RSS
RSS

Nous manquons de membres dans le Val et dans l'Orage.
Les points de "régions dépeuplées" iront aux personnes du Val et de l'Orage.

Robert Baratheon, Hoster Tully, Rickard Stark, Jon Arryn,
Quellon Greyjoy et Doran Martell sont très attendus.

Partagez|

Quenten Fléaufort - Lorsque la fatalité s'en mêle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
En ligne
avatar
Black Hood
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 52
Avatar : Charlie Hunnam
Date d'inscription : 05/05/2017
Localisation : À Harrenhal

MessageSujet: Quenten Fléaufort - Lorsque la fatalité s'en mêle. Lun 12 Juin - 0:20




Quenten Fléaufort

"Là où il n'y a le choix qu'entre lâcheté et violence, je conseillerai la violence."
Passe ta souris sur la photo
   
Âge : 32 ans
Situation familiale : Veuf
Statut : Seigneur de la maison Fléaufort
Localisation : Actuellement à Harrenhal pour les festivités
Métier : Lord
Particularités : J'ignore si l'on peut réellement parler de particularité mais, Quenten n'est pas quelqu'un très enclin aux jeux de mots, farces ou simplement trait d'humour. La mort de sa femme enceinte ainsi que du reste de sa famille l'a profondément touché et, depuis, il n'a jamais trop eu l'esprit à l'amusement, si bien que, depuis ce jour, rares sont ceux à l'avoir vu ne serait-ce que sourire.
Allégeance : Aux Lannister
Description de la famille : Son père, Jon, perdu en mer, avec sa mère, Jaime, son cadet Arthur et ses enfants, ainsi que son épouse, enceinte, Joana. Son aîné, quant à lui perdit la vie lors d'un tournoi. Il ne lui reste plus qu'une petite soeur, Elena et un petit frère Gawain.
Compétences particulières : Agilité physique - Combat à l'épée - Navigation
Faiblesses du personnage : Combat à l'arc - Fragilité émotionnelle - Danse ainsi que tout ce qui touche à la musique
Groupe : Ouest
Rang personnalisé : Black Hood
Avatar : Charlie Hunnam
Autre ? :

- Ce rôle de seigneur, Quenten de le désira jamais. Être un troisième fils lui convenait parfaitement, pouvoir vaquer comme il l'entendait, pouvoir voyager et n'avoir que peu de responsabilités au sein de la maisonnée, cela lui plaisait. Bien entendu, il avait toujours eu l'envie d'aider sa famille du mieux qu'il le pouvait, espérant devenir un conseiller que l'on écouterait, avec le temps, ou un officier talentueux, le jour où la guerre finirait par éclater. Après tout, durant d’innombrables années, les terres de l'Ouest avaient étés saccagés par ces fer-nés qu'il qualifiait bien facilement de « sauvages ». Alors, en plus d'apprendre la perte tragique d'une bonne partie de sa famille durant un voyage diplomatique, une tâche qu'il n'attendait pas lui incomba. Bien entendu, l'homme fit ce qu'il put, aidé du mestre et de son jeune frère ainsi que sa jeune sœur, mais, la chose fut excessivement difficile dans ses débuts et relativement peu réjouissante.

- Le jeune homme a voyagé pendant près de six ans à travers Westeros, désireux de découvrir les autres régions, leurs habitudes, leur cultures mais aussi rencontrer des seigneurs avec qui, peut-être, il aurait pu se lier d'amitié, ce qui aurait grandement pu servir à son aîné. Mais, ce qui l'intéressa le plus durant ses voyages était surtout de faire ses preuves au combat, que cela soit contre des brigands, des petits conflits entre maison ou encore contre les clans du Val. Au sein de sa maison, il était peut-être l'un des meilleurs épéistes, mais, peut-on vraiment juger de la valeur d'un homme au combat sans que sa vie ne soit en jeu ? C'est cela que Quenten voulait voir, savoir jusqu'où il était capable d'aller, mais aussi, s'il était capable de combattre, de ne pas être pétrifié par la terreur et d'avoir les idées claires. Sans cela, il serait complètement inutile à son frère. De fait, il passa une grande partie de ses voyages dans le Val, protégeant des caravanes marchandes ou encore pour travailler pour différents petits seigneurs.

- Contrairement à ce que son haute estime de soi et sa propension à le rappeler, Quenten est quelqu'un de particulièrement droit et équitable. En effet, même s'il se pense meilleur que la grande majorité des gens de son époque, il traite tous ses interlocuteurs avec respect et bienveillance, au mieux possible, bien entendu. En effet, on le dit relativement proche et bon avec ses gens, écoutant au plus possibles les avis de tous et toutes, même ceux au plus bas de l'échelle. Ne vous fourvoyez cependant pas à ce sujet, même s'il a tendance à écouter et à prendre bon conseil de tout ce qu'on pourrait bien lui raconter, le seigneur est plus têtu qu'une mule, si bien que, lorsqu'il a une idée en tête il est difficilement envisageable de la lui ôter, ce qui a souvent eu tendance à faire s'arracher les cheveux à ses pauvres conseillers.

- La chevalerie n'a jamais été quelque chose qui le passionna particulièrement. Bien entendu, il a toujours été respectueux envers ses hommes, ou du moins, envers ceux qui respectaient leurs engagements. Pour lui, il y a toujours eu deux types de chevaliers, ceux qui s'engageaient en voulant sincèrement respecter ce code strict, faisant tout ce qu'ils pouvaient pour protéger les plus faibles en respectant le dogme des Sept et … Les autres. Ceux qui ne profitaient que de ce titre pour se sentir supérieur, comme si le titre de chevalier faisait d'eux les meilleures lames de Westeros. N'avaient-ils jamais entendus parler d'Oberyn Martell ? Comme si, l'un d'eux était capable de lui faire mettre genoux à terre. Ces gens-là, furent toujours plus détestables les uns que les autres du point de vue de Quenten et, à ce sujet, fut bien heureux que son père ne le force pas à devenir écuyer, pour ne pas être assimilé à pareilles personnes. Chevalier n'est pas simplement un titre, il se doit d'être porté avec honneur, humilité en essayant de prouver au monde leur grandeur et celles des Sept. A cela, notre ami a toujours tiré son chapeau aux bieffois.
Que pensez-vous du règne d'Aerys II Targaryen ?
Au sujet de notre … Bon roi Aerys, je pense rejoindre le seigneur Tywin. Certains vous diront peut-être que ma loyauté envers la maison Lannister et leur seigneur m'aveuglent, mais à cela je leur dirais d'aller … Enfin, restons poli. Tywin a été exemplaire dans son travail, dans ses conseils et a respecté parfaitement la tâche qu'on lui avait offerte. Sans doutes s'est-il démené nuits et jours pour régler d’innombrables problèmes qui parsemaient la carte des Sept Couronnes. La façon dont le roi a fini par traiter la maison des Lannister est inadmissible, il n'y avait qu'à voir la façon dont il traitait l'épouse du Lion. D'aucuns racontent que notre roi était amoureux de cette même femme mais … Je ne saurais vous dire la vérité, dans tous les cas, traiter ainsi l'épouse d'un autre est inadmissible. Il a aussi, à mon sens, ôté à son vieil ami – du moins il le fut à un moment lointain – son héritier pour en faire un membre de la garde royale, sans doutes par rancœur ou je ne sais quoi encore, cela n'a rien de noble et d'honorable, du moins, comme pour le narguer, tel un enfant. Il m'est venu aux oreilles des histoires de jalousies, au sujet de la capacité de notre seigneur à gérer le royaume, en tant que Main, d'une façon bien plus adroite que soin roi peut-être était-il envieux de cela aussi? J'ai aussi entendu de nombreuses rumeurs sur cet homme, les traitements qu'il fait subir aux gens, cette méchanceté gratuite dont il fait preuve régulièrement. J'en finis par me dire que tout cela est peut-être fondé, que peut-être que notre royaume est dirigé par un homme au seuil de la folie ? Dans tous les cas, une chose est certaine, sans les conseils du seigneur Tywin, le royaume ne pourra qu'aller de mal en pis et, sans doutes que cela entraînera des représailles envers l'Ouest. Sans doutes aussi que cela pourrait diviser notre région, une chose est sûre cependant, les Fléaufort resteront, en tout temps, loyaux aux nôtres, quel que soit l'ennemi. Notre dévotion ne s'en retrouvera que plus grande s'il ne s'agit là que d'une rancœur ou encore d'un seigneur tyrannique. Peut-être aussi ne se passera-t-il jamais rien et que cette affaire en restera là, chose que j'espère sincèrement, mais, dans le doute, il nous faut nous préparer à cette éventualité, mais si lord Tywin s'est démis lui-même de ses fonctions de Main, c'est que les raisons doivent-être bonnes et évidentes. Qu'importe ce que les Targaryen et leur fidèle pourraient raconter sur lui, ma confiance ira toujours en ses paroles.

Participerez-vous au Tournoi d'Harrenhal ?
Je me rendrais sur place oui, mais je n'y participerai pas. Je n'ai jamais été très friand des joutes, que cela soit en tant que participant ou en tant que spectateur, comme si cela ne suffisait pas, l'un de mes frères est mort durant l'une d'entre elle. Le combat a pied a toujours eu ma préférence mais, en toute honnêteté, les mêlées sont toujours quelques peu chaotique. J'aurais beaucoup aimé, un jour, participer à quelque chose comme le jugement des sept. Je ne suis pas chevalier mais, voilà une épreuve qui m'aurait beaucoup intéressée. Mon jeune frère, cependant, est chevalier lui, il voulait participer à tout cela alors, il sera mon rôle de l'encourager et de l'applaudir, quel que soit ses résultats. Cela me permettra aussi de faire des rencontres, sympathiser avec des seigneurs venus de tout Westeros pourrait être grandement bénéfique à notre maison et … Aussi, un quelque chose que je n'aime pas forcément, quelque chose dont je n'ai toujours pas les épaules, trouver un bon parti pour ma chère sœur et mon jeune frère. Tout deux sont en âge de se marier et n'ont toujours personne à leur côté. Voilà une chose pour laquelle je regrette mon rôle de seigneur, j'ose espérer qu'ils me pardonneront si la personne que je viens à leur choisir n'est en rien ce à quoi ils avaient imaginés. Et puis, sans doutes serait-il temps de me trouver une nouvelle femme, à moi aussi. J'ai toujours cette boule au ventre, cette aiguille dans le cœur et dans l'esprit mais … Il me faut penser avant tout à la prospérité de notre maison. Quel frère ferais-je en mariant mes cadets, tout en préservant mon veuvage ? Non, il nous faut aller de l'avant, dépasser notre tristesse encore bien présente et consolider cette noble lignée dont on nous a fait les protecteurs, pour la mémoire de nos disparus.


De vous à nous


Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises
Moi, Quenten Fléaufort, certifie sur l'honneur avoir lu le règlement, avoir plus de seize ans et être d'accord pour que tout arrive à mon personnage durant son aventure sur De Cendre et De Fer. Je donne mon accord pour que mon personnage soit mené à mourir au cours de l'aventure.

Pseudo du membre
Tout pareil que Garrett, c'est la transformation du petit Dezial Very Happy.




Dernière édition par Quenten Fléaufort le Jeu 22 Juin - 23:53, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Black Hood
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 52
Avatar : Charlie Hunnam
Date d'inscription : 05/05/2017
Localisation : À Harrenhal

MessageSujet: Re: Quenten Fléaufort - Lorsque la fatalité s'en mêle. Lun 12 Juin - 0:20


L'Histoire

citation cool



Il était une fois

 Naître comme troisième fils convint toujours à Quenten. Il ne ressentit jamais la moindre jalousie, le moindre sentiment d'infériorité ou encore moins du mépris vis à vis de ses deux aînés. Mieux encore, il éprouva même, au fil des années, une certaine tristesse pour eux, ne comprenant que de plus en plus ce que cet avenir leur réservait. Les courbettes, les alliances, la diplomatie, les mariages arrangés ou encore la gestion de domaine qui semblait être absolument insupportable. Plutôt loin dans l'ordre de succession, on ne lui inculqua que peu de choses ayant un lien avec la gestion du patrimoine et de tout le reste. Bien entendu, l'étiquette, l'héraldique et l'Histoire firent parti de son éducation, comme tout bon garçon issu de la noblesse, mais ses cours étaient bien moins poussés que ses deux aînés qui, en plus de tout cela, furent voués à devenir chevaliers. De son côté, Quenten ne fut guère poussé à le devenir et, à vrai dire, il n'en ressentit jamais réellement le besoin de l'être. Devenir un grand épéiste ne requérait aucun titre, nombreux étaient ceux à travers les âges à l'avoir démontré.

Les années passant et, la fratrie s’agrandit petit à petit, jusqu'à accueillir un nouveau garçon et une fille, la dernière enfant de lord Jon Fléaufort. Durant ce temps, Quenten s'obstina, s'entraîna vigoureusement chaque jours, espérant un jour faire honneur à sa maison. Depuis tout petit, il s'était imaginé pouvoir entrer dans les légendes, être un des meilleurs de sa génération et, son talent lui faisait croire qu'il le pouvait. Tous ceux de son âge qu'il affrontait ne suivaient pas le rythme si bien que, rapidement, même ses deux frères aînés ne faisaient plus le poids. Ces victoires finirent par le rendre quelques peu … Orgueilleux, un peu trop certain de lui, ce qui, selon son maître d'armes pourrait lui coûter très cher à l'avenir, lui faisant bien comprendre que le monde était grand, beaucoup plus que ce qu'il pouvait apercevoir de sa chambre et que, les combattants qui pourraient l'abattre en moins de temps qu'il ne fallait pour le dire étaient légion. S'il se pensait bon, il se devrait d'abord de parcourir le monde et faire ses preuves, pas avant.

Cette idée lui trotta dans l'esprit encore un bon moment, si bien qu'à ses seize ans Quenten prit la décision de partir, suivre les conseils de son maître. Il se pensait prêt pour affronter les périls de Westeros et, de son point de vue, le vieil homme n'avait plus rien à lui apprendre. Sa première destination fut le Val d'Arryn où, le jeune homme avait déjà entendu parler de ces fameux clans des montagnes qui ne cessaient de faire des ravages. Rapidement, il se fit embaucher comme garde de caravane et, la première attaque ne tarda pas, lui montrant la véritable nature d'un combat, la peur, les hurlements, les sangs et la douleur. Même s'il réussit à tuer deux des assaillants, dont un dans le dos, Quenten survécut avec difficulté à cet affrontement. De nombreuses plaies et, des coups qui étaient à deux doigts de lui ôter la vie, à de nombreuses reprises. L'ouestien risqua même de perdre la tête sur un coup de hache bien placé, si, dans un réflexe insoupçonnée, il ne s'était pas baissé à une vitesse qu'il ne pensait disposer.

Suite à cette déculottée, le jeune homme s'entraîna de plus en plus sérieusement, en particulier avec ces vétérans qu'il considérait sans mal comme bien meilleur que lui, avant de retenter l'expérience, quelques fois. Plus que tout, il voulait se prouver qu'il était bien meilleur que ce qu'il avait laissé entrevoir durant cette première escarmouche, mais aussi, ne plus trembler de peur comme cette fois-là. Ce séjour dans le Val se finit par l'annonce d'un tournoi où ses frères participeraient et, voulant à tout prix les revoir, il s'y rendit. En y repensant plus tard, ce fut peut-être là, sa décision la plus sage de toute sa vie. Lyonel, l'héritier, perdit la vie durant les joutes, une mauvaise réception après une chute de cheval suivi de la chute de sa monture, entraînée par les rennes tua presque sur le coup le garçon. L'image fut terrible pour la famille. Eux qui pensaient seulement participer à quelques joyeuses festivités rentrèrent chez eux complètement abattus. Quenten fut cependant heureux, heureux d'avoir pu voir une dernière fois son grand-frère, l'encourager, rire et boire avec lui une dernière fois. S'il avait raté cet événement, l'homme d'armes l'aurait certainement regretté toute sa vie.

Après les obsèques de l'héritier, Quenten reprit la route, se disant qu'il devrait devenir fort, encore plus fort, le meilleur. Il aurait du être le conseiller de Lyonel, aux côtés d'Arthur, avec qui il aurait certainement fait une bien belle équipe mais … Il se devait d'être au moins deux fois meilleur, deux fois plus performant et deux fois plus sage pour aider le benjamin. Malheureusement, avec cette boule au ventre, les voyages ne firent plus jamais pareil. Il avait beau fanfaronner en affrontant différents maître d'armes, ou en s'entraînant avec de nombreux chevaliers, clamant haut et fort qu'il était le meilleur, cela n'était malheureusement qu'une facette, voulant cacher aux yeux du monde cette tristesse sans fin qu'il ressentait.

C'est donc non loin de ses vingt-deux ans que Quenten revint à la maison, s'intéressant un peu plus aux affaires de la famille, de la région et de leur terres pour aider le futur seigneur. On le maria même rapidement, à une jeune femme fort charmante, Joanna, issue elle aussi d'une grande famille de l'Ouest. Même si l'amour ne vint jamais réellement, notre ami fini par apprécier grandement cette femme, intelligente et pleine d'esprit et ce, même si la grossesse tardait à arriver. La première se fit d'ailleurs deux années plus tard, malheureusement, l'enfant fut mort-né, ce qui engendra un certain sentiment de deuil au sein de la maisonnée. En tant que conseiller et, voulant surtout avoir une utilité militaire à son frère, notre ami apprit la navigation ainsi que les mouvements de troupe sur l'eau, lui qui ne s'était occupé qu'à gérer des troupes au sol jusqu'à maintenant. En aucun cas, il ne voulait être un poids pour son aîné.

La vie vaquait doucement son cours jusqu'en 279 où, un terrible drame eut lieu. Le seigneur de la maison, accompagné de sa femme, d'Arthur ainsi que son épouse et ses enfants partirent pour un voyage diplomatique, espérant parlementer pour les mariages des deux derniers enfants encore célibataires de la fratrie. Joanna, qui n'avait jamais vraiment beaucoup voyagé insista pour faire partie de l'épopée et, Quenten lui donna bien entendu l'autorisation, tandis que lui resterait au château pour « garder la maison » en compagnie des deux concernés. Malheureusement, le bateau n'arriva jamais à bon port, emporté au fond dans une terrible tempête qui avait frappé les côtes durant leur traversées. Cela détruit complètement notre ami, qui, en plus de devoir supporter cette ignoble perte indescriptible, se retrouvait seigneur de ces terres, choses à laquelle il n'avait jamais été réellement préparé. Serait-il un bon seigneur ? Il n'aurait su que l'espérer. Fort heureusement, son frère comme sa sœur étaient tout disposés à l'épauler, tout comme le mestre de la maisonnée. Mais, même avec tout ceci, il n'arriverait certainement pas à la cheville de ses deux aînés, ni même de son chère père. Cependant, peut-être que se marier l'aiderait à trouver un soutien important et, ce tournoi d'Harrenhal qui s'approchait à grande vitesse semblait être une belle opportunité à tout cela.



Dernière édition par Quenten Fléaufort le Dim 18 Juin - 19:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pearl in the Shell
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 52
Avatar : Lily James
Date d'inscription : 03/06/2017
Localisation : Harrenhal, au tournoi

MessageSujet: Re: Quenten Fléaufort - Lorsque la fatalité s'en mêle. Lun 12 Juin - 1:24

Re avec ce personnage
J'approuve le choix de région
Hâte de voir ce que tu nous réserves
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Black Hood
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 52
Avatar : Charlie Hunnam
Date d'inscription : 05/05/2017
Localisation : À Harrenhal

MessageSujet: Re: Quenten Fléaufort - Lorsque la fatalité s'en mêle. Lun 12 Juin - 1:33

Merci
J'espère bien que t'approuves on va être presque voisins What a Face

J'espère que ça te plaira en tout cas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Newbie
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 292
Avatar : Jaimie Alexander
Date d'inscription : 10/05/2017

MessageSujet: Re: Quenten Fléaufort - Lorsque la fatalité s'en mêle. Lun 12 Juin - 8:05

Ce nom ^^

Bon remodelage pour ce petit gars.



Blanche est l'hermine - Pure est notre cœur.
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
The soul of a huntress
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 67
Avatar : Lucy Griffiths
Date d'inscription : 13/05/2017
Localisation : Harrenhal

MessageSujet: Re: Quenten Fléaufort - Lorsque la fatalité s'en mêle. Lun 12 Juin - 8:19

Re-bienvenue ^^


Righteous in Wrath
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fer Née
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 106
Avatar : Gaïa Weiss
Date d'inscription : 11/05/2017
Localisation : Harrenhal, le temps du tournois

MessageSujet: Re: Quenten Fléaufort - Lorsque la fatalité s'en mêle. Lun 12 Juin - 16:33

Bonne refonte à toi et bon courage avec ton bonhomme



   
Awash with Blood
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Chat Noir
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 60
Avatar : Keira Knightley
Date d'inscription : 24/05/2017
Localisation : Harrenhal

MessageSujet: Re: Quenten Fléaufort - Lorsque la fatalité s'en mêle. Lun 12 Juin - 17:58

Encore toi ! ♡
Bon courage pour ta refonte



- I'm through talking to you like a man -
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Black Hood
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 52
Avatar : Charlie Hunnam
Date d'inscription : 05/05/2017
Localisation : À Harrenhal

MessageSujet: Re: Quenten Fléaufort - Lorsque la fatalité s'en mêle. Lun 12 Juin - 19:20

Que du beau monde sur ma nouvelle fiche

Merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Newbie
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 292
Avatar : Jaimie Alexander
Date d'inscription : 10/05/2017

MessageSujet: Re: Quenten Fléaufort - Lorsque la fatalité s'en mêle. Lun 12 Juin - 19:28

T'as vu ça que de la demoiselle



Blanche est l'hermine - Pure est notre cœur.
 

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
⚜️ The Poison Ivy of Highgarden ⚜️⚜️ The Poison Ivy of Highgarden ⚜️
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Nana.
Corbeaux : 139
Avatar : Sarah Bolger.
Date d'inscription : 15/05/2017
Localisation : Hautjardin en temps normal, Harrenhal à l'heure actuelle.

MessageSujet: Re: Quenten Fléaufort - Lorsque la fatalité s'en mêle. Lun 12 Juin - 19:31

Rebienvenue parmi nous avec ce nouveau perso j'espère que tu seras plus à l'aise qu'avec Dez





Want to be the Queen.


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Black Hood
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 52
Avatar : Charlie Hunnam
Date d'inscription : 05/05/2017
Localisation : À Harrenhal

MessageSujet: Re: Quenten Fléaufort - Lorsque la fatalité s'en mêle. Lun 12 Juin - 21:13

Serait-ce de la jalousie Mina? What a Face

Merci bien petite Janna
Ça devrait le faire
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Newbie
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 292
Avatar : Jaimie Alexander
Date d'inscription : 10/05/2017

MessageSujet: Re: Quenten Fléaufort - Lorsque la fatalité s'en mêle. Lun 12 Juin - 21:31

Nan j'ai mieux au château enfin presque What a Face parce que techniquement c'est comme faire un vœu au génie de la lampe



Blanche est l'hermine - Pure est notre cœur.
 

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
The Bright Emerald
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 425
Avatar : Jodie Comer
Date d'inscription : 23/04/2017

MessageSujet: Re: Quenten Fléaufort - Lorsque la fatalité s'en mêle. Lun 12 Juin - 21:36

Re-bienvenue toi


More than just beautiful curves
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Black Hood
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 52
Avatar : Charlie Hunnam
Date d'inscription : 05/05/2017
Localisation : À Harrenhal

MessageSujet: Re: Quenten Fléaufort - Lorsque la fatalité s'en mêle. Lun 12 Juin - 21:41

C'est qui le génie de la lampe? What a Face

Mais quel regard Aly

Merci bien
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Quenten Fléaufort - Lorsque la fatalité s'en mêle.

Revenir en haut Aller en bas

Quenten Fléaufort - Lorsque la fatalité s'en mêle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» [MDJ / PNJ] - La Fatalité, La Presse et l'Anonyme
» Lorsque le passé revient en force. [Libre 1 personne]
» Lorsque la Hache s'abat sur la Bûche
» Eldoth ϟ Lorsque vous lui ouvrez la porte, la magie est partout
» Lorsque ton passé t'appelle, ne répond pas. Il n'a rien de nouveau à te dire > Aidy ♥︎

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De Cendres et de Fer :: wanted :: When you play to the game of thrones... :: You win :: Terres de l'Ouest-