RSS
RSS

Nous manquons de membres dans le Val et dans l'Orage.
Les points de "régions dépeuplées" iront aux personnes du Val et de l'Orage.

Robert Baratheon, Hoster Tully, Rickard Stark, Jon Arryn,
Quellon Greyjoy et Doran Martell sont très attendus.

Partagez|

Sur la route de Harrenhal - ft Catelyn Tully

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Douce flamme
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 44
Avatar : Isolda Dychauk
Date d'inscription : 12/05/2017

MessageSujet: Sur la route de Harrenhal - ft Catelyn Tully Ven 2 Juin - 17:02


Sur la route de Harrenhal

Catelyn et Lysa Tully



Still two sisters
Voilà plusieurs jours que les Tully au grand complet avaient quitté leur fief pour se rendre à Harrenhal où devait se tenir d'ici peu un grand tournoi en présence du roi. Cet événement, attendu par tout le royaume, attirerait grands nombres de chevaliers. Les Tully, en tant que suzerains du Conflans, se devaient d'y montrer leurs couleurs. Ainsi, Lord Hoster avait rassemblé sa famille et ses gens et avaient organisé le voyages jusqu'à la forteresse de son ami Whent.

Les deux filles, que leur condition de lady empêchait de chevaucher, étaient installées dans un petit carrosse. Bien qu'un peu raide, son confort convenait aux deux sœurs. Elles avaient l'habitude d'y voyager et l'utilisait dès que leur père se déplaçait et qu'il souhaitait que toute sa famille le suivent. Le voyage serait long de plusieurs jours et chacune avait amené de quoi s'occuper. Quelques livres pour Lysa, mais également quelques travaux d'aiguilles. Elle s'était mise en tête de broder un mouchoir à ses initiales, une activité des plus innocentes, mais qui perdait toute pureté quand on savait qui en serait le destinataire. Elle savait qu'un jour ou l'autre Petyr retournerait dans le Val et elle voulait qu'il garde un souvenir d'elle quand cela arriverait. Ce jour était encore lointain, ainsi Lysa pouvait se permettre de prendre son temps pour réfléchir aux autres broderies que ses initiales.

Cet après-midi-là, l'esprit occupée par le choix des couleurs de ses cotons, Lysa n'ouvrit quasiment pas la bouche. Quand elle n'était pas concentrée sur sa broderie, elle se perdait dans ses pensées. Ce n'est que quand son père proposa de faire une pause pour les chevaux qu'elle sortit de sa rêverie. Lord Hoster pensait aux chevaux, mais cela leur ferait du bien à tous de se dégourdir un peu les jambes.

- Cat, tu viens avec moi cueillir quelques fleurs sauvages? Cela agrémentera un peu notre carrosse pour les quelques jours de voyages qui restent. Et nous pourrons en faire sécher certains entre les pages de mes livres. Nous restons à portée de vue Père.

Lysa passa son bras sous celui de Cat et les deux sœurs s'éloignèrent tout sourire. Cependant celui de la plus jeune n'atteignait pas ses yeux. Elle aurait pourtant aimé retrouver leur complicité d'antan, quand la vie était plus simple, mais elle n'arrivait plus à pardonner. Les liens du sang lui dictait de l'aimer mais au fond elle l'a détesté. Ses deux sentiments s’opposait dans le cœur de Lysa et elle tachait au mieux de les dissimuler en se comportant comme elle l'avait toujours fait.

- Regarde celles-ci comme elles sont belles? Tu ne trouves pas?

Lysa se baissait pour ramasser des quelques fleurs d'un rouge éclatant. Cette couleur lui avait toujours beaucoup plus. Elle en garderait une en souvenir.


I love him but only on my own
On my own, pretending he's beside me. All alone I walk with him till morning. Without him I feel his arms around me. And when I lose my way, I close my eyes and he has found me. All I see is him and me forever and forever. ∞


Dernière édition par Lysa Tully le Sam 3 Juin - 16:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Little Cat
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 116
Avatar : Sophie Turner
Date d'inscription : 01/04/2017
Localisation : Harrenhal

MessageSujet: Re: Sur la route de Harrenhal - ft Catelyn Tully Sam 3 Juin - 14:37


Sur la route de Harrenhal
C’est un événement important pour moi et pour le reste de ma famille. Un tel événement dans le Conflans ne peut être ignoré par les Tully, à savoir les suzerains de ce Royaume. Certains y vont pour trouver un certain amusement durant les joutes, d’autres durant les banquets. Il y en a qui veulent créer des alliances ou régler des comptes, d’autres veulent simplement négocier des fiançailles. Mais pour moi, c’est également le moment que j’attends pour réellement rencontrer mon fiancé. J’ignore comment les choses vont se passer, j’ignore si je vais lui plaire ou tout le contraire. Peut-être vais-je être confrontée à d’autres dames tentant de le séduire et même si nos vœux de fiançailles ont été formulés sous les regards des Dieux, nouveaux comme anciens, qui me dit qu’il ne décidera pas d’en épouser une autre, plus jolie, plus intéressante…

Nous sommes donc sur la route nous menant jusqu’à Harrenhal. Les Whent sont des amis proches des Tully, une famille autrefois liée à la nôtre grâce à ma défunte mère. Ce n’est pas la première fois que je me rends dans leur demeure, mais à chaque fois j’appréhende. C’est un château hanté selon les dires. Je n’y crois pas vraiment, mais je ne suis jamais très rassurée. Nous avons donc pris place pour l’occasion dans un petit carrosse nous évitant à ma sœur et moi de chevaucher, chose mal vue pour des Ladies comme nous. Le fait est qu’avec ma sœur, je ne sais jamais sur quel pied danser. Je l’aime énormément, du plus profond de mon cœur, mais j’ai parfois l’impression qu’elle m’en veut pour des choses que j’ignore. Je trouve ça tellement dommage, car elle et moi autrefois nous étions comme deux doigts d’une même main : soudées.

Chacune de nous s’est trouvé une occupation durant la route, mais rapidement, une envie de simplement scruter le paysage m’est venue. J’espérais probablement apercevoir un autre cortège au loin et tenter de deviner qui le composait. Mais rien de cela. En tant que suzerains du Conflans, nous allions arriver avant tout le reste des invités, pour des raisons protocolaires. J’alternais mon regard entre le paysage et ma sœur qui semblait mettre du cœur à son ouvrage. Cette image me faisait sourire, j’aimais la voir aussi passionnée, peu importe les raisons qui la motivaient.

Soudain, notre cortège s’arrêta au milieu de nulle part. D’après Père, il s’agissait d’une brève pause pour que les chevaux puissent se reposer. Ma sœur me fit alors une proposition que je ne pouvais refuser. Cueillir des fleurs était une très bonne idée pour nous occuper et pour nous dégourdir les jambes. La dernière remarque quant au fait de rester en vue de père me fit sourire. Elle avait retenu la leçon de cette fois-là où nous nous étions perdues dans le brouillard.

« Je serais ravie de t’accompagner Lysa. Agrémenter le carrosse avec de belles fleurs du Conflans est une très bonne idée. Peut-être en trouveront nous qui tiendront suffisamment longtemps pour en mettre dans nos cheveux lors du tournoi, qu’en penses-tu ? Je suis sûre que tu serais ravissante avec des fleurs dans les cheveux. »

Ces moments insouciants avec ma sœur sont ceux que je préfère. Je pensais qu’elle ne m’aurait pas adressé la parole du trajet mais finalement, il semblerait que je l’ai mal jugée.

Nous nous éloignions bras dessus bras dessous. J’étais souriante, heureuse de passer un tel moment avec elle. Le temps était agréable. Doux et éclairci, parfait pour notre petite activité.

« Oui ces fleurs sont ravissantes, Lysa. Elles pourraient faire un modèle parfait pour le mouchoir que tu es en train de broder. »

Ce n’était qu’une simple suggestion. Je me baissai également pour ramasser une ou deux fleurs rouges. Ce n’étaient pas mes préférées, mais elles étaient jolies malgré tout. Nous continuons notre promenade sans trop nous éloigner.

« J’aimerais en trouver des bleues et des blanches pour aller avec ma robe. Dis-moi Lysa, tu n’as pas dit quelle robe tu comptais porter pour le premier jour des festivités. Tu sais bien que c’est le jour le plus important. »

Si père veut lui trouver un fiancé convenable, il serait préférable qu’elle choisisse la plus belle de ses robes.

« Nous allons rencontrer tout un tas de jeune femmes comme nous qui auront leurs plus belles soies, leurs plus belles broderies. Tu n’as jamais rêvé de porter une robe venant de Dorne ? »

Ces robes légères qui vont si bien au climat de leur principauté, voilà un rêve naïf que je fais pourtant souvent.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Douce flamme
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 44
Avatar : Isolda Dychauk
Date d'inscription : 12/05/2017

MessageSujet: Re: Sur la route de Harrenhal - ft Catelyn Tully Mar 20 Juin - 23:08


Sur la route de Harrenhal

Catelyn et Lysa Tully



Still two sisters
Encore abîmée dans la contemplation de la fleur qu'elle venait de cueillir. Elle en admirait la couleur mais Cat y voyait un motif pour le mouchoir. Si elle savait, elle ne proposerait pas un tel modèle. Quel écuyer s'afficherait avec un mouchoir brodé de fleurs des champs? Non, elle trouverait  un motif plus en adéquation, mais elle préféra le taire.

- Oui bien sûr, pour mon mouchoir. C'est une bonne idée... J'y réfléchirai.

Lysa se contenta d'un petit sourire et partit à la recherche des couleurs recherchés par sa sœur. Elle trouva facilement quelques fleurs blanches qui s'accorderaient sûrement

- Je n'ai pas pensé à une robe en particulier. Peut-être la verte.

Elle qualifiait chacune de ses robes par des couleurs, car presque toutes ses robes se ressemblaient. Elle en avait quelques-unes plus sophistiquées mais elle n'aimait pas les porter. Elle se trouvait engoncer dans des corsets étouffants de rigidité sans compter cette impression de ne pas être elle-même. Ce qu'elle préférait c'était ses robes comme celle d'aujourd'hui, simple et pratique, avec lesquelles elle pouvait vivre pleinement. Alors elle fut surprise de l'interrogation de Catelyn qui suivit.

- Porter une robe de Dorne? Non cela ne m'a jamais effleuré l'esprit.

Comme sa sœur avait des idées étranges par moment. Pourquoi avoir envie de porter une robe de Dorne. Bien que la jeune fille ne doute pas du confort de la soie dans les déserts du Sud, elle n'avait aucune envie de porter de tels atours, comme elle n'avait aucune envie de se rendre à Dorne.

Mais le sérieux de cette conversation commençait à ennuyer la jeune lady. Pendant que sa sœur lui tournait le dos, cueillant consciencieusement les fleurs pour le carrosse, Lysa eut une petite idée. Enfin, elle apostropha sa complice de toujours.

- Dis-moi Cat, tu crois vraiment que cela m'irait des fleurs dans les cheveux? Je suis sûre de faire ombrage à toutes les nobles dames du royaume ainsi, on ne regardera que moi.

Elle avait piqué n'importe comment tout type de fleurs sans se soucier d'une harmonie des couleurs, elle devait ressembler à un épouvantail. Elle éclata d'un rire frais qui se répercuta sur les collines alentours espérant que Cat la suivrait dans son enthousiasme. Elle se laissa tomber dans l'herbe. Son fou rire commença à passer et elle retrouva vite son sérieux, rattraper par des inquiétudes.

- Je demande comment ce sera à Harrenhal. Il me tarde d'y être, je suis toute excitée à l'idée de voir un vrai tournoi royale de mes yeux, mais j'ai peur en même temps. J'appréhende la foule qu'il y aura, un peu les joutes aussi. Cela ne t'impressionne pas?

Catelyn était toujours si posée, si mesurée en tout que Lysa se demandait réellement dans quel état d'esprit elle était maintenant que la date du tournoi approchait.



I love him but only on my own
On my own, pretending he's beside me. All alone I walk with him till morning. Without him I feel his arms around me. And when I lose my way, I close my eyes and he has found me. All I see is him and me forever and forever. ∞
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Sur la route de Harrenhal - ft Catelyn Tully

Revenir en haut Aller en bas

Sur la route de Harrenhal - ft Catelyn Tully

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» L'étang de Miragoane déborde sur la route nationale numéro 2
» Soumission au parlement de la feuille de route du gouvernement et des ministeres
» Un nouveau compagnon de route
» Sur la route des caravanes
» "La Route Perdue"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De Cendres et de Fer :: Westeros :: Le Conflans-