RSS
RSS

Nous manquons de membres dans le Val et dans l'Orage.
Les points de "régions dépeuplées" iront aux personnes du Val et de l'Orage.

Robert Baratheon, Hoster Tully, Rickard Stark, Jon Arryn,
Quellon Greyjoy et Doran Martell sont très attendus.

Partagez|

Hildegarde Tawley - Not all treasure’s silver and gold.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Chat Noir
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 60
Avatar : Keira Knightley
Date d'inscription : 24/05/2017
Localisation : Harrenhal

MessageSujet: Hildegarde Tawley - Not all treasure’s silver and gold. Mer 24 Mai - 14:47




Hildegarde Tawney

Chaos is a ladder.
Let see what you have behind
   
Âge : 21 ans
Situation familiale : Célibataire, fut plusieurs fois presque mariée mais ses prétendants ont tous l'inconvenance de ne pas survivre aux batailles auxquelles ils participent. Elle se traîne depuis une réputation de chat noir.
Statut : Fille de.
Localisation : Les îles de fer, ou en mer, la majorité du temps.
Métier : Navigatrice / Cartographe
Particularités : Elle a toujours à portée de quoi prendre des notes ou faire des croquis. C'est d'ailleurs une bonne dessinatrice, avec des méthodes d'anthropologue. Elle ne se sépare jamais d'une dague courte que son demi-frère lui a offert, et s'en sert pour un peu tout et n'importe quoi. D'ailleurs elle est, à la différence de sa fratrie, très proche d'Alric qu'elle considère comme un jumeau. A côté de ça, on lui prête une réputation de chat noir vis-à-vis de sa malchance amoureuse.
Allégeance : Les îles de fer.
Description de la famille : Les Tawney sont une lignée plutôt fournie : Hildegarde ne connait que peu la famille de sa mère, Wanda, mais celle de son père, Caedmon, est plutôt fournie. Elle a trois oncles, qui ont eu trois, cinq et deux enfants, six cousins et cinq cousines. Sur sa lignée directe, elle a deux sœurs aînées, Orengard et Constance, déjà mariées à d'autres, et un frère aîné qui sert les îles de fer, Winfrid. Son père a d'ailleurs eu un bâtard avec une de ses esclaves, une femme de Sel, morte de maladie avant qu'il ne prenne son fils dans son cercle de servant : Alric.
Compétences particulières : Hildegarde a eu un enseignement, et s'est toujours montrée curieuse et érudite. De sa famille, elle est probablement la plus posée et attentive, capable de lire et dessiner une carte, de s'orienter,... La mer est une passion, et elle tient à en résoudre toutes les énigmes. Elle sait manier la dague, la boussole et le compas. Son érudition lui permet de comprendre les enjeux de la cour, même si elle ne convient pas tellement à l'idéal qui se fait sur Westeros.
Faiblesses du personnage : Étrangement, Hildegarde est beaucoup moins attentive lorsqu'il s'agit d'apprendre des convenances de son "rang" : Elle ne sait pas broder, écrire des poèmes, reconnaître l'art, composer,... Elle est malade à cheval ou dans un tout autre moyen de transport qui n'est pas le navire ou à pied. Du reste, il est inutile de demander son aide pour les gros œuvres (même si ça ne viendrait à l'idée de personnes), elle n'est habile de ses mains que pour le dessin et l'exploration, et aurait plutôt tendance à être maladroite sur tout le reste : De surcroît, compter sur elle pour tenir une épée ou un bouclier est bien la pire des initiatives.
Groupe : Les îles de fer.
Rang personnalisé : Chat noir.
Avatar : Keira Knightley.

Elle raffole des fruits, ses préférés sont la fraise et la pêche. Ceux qui veulent la courtiser feront bien de lui en ramener de leurs voyages. - Elle aimerait faire le tour du monde, mais les obligations qui la tiennent l'en empêche. - Hildegarde n'a jamais pu se marier, en raison des décès successifs de ses fiancés. - Elle voudrait avoir un bateau et un équipage. - Elle peut sembler timide, ou réservé d'un premier abord, mais c'est juste qu'elle aime observer les gens avant de pouvoir leur parler. Elle se sent plus en sécurité et confiante une fois son analyse terminée. - Elle est souvent accompagné de son demi-frère bâtard, Alric, qui a été nommé comme son « servant ». Elle ne le considère pas comme tel, mais des tensions peuvent apparaître entre eux en raison de leur lignée. - Par contre, elle ne s'entend pas avec ses sœurs, ni avec sa mère. - Son père est assez indifférent vis-à-vis d'elle, il la voit surtout comme une potentielle promise pour des alliances, même si jusqu'ici aucune d'entre elles n'a pu être conclu. - Très cultivée, elle sait se tenir en société et discuter de plein de choses. Néanmoins, elle est souvent renvoyée à sa famille ou à son rang. - Elle aurait préféré naître homme pour avoir moins de problèmes. - Elle ne sait pas combattre, par contre, elle sait très bien négocier et fuir. De ce fait, elle n'a jamais eu besoin de tuer. - Elle aime les grandes histoires d'aventures et qu'on lui raconte comment se sont déroulées les expéditions. Par la même, elle adore prendre le large, étant capable de s'orienter n'importe où, sur terre ou en mer. - Elle peut passer des heures à dessiner ou étudier des cartes, ça ne la dérange pas, elle ne voit jamais passer le temps. - Elle déteste les corsets. Viscéralement.
Que pensez-vous du règne d'Aerys II Targaryen ?
« Ce que j'en pense ? Parce qu'on me demande mon opinion sur ces sujets, maintenant ? En voilà une bonne surprise. Pour une fois, personne ne viendra me priver d'une remarque, j'en aurais presque un soupir d'aise. Ce qui est le plus triste là-dedans, c'est probablement que je n'ai pas d'avis là-dessus. Être sur le trône de fer ne doit pas être une partie de plaisir tous les jours. C'est dans ce genre de moment où j'apprécie ma propre place dans ce monde. La rumeur dit par ailleurs qu'il ne sort pas souvent de son donjon : Les ouïes dires à son propos ne sont jamais... De bonne augure.

Et après, c'est moi que l'on surnomme le chat noir... Alors ce que j'en pense : C'est un roi, d'un royaume large, qui a fort à faire avec bien des gens et bien des problèmes. Les siens propres ou ceux d'un monde complexe et fourni. Je pense que du haut de son donjon, il n'arrivera jamais à trouver le sens de son existence, ni celui de ce royaume. Nous sommes tous, souverains ou vassaux, tellement différents. Et il y a tellement à savoir sur chacun que l'on s'y perd.

De toute façon, sur les Îles de Fer, il n'est pas vraiment le centre de notre monde. Si nous en parlons, c'est rarement. L'avis que nous avons sur lui, comme lui a sur nous, n'est que le cadet de nos problèmes... Et si je sais que chez nous, certains envient le trône, je ne peux m'empêcher de trouver ça absurde. Les Îles de Fer sont loin, très loin de Westeros, dans tous les sens du terme. L'indépendance est peut-être une solution, sans être forcément la bonne ou la plus évidente. Du reste... Tout ça m'indiffère. »
 
Participerez-vous au Tournoi d'Harrenhal ?
« Y participer, c'est probablement un grand mot. Mais j'irai volontiers voir si le voyage s'organise et se déroule à merveilles. Ça doit être un rassemblement curieux et distrayant, du même genre qui peut s'organiser parfois sur les Îles de Fer, mais en plus sophistiqué. Parce que ce n'est clairement pas ici, dans mon royaume, qu'on demande à nos semblables d'être présentables, abordables et bons joueurs... Il y a une certaine mentalité qui ne colle pas tout à fait avec l'ambiance de ces tournois.

Néanmoins, et c'est certain, des guerriers de ma région ne manqueront pas de s'y rendre pour défendre le blason de leurs maisons. Et montrer qu'ils sont les plus forts. Mon grand frère, j'en suis certaine, s'y rendra. Si je peux l'y accompagner, je sauterais sur l'occasion pour voir du pays, et prendre la barre durant le chemin. Il fait confiance à mon sens de la navigation, pour l'amener à bon port. Reste à voir s'il acceptera qu'Alric nous accompagne.

Et puis... ça pourra me permettre de profiter de la compagnie de ces gens, qui ont tant à m'apprendre sur leur royaume, leur fonctionnement, leur vie... Je serais bien curieuse de voir si je peux me mêler à cette foule, ou si mes origines transparaîtront. Si je ferais illusion le temps de creuser la connaissance des us et coutumes de ces régions. De ce que j'en sais déjà, j'aurais plutôt intérêt à être discrète et transparente. Il semble qu'une femme qui pense trop ne soit pas à leur goût. Surtout lorsqu'elle est compétente dans un métier d'homme. »
 

De vous à nous


Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises
Moi, Julie, certifie sur l'honneur avoir lu le règlement, avoir plus de seize ans et être d'accord pour que tout arrive à mon personnage durant son aventure sur De Cendre et De Fer. Je ne donne pas mon accord pour que mon personnage soit mené à mourir au cours de l'aventure.

Langouste Galactique
Un très cher ami avec qui j'adore RP m'a proposé ce forum. Après deux jours à l'étudier en profondeur, je me suis laissée séduire. Et c'est un bien beau bébé que vous avez là ! Sir Chantecoq aura tôt fait de vous parler de ma réputation de terminator du RP, écoutez le bien C'est le plus gros à savoir sur moi !





- I'm through talking to you like a man -


Dernière édition par Hildegarde Tawney le Jeu 25 Mai - 16:10, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Chat Noir
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 60
Avatar : Keira Knightley
Date d'inscription : 24/05/2017
Localisation : Harrenhal

MessageSujet: Re: Hildegarde Tawley - Not all treasure’s silver and gold. Mer 24 Mai - 14:48


L'Histoire

There is only one God, his name is Death. And there is only one thing we say to Death : “Not today”.

 

Everything could happen between now and never.

Cette passion faisait sens en elle, elle était l'évidence nommée que personne ne comprenait. L'écho a l'intérieur, qui se répercutait contre chaque paroi, à chaque instant. Des heures durant, à contempler cette infinie indomptable qu'elle pourrait chevaucher des jours sans fermer l'oeil un seul instant. Et qu'importait la fatigue, l'épuisement, la maladie, le temps. Si Dieu lui avait fourni une telle ardeur à cet égard, Hildegarde savait qu'elle avait eu le tort de naître femme. Un soupir lui échappa, alors qu'elle croisait les bras contre sa poitrine rafraîchie par le vent venant du large. Un frisson lui remontant l'échine, le mouvement à côté lui arracha un froncement de sourcil, tandis qu'elle posait son regard sur le visage de son grand frère.

L'oeil gauche dévoré par une large cicatrice, qui n'avait heureusement pas atteint la pupille, les joues rongées par la barbe qu'il n'entretenait pas, il lui adressa un sourire amusé. « J'étais sûr de vous trouver ici. » Souffla-t-il en se moquant à moitié. « Votre ombre n'est pas là ? C'est étrange. » Lança-t-il en vérifiant autour d'elle qu'Alric ne se cachait pas sous l'un de ses jupons. Roulant des yeux, Hildegarde rendit à Winfrid. « Vous êtes toujours si prompts à vous moquer de lui. » Souffla la blonde sans pouvoir cacher une pointe d'exaspération dans sa voix.

Exaspération que son frère nota, affichant un sourire satisfait. Il aimait rappeler qu'eux deux n'étaient pas du même rang. Et qu'importait combien ils étaient proches, c'était le Nom qui comptait à la fin. Alric Pyke pouvait bien être né trois jours avant sa plus jeune sœur, du même père qu'elle et d'une esclave, que ça ne faisait clairement pas de lui un membre de sa famille. L'énigme pour Winfrid était de savoir comment elle faisait pour le tolérer. Toute leur enfance, elle avait eu à cœur de plus s'amuser avec lui et de lui transmettre ses connaissances que de se lier avec ses sœurs. Ne voyait-elle pas cette différence, évidente, entre lui et Eux ?

Le mépris, à l'égard du garçon, était notable pour toutes les personnes de cette famille. Sous la marque du secret, du tabou, de l'inavouable, la simple présence d'Alric à leur côté était comme une cicatrice pleine de pue venant gâcher le tableau. Douloureuse par moment, elle démangeait sous les pansements salis par le sang séché et malodorant. Le bâtard était cette plaie qui ne se refermait jamais pour les Tawney. Et elle, Hildegarde, semblait tenir à lui plus qu'à son propre frère. Pourtant, Winfrid se garda bien de le signifier à l'égard de cette dernière, sans doute parce qu'il s'agissait là surtout de fierté et de jalousie mal placées.

« A dire vrai, je me joue plutôt de vous. » Reprit-il, étendant son sourire. « L'un ne va jamais sans l'autre. » Secouant la tête, la blonde tâcha de reprendre rapidement ses esprits, et son flegme légendaire : « Je pourrais m'en offusquer si je ne vous savais pas si prompt à me taquiner. J'ose espérer que vous ne faites ça qu'avec moi, cher frère. » Et non en société par exemple. Même si elle avait conscience que sur cette archipel, elle était probablement la seule à se soucier de l'image qu'elle renvoyait à ceux de Westeros.

Etrange, lorsqu'on se souvenait aussi qu'elle était bien la seule des sœurs Tawney a n'en avoir cure de savoir tenir une maison et mener son monde à la baguette. Winfrid, pour sa part, avait conscience que sa présente femme était celle qui tenait son foyer, et que par la même, s'il pouvait diriger les employés de la maison Tawney, il devait beaucoup à son épouse. Hildegarde était faite de certains paradoxes qui l'étonnaient et l'amusaient, quand ça ne l'ennuyait pas tout bonnement : Comme si sa sœur ne rentrait pas dans les robes que l'on créait pour elle.

« Nos sœurs sont bien moins joueuses que vous. » Admit-il en détournant le regard, comme s'il cherchait derrière lui. « Que fait le batard ? » Demanda-t-il poliment avant de se faire reprendre presque froidement par sa cadette : « Alric. » Elle lui jeta une oeillade qui en disait long sur ce qu'elle pensait. « Il ne mérite pas un nom. » Trancha-t-il. Un soupir échappa à Hildegarde, qui se fit entendre. Voilà qu'elle revenait à sa question : « Ses tâches. » Ce qu'il était censé faire, de toute façon. Vu qu'on le restreignait à son rang d'enfant de sel, loin d'être comme eux.

En fixant l'horizon d'un bleu aussi intense que profond, la blonde se souvint juste qu'elle venait plus souvent se distraire ici avec Alric qu'avec tous les autres de sa fratrie. Les trois jours qu'ils avaient d'écart ne faisaient pas tout dans cette complicité : Son ami, et frère, avait toujours su l'écouter et soutenir ses rêves d'évasion. De son enfance où elle songeait à l'aventure, qu'importait l'âge finalement, jusqu'à son adolescence et ses premiers émois. Jusqu'à ses quinze ans où on la promit à un mariage, puis à ses dix huit ou un autre fut de mise. Mais aucun de vint.

Alric eut droit à tous ses doutes, ses désillusions, ses rêves brisés, ses envies inavouables, ses passions incriminantes. Et jamais il ne trahit cette confiance, ce lien soudé. Là où sa mère avait tôt fait de la rabaisser en décourageant ses humeurs libérées, où son père se moquait bien de savoir ce qu'elle faisait et où elle allait, trop concentré sur son unique héritier qui valait la peine, où ses sœurs ne daignaient lui transmettre que des valeurs de servantes là pour fonder une famille en créant des guerriers à chaque grossesse menée à terme, on évitait de la mêler aux grandes discussions et aux grandes histoires car on ne la pensait pas assez intelligente pour comprendre... Alric avait toujours su rester en dehors. Mais surtout, à lui jurer qu'il serait là pour la protéger, quoi que serait ses choix ou ses obligations à l'avenir

« Je ne comprendrais jamais votre patience à son égard. Vous le traitez trop bien. » Souffla Winfrid sans la regarder. La main sur son épée, il prit une profonde inspiration pendant que sa cadette le sondait. Son regard sombre alla de ses traits marqués à sa tenue trop droite, presque rigide. « Parce que je ne le frappe pas ? » Lui rétorqua-t-elle. « Vous vous en chargez pour moi à chaque fois que vous le voyez. Je ne comprends pas pourquoi vous vous en sentez l'obligation par contre, c'est un mystère. » Les traits de son frère se froissèrent. Le mépris prit le pas sur le reste. « Entre sa mère et lui... Il faut qu'il garde sa place. Même auprès de vous. »

Hildegarde aimait Winfrid. A dire vrai, elle vouait une admiration certaine pour ce frère aîné qui avait tant de responsabilités et tant de libertés surtout. Elle l'enviait, parce qu'elle ne pourrait jamais obtenir les mêmes droits que lui. Qu'elle était réduite à son statut de femme, à ses impossibilités, et au « don » que lui avait fait la nature de produire la vie. D'aussi loin que remontait ses souvenirs, ce fut dès ses premières règles, à treize ans, qu'Hildegarde comprit qu'elle ne pourrait jamais être ce qu'elle désirait : libre, avant tout. Ses rêves de navigation tombaient à l'eau, ceux d'explorations étaient si loin désormais. Et pourtant, Winfrid lui avait permis d'y goûter, en l'amenant avec lui dès que l'occasion se présentait.

Elle pouvait se souvenir des saveurs, des odeurs forte, des embruns marins, du froid lui mordant la peau, de ses lèvres asséchées qui la tiraient et lui faisaient mal, de sa toute première expédition en sa compagnie. Le ballottement des vagues. Dix ans, et tout ce temps passer à regarder le large sans pouvoir y goûter. A subir les leçons sur des choses barbantes juste pour le plaisir de pouvoir goûter à une autre expédition. Hildegarde lui devait beaucoup. Tellement. Et sa loyauté lui revenait entièrement. Loyale ne voulait pourtant pas dire aveugle, pas aux yeux de la blonde à l'écoute du commentaire de son frère sur son suivant attitré :

« Si notre père ne le traite même pas comme un de ses fils, c'est pour une bonne raison. » Appuya-t-il fermement, d'un ton qui ne souffrait d'aucun refus. « Oh... » Lâcha-t-elle. Ses yeux le sondèrent à nouveau. « Donc j'avais raison. » La mine curieuse de son aîné termina de lui donner raison : « Vous savez que notre lignée des Tawney s'éteindra à votre mort, si vous n'arrivez pas à avoir une descendance, un garçon, avec votre épouse. Et que lui, pourrait obtenir notre nom pour l'assurer. » De la jalousie, voilà ce que c'était. La peur de ne pas y arriver. Avec deux filles déjà nées, Winfrid n'en menait pas large.

Et cette crainte, intime, profonde, Hildegarde la comprenait. Elle venait de toucher un point sensible : une lueur rageuse dans son œil venait de trahir son frère. « Que de troubles dans votre regard. » Souligna-t-elle sans pouvoir s'empêcher de sourire. « Vous devenez mesquine, surveillez votre langue. » La rabroua-t-il froidement. Elle eut l'impression d'un bain glacé dans la mer en plein hiver. Et elle l'avait mérité. Tenir sa place. Tenir son rang. Tenir son sexe.

Le nombre de fois où elle avait embarrassé son père sur une remarque venant d'elle. Voilà qu'elle se faisait reprendre à nouveau. Même si son frère ne lui en tiendrait pas rigueur, elle avait conscience de la nécessité de ne plus divaguer de la sorte, peu importait qu'elle ait raison ou non. « Pardonnez-moi. Je ne cherchais pas à vous blesser. » Murmura-t-elle, piteuse. Winfrid soupira : « Votre futur époux ne supportera jamais votre audace, vous le savez. » L'explication avait du sens. Mais elle heurta Hildegarde : « C'est vous qui devenez mesquin. Encore faut-il qu'un jour l'un d'eux reviennent pour m'épouser. »

Un autre point nébuleux de sa vie. Deux fois, la jeune Tawley avait été promise à un garçon des familles voisines. Deux fois, elle s'était préparée à s'engager pour de bon dans un mariage qui aurait du sens pour sa maison. Par deux fois, elle avait mis de côté sa fierté et sa douleur, la peur ancrée de ne pas pouvoir trouver un homme capable de la comprendre et de la laisser partir en mer avec lui. Un guerrier qui n'aurait pas peur d'elle pour mener leur barque, au sens propre comme au figuré du terme. Par deux fois, elle s'était sentie se liquéfier de terreur à l'intérieur de tomber sur un guerrier qui n'aurait pas eu envie de l'écouter, seulement de la baiser, salement, pour qu'elle soit juste une poule pondeuse.

Les hommes des îles de fer pouvaient être sacrément rudes pour une romantique comme elle.

Mais par deux fois, il n'y avait eu que de la peur, et rien d'autres. A ses seize ans, son promis, un jeune homme du même âge qu'elle partit en expédition, ne revint pas de là-bas. La seconde, à ses dix huit ans, la mer emporta son promis lors d'une tempête qui brisa leur navire. Les noces furent annulées, les alliances rompues, et on fit le lien entre les deux faits : Elle. Elle portait probablement malchance. Restait à savoir si la troisième serait la bonne... Et si elle parviendrait à trouver son compte.

« Au moins, lui le méritera vraiment. » Avança-t-il avec une douceur rare chez lui. La main rèche de son frère saisit le menton de sa cadette, et il la força à le regarder. Soutenir ses yeux bleus fut rudes pour elle, mais elle tint bon en essuyant la honte de la réputation qu'elle portait : « Je ne supporterais pas qu'un homme n'ait pas ce qu'il faut pour vous. » Son petit cœur s'étreint. Derrière les remparts hautes qu'elle avait dressé pour se protéger du monde, Hildegarde pouvait sentir vibrer en elle une corde sensible. Winfrid pouvait être fier et conquérant, il n'en restait pas moins concerné par sa fratrie.

« Vous me tenez en haute estime. » Lui souffla-t-elle doucement, alors qu'il la relâchait. « Et vous êtes bien la seule. Orengard et Constance sont bien sottes sur bien des sujets, et si prompts à s'offenser pour rien. » Reprenant sa tenue conquérante, l'homme lui adressa un sourire : « En attendant un époux, je vous prendrais dans mon équipage à chaque fois que j'en aurais l'occasion. » Un rire échappa à Hildegarde. La risette qui suivit était aussi sincère qu'heureuse : « J'ose croire que vous en parlerez à mon futur, pour qu'il en fasse de même. » Avança-t-elle simplement.

Il ne put s'empêcher de lui rendre un regard qui disait « on verra bien le moment venu. » Parce que tout pouvait arriver entre aujourd'hui et jamais.




- I'm through talking to you like a man -


Dernière édition par Hildegarde Tawney le Jeu 25 Mai - 16:08, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le Prince DragonLe Prince Dragon
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : The Last Dragon
Corbeaux : 182
Avatar : Heath Ledger
Date d'inscription : 01/04/2017
Localisation : Harrenhal

MessageSujet: Re: Hildegarde Tawley - Not all treasure’s silver and gold. Mer 24 Mai - 15:02

Oh une fernée

Bienvenue avec ce super avatar je viendrais réclamer un liens avec mon Melhavak
Si tu as des questions ou si tu as besoin de quoi que ce soit, je suis ton admin référente donc n'hésite pas a me mp

Bon courage pour ta fiche



   Je mettrai le monde a feu et a sang pour deux personnes... Rhaenys & Lyanna

   

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The Young Bear
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 87
Avatar : Clive Standen
Date d'inscription : 03/05/2017
Localisation : Harrenhal, au tournoi

MessageSujet: Re: Hildegarde Tawley - Not all treasure’s silver and gold. Mer 24 Mai - 15:09

Officiellement bienvenue jolie fer-née
Courage pour ta fiche et hâte de voir ce que tu nous réserves !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fer Née
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 106
Avatar : Gaïa Weiss
Date d'inscription : 11/05/2017
Localisation : Harrenhal, le temps du tournois

MessageSujet: Re: Hildegarde Tawley - Not all treasure’s silver and gold. Mer 24 Mai - 15:25

Bienvenue copine fer-née qui navigue! o/
'Faut qu'on se serre les coudes au milieu de tous ces machos

Bon courage pour ta fichette, au plaisir de jouer avec toi n_n



   
Awash with Blood
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Chat Noir
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 60
Avatar : Keira Knightley
Date d'inscription : 24/05/2017
Localisation : Harrenhal

MessageSujet: Re: Hildegarde Tawley - Not all treasure’s silver and gold. Mer 24 Mai - 15:33

Rouuuuh, je serais ravie d'avoir des liens et des rps avec vous tous !

Merci de votre accueil, vous êtes chouettes !



- I'm through talking to you like a man -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The snake charmer
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 92
Avatar : Lorenzo Richelmy
Date d'inscription : 16/05/2017

MessageSujet: Re: Hildegarde Tawley - Not all treasure’s silver and gold. Mer 24 Mai - 16:24

Bienvenue par ici et bon courage pour ta fiche !


NEVER RESTING
Les rois peuvent voir tomber leur palais, les fourmis auront toujours leur demeure ... by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
La Licorne de Sang
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 107
Avatar : Karl Urban
Date d'inscription : 06/04/2017

MessageSujet: Re: Hildegarde Tawley - Not all treasure’s silver and gold. Mer 24 Mai - 16:59

Bienvenue par nous et bon courage pour ta fiche ! Faut que je me bouge pour faire un fer-né moi! Very Happy


Revenir en haut Aller en bas
avatar
♒︎ La Sirène Bleue♒︎ La Sirène Bleue
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : La Sirène Bleue, Sisi, Siggy, Sig
Corbeaux : 146
Avatar : Katheryn Winnick
Date d'inscription : 19/04/2017
Localisation : Harrenhal

MessageSujet: Re: Hildegarde Tawley - Not all treasure’s silver and gold. Mer 24 Mai - 17:08

J'avoue que j'étais très surprise, je me suis fais la réflexion ce midi, de ne pas voir de puce avec Keira c'est chose faite

Bienvenue avec cette demoiselle, j'aime déjà beaucoup ce que j'en ai lu ça change assez de ce que j'ai pu voir jusqu'ici

Hésite pas à harceler Melhavak (s'il dit qu'il boude t'inquiète c'est pas vrai suffit de lui donner un cookie )

A très bientôt !


the little mermaid ♒︎ Feeling used and abused, but i still love you baby.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Chat Noir
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 60
Avatar : Keira Knightley
Date d'inscription : 24/05/2017
Localisation : Harrenhal

MessageSujet: Re: Hildegarde Tawley - Not all treasure’s silver and gold. Mer 24 Mai - 17:52

Nan, c'est cool que Keira soit pas prise, comme ça elle est pour moi Mais ouais, elle colle assez bien au contexte dans pas mal de ses films, c'est une aubaine de ne pas la voir jouer !

Merci pour vos messages en tout cas, c'est gentil



- I'm through talking to you like a man -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Newbie
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 292
Avatar : Jaimie Alexander
Date d'inscription : 10/05/2017

MessageSujet: Re: Hildegarde Tawley - Not all treasure’s silver and gold. Mer 24 Mai - 18:40

Bienvenue Hildegarde.

Tu changes de l'image que l'on se fait des Fer Nés.
Je te souhaite de trouver ce navire que tu espères.




Blanche est l'hermine - Pure est notre cœur.
 

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
The Bright Emerald
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 422
Avatar : Jodie Comer
Date d'inscription : 23/04/2017

MessageSujet: Re: Hildegarde Tawley - Not all treasure’s silver and gold. Mer 24 Mai - 19:26

Une Fer-Né

Bienvenue en nos contrées


More than just beautiful curves
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Hildegarde Tawley - Not all treasure’s silver and gold. Mer 24 Mai - 20:12

Bienvenue sur le fofo et bon courage pour ta fiche ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Chat Noir
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 60
Avatar : Keira Knightley
Date d'inscription : 24/05/2017
Localisation : Harrenhal

MessageSujet: Re: Hildegarde Tawley - Not all treasure’s silver and gold. Mer 24 Mai - 20:24

Merci vous trois
Je vous amènerais naviguer avec moi !



- I'm through talking to you like a man -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Newbie
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 292
Avatar : Jaimie Alexander
Date d'inscription : 10/05/2017

MessageSujet: Re: Hildegarde Tawley - Not all treasure’s silver and gold. Mer 24 Mai - 20:26

Si seulement...



Blanche est l'hermine - Pure est notre cœur.
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Hildegarde Tawley - Not all treasure’s silver and gold.

Revenir en haut Aller en bas

Hildegarde Tawley - Not all treasure’s silver and gold.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Partenaire avec Silver Wood ?
» Présentation de ~Silver~
» Silver ○ Solitaire [RESERVEE]
» Silver Blaze, la flamme
» Silver Sea [étalon] [PRIS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De Cendres et de Fer :: wanted :: When you play to the game of thrones... :: You win :: Îles de Fer-