RSS
RSS

Nous manquons de membres dans le Val et dans l'Orage.
Les points de "régions dépeuplées" iront aux personnes du Val et de l'Orage.

Hoster Tully, Rickard Stark, Jon Arryn, Quellon Greyjoy
et Doran Martell sont très attendus.
Il vous reste 12j pour trouver le mot de passe dans le règlement,
Et l'annoncer à une admin.
Venez nombreux participer à l'animation What If et au Souk.
De samedi à 19h jusqu'à lundi 19h, voter aux top-sites et uper les publicités rapportent 10 dragons d'or.
La série reprend le 16/07 (ou 17/07 selon votre point de vue).
Merci d'éviter tout spoiler sur la chatbox et favorisez le flood crée pour ça, à la place.

Partagez|

Quand la nuit tombe loin du regard du monde | Lyanna&Rhaegar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar
The She-WolfThe She-Wolf
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : She-Wolf, Lady Lyanna, Lya, Wolf Girl, The Wolf Maid, Nymphe du Nord, la Muse du Nord, la sauvage.
Corbeaux : 615
Avatar : Gemma Arterton
Date d'inscription : 29/12/2016
Localisation : Harrenhal - cachée sous une armure, un heaume et un bouclier avec un Barral Rieur.
Métier : Chevalier en secret, elle porte une armure quelque peu démesurée, un heaume et un bouclier avec un Barral Rieur.

MessageSujet: Re: Quand la nuit tombe loin du regard du monde | Lyanna&Rhaegar Mar 27 Juin - 23:40


Quand la nuit tombe loin du regard du monde

Rhaenna



I don't wanna miss a thing.
L'indomptable louve semblait perdre de sa réputation en cet instant. Cette impression de se sentir plus femme que sauvage était nouvelle, elle avait l'impression de changer, de mûrir. D'apprendre à mieux se connaître. Elle ne s'était jamais connu si apaisée, si calme qu'avec Rhaegar, elle ne s'était jamais sentie aussi bien, aussi elle-même. Elle ne l'avait pas cherché, il s'était imposé à elle.

Deux choix s'offraient à elle. Le refuser et voir s'il continuerait à l'aimer, ou s'offrir à lui, perdre ce que les nobles considéraient être le plus riche chez une femme. Dans le cas où elle le refusait, elle se sentirait bête de l'avoir blessé et s'en sentirait probablement frustrée : elle avait envie de lui. Elle se consumait sous lui, sous ses baisers et ses caresses. Et s'il se servait d'elle juste parce que sa femme ne le comblait pas suffisamment ? Il y avait pourtant mille et une femmes qui auraient pu lui convenir pour ça, mais elle avait pu être la malheureuse oie sur qui il s'était jeté. Elle aurait pu douter ainsi de lui, le refuser. Mais elle n'y arrivait pas vraiment. Elle avait cette confiance étrange en lui, quand d'autres mettaient des lunes, des années à l'obtenir. Il l'avait obtenu en un regard. Rhaegar Targaryen ne pouvait pas lui faire ça. Et dans le cas où elle acceptait de s'offrir à lui, elle perdrait sa virginité, mais ses années de pratique de cheval serait probablement la meilleure des excuses le soir de ses noces, à juger que Robert soit capable de s'en rendre compte. En acceptant, elle serait plus que jamais proche de lui, ils pourraient communiquer d'une toute nouvelle façon. Mais tout ceci n'était-il pas trop facile ? Il l'avait rencontré hier, il l'aurait prise aujourd'hui. Aussi simple que des baisers échangés. Avait-il fait quoi que ce soit pour la mériter ? Elle trouvait que oui, dans un sens. Il avait réussi à savoir exactement comment lui parler, il avait réussi à la charmer, il avait réussi à la séduire et il avait réussi à l'avoir nue, là, juste sous lui, allongée sur une couverture.

Elle aurait aimé pouvoir jeter une pièce et croire que cette décision serait si simple, qu'à pile elle acceptait, face le rejetait. Lorsqu'il lui disait qu'il la voulait, elle avait cette impression de bouillir de l'intérieur, de se consumer et elle s'en mordait la lèvre en frissonnant. Son bas ventre réagissait, elle le sentait sans comprendre exactement ce qu'il se passait. Il éveillait tant de choses en elle. Elle ne doutait pas qu'il serait doux, il l'avait toujours été depuis qu'ils s'étaient rencontrés. Elle ne doutait pas qu'il serait prévenant, il l'était toujours.

- M'aimeras-tu toujours après ? Ne te lasseras-tu pas ? Tout ceci ne serait-il pas trop facile ?

Il fallait que ça sorte. Elle se sentait dans l'obligation d'énoncer ses craintes. Elle l'aimait pourtant et elle en mourrait d'envie petit à petit.

- Ne crois pas que je n'en ai pas envie... Car j'en ai terriblement envie.

Ses baisers sur sa poitrine, ses caresses sur sa cuisse, elle avait chaud, si chaud. Mais avant, elle voulait s'en assurer. Anéantir ses derniers doutes. On ne lui avait jamais appris à contrôler ses sentiments, à maîtriser ce qu'elle ressentait. En s'offrant à lui, elle prenait le risque de n'être que sienne, quand lui était déjà marié. Pourtant, elle glissait sa main dans la chevelure d'or et d'argent de son prince dragon, l'encourageant tout de même sans le dire à continuer ce qu'il entreprenait. Ce qu'elle pouvait aimer le sentir là, tout contre elle. Ce qu'elle pouvait aimer ce qu'il faisait naître en elle, ces foules de sentiments, de sensations, cette femme qu'elle commençait à devenir grâce à lui. Mais là encore, elle attendait d'avoir ses doutes anéantis.

N'avait-elle pas dis qu'elle était de toute façon sienne ? Ne serait-ce pas la manière de le lui prouver ? Elle soupirait longuement, si, c'était le meilleur moment. Mais elle attendait encore pour ça. Elle ne le pensait pas capable de la trahir. Il était bien trop doux, bien trop respectueux, bien trop tendre. Mais douter pour une telle chose était tout de même naturel, non ?


Prince Dragon & his Wolf Maid
his voice, his face, his smile, she just wants him happy, safe and hers.


Dernière édition par Lyanna Stark le Sam 1 Juil - 17:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Le Prince DragonLe Prince Dragon
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : The Last Dragon
Corbeaux : 300
Avatar : Heath Ledger
Date d'inscription : 01/04/2017
Localisation : Harrenhal
Métier : Prince Heritier

MessageSujet: Re: Quand la nuit tombe loin du regard du monde | Lyanna&Rhaegar Mer 28 Juin - 16:44

Le prince avait suspendu chacun de ses gestes comme le silence s'était suspendu a leurs lèvres. Comme si les mots de la jeune femme l'avait ramené a la réalité, le prince avait relevé la tête, suspendant également les baiser qu'il répendait sur la poitrine nue de la jeune fille. Le dragon s'était légèrement redressé, pour pouvoir regarder sa belle muse dans les yeux. Comment pouvait elle pensé qu'il ne l'aimerait plus après cela? Etait ce ainsi qu'était les hommes du Nord? Faisant croire des choses pour ensuite s'enfuir quand tout est pris? C'est comme cela que sont tous les hommes se rappela le dragon. Dans le monde diriger par les hommes, ceux qui avait eu la chance de naitre avec une partie en plus entre les jambes se croyaient tout permis. Comme si tout leur était du, rare était ceux qui n'en profitait pas. Rare était ceux qui ne pensait pas de cette façon. Sans doute était ce sa proximité avec sa mère qui avait donné à Rhaegar cette sensibilité, cette gentillesse dont le roi se moquait tant. Sans doute était ce Rhaella, qui avait façonner son fils dans l'espoir qu'il soit meilleur que tous les autres. C'est ce que pensait le dragon, alors qu'il abandonnait la cuisse de la louve pour venir caresser se joue.

-Je n'ai pas besoin de cela pour t'aimer, ma Muse. Je t'aimerais toujours, et jamais je ne me lasserais. Que les Sept Enfer m'emportent si un jour je trahis ma parole envers toi.

Un sourire, le prince se voulait rassurant. Son amour pour la louve étant plus fort que son désir pour elle, en aucun cas il ne l'a forcerait pour répondre à ses envies. Il pourrait attendre, aussi longtemps qu'elle le souhaiterait, le prince dragon pourrait attendre. Ce n'était pas le plus important pour lui, il pouvait très bien se passer de cela si il avait son coeur. Bien que son corps ne semblait guère d'accord avec cela ne rendant la tension entre ses jambes que douloureuse a présent. Le temps d'un instant, il remercia les dieux d'etre encore vetue de son épaisse couverture autour des hanches.

-C'est a toi de prendre la décision ma douce, mon désir pour toi ne doit pas t’influencer.

De nouveau, un sourire, et un baiser d'abord tendre puis passionné. Toutefois, ne sachant si sa réponse était convenable pour la demoiselle, Rhaegar se laissa tomber sur le coté. Silencieusement, il laissa les doigts parcourir délicatement la peau de la jeune fille. Dessinant des motifs imaginaires tant tot sur son bras gauche, tant tot sur le haut de sa poitrine ou encore sur son ventre plat, sans doute marquer par les efforts qu'elle faisait pour savoir combattre. Ses doigts se baladaient sans pudeur sur le corps de la jeune fille, cherchant a mémoriser chacune de ses singularités, contemplant avec aisance la beauté de la nordienne.

-Tu es magnifique Lyanna...

Un murmure, alors qu'un frisson parcourrait son corps continuant d'alimenter sans répit son désir pour elle.



   Je mettrai le monde a feu et a sang pour deux personnes... Rhaenys & Lyanna

   

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The She-WolfThe She-Wolf
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : She-Wolf, Lady Lyanna, Lya, Wolf Girl, The Wolf Maid, Nymphe du Nord, la Muse du Nord, la sauvage.
Corbeaux : 615
Avatar : Gemma Arterton
Date d'inscription : 29/12/2016
Localisation : Harrenhal - cachée sous une armure, un heaume et un bouclier avec un Barral Rieur.
Métier : Chevalier en secret, elle porte une armure quelque peu démesurée, un heaume et un bouclier avec un Barral Rieur.

MessageSujet: Re: Quand la nuit tombe loin du regard du monde | Lyanna&Rhaegar Jeu 29 Juin - 1:19


Quand la nuit tombe loin du regard du monde

Rhaenna



I don't wanna miss a thing.
Il lui paraissait si sûr de lui, lorsqu'il lui disait l'aimer et que cela ne changerait jamais. Il paraissait si sûr de lui, lorsqu'il disait qu'il lui promettait que ça ne changerait jamais. Comment pouvait-il être si sûr de lui, lorsqu'il disait qu'il ne se lasserait jamais ? Peut-être pour les même raisons qu'elle, dans le fond ?

On lui avait dis que les ladies devaient se laisser courtiser, se laisser désirer. Ca ne l'amusait aucunement. Ca ne lui convenait aucunement. Comme un homme, elle aurait aimé pouvoir faire ce qu'elle voulait de son corps, quand elle le voulait, avec qui elle le voulait. Et elle avait envie de lui, oh oui, elle en avait envie. Après ce baiser, elle fût un peu déçue qu'il se laisse aller sur le côté, peut-être même que le mot frustrée conviendrait mieux. Elle le regardait, elle avait comme un goût de trop peu. Elle le regardait, allongé là.

Ils n'étaient illuminés que par la lune, mais ses yeux s'étaient habitués à l'obscurité. Le vent était tiède et seuls ses cheveux étaient encore mouillés depuis le lac. Elle frémissait parfois à cause du vent, elle avait quelque légers frissons mais tout ceci lui importait peu. Elle pouvait regarder son barde, elle pouvait apprendre à le découvrir, ses yeux pouvaient se promener sur son visage et descendre tout doucement le long de son torse finement musclé. Elle frémissait davantage alors qu'il laissait promener ses doigts là où personne ne l'avait encore fais. Elle ne l'en empêchait pas, elle n'en n'avait pas envie. Elle souriait juste, un peu bêtement. Timidement, surtout. Comme toujours, c'était doux, c'était agréable. Elle rougissait un peu plus au compliment qu'il lui faisait, on lui avait dit que les hommes n'aimaient pas les femmes musclées, Lyanna avait pourtant fini par l'être à force de monte à cheval et d'entraînements intensifs, de courses dans la forêt et tant d'autres choses encore. La peau ferme, un peu musclée, peut-être simplement trop pour une lady. Mais elle s'aimait telle qu'elle était et si Rhaegar l'aimait aussi telle qu'elle était, dans le plus simple appareil, alors rien d'autre n'avait d'importance.

Après quelque minutes, elle se décidait à rompre le silence qui s'était installé entre eux.

- Je veux être tienne, Rhaegar. Maintenant et à jamais.

Elle ne savait pas s'il avait compris ce qu'elle venait de dire. Elle avait juste aventuré timidement une main vers lui, contre sa joue tout d'abord, qu'elle avait caressé du bout des doigts. Puis sa main avait lentement glissé le long de son torse. Elle était hésitante et pour une des rare fois dans sa vie, elle était timide. Cette peur de mal faire, cet inconnu où elle se dirigeait. Elle savait toute fois que tout ceci serait passager, car comme toujours, il saurait comment l'apaiser, il saurait comment l'adoucir. Il saurait la rassurer. Alors elle ne s'inquiétait plus en y pensant. Elle se contentait de suivre sa main du regard, de se mordre la lèvre inférieur alors que sa main arrivait jusqu'à cette couverture autour de la taille de son prince. Son coeur battait à vive allure dans sa poitrine, une certaine pression semblait monter. Mais ce serait passager. Le désir était plus fort que tout.

- Je ne veux pas plus attendre. J'ai envie de toi. J'ai envie de t'aimer librement, comme il me conviendra de le faire. Peu m'importe le reste du monde. Rien n'a d'importance sinon toi, ce soir.

Ce qui était en soit très naïf et idiot puisqu'il faudrait plus tard assumer les conséquences d'un tel acte. Mais pour lui, elle les assumerait. Elle défaisait juste la couverture de son ami, se mordant la lèvre inférieur sur ce qu'elle découvrait. Elle relevait ensuite le regard vers son ami, ses pommettes rosies par tout ceci et ce qu'elle continuait à découvrir. Elle ne voulait pas être une femme timide, ça ne lui ressemblait aucunement. Elle voulait rester cette femme qui prenait les choses en main, à qui on ne dictait rien. Cette sauvage, si le monde voulait l'appeler ainsi. Elle se relevait juste assez pour venir embrasser son prince. Non, elle ne serait pas la femme timide, jamais.


Prince Dragon & his Wolf Maid
his voice, his face, his smile, she just wants him happy, safe and hers.


Dernière édition par Lyanna Stark le Sam 1 Juil - 17:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Le Prince DragonLe Prince Dragon
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : The Last Dragon
Corbeaux : 300
Avatar : Heath Ledger
Date d'inscription : 01/04/2017
Localisation : Harrenhal
Métier : Prince Heritier

MessageSujet: Re: Quand la nuit tombe loin du regard du monde | Lyanna&Rhaegar Sam 1 Juil - 16:52

Quand la nuit tombe loin du regard du monde
Lyanna & Rhaegar


Ce n'était pas raisonnable, au fond de lui, le prince le savait. Il savait qu'il ne devait pas faire cela, qu'il s'engageait dans une histoire dangereuse, mais il en avait cure. Le prince avait vécu toute sa vie dans la mélancolie et aujourd'hui, il voulait profiter du bonheur que lui offrait sa Muse. En d'autre circonstances, sans doute aurait il du être gêné d'être mis à nu devant une femme autre que celle qu'il avait épousé, mais il n'y pensais même pas. Il ne voyait et ne pensait qu'à Lyanna Stark, sa magnifique amante du Nord. Si on lui avait dit que sa Muse serait une nordienne, sans doute aurait il rit. Un homme du Sud avec une femme du Nord? L'ironie était réel, mais cela ne faisait que renforcer l'idée qu'ils étaient fait l'un pour l'autre. Qu'ils étaient fait pour se complèter, comme deux âmes destiner à ne faire plus qu'une.

Et je veux être tien Lyanna Stark. maintenant et à jamais.




hela. ♕ avatar de Lyanna ( by Talie ) & Rhaegar ( By Talie ) ♕702 mots.



   Je mettrai le monde a feu et a sang pour deux personnes... Rhaenys & Lyanna

   

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The She-WolfThe She-Wolf
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : She-Wolf, Lady Lyanna, Lya, Wolf Girl, The Wolf Maid, Nymphe du Nord, la Muse du Nord, la sauvage.
Corbeaux : 615
Avatar : Gemma Arterton
Date d'inscription : 29/12/2016
Localisation : Harrenhal - cachée sous une armure, un heaume et un bouclier avec un Barral Rieur.
Métier : Chevalier en secret, elle porte une armure quelque peu démesurée, un heaume et un bouclier avec un Barral Rieur.

MessageSujet: Re: Quand la nuit tombe loin du regard du monde | Lyanna&Rhaegar Sam 1 Juil - 17:04


Quand la nuit tombe loin du regard du monde

Rhaenna



I don't wanna miss a thing.
Elle avait l'impression de fondre sous les baisers de son prince. Elle avait l'impression de fondre sous ses doigts habiles. Tout ceci était déraisonnable, mais il semblerait que l'amour ne faisait pas bon ménage avec la raison. Son coeur battait plus vivement, alors qu'à ses côtés elle avait toujours su être calme et apaisée, les choses changeaient depuis quelque minutes.

Elle n'avait plus peur. Elle sentait qu'elle n'avait aucune raison d'avoir peur avec lui, il savait les guider, et c'était si naturel que la peur s'enfuyait. L'envie était là, c'était tout ce qui importait.



Prince Dragon & his Wolf Maid
his voice, his face, his smile, she just wants him happy, safe and hers.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Le Prince DragonLe Prince Dragon
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : The Last Dragon
Corbeaux : 300
Avatar : Heath Ledger
Date d'inscription : 01/04/2017
Localisation : Harrenhal
Métier : Prince Heritier

MessageSujet: Re: Quand la nuit tombe loin du regard du monde | Lyanna&Rhaegar Sam 1 Juil - 17:20

Quand la nuit tombe loin du regard du monde
Lyanna & Rhaegar


Un sourire tendre avait éclairé le visage du targaryen alors qu'il sentait la jeune Stark le serrer contre elle. Son coeur battant plus fort dans sa poitrine, il avait doucement soupiré pour apprecier l'étreinte de la jeune fille. Arretant ses gestes durant quelques instants, assez pour pour la repousser doucement en lui arrachant un baiser. Un tendre baiser, pour répondre à ses propos qui touchait son coeur au plus profond de son etre de dragon. Si un jour on lui avait dit qu'il ressentirait cela, il aurait sans doute rit jaune, se pensant maudit par les dieux qui avaient décidé de le faire payer pour les pechés de son père. Cependant, aujourd'hui, ils étaient tous les deux la. Les deux amants se completant loin du regard du monde, un coup de foudre comme on l'écrivait uniquement dans les livres. Ils étaient sans doute nais, mais Rhaegar ne pouvait s'empecher de penser que les dieux étaient responsable de cette rencontre et de se bonheur qui les animait en cette nuit. Peut etre était folie, peut etre était la folie des targaryen qui se rependait doucement dans son être. Mais si tel était sa folie, alors c'était avec joie qu'il y succombait pour tous ces instants de bonheur qu'il passait dans les bras de la louve du nord. Le feu et la glace, réuni dans une folle danse aussi passionnelle qu’irrationnelle.

-Si je suis un cadeau des dieux, alors qu'es tu, mon aimée? Tu es la lumière qui pourfend les tenebres dans lesquels j'évoluais. Tu es celle que j'ai toujours attendu, c'est à moi de te remercier d'exister. D'être ce que tu es. Qu'importe ce que dirons les gens, je t'aime parceque tu es Lyanna. Pas Lyanna Stark ou quoi que ce soit, juste Lyanna, une dame pas comme les autres. Une dame guerrière. Parceque tu es toi.




hela. ♕ avatar de Lyanna ( by Talie ) & Rhaegar ( By Talie ) ♕714 mots.



   Je mettrai le monde a feu et a sang pour deux personnes... Rhaenys & Lyanna

   

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The She-WolfThe She-Wolf
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : She-Wolf, Lady Lyanna, Lya, Wolf Girl, The Wolf Maid, Nymphe du Nord, la Muse du Nord, la sauvage.
Corbeaux : 615
Avatar : Gemma Arterton
Date d'inscription : 29/12/2016
Localisation : Harrenhal - cachée sous une armure, un heaume et un bouclier avec un Barral Rieur.
Métier : Chevalier en secret, elle porte une armure quelque peu démesurée, un heaume et un bouclier avec un Barral Rieur.

MessageSujet: Re: Quand la nuit tombe loin du regard du monde | Lyanna&Rhaegar Sam 1 Juil - 17:33


Quand la nuit tombe loin du regard du monde

Rhaenna



I don't wanna miss a thing.
Une légère larme coulait contre sa joue aux mots de son prince. Elle qui n'avait jamais été une femme niaise et fragile, en venait à avoir les larmes aux yeux par tant d'amour puis aux mots de son barde. Ce qu'elle aimait pouvoir le tenir contre elle, s'assurer qu'il était bien réel, qu'il était bien là, avec elle, qu'elle n'imaginait rien de tout ça. Que cela se passait vraiment.



Prince Dragon & his Wolf Maid
his voice, his face, his smile, she just wants him happy, safe and hers.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Le Prince DragonLe Prince Dragon
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : The Last Dragon
Corbeaux : 300
Avatar : Heath Ledger
Date d'inscription : 01/04/2017
Localisation : Harrenhal
Métier : Prince Heritier

MessageSujet: Re: Quand la nuit tombe loin du regard du monde | Lyanna&Rhaegar Sam 1 Juil - 20:24

Quand la nuit tombe loin du regard du monde
Lyanna & Rhaegar



hela. ♕ avatar de Lyanna ( by Talie ) & Rhaegar ( By Talie ) ♕654 mots.



   Je mettrai le monde a feu et a sang pour deux personnes... Rhaenys & Lyanna

   

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The She-WolfThe She-Wolf
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : She-Wolf, Lady Lyanna, Lya, Wolf Girl, The Wolf Maid, Nymphe du Nord, la Muse du Nord, la sauvage.
Corbeaux : 615
Avatar : Gemma Arterton
Date d'inscription : 29/12/2016
Localisation : Harrenhal - cachée sous une armure, un heaume et un bouclier avec un Barral Rieur.
Métier : Chevalier en secret, elle porte une armure quelque peu démesurée, un heaume et un bouclier avec un Barral Rieur.

MessageSujet: Re: Quand la nuit tombe loin du regard du monde | Lyanna&Rhaegar Sam 1 Juil - 20:35


When the Night Has Come

Rhaena



I don't wanna miss a thing.



Si elle pouvait devenir femme à ses côtés, elle saisirait cette occasion à pleines mains. C'était ce qu'elle avait fait, c'était ce qu'elle était à nouveau prête à faire. Elle avait repris cette couverture qui traînait à leur pieds, l'avait relevée sur eux. Elle ne savait que trop bien de par ses exercices que sueur et vent frais faisaient mauvais ménage. Et en ce cas, leur corps nus étaient couverts de pellicules de sueurs et le vent n'était point clément à une telle heure de la nuit. Peut-être aurait-elle du rester allongée à côté, mais tout ce qu'elle voulait, c'était retourner dans les bras de son dragon et c'était ce qu'elle avait fait, se blottissant tout contre lui, se risquant à déposer quelque baisers sur sa peau. Sa peau était-elle si sensible que l'était la sienne ? Hommes et femmes ressentaient-ils les même sensations en ces moments ? Ses doigts se promenaient sur la peau nu de son dragon en tout cas, cherchant des réponses à ses étranges questions. Elle n'avait aucun regret. Cela avait été l'expérience la plus intense de sa jeune vie. Elle se blottissait tout contre lui, écoutant le rythme de son coeur avec amusement.

- Je n'avais pas prévu ça pour cette nuit, je dois l'admettre. Mais je n'ai aucun regret à ce que les probables plans aient changés.

Son plan avait été, surtout, d'apprendre à le connaître. De chercher pourquoi lui et pas un autre. De chercher ce qu'il avait de si spéciale, pourquoi il la fascinait à un tel point. Elle n'avait pas encore les réponses à ses questions et si un petit coup de fatigue l'assaillait, elle ne comptait pas dormir. Elle ne voulait pas fermer les yeux, elle ne voulait rien manquer de cette nuit rare qu'ils avaient l'un avec l'autre.


Prince Dragon & his Wolf Maid
his voice, his face, his smile, she just wants him happy, safe and hers.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Le Prince DragonLe Prince Dragon
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : The Last Dragon
Corbeaux : 300
Avatar : Heath Ledger
Date d'inscription : 01/04/2017
Localisation : Harrenhal
Métier : Prince Heritier

MessageSujet: Re: Quand la nuit tombe loin du regard du monde | Lyanna&Rhaegar Dim 2 Juil - 0:16

Quand la nuit tombe loin du regard du monde
Lyanna & Rhaegar


La nuit était douce, une brise caressait leur peau découverte mais aucun nuage ne semblait se dessiner à l'horizon, sous le regard precieux du prince, il n'y avait que les étoiles. Pourtant, un sourire nait sur les lèvres, le dragon semblait comme sur un petit nuage. Il semblait si bien, jamais une pareil sensation ne l'avait habité, si bien qu'il était incapable de décrire ce qu'il ressentait. Rhaegar était juste bien, paisible, frissonnant avec plaisir des douces caresses de sa louve. S'était étrangement nouveau pour le prince dragon, il n'allait pas s'en plaindre, mais jamais sa peau avait été aussi sensible. Couché sur le dos, le targaryen regardait les nombreuses étoiles, silencieusement, il laissait ses doigts parcourir la peau du dos de la stark qui se tenait tout contre lui.

En cet instant, il ne pensait a plus rien d'autre que sa muse qu'il tenait tout contre lui. Il n'y avait rien d'autre qu'eux en cet instant. Pas un seul moment il put avoir une pensée pour celle qu'il avait épousé, cette nuit, au bord du lac il n'y avait que Lyanna et Rhaegar, deux amants loin du reste du monde. Comme ils se l'étaient promis, cette soirée était la leur, personne ne pouvait perturber leur paisible petit monde, personne. Un leger rire était passé entre les lèvres du prince alors que la jeune fille avait prit la parole, brisant le silence seulement troublé jusqu'alors par leur respiration a l'unisson.

- Je ne l'imaginais pas non plus, je n'imaginais pas grand chose a vrai dire. Je ne songeais qu'a la douceur de tes bras, à la libération de te retrouver et de pouvoir t'aimer.


Le prince ne savait pas reellement comment cela était possible, comment il était possible d'aimer aussi facilement une personne, mais c'était le cas. Il n'avait eu qu'a poser les yeux sur elle, a la voir sourire pour tomber sous son charme. Rien de cela n'avait été prévu, rien ne l'avait jamais été, ils avaient pris les choses comme elles étaient venue et ils étaient maintenant la. Sans savoir comment cela était possible, à ses cotés, il devenait un autre homme. Un homme plus joyeux, comme si la mélancolie n'avait jamais fait partie de sa vie. Sentiment de liberation de se sentir une fois heureux dans sa vie tristement tragique, lui faisait déployer ses ailes rester trop longtemps bloqué dans son dos.

- Merci, ma muse...


Les mots étaient doucement glissé entre ses lèvres encore rougit, naturellement, sans reellement savoir pourquoi. Il l'avait pensé, il l'avait dit, sans détour, lui qui avait toujours mesurer ses mots autant parcequ'il était un artiste, autant parcequ'il était un prince qui n'avait jamais eu le droit a l'erreur. Cependant, cette nuit, poussé par ce vent de liberté et de fraicheur que lui apportait la sublime Nymphe du Nord, il disait ce qu'il pensait. Qui pourrait le juger alors qu'ils n'étaient que tous les deux sous les étoiles et la lune qui les éclairaient de ses doux rayons à travers la nuit.

-Merci d'exister et de m'aimer. C'est sans doute idiot, peut etre même naif, mais de toute ma vie, jamais je ne me suis sentis aussi bien qu'avec toi. Tu es ce qu'il m'a toujours manqué.


Se contorsionnant rapidement pour déposer un doux baiser sur le haut de sa tête, le prince regarda ensuite de nouveau les étoiles. Etaient elles pareil au Nord? Etait ce si froid que cela? Comment était donc la patrie où était venue au monde sa muse? En cet instant, il eut envie de découvrir le monde, si la jeune fille lui avait demandé de partir pour n'importe quel endroit, il l'aurait suivi sans rien dire, sans un regard en arrière.

Son coeur battait fort contre sa poitrine, alors qu'il caressait le dos de la louve. Il ferma les yeux en souriant légèrement, imaginant alors le nord.

-Parle moi de Winterfell ma bien aimée. Parle moi du monde qui t'a vu naitre et grandir. Mon oncle Aemon m'a parlé du Mur, mais pas du Nord, je veux tout savoir.


Cette nuit n'était que pour les deux amants qui formait un bien étrange duo. Cette nuit avait toujours été faite pour eux, pour apprendre a se connaitre, et le dragon qui avait toujours rever d'etre spécial pour quelqu'un, voulait tout savoir de celle qui était tellement particulière pour lui.

hela. ♕ avatar de Lyanna ( by Talie ) & Rhaegar ( By Talie ) ♕773 mots.



   Je mettrai le monde a feu et a sang pour deux personnes... Rhaenys & Lyanna

   

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The She-WolfThe She-Wolf
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : She-Wolf, Lady Lyanna, Lya, Wolf Girl, The Wolf Maid, Nymphe du Nord, la Muse du Nord, la sauvage.
Corbeaux : 615
Avatar : Gemma Arterton
Date d'inscription : 29/12/2016
Localisation : Harrenhal - cachée sous une armure, un heaume et un bouclier avec un Barral Rieur.
Métier : Chevalier en secret, elle porte une armure quelque peu démesurée, un heaume et un bouclier avec un Barral Rieur.

MessageSujet: Re: Quand la nuit tombe loin du regard du monde | Lyanna&Rhaegar Dim 2 Juil - 0:45


Quand la nuit tombe loin du regard du monde

Rhaena



I don't wanna miss a thing.
Ce qu'elle l'aimait. Elle n'avait aucun mot pour décrire ce qu'elle ressentait à cet instant. Se laisser porter par tout ça, ça paraissait simple, trop simple. Mais cela faisait du bien, indéniablement. Blottie là, tout contre lui. Les choses auraient toujours du être ainsi, elles devraient toujours être ainsi. Elle n'échangerait ce qu'il se passait contre rien au monde. Rien.

- Oh ? Je n'imaginais ce soir qu'un moyen pour nous de pouvoir nous couper du monde, enfin pouvoir apprendre à nous connaître. J'aurais aimé pouvoir enfin comprendre qui tu es.

Au fond d'elle, elle avait conscience que cette situation était des plus ridicules ; comment pouvait-on agir de la sorte avec quelqu'un qu'on avait rencontré la veille ? Elle le savait, que ça n'avait aucun sens. Elle le savait. Mais elle ne pouvait pas nier non plus ces sentiments, toujours plus fort, à chaque minute qu'ils partageaient. C'était incompréhensible mais ils le vivaient. C'était réel, même si ça semblait bien trop parfait pour l'être à cet instant. Etait-ce un de ces rêve drôlement réaliste ? Non, sûrement pas. Elle était si bien dans ses bras, elle aurait pu s'endormir là, bercée, au chaud. Mais là encore, hors de questions de se priver du temps qu'ils avaient en dormant. Surtout qu'il ne semblait pas être si tard que ça, pas encore. Ils avaient quittés la soirée tout de même avant sa fin, non ? Elle espérait sincèrement qu'il leur restait des heures.

Comme elle l'avait fait pour lui plus tôt, il la remerciait. Il brisait à nouveau le silence pour la remercier, de l'aimer. Elle fronçait les sourcils un instant sans trop comprendre et après qu'il ait embrassé son front, elle se redressait pour le regarder.

- T'aimer est la chose la plus naturelle que j'ai pu faire. J'ai juste eu à te voir, hier, une seule fois. Un seul regard a suffit, quelque mots ont suffit. Nous étions faits pour cela, tout simplement.

Elle n'aimait pas à se forcer et c'était tant mieux, parce qu'elle n'avait jamais eu à le faire avec lui. Elle ne s'était forcée à rien, sinon à ne pas lui sauter dessus dans la journée, ou venir tout contre lui alors qu'ils dansaient sur les pistes. Elle ne comprenait pas qu'il la remercie d'une chose si naturelle, car elle pensait que n'importe qui l'approchant devait l'aimer. Parce qu'il était si facile de l'aimer qu'elle était persuadée que c'était le cas pour tout le monde avec le prince. Elle portait finalement sa main qui caressait son torse, à sa joue, qu'elle caressait du bout des doigts. Elle frémissait à ses caresses, sa peau était si sensible en cet instant qu'elle ne pouvait que frissonner à son contact.

- Peut-être un jour devrais-tu venir visiter Winterfell, mon dragon.

Elle se reposait contre lui et réfléchissait à ce qu'elle pourrait lui dire.

- Je sais qu'on dit beaucoup du Nord qu'il est gris et morne, mais il est bien plus chaleureux que le Conflans. Le peuple y joue beaucoup, je dois dire. J'aimerais te parler de mon endroit favoris, à Winterfell. Winterfell est entourée de remparts et il est vrai que cela paraît bien gris, mais il y a un endroit que je chéris. Nos bois sacrés sont les plus beaux, j'en suis convaincue. En automne, les feuilles des arbres deviennent jaunes et oranges, parfois même rouge. J'aime voir les feuilles changer de couleurs puis tomber à cause du vent, les voir virevolter puis tomber au sol. Nous avons un grand barral, impressionnant je trouve. J'aime y venir, m'y confier, me reposer. Nous avons aussi des sources d'eau, assez chaude, j'aime y plonger les pieds, même en hiver. Et en hiver, c'est là que je préfère les bois sacrés, la neige recouvre presque tout, pourtant l'arbre semble continuer à être illuminé par une certaine lumière, je ne saurais pas t'expliquer. Mais ces lieux sont reposants et apaisants. Nous avons aussi des bois, non loin de Winterfell. Brandon essayait de m'effrayer en me disant qu'il y avait des loups géants qui dévoraient les jeunes filles, pour que je ne m'y aventure pas seule... Alors il allait de soi qu'à la première occasion que je trouvais, je prenais mon cheval et que nous y allions au galop. Et il allait de soi qu'ils me rattrapaient toujours, même s'ils essayaient de me laisser croire qu'ils m'avaient laissés m'y aventurer toute seule. On y trouve beaucoup d'animaux mais je n'ai jamais aperçu le moindre loup géant.

Elle aurait pourtant aimé les voir, ces loups géants qui avaient fait l'emblème de sa maison. Elle baillait un peu puis se reculait de son dragon, elle s'étirait puis s'allongeait bien sur le dos, regardant le ciel à son tour.

- Lorsque le printemps sera vraiment de retour, lorsqu'il fera vraiment plus chaud, les animaux sortiront de leur terriers, de leur tanières et nous pourrons ressortir pour chasser. Avec Berena, ma dame d'atour, on allait souvent dans ces bois pour chasser. Père feint de ne pas le savoir mais je pense qu'il sait très bien que Berena et moi faisons tout sauf une simple balade autour de Winterfell. Mais il a raison sur un point, je sais que cela devient dangereux de s'y aventurer. Les sauvageons descendent, de plus en plus. Les fer-nés ne poussent pas aussi loin dans les Terres du Nord mais les sauvageons viennent souvent dans les forêts à ce que l'on dit.

Elle ne savait pas d'où lui venait cet élan de maturité, tout à coup, que reconnaître que son père avait raison et qu'elle ne devrait plus s'aventurer ainsi là dehors. Prise de conscience peut-être, de la dangerosité de la chose. Ou peut-être parce qu'elle avait à présent quelqu'un qui comptait tant dans sa vie qu'elle ne voulait pas se mettre inutilement en danger et donc l'inquiéter inutilement. Rickard avait déjà mentionner aux têtes royales ce qu'il se passait au Nord et la nécessité de bâtir un autre Mur ou de renforcer la Garde de Nuit mais il était revenu bredouille, quasi ridiculisé par le roi lui-même. Mais elle ne disait pas cela à Rhaegar non plus en attendant quoi que ce soit de lui. Ca sortait tout seul, c'était tout.

- Et toi, mon tendre ami ?

Elle se redressait sur son coude pour le regarder.

- Comment était ta vie, toutes ces années ? Comment es-tu devenu l'homme que tu es à ce jour ? Quels chemins as-tu emprunté ? Je veux tout savoir.

Un petit sourire sur ses lèvres, amusé. Avec toutes les femmes qu'il avait pu rencontrer, pourquoi était-ce pour une femme du Nord qu'il craquait ? Pourquoi elle-même en venait à être éprise d'un homme marié et déjà père alors qu'elle était déjà fiancée ? Elle voulait tout savoir de lui. Comme pour rattraper toutes les années qu'ils avaient perdus en étant éloigné l'un de l'autre.


Prince Dragon & his Wolf Maid
his voice, his face, his smile, she just wants him happy, safe and hers.


Dernière édition par Lyanna Stark le Dim 2 Juil - 4:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Le Prince DragonLe Prince Dragon
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : The Last Dragon
Corbeaux : 300
Avatar : Heath Ledger
Date d'inscription : 01/04/2017
Localisation : Harrenhal
Métier : Prince Heritier

MessageSujet: Re: Quand la nuit tombe loin du regard du monde | Lyanna&Rhaegar Dim 2 Juil - 0:59

Quand la nuit tombe loin du regard du monde
Lyanna & Rhaegar


C'était un avec un sourire toujours aussi tendre que le prince avait écouté sa louve lui parler. Son coeur ne cessant de pouvoir battre aussi fort en sa présence, il s'y était habituer tout comme aux réactions de son corps a chaque fois qu'elle le touchait. Le dragon avait quitté la contemplations des étoiles pour regarder celle que les dieux lui avait offert. Une louve, une belle et chaleureuse louve du Nord qui n'était pas comme toutes les autres, qui avait se caractère fort et déterminer qui ne pouvait que séduire le prince qui n'avait toujours connu que des femmes silencieuse  et bien a la place que la societé leur offrait. Destin tragique de naitre sous ce jour qui nous place spectateur de sa vie pour toujours. Pourtant, dans le Nord il avait trouvé une lady, qui ne semblait pas vouloir etre spectatrice mais bien actrice, prendre en main la piece de théatre qui se déroule pour trouver sa place.

Il avait légèrement rit quand elle lui avait légèrement parlé de son enfance et de son grand frère qui cherchait a l'effrayer. Aurait il été le même genre de frère si les dieux lui avaient accorder une petite soeur qui dépasserait l'age tendre de la naissance? Il eut une pensée pour celle que sa mère avait nommé Shaena, celle qu'il avait espéré pendant longtemps mais qu'il n'avait jamais vu. Un voile de tristesse se posa sur son regard, était ce la le fardeau de sa vie ? La punition divine pour etre de l'inceste de ses parents? Peut être, mais que pouvait il y faire? Le dragon ne pouvait plus etre spectateur de sa vie se déroulant sous ses yeux mélancolique, aujourd'hui plus que jamais, il devait etre acteur. Etre celui que l'on nommait le Dernier Dragon car au dela de son existence, il pensait au reste du royaume et à ceux qui y vivait.

- Un jour, je viendrais dans le Nord, à Winterfell et tu me feras découvrir ce lieu. Je veux connaitre ce fameux bois sacré qui te semble tant te connaitre.


Un sourire, et Rhaegar se redressa pour venir voler un baiser à sa bien aimée Lyanna. Ses sourcils c'était toutefois froncé quand elle avait parlé des dangers des bois du Nord. Il se souvenait du fais que lord Stark était venu à Port Real, mais sans jamais réellement savoir pourquoi. N'avait il pas que 5 ans a cette époque qui lui semblait si lointaine? Cette douce époque où malgré le désinteret du roi à son égard, le petit dragon vivait paisiblement dans l'amour de l'art.

Il aurait voulu lui demander plus d'information sur ce qui se passait dans le Nord, mais le targaryen n'en eut guère le temps. C'était a lui de parler maintenant, de s'ouvrir sur l'univers qui l'avait vu grandir et devenir l'homme qu'il était. Un soupire avait quitté ses lèvres, non pas de lassitude mais tout simplement en ne sachant pas où commencer. Du haut de ses bientôt 22 ans, sa vie n'avait jamais été réellement joyeuse, du moins jusqu’à l'arrivé de sa douce Rhaenys qui avait été le premier rayon de soleil dans celle ci.

-J'imagine que tu sais que je suis né a Lestival? Le fameux jour de la Tragedie qui à prit la vie de mon arrière grand père, son hériter et le commandant de la garde royale de cette époque. On m'a toujours dis que c'est devant les flammes du chateau qui brulait que je suis né, Rhaegar Targaryen, le Dernier Dragon.


Un rire passa entre les lèvres du targaryen en se souvenant de l'ironie de la situation. S'en était triste a vrai dire, Aegon V était mort en voulant donner naissance a des dragons et la seule naissance qu'il y avait eu, était celle du fils d'Aerys II Targaryen.

-Aegon V souhaitait faire éclore des oeufs de dragon mais je suis le seul dragon qui ai vu le jour. Cet évènement à toujours marqué ma vie, mon grand père et mon père croyait que j'étais le prince qui fut promis, j'y ai cru également pendant un moment c'est ce qui m'a poussé à devenir chevalier. C'est à Port Réal que j'ai grandi, dans la solitude d'un enfant sans frère ni soeur, je me suis donc réfugié dans l'art et la connaissance assez rapidement. Je comblais la tristesse et la solitude en écrivant des poemes.


Enfant solitaire et silencieux, il avait toujours grandit avec cette sensation que quelque chose manquait dans sa vie. Que sa naissance troublé par la tragedie, avait perdu quelque chose, sans jamais pouvoir mettre de nom dessus.

-Si le roi m'a un jour aimé, je l'ignore, comme lui m'a toujours ignoré. Alors je suis devenu chevalier, pour la prophétie et pour plaire a mon père. J'ai rencontré Jon et Arthur et ce fut le début d'une grande amitié, ils sont aujourd'hui mes plus proches ami et je suis certain que tu les apprécierais.


Le prince s’avanceait peut être, mais il ne pouvait s'empecher de sourire en pensant a l'orageois et au dornien avec qui il avait fais ses années d'ecuyer.

-Mais aussi bon chevalier étais je, malgré mes victoires, je n’eus que du mépris de la pars du Roi. Sans doute es ce la vie qui l'a rendu ainsi, mais il a été capable de pensé que j'étais responsable avec Tywin Lannister du Defi de Sombreval. Les dernières années de ma vie n'ont pas été joyeuse, entre humiliation a la Cour et mépris, j'ai donc passé beaucoup de temps à Lestival. Je dormais a la belle étoile, mais malgré tout, les lieux étaient apaisant. Les ruines tragique avaient leur charme et demeuraient inspirante.


Savait pourquoi cela était ainsi? Aucunement. Mais les pierres noirci par les flammes demeurait la marque de l'espoir et de la volonté d'un roi qui n'avait pas reculer pour faire ce qu'il souhaitait. Cela en était presque terrifiant, mais incroyablement beau de savoir qu'Aegon V était mort avec ses rêves et qu'il n'avait pas vecu le reste de sa vie dans la désilluion de voir son expérience echoué.

-Ma vie n'est cependant pas si triste que cela, je dois l'avouer. Pour vivre loin des foudres du Roi, je suis allé vivre à Peyredragon où est né ma fille Rhaenys. Sa naissance fut l'un des plus beau jour de ma vie, ce n'était pas un garçon, mais a cet instant j'en avais que faire. C'est une enfant vive, pleine de vie malgré ses 1 an, mais encore une fois, cela ne fut que source de déception pour le roi qui refusa de la toucher quand je la présenta au reste à la Capitale. Elle puait la dornienne disait il.


C'était avec rage qu'il avait exprimé les derniers mots car il ne supportait toujours pas ce qui avait pu etre dit sur sa fille. Certes elle n'était pas blonde comme tous les Targaryen, mais nombreux était ceux qui ne l'avait pas été. Elle demeurait SA fille, elle était né sous le nom des survivants de l'Antique Valyria, personne n'avait le droit de l'insulter comme Aerys avait eu l'outrage de le faire.

-Le roi aurait voulu que j'épouse une valyrienne, pour conserver la pureté de notre sang. Il aurait voulu que j'épouse une soeur si les dieux m'en avaient donner une. Il envoyé son ami d'enfance à Volantis dans l'espoir de me trouver une épouse car aucune ne lui convenait a Westeros. Mon épouse fut tout sauf Valyrienne, mais le royaume ne pouvait attendre plus longtemps. Je n'ai pas aimé devoir me marier par obligation, j'ai toujours voulu me marier par amour, mais comment pouvais esperer cela quand je pensais mon existance maudite jusqu'a hier?


Un sourire niait quitta les lèvres du prince alors qu'il tournait la tete sur le coté pour regarder sa louve du nord. Le pourpre de ses yeux se perdit dans les siens, alors qu'il laissa une main se poser sur la joue blanche de Lyanna pour la caresser avec tendresse.

-Je m'étais résigné a ne jamais être pleinement heureux, et pourtant, tu es la. Telle une étoile dans la nuit, une évidence. Si c'est folie que de t'aimer, alors je n'ai pas honte d’être fou, je n'ai pas honte de t'aimer et de dire qu'un jour, nous pourrons nous aimer sans le cacher au monde. Mon cœur est tien, maintenant et à jamais, Lyanna, ma bien aimée muse du Nord.


Pas un seul instant il avait reellement songer a Elia, pas plus qu'il n'avait prononcé son nom. Par respect ou par oubli? Lui même n'y pensait pas. Deux personnes l'importait reellement en cet instant; Lyanna et Rhaenys, pour elles il était prêt a tout.

hela. ♕ avatar de Lyanna ( by Talie ) & Rhaegar ( By Talie ) ♕1532 mots.



   Je mettrai le monde a feu et a sang pour deux personnes... Rhaenys & Lyanna

   

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The She-WolfThe She-Wolf
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : She-Wolf, Lady Lyanna, Lya, Wolf Girl, The Wolf Maid, Nymphe du Nord, la Muse du Nord, la sauvage.
Corbeaux : 615
Avatar : Gemma Arterton
Date d'inscription : 29/12/2016
Localisation : Harrenhal - cachée sous une armure, un heaume et un bouclier avec un Barral Rieur.
Métier : Chevalier en secret, elle porte une armure quelque peu démesurée, un heaume et un bouclier avec un Barral Rieur.

MessageSujet: Re: Quand la nuit tombe loin du regard du monde | Lyanna&Rhaegar Dim 2 Juil - 4:04


Quand la nuit tombe loin du regard du monde

Rhaena



I don't wanna miss a thing.
Cela pouvait être anodin mais se confier ainsi faisait du bien. Car elle savait qu'il n'y aurait aucun jugement, qu'elle pouvait être libre de dire ce qu'elle voulait dire. Elle se sentait si bien, presque euphorique. Elle se sentait si bien, même si elle commençait à ressentir à nouveau le froid, même si son coeur se calmait après tant d'efforts.

- Je serai si heureuse si tu venais au Nord. Je serai ravie de te montrer les Bois Sacrés, j'espère qu'ils te plairont...

Rhaegar au Nord, ce serait un spectacle, cet enfant de l'été supporterait-il le froid du Nord ? L'humidité, le manque de couleur ? Des gens qui n'auraient certainement pas peur de lui dire dans les yeux ce qu'ils pensaient, même si c'était inconvenant ?

Finalement, c'était à lui de parler. Elle avait hâte qu'ils puissent enfin apprendre à se connaître, cette discussion était tout ce qu'elle avait voulu. La seule chose qu'elle avait réellement attendue de ces retrouvailles. Même si pour le coup, elle avait été plus que servie et surprise.

Elle avait tourné la tête vers lui en l'écoutant parler, elle l'avait regardé longuement. Elle n'était pas intervenue, juste pour le laisser parler. Elle aurait pu l'écouter parler des heures durant, alors que pourtant, elle était plutôt d'un naturel à ne pas aimer les gens s'éterniser et palabrer, là, elle aurait pu lui donner plein de sujets sans queue ni tête juste s'il avait pu parler. Juste pour entendre sa voix, se rassurer, savoir qu'il était là, juste à côté d'elle.

Elle était simplement surprise par certaines révélations. Dans la soirée, elle s'était surprise à fortement apprécier le roi, il s'était montré charmant, avenant avec elle. Comme Rhaegar, il l'avait encouragé à continuer ce qu'elle faisait, comme Rhaegar, il l'avait encouragé à être une femme forte qui osait sortir des codes que la société leur imposait pourtant. La louve s'était mise à froncer ses sourcils. Comme une louve, la louve qu'elle était, elle se montrait protectrice. Elle avait cet instinct avec les gens qu'elle aimait, cet instinct protecteur. On lui connaissait peu il était vrai, à vrai dire, Eddard était l'une des rare personne en ce monde à connaître qui était véritablement Lyanna, une femme qui avait certes du caractère tout en était immature mais qui pouvait se montrer protectrice et profondément aimante, même tendre. Cette immaturité n'apparaissait pas avec Rhaegar, bien au contraire, elle avait l'impression de grandir - encore que donner sa virginité à un homme qu'on avait rencontré la veille n'était pas la chose la plus mature qu'elle eût faite - et il allait de soi qu'elle restait Lyanna Stark, et qu'en cela, elle était en colère de ce qu'elle entendait, concernant Aerys. Si elle l'avait pourtant vu de ses propres yeux, si elle l'avait rencontré et aurait pu penser que Rhaegar enjolivait les choses, il n'en n'était rien ; elle buvait ses paroles.

Elle ressentait toute fois une pointe de jalousie. Être aller jusqu'à Volantis pour trouver une épouse à Rhaegar, mais pas au Nord ? Les choses auraient été si simples s'ils s'étaient trouvés à cette époque, toute jeune soit-elle pourtant. Mais elle n'avait rien de valyrien, pas plus, à vrai dire, qu'Elia Martell, pourtant c'était la Martell qu'il avait épousé. Elle était jalouse, oui. Tout aurait été si simple, si seulement ils s'étaient trouvés avant. Mais elle n'aurait peut-être pas été prête. Elle aurait toujours été cette gamine farouche, cette petite sauvage qui avait mordu le roi. Elle songeait un instant que si cela se trouvait, Aerys avait poussé jusqu'au Nord pour ça mais que l'avoir mordu avait fait rater la moindre chance qu'elle aurait pu avoir. Mais non, cela ne se pouvait. Elle n'était qu'un petit louveteau qui sortait à peine des jupons de sa mère - un louveteau qui mordait et avait laissé une trace à vie au Roi des Sept Couronnes.

- Alors je ne m'en veux soudainement plus d'avoir mordu le roi si fort à la main, lorsque j'étais encore une petite louve sortant de ma tanière. Je l'ai mordu si fort qu'il en a gardé la trace. Je l'ai vu. Il me l'a aussi dis, tout à l'heure.

Elle riait doucement.

Elle finissait par presque rouler pour revenir jusqu'à lui. Après avoir portée une armure toute la journée, elle se disait qu'elle ne devait pas être si lourde que ce qu'il avait du supporter. Ils étaient nus mais ça ne la dérangeait pas. Parce que comme toujours, c'était naturel avec lui. Revenant sur lui, elle se permettait de l'embrasser. Elle le harcelait même de baisers pendant quelque instants.

- Tu dois être un très bon père. J'aime ta façon de parler de ta fille. Peut-être est-elle à moitié dornienne mais elle est aussi à moitié valyrienne.

Elle n'avait pas la maturité pour parler d'enfants. Elle ne se voyait pas mère et tout ceci lui semblait être hors de propos. Elle couvrait à nouveau les lèvres, puis le visage de son dragon de quelque tendres baisers puis elle reprenait.

- Je n'ai pas honte de t'aimer. Je me fiche que tu ne sois pas mon fiancé, ni mon époux. Je t'aime, c'est tout ce qui compte. Et tôt ou tard, nous pourrons vivre heureux. Libres. Mon coeur est tien. Nous ne sommes peut-être pas liés sous le regard des Sept, mais mon coeur est tien. Le monde n'est juste pas prêt à nous voir nous aimer. Tant pis pour lui.

Elle se redressait, revenant à califourchon sur lui, laissant glisser la couverture le long de ses épaules jusqu'à, finalement le haut de ses reins. Elle posait ses mains sur ses joues. Et, plus sérieuse que jamais, elle le regardait.

- Je ne supporterai pas que de tels affronts te soient faits. Je le refuse. Tu ne mérites pas tant de tristesse. Tu mérites d'être heureux et je me demande comment il est possible de ne pas t'aimer. Je ne laisserai personne t'insulter, personne te faire du mal. Je veux te voir heureux, tu es si beau quand tu souris. Alors ne cesse pas de sourire. Pour moi, pour ta fille. Soit heureux, pour nous. Je serai toujours là, peu importe les lieues qui nous séparent. Je resterai toujours là...

Elle posait une main au niveau du coeur du dragon, son regard toujours si sérieux.

- J'aurais aimé pouvoir t'offrir autre chose, que tu pourrais regarder et te souvenir de moi...

Mais elle n'avait rien, pas de bijoux particuliers, juste le mouchoir, comme faveur, qu'elle lui avait offert la veille. Lyanna n'avait pas grand chose, car ces choses ne l'avaient jamais intéressée, elle n'avait toujours voulu que des armes et un cheval. Et des broches pour tenir ses cheveux, dont une qu'elle aimait particulièrement, avec des fleurs gravées, qu'elle comptait porter dès le lendemain. Qu'aurait-il seulement fait d'une broche.

- Peut-être mettrons-nous des lunes à pouvoir nous revoir à nouveau...

Des lunes, c'était optimiste. Ca pouvait aussi mettre des années.

- Je t'enverrai des corbeaux régulièrement. Nous signerons différemment, mais je t'enverrai des corbeaux si souvent que cela est possible. Tu auras de quoi sourire.

Des mots tendres qu'elle ne réserverait qu'à lui. Des choses qu'elle ne confierait qu'à lui. Elle se baissait à nouveau pour l'embrasser une dernière fois avant de se laisser aller à nouveau sur le côté, lassée de tout cela. Elle qui avait apprécié le roi, elle commençait à sérieusement le détester. Un homme comme Rhaegar aurait du être couvé, bercé, aimé. Elle ne concevait pas les choses autrement qu'ainsi. Il y avait bien des âmes détestables en ce monde, mais Rhaegar était tout sauf détestable.

- Il doit être jaloux. Je ne vois pas d'autre possibilité. Tu es beau, tu es jeune. Tu as la gloire. Tu es fort, tu es intelligent. Tu es passionné et passionnant. Quand on pose le regard sur toi, on voit l'avenir, on voit le dynamise. Peut-être que ton père voit sa jeunesse derrière lui et toutes ces choses qu'il n'a pas pu faire à temps. Peut-être jalouse-t-il ton succès et tente de le réduire. Quelle autre explication ? Je n'en vois pas.

Dire qu'elle devait jouter pour lui demain, elle soupirait. Elle devrait jouter pour le roi, le saluer. Et si elle parvenait à gagner, offrir une fleure à la reine Rhaella. Chose dont elle avait envie toute fois, décorer la reine. La remercier d'avoir fait un fils tel que Rhaegar, surtout. La remercier de l'avoir mis au monde. Elle se mordait la lèvre inférieur.

- Je dois jouter demain. Ton père m'a demandé de jouter, de gagner et de couronner ta mère reine de beauté et d'amour. Je doute pouvoir gagner, surtout si Robert décide de se lancer. On dit que le prince Oberyn concourra aussi, et puis, il y a toi. Je ne pourrais jamais tous les vaincre et je refuse de jouter contre toi. Je lui ai promis que je ne jouterai plus que demain, peu importe l'issu. Peu importe si je remporte ou non. J'offrirai une rose à ta mère quoi qu'il arrive. Je ne sais comment la remercier autrement. Il faut que l'on reste discret, elle ne comprendra sans doute pas la portée de ceci, mais je veux la remercier. Sans elle, tu ne serais pas là.

Elle avait perdu sa mère il y a quelque années et son absence pesait chaque jours sur les épaules de la jeune fille. Elle avait grandi sans repaire féminin, on lui avait confié une amie des Stark, lady Karstark. On lui avait confié une dame d'atour. Mais tout ceci ne remplacerait jamais une mère pour nous guider. Tristement, Lyanna ne saurait même plus dire à quoi ressemblait lady Lyarra Stark. Juste qu'elle avait sa taille, c'était inévitable, elle était si fine et petite comparé à ses gigantesques frères.

Finalement, elle tendait les bras vers Rhaegar, lui proposant sans le dire de venir dans ses bras. Car elle voulait le tenir tout contre elle, lui montrer qu'elle était là.

- Te décideras-tu à me dire pourquoi tu m'as mordu ainsi ?

Elle était amusée, une morsure à l'épaule et une dans la cuisse, voilà qui allait être douloureux à cheval demain. Mais il lui en faudrait bien plus pour se défaire. A force de monter à cheval, son corps s'était de toute façon modelé à ça. Et il y aurait pire ; il y aurait cette foutue armure qui semblait peser une tonne.


Prince Dragon & his Wolf Maid
his voice, his face, his smile, she just wants him happy, safe and hers.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Le Prince DragonLe Prince Dragon
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : The Last Dragon
Corbeaux : 300
Avatar : Heath Ledger
Date d'inscription : 01/04/2017
Localisation : Harrenhal
Métier : Prince Heritier

MessageSujet: Re: Quand la nuit tombe loin du regard du monde | Lyanna&Rhaegar Dim 2 Juil - 12:10

Quand la nuit tombe loin du regard du monde
Lyanna & Rhaegar


Sans dire un mot, il était venu se glissé contre elle quand elle lui avait tendu les bras. Profitant ainsi de la chaleur de son corps en fermant les yeux, Rhaegar laissa echapper un petit soupire de satisfaction, laissant même un petit baiser sur la peau de la louve. Avait il été touché par les propos de sa muse? Assurément, comme une evidence, elle avait reussi a trouvé les mots juste pour toucher son coeur et l'appaiser.

Un petit rire avait quitté ses lèvres quand elle lui avait parlé des lettres qu'elle allait lui envoyé. Ce n'était certes pas grand chose, mais c'était beaucoup pour le prince. Bien qu'elle disait n'avoir rien a lui offrir, l'amour et l'affection qu'elle lui portait lui suffisait amplement. Le fait qu'elle lui accorde de son temps pour lui ecrire lui suffisait, d'autant plus que cela rendrait l'attente moins longue jusqu'a leur prochaine rencontre dans un futur incertain. En temps normal, le dragon se serait sans doute laisser aller a la tristesse en ce disant que ce jour ne viendrait sans doute jamais. Toutefois en cet instant, il souriait persuadé que les dieux ne pouvaient etre cruels et qu'ils se retrouveraient bientot.

Son sourire c'était malgré tout eclipser quand Lyanna s'était mise a parlé du roi et de ce qu'il lui avait demandé. A quoi jouait il exactement? Quelque chose ne tournait pas rond chez lui, vraiment. Savait a quel point cela était dangereux? Ou bien suspectait il quoi que ce soit entre Lyanna et Rhaegar? Se raclant la gorge, Rhaegar blemit quelques instants en songeant a cette possibilité. N'avait il pas été discret? Pourquoi une danse avec une dame certes fiancé pouvait il bien le trahir? Elle était la fiancée de son cousin, quel mal y avait il a l'invité a danser alors que son épouse n'était pas présente? Non c'était que pur coincidance, peut etre Aerys était finalement sur la bonne voie pour devenir meilleur? Offrir plus de place aux femmes, respecter son épouse... Connaissant que trop bien son paternel, le dragon ne put s'empecher de rester dubitatif a cela.

- Tu as un coeur noble ma bien aimée, je ne peux m’empêcher de rester très inquiet vis a vis du roi, mais je suis certains que tu y arriveras. De plus c'est un bien bel hommage que tu offres a ma mère en faisant cela.


Se redressant légèrement pour venir lui voler un baiser, le prince rougit toutefois quand l'heure fut venue de s'expliquer sur son comportement de plus tot. Le dragon se reposa contre la louve, pour cacher un peu le rouge qui lui montait aux joues. Pourquoi avait il fait cela? Même lui ne le savait pas vraiment, sans doute était ce parcequ'il était possessif? Ou bien était ce tout simplement parce qu'il aimait bien faire cela?

-Hum.. je ...


Comme un enfant prit en faute sur l'instant, le prince ne sut réellement comment se justifier. Avait il seulement quelque chose a justifié? Il haussa les épaules avant de murmurer timidement.

- C'était désagréable? Tu aurais du me le dire, je ne l'aurait pas refais... C'est quelque chose que j'aime bien, sans doute es ce mon coté dragon qui ressort lors de ses moments?


Un leger rire amusé passa entre ses lèvres, sa justification était un peu idiote, mais sur l'instant, il ne trouva rien de mieux a dire. Rhaegar se redressa doucement, puis laissa doucement ses doigts parcourir la surface de la peau de Lyanna.

- Lorsque l'ont unis a quelqu'un de manière charnelle, il y a des gestes, des caresses, des mots qui peuvent plus facilement éveiller le désir et la passion. Sans doute es ce parce que je suis du sang du dragon que je demeure possessif et que j'aime mordre et posséder...


hela. ♕ avatar de Lyanna ( by Talie ) & Rhaegar ( By Talie ) ♕662 mots.



   Je mettrai le monde a feu et a sang pour deux personnes... Rhaenys & Lyanna

   

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The She-WolfThe She-Wolf
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : She-Wolf, Lady Lyanna, Lya, Wolf Girl, The Wolf Maid, Nymphe du Nord, la Muse du Nord, la sauvage.
Corbeaux : 615
Avatar : Gemma Arterton
Date d'inscription : 29/12/2016
Localisation : Harrenhal - cachée sous une armure, un heaume et un bouclier avec un Barral Rieur.
Métier : Chevalier en secret, elle porte une armure quelque peu démesurée, un heaume et un bouclier avec un Barral Rieur.

MessageSujet: Re: Quand la nuit tombe loin du regard du monde | Lyanna&Rhaegar Mar 4 Juil - 16:20


Quand la nuit tombe loin du regard du monde

Rhaena



I don't wanna miss a thing.
Elle l'avait tenue tout contre elle, serré. Elle ne se sentait aucunement prête à le relâcher. N'étaient-ils pas bien, là ? Si le temps avait été plus chaud, tout aurait été parfait.

Il lui disait qu'elle avait un coeur noble, elle levait les yeux au ciel ; à quoi s'était-il attendu ? Elle était une dame de la maison Stark. Ils se le devaient. Et c'était naturel chez Lyanna, elle voulait remercier Rhaella, ne serait-ce qu'avec une rose, bien maigre intention mais elle ne pourrait sans doute pas mieux faire que ceci.

Il l'embrassait avant de lui répondre sur ces fameuses morsures, ce qui l'amusait.

- Ce n'était pas désagréable... en fait j'ai... j'ai bien aimé. Et je crois que je t'ai un peu... un peu griffé.

C'était quand même étrange de dire ; j'ai aimé que tu me mordes. C'était même plus qu'étrange, mais c'était vrai. Elle avait aimé cela sans trop savoir pourquoi. Mais après tout, elle était une louve, elle était sauvage, prenant ceci en compte, cela n'était plus étonnant. Quant aux griffes, elles avaient sans doute étaient brèves et dans le feu de l'action, elle les avait au mieux contenu sur la couverture mais ne pouvait pas toujours s'en empêcher, c'était nouveau et elle devait apprendre à se connaître aussi... Il se redressait et laissait ses doigts glisser sur sa peau, elle en frissonnait, sa peau était encore sensible au touché.

Elle était fatiguée, comme si toute sa journée l'assaillait d'un coup. Une journée éprouvante, une soirée éprouvante et cela s'était fini en beauté. Elle passait sa main devant sa bouche pour bailler, elle étirait ses longues jambes, elle s'étirait même de tout son long, sur cette couverture. Mais si fatiguée soit-elle, elle se refusait de s'endormir maintenant, elle ne voulait que trop profiter de ces instants volés.

Elle laissait elle aussi ses mains explorer le corps de son nouvel amant, pour apprendre à mieux le connaître, elle avouerait aussi aimer le contact de sa peau chaude, elle ne se retenait de rien, elle voulait mieux le connaître et se souvenir de tout ceci, avoir le plus de souvenirs possible, pour les moments où ils seront loin de l'autre. Quand elle n'aurait plus que ses souvenirs pour se raccrocher à lui.

- Crois-tu vraiment pouvoir posséder une louve, mon tendre ?

Un sourire amusé sur ses lèvres, elle se rapprochait à nouveau de lui et venait mordiller sa mâchoire, assez fort tout de même, pas assez pour le heurter mais assez fort tout de même. Et elle répétait ses petites morsures le long de sa mâchoire, elle descendait un moment à son cou pour y laisser une trace puis elle remontait jusqu'à son oreille, qu'elle mordillait un peu plus doucement.

- Mon coeur est tien mais je ne suis pas tienne toute entière, mon dragon.

Elle l'avait murmuré suavement à son oreille, avait glissé ses bras autour de lui. Ca l'avait amusée sur l'instant.

- Il te faudra bien, bien plus qu'une nuit, pour posséder une louve.



Prince Dragon & his Wolf Maid
his voice, his face, his smile, she just wants him happy, safe and hers.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Quand la nuit tombe loin du regard du monde | Lyanna&Rhaegar

Revenir en haut Aller en bas

Quand la nuit tombe loin du regard du monde | Lyanna&Rhaegar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» Quand la nuit tombe [Privé Utopie]
» La nuit tombe, et quand la nuit tombe la ville change de couleur et de sens. (maks)
» Quand vient la nuit...
» Quand le regard saigne, l'esprit renaît. [Lenka Xil'Naälhyr]
» « Quand une étoile tombe... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De Cendres et de Fer :: Westeros :: Le Conflans-