine - Pure est notre cœur.
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'étoile RieuseL'étoile Rieuse
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 107
Avatar : Katie McGrath
Date d'inscription : 11/05/2017
Localisation : Harrenhal

MessageSujet: Re: Euron Greyjoy ║ Le Kraken Lun 22 Mai - 14:57

Avant de te valider on a quelques trucs a revoir :

- La première partie de ta fiche est cool.
- Ton histoire en revanche, je ne sais pas ce que tu essayes de dire. J'ai pas l'impression de lire l'histoire d'un personnage
- Je ressens tout le côté malsain du personnage, c'est cool aussi mais encore une fois : tu ne racontes rien de la vie de Euron.
- Je vais peut etre passé pour une nazi, mais tu ne parles pas du tout du point le plus important du dérangement de Euron : l'abusement sexuel sur ses petits frères. C'est quelque chose d'important qui ne peut pas passer a la trappe.
- Il faudrait également que tu parles de ton enfance, de l'évolution de ton personnage, ce qu'il a fait dans sa vie? Répondre a toutes ses questions primordiales, car c'est trop facile d'écrire une vague histoire et rajouter des trucs après car ça nous convient mieux
- De plus tu ne peux pas vraiment dire que tes frères sont passif face au désir de l'indépendance des iles de fer


Voila, désolé si je suis un peu dure, mais ce sont des points qui ne sont pas négociable
Bon courage pour tes modifications (si tu peux éviter de modifier la police d'écriture ce serait bien car ça prend beaucoup de place sinon et c'est un peu chiant de devoir scroll comme une tardos )


A maid with laughing purple eyes
When the night has come That I've lost my way around You're my light against the darkness
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Euron Greyjoy ║ Le Kraken

Revenir en haut Aller en bas

Euron Greyjoy ║ Le Kraken

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Playing with the big boys( Euron Greyjoy/ Denys Timbal/ Gysella Bonfrère/Alyssa Desdaings)
» Requin vs Kraken, pour l'amour de Persy
» Rayne L. Greyjoy ✟ « The Mother of Kraken... »{Ok}
» [PV][ENTRAINEMENT] Les secrets du Kraken...
» Que ce passe-t-il?! Où suis-je?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De Cendres et de Fer :: wanted :: When you play to the game of thrones... :: You win :: Îles de Fer-