RSS
RSS

Nous manquons de membres dans Dorne, Le Conflans, le Val et l'Orage.
Les points de "régions dépeuplées" iront aux personnes de ces régions.

Hoster Tully, Rickard Stark, Jon Arryn, Quellon Greyjoy
et Doran Martell sont très attendus.
Il vous reste 12j pour trouver le mot de passe dans le règlement,
Et l'annoncer à une admin.
Venez nombreux participer à l'animation What If et au Souk.
De samedi à 19h jusqu'à lundi 19h, voter aux top-sites et uper les publicités rapportent 10 dragons d'or.
La série reprend le 16/07 (ou 17/07 selon votre point de vue).
Merci d'éviter tout spoiler sur la chatbox et favorisez le flood crée pour ça, à la place.

Partagez|

Pour l'honneur d'une lady (PV: Elbert)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
En ligne
avatar
Le rêveurLe rêveur
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 28
Avatar : Joshua Sasse
Date d'inscription : 27/05/2017

MessageSujet: Pour l'honneur d'une lady (PV: Elbert) Lun 10 Juil - 17:54

Voilà maintenant deux jours que je suis aux Eyriés en compagnie de mon grand frère Thane ainsi que de mon père.  L’heure était aux négociations ainsi qu’au mise au point d’affaire qui concernaient le Val. Tous les seigneurs étaient conviés, du plus petit aux plus grand, il n’y avait aucune différence, ils étaient tous au même pied d’égalité, tout du moins sur le papier, généralement les plus petits seigneurs ne se faisaient pas trop remarquer, de peur d’offenser un seigneur bien plus puissant, au final il n’y avait que mon père qui haussait la voix lors de ce genre de réunion, enfin il n’était pas le seul mais il savait se faire entendre. La maison Hersy n’était pas une maison majeure du Val, même si elle a su devenir une place forte ses dernières années, mon père a réussi à faire rentrer notre maison dans une nouvelle dimension et il espère que Thane fera de même lorsqu’il sera nommé lord, si tout ce passe comme prévus la maison Hersy deviendra une maison majeure dans les années à venir, mais avant cela, mon grand frère doit trouver une femme.

Bref, mon père ainsi que Thane se tenait donc à la grande réunion, pour ma part je n’étais pas convié, je ne suis pas l’héritier ni le lord, je n’y ai donc pas ma place. Comme vous pouvez vous en douter je trouve le temps affreusement long, généralement je profite de ce temps pour voir des amis, des fils de seigneurs des maisons voisines qui sont dans la même situation que moi, on fait la tournée des tavernes et on raconte nos différentes aventures, certaines sont plus intéressantes que d’autre. Pour ma part je ne suis pas à plaindre, j’ai en effet rejoins les éclaireurs depuis quelques mois maintenant et certaines de mes interventions sont parfois dangereuses, autant dire que ça a toujours son petit effet quand je conte mes histoires. J’aime beaucoup écouter les histoires des autres aussi, je trouve ça très rafraîchissant et intéressant, on en apprend souvent beaucoup sur certaines régions du Val.

Après plusieurs heures, les seigneurs sortirent enfin de leurs interminables réunions, certains seigneurs se parlaient entre eux, mon père était en train de parler avec le seigneur voisin aux Hersy, ils se connaissaient depuis très longtemps et ils s’entendaient très bien.  Mon frère quand a lui parlé avec un autre seigneur, un puissant seigneur du Val qui comble du hasard avait de nombreuse filles à marier. Thane m’avait parlé que l’une de ses filles lui avait tapé dans l’œil lors d’une soirée de gala et apparemment c’était réciproque mais depuis cette époque il n’avait plus eu de nouvelle, se pourrait-il qu’ils aient gardé contact après ? Cette pensée me fit sourire, il est vrai que c’était une bien belle femme de plus elle appartenait à une grande famille, il y avait la tout les ingrédients nécessaire pour que père approuve se mariage et que la maison Hersy en sorte grandit. Bref, alors que je me dirigeais vers mon père pour avoir un rapide compte rendu un cavalier arriva dans la cours a toute vitesse, il semblait exténué et complètement paniqué. Il se présenta devant lord Arryn, il avait apparemment un message de la plus haute importance. Je reste là a regarder le cavalier divulguer le message à Lord Arryn, mais je ne parviens pas à comprendre ce qu’il disait, je me tenais trop loin, les autres seigneurs ne prêtèrent pas attention a ça et ils continuèrent leurs routes  vers leurs quartiers. Thane arriva à mes côtés.

- Que ce passe t’il Daryn ? Il y a un problème ?

- Je ne sais pas… Mais a en juger au visage de Lord Arryn ainsi que de son neveu ça m’a l’air d’être plutôt grave… Tu penses que c’est mal venu d’aller demander ?

- Si c’est une affaire privé oui…

- On va dire que je vais prendre le risque.

- Ta curiosité te perdra Daryn !

- C’est ce qui fait mon charme aussi. Je répond avec le sourire aux lèvres.

Puis je me dirige vers le neveu de lord Arryn, Elbert, en lui parlant directement a lui je prend moins de risque de me faire réprimander qu’avec le lord du Val. Lorsque j’arrive a ses côté je fais une révérence avant de sortir.

- Monseigneur, je me permet de venir vous voir car je vous vois contrarié, quelques chose c’est passé ? En quoi la maison Hersy peut elle être d’une quelconque utilité ?


En tant que deuxième fils de seigneur Hersy, mettre a contribution ma maison n’était pas vraiment de mise, mais je sais que père serait du même avis que moi, de plus si cela peut permettre à ma maison de bien se faire voir auprès des Arryn cela est tout bénéfique. Cela dit cette demande n’était nullement un calcul pour gagner en notoriété, mes intentions étaient bonnes, je inquiétais réellement de voir lord Arryn dans cet état.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The Black FalconThe Black Falcon
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 285
Avatar : Orlando Bloom
Date d'inscription : 09/04/2017
Localisation : Harrenhal
Métier : Ser & Héritier du Val

MessageSujet: Re: Pour l'honneur d'une lady (PV: Elbert) Hier à 15:43


Pour l'honneur d'une lady

Elbert Arryn



Il est temps d'agir...
Cela faisait déjà deux jours que les représentants des maisons du Val étaient arrivées aux Eyriés. Lord Jon Arryn les avait réunis pour évoquer les affaires courantes de la région, c’était aussi l’occasion de jauger leurs intentions. Elbert détestait ces réunions, elles étaient interminables. Dès qu’il y participait, il regrettait les années passées aux côtés de Ser Brynden Tully dont il avait été l’écuyer. Malheureusement pour lui ces réunions allaient être son quotidien à partir de maintenant, il était l’héritier du Val et en tant que tel il ne pouvait pas s’y soustraire. Lors de ces rassemblements tous les sujets étaient abordés, là les discussions concernaient cette fois-ci l’entraînement des armées, un sujet plus intéressant que les récoltes, un sujet qui aurait dû intéresser Elbert mais celui-ci était ailleurs. Il avait encore en tête les images de la nuit dernière. Il n’arrêtait pas de se les repasser en boucle, il regrettait ce qui s’était passé, il se détestait pour les conséquences.

La nuit dernière il était sorti discrètement de sa chambre pour rejoindre Talia Vanbois, à qui il avait donné rendez-vous dans le jardin où se trouvait la statue d’Alyssa Arryn. Un lieu très important pour eux, c’était là qu’ils avaient l’habitude de se retrouver durant la journée pour se promener et converser ensemble. Leur rencontre nocture avait commencé de la même manière, ils avaient commencé à marcher côte à côte, il lui racontait son désir de fuir ces réunions interminables pendant qu’elle lui parlait de sa journée. Elle lui parlait de musique, un sujet qui ne plairait pas à Elbert de la bouche d’une autre, mais de la sienne il buvait toutes ses paroles. Lorsqu’ils se retrouvaient rien que tous les deux, il se sentait toujours un peu mal à l’aise, comme s’il avait peur de faire quelque chose qui gâcherait ce moment de bonheur. Il se rappelait qu’il regardait devant lui. Il hésitait à poser ses yeux sur elle. Il la regardait juste du coin de l’oeil. Il la voyait tremblée sous le froid de la nuit, et il n’avait qu’une idée en tête alors qu’il marchait à ses côtés, la prendre dans ses bras et la réchauffer afin qu’elle n’ait plus jamais froid. Cette envie grandit en lui, puis une pulsion le prit, une pulsion qui le prenait souvent aux tripes lorsqu’il était en sa compagnie, une pulsion à laquelle il ne devait jamais cédé, mais finalement la nuit dernière il céda face à celle-ci. Il s’était subitement arrêté face à elle, il se rappelait cette peau douce sous ses mains alors qu’elles remontaient sur ses bras. Ses lèvres se posant sur les siennes, un contact si agréable, une telle chaleur avait irradié son corps à ce moment-là qu’il avait totalement oublié qu’on était en hiver. Il se rappelait encore son coeur qui battait très fort. Puis ce sentiment de bien être s’était évaporé en un instant. Le contact s’était rompu. Il avait ouvert les yeux et vu Talia courir sans un dire un mot. Sur le coup il n’avait pas compris, il était resté sur place, surpris de la voir partir ainsi, il n’avait même pas pensé à courir après elle. Et aujourd’hui il le regrettait de ne pas l’avoir fait, il avait appris qu’elle était partie retournée chez les siens, et maintenant il ne la verrait plus, pourquoi avait-il cédé à ses pulsions ? Il s’en voulait tellement, elle avait sûrement été blessée de le voir agir ainsi avec elle. Elle n’avait sûrement pas eu la même envie, il l’avait sûrement blessé avec ce geste inapproprié, et maintenant il ne la verrait plus, il ne pourrait plus profiter de ces moments agréables passées en sa compagnie à se promener et à écouter sa douce voix.

Une main lui toucha le bras, c’était le mestre. Ce dernier lui annonça que la réunion était terminée. Enfin. Le jeune homme se leva et sortit aux côtés du maître d’armes qui lui indiquait qu’il ne devait pas se reposer sur ses lauriers et qu’il devait continuer à travailler durement. Il était inquiet car il le voyait moins aux entraînements… c’était normal il avait passé ses après-midis en compagnie de Talia. Elbert allait lui répondre qu’il allait revenir lorsque soudain un cavalier arriva au galop dans la cour du château. Celui-ci semblait exténué, il se rendit tout de suite auprès de Lord Jon Arryn. Ce dernier semblait inquiet par les nouvelles données. Elbert se dirigea vers eux. « Que se passe t-il mon seigneur ? » Celui-ci ordonna à un serviteur de prendre soin du messager avant de se retourner vers son héritier.
« Le convoi de Talia a été attaqué. Ne t’inquiète pas, elle est en vie.
- Par qui ?
- Des hommes des clans des montagnes.
- Nous devons tout de suite réunir des hommes pour les rattraper.
- Non, c’est trop dangereux. Nous ne connaissons pas tous les détails… Mais nous devons être sûr que la route est sécurisée. Prends quelques hommes avec toi et va t’assurer que la route est sûre… mais n’engage pas le combat, juste de la reconnaissance. »

Elbert allait lui répondre lorsqu’il croisa son regard. Il savait très bien que lorsqu’il avait ce regard, il était impossible de parler avec son oncle. Ainsi il garda le silence et d’un geste de la tête il accepta les ordres de son seigneur ensuite ce dernier partit en compagnie de d’autres seigneurs. Pleins de questions se bousculaient dans la tête d’Elbert. Que devait-il faire ? Il imaginait Talia terrorisée. Il serrait son poing. Soudain il entendit quelqu’un lui parler, il était tellement concentré qu’il ne l’avait même pas entendu approcher. Un membre de la maison Hersy ? Il ne ressemblait pas à l’héritier, peut-être un cadet. « Le convoi des Vandois a été attaqué par des hommes des clans des montagnes en début de matinée. » Rien qu’en prononçant le nom de cette maison, le visage de Talia apparut dans son esprit, il la voyait avoir peur, affrontant cette situation seule alors que lui n’était pas là pour la protéger. Et tout ça à cause de son geste de la veille, il s’en voulait tellement, rien de tout ça n’aurait dû avoir lieu. « Si vous voulez aider, joignez-vous à moi. Moi et quelques hommes nous allons nous rendre sur le lieu de l’attaque pour nous assurer que la route est de nouveau sûre. » lui proposa t-il. Plus il y avait d’hommes avec lui, mieux c’était. D’un geste de la tête il l’invita à le suivre. Il appela un des officiers de la garde et lui indiqua de le rejoindre aux écuries avec quelques hommes. Après son départ, Elbert indiqua à l’homme qui l’accompagnait qu’ils allaient aux écuries. Là-bas les garçons se mirent à courir dans tous les sens pour préparer les chevaux le plus rapidement possible. L’héritier en profita pour se tourner vers son nouveau compagnon. « Veuillez m’excuser pour mes manières. Je ne vous ai même pas demandé votre nom. » lui dit-il, attendant sa réponse. Lorsqu’il la lui donna, Elbert lui tendit sa main. « Elbert Arryn. Enchanté. » Ce nom lui disait quelque chose… il n’arrivait pas à se rappeler. Et soudain cela lui revint en tête. Son frère, l’aîné, lui avait dit que son petit frère était devenu éclaireur. « Votre frère m’a dit que vous étiez éclaireur, et un bon. Pensez-vous que nous ayons une chance de rattraper ces hommes ? Bien sûr ce n’est pas le but de notre expédition, mais c’est juste pour savoir ...». Il prononça ces derniers mots avec un léger sourire sur le visage.

[/color]
Revenir en haut Aller en bas

Pour l'honneur d'une lady (PV: Elbert)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Pour l'honneur d'Asgard [pv: Sif]
» Démon contre Démon : Combat pour l'honneur [Pv: Oméa K.Shizuka]
» Elinor Tyssier - Pour l'honneur de sa famille...
» Pour l'honneur (Alex & Castiel)
» Pour l'Honneur de la Guilde !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De Cendres et de Fer :: Westeros :: Le Val d'Arryn :: Les Eyrié-