RSS
RSS

Nous manquons de membres dans Dorne, Le Conflans, le Val et l'Orage.
Les points de "régions dépeuplées" iront aux personnes de ces régions.

Hoster Tully, Rickard Stark, Jon Arryn, Quellon Greyjoy
et Doran Martell sont très attendus.
Venez nombreux participer à l'animation What If et au Souk.
Le nouveau système de vote aux top-sites a été mis en place.
La série reprend le 16/07 (ou 17/07 selon votre point de vue).
Merci d'éviter tout spoiler sur la chatbox et favorisez le flood crée pour ça, à la place.
Les inscriptions pour les joutes sont désormais closes.
Les spectateurs eux peuvent encore s'inscrire.

Partagez|

Event I : Tournoi d'Harrenhal - Premier jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
avatar
The Mad KingThe Mad King
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Le Fol
Corbeaux : 189
Avatar : Jason Isaacs.
Date d'inscription : 06/04/2017
Localisation : Dans la demeure des Rois, le Donjon Rouge.
Métier : Roi des Andals, de Rhoynar et des Premiers Hommes, Seigneur des Sept Couronnes et Protecteur du Royaume.

Message Sujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal - Premier jour Lun 15 Mai - 20:12


Event N°1, Tournoi d'Harrenhal
Tremblez devant le Roi. Tremblez devant le dragon maudit.



Le Roi avait méprisé le ton qu'avait utilisé Brandon Stark à son égard. Il avait méprisé son regard et ses mots, car il les savait parés d'ironie ; Le loup avait ainsi osé se moquer ouvertement du dragon. Pourtant nombreux sont ceux qui on conscience du danger que cela implique. Aerys, selon les rumeurs et ses humeurs, pourrait faire brûler vif un homme et ce pour beaucoup moins que cela. Néanmoins, et heureusement pour le Nordien, ces rumeurs et ces humeurs en question divaguent ; Le roi n'est pas encore totalement fou et, aussi surprenant que cela puisse paraître, il se trouve dans ses bons jours.
Alors, après lui avoir offert un sourire tout aussi ironique, voir presque cruel, il lui avait craché comme un serpent crache son venin.
« Alors faites! Je n'attend que ça ! » Avant que ça ne soit moi qui décide de faire couler votre sang. Pensa t-il si fort qu'à travers ses yeux d'améthystes un éclair sombre avait jailli pour s'abattre sur le chevalier.
Puis, avant que son fils ne joute, il avait attendu que le temps passe en compagnie de son ennuie et de sa lassitude. En effet, Aerys s'était subitement levé alors que Rhaegar avait porté un coup puissant à la poitrine de son adversaire, Sir Penrose, qui avait été éjecté de son cheval avant de s'écraser au sol, inconscient. Le Roi s'était avancé jusqu'à la rambarde du balcon sur lequel il était installé, et avait posé ses mains crispées sur cette dernière. Observant de plus prêt la scène, il avait pu constater que l'armure du chevalier s'était enfoncé dans son thorax. Son fils venait il de tuer cet homme sur le coup ? Une sensation étrange naquit alors dans sa poitrine, s'insinuant lentement dans ses veines pour disperser une chaleur vicieusement cruelle. A chaque fois, lorsque le Roi voit ainsi la mort, quelque chose s'éveille en lui ; Quelque chose dépourvu d'humanité, de conscience. Une bête sauvage que nul ne peut apercevoir, ni même contrôler. Un monstre. Un danger.

Quoi qu'il en soit, et ce pour la première fois depuis le début de la journée, il s'était mit à applaudir. Non avec grande joie, ni avec fierté, mais pour encourager ce genre d'actions ; Celles qui devraient se répéter plus d'une fois dans une joute de cette envergure. Toutefois, il fut déçu lorsqu'on annonça que le chevalier s'était éveillé et qu'il s'en sortait avec les jambes brisées... Dommage. Vraiment dommage.

Enfin, après ça, la joute était finit. Le Roi, après avoir lancé en soupirant un « Enfin !» las, se dirigea vers son épouse. Contre toute attente, d'un geste ampli de bonne volonté, il avait tendu une main bienveillante à sa reine afin de l'aider à se lever à son tour.
« Navré de vous avoir infligé pareil spectacle, ma reine. Je vous promet de faire en sorte que les jours suivants soient moins ennuyeux.»
Ce qui, pour ceux qui le connaissent si bien, ne présage rien de bon.

...

Aerys a changé de tenu, optant pour des vêtements majoritairement noirs, sobres mais élégants ; Faisant ressortir la couleur si peu commune de ses cheveux longs et de ses yeux lilas. Sur son torse est brodé en argent le splendide emblème de la maison Targaryen, le dragon tricéphale. Tandis que sur sa tête trône fièrement la tant convoitée couronne.
Après avoir été annoncé, et en compagnie de sa reine ainsi que de son fils cadet, il s'avance vers les tables afin de s'installer, en silence, à la place de choix qu'on lui a réservé. Les gardes royaux, parés de leur manteau blanc et de leurs épées, se postent bien droit derrière eux afin de veillé à leur sécurité. Les festivités battent déjà à leur plein tandis que la musique s'élance joyeusement à travers les discussions bien engagées. Aerys imagine les danseuses virevolter dans leurs nobles robes, et leurs jambes se dévoiler discrètement alors qu'elles tournent sur elle même. Toutefois, et contre toute attente, pas un seul instant son regard ne se porte sur la piste de danse. Comme lorsqu'il a souhaité Viserys, sa détermination a avoir une fille est sans faille... ou presque. Une brèche s'était déjà ouverte dans sa promesse ; Celle de resté fidèle à sa femme jusqu'à que son souhait soit exaucé. Une créature a débarqué secrètement dans sa vie il y a déjà quelques jours. Une créature pour laquelle il n'a pas su résisté. Bien qu'il ne l'ai pas encore touché, elle doit se trouver à cette heure ci confortablement installée dans sa chambre. Une chose qu'il ne se prive pas de garder pour lui.

Son attention se porte plutôt sur les étonnants cracheurs de feu, un peu plus loin. Tout comme ceux de son fils, ses yeux s'émerveillent face aux flammes. Toutefois, le regard de Viserys se perd bien vite et se porte sur un groupe d'enfants qui rient et qui courent entre les tables.
Le petit prince tourne alors la tête vers son père, un grand sourire parant ses lèvres. « Père, puis-je allé jouer avec les autres enfants? » Demande t-il, la voix pleine d'espoir.
Le regard d'Aerys se porte sur lui, presque choqué, avant que son visage ne devienne sévère. « Que vous ai-je dis a propos des autres enfants Viserys ?»
L'enfant perd subitement son sourire et baisse la tête, désolé. « Qu'ils ne sont que des serviteurs... et qu'un prince ne doit pas se rabaisser à les côtoyer, ni à jouer dans la boue avec eux. » Répond t-il, la voix basse.
« Bien. Alors restez à table, au prêt de votre mère. » S'exclame Aerys, comme si pour lui ce fait est une évidence.
« Oui père. » Répond finalement Viserys, attristé, avant de reposer son regard si pur sur les amis tant désirés.




The Mad King

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message Sujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal - Premier jour Lun 15 Mai - 22:40




Le tournoi ne c'était pas du tout passer comme il l'aurait souhaité. Le jeune Whent l'avait désarçonner avec violence mais cela était plutôt habituel durant un tournoi. Cependant, cette fois-ci, le corbeau était... mal tomber ! TRÈS mal tomber et sa jambe semblait dire merde à son propre corps. Le temps qu'il retrouve ses esprits et que ses yeux se posent sur sa jambe, le jeune chevalier hurla avec un crit de rage et de douleur. La foule était pour le moins silencieuse. Ce n'était pas tous les jours qu'on voyait une jambe dans un état pareil.


Le Nerbosc fut amener sur une civière et amener le plus rapidement possible aux Mestres. Ils lui remirent la jambe dans le bon sens, sans l'empêcher de hurler de douleur alors qu'on entendait un CRAC dès plus violent dans la tente. En sueur, Valerion faisait clairement moins le malin. Il se remettait difficilement de la douleur qu'il avait ressentie plutôt. À un point tel qu'il avait du mal à retrouver ses esprits. Ils lui mirent une attelle et des béquilles, lui firent boire du lait de pavot et lui interdirent de bouger pendant deux jours minimums avant d'envisager de se déplacer avec une canne ou des béquilles. « Même pas en rêve le chauve ! Donne moi se foutu lait de pavot et si je me réveille je demanderai à mon écuyer de m'aider à rejoindre se foutu banquet ! »

Pour être en colère, il était en colère, mais c'était avant tous contre lui. Son amour de la curiosité lui avait joué des tours. Il avait promis à son frère d'être l'un des meilleurs et il était éliminé dès la première journée. Quelle honte pour la maison Nerbosc. S'il n'avait pas mi son nez dans cette histoire étrange de chevalier mystérieux, son esprit aurait été concentré sur la joute et il n'en serait certainement pas là. C'est le cœur lourd et l'esprit enrager que le lait de pavot finit par avoir raison de lui et lui octroya un repos profond de quelques heures.

Plusieurs heures plus tard, au moment même ou le banquet aller commençaient. Ser Valérion fut habiller et aider à marcher. Malgré la béquille, la douleur de cette jambe fraîchement brisée lui faisait ressentir à quel point il était maintenant fragile. Le lait de pavot ne faisait plus beaucoup effet et chaque déplacement le faisait atrocement souffrir, mais quitte à se faire briser la jambe, autant que ça ne soit pas pour rien! Il y serait à ce banquet OH QUE OUI et il garderait un œil sur cette femme du Nord. Le prince était convaincant, le Nerbosc n'avait pu voir le moindre indice supplémentaire et sa réponse fut des plus impeccables. Il allait devoir creuser ailleurs.

Il arriva alors à la table avec l'aide de deux chasseurs de la maison Nerbosc et de son écuyer. Il fut installer près de son frère, Lord Tytos Nerbosc, puis se retournant vers ses deux amis chasseurs. « Du lait de pavo ! Vite ! Avant que la douleur ne devienne insoutenable ! » « Valerion ! Qu'est-ce tu fais ici?! Tu es fou !? Tu es blessé retourne te reposer ! » « Non mon frère, tu m'as fait venir maintenant tu me supportes jusqu'au bout ! Et puis, il y a des choses qui doivent être surveillées. » L'air interrogateur, lord Nerbosc répondit à son frère. « De quel genre ? Que veux-tu dire ? » « N'ait crainte mon frère, il est encore trop tôt pour en être certain, mais si je trouve quelques choses, tu seras le premier à le savoir, maintenant bois du vin et laisse-moi prendre mon lait de pavot avant que je ne devienne fou pour de vrai! »

Il n'avait clairement pas bonne mine, il avait le teint pâle et son visage n'était clairement pas aussi souriant que durant la journée. Quoi qu'il en soit, c'était peut-être la seule fois depuis très longtemps qu'il participait avec envie à un banquet, d'habitude, il cherchait plutôt à éviter ce genre de rassemblement, mais la donne avait changé et sa curiosité était piqué au vif.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le Prince DragonLe Prince Dragon
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : The Last Dragon
Corbeaux : 467
Avatar : Heath Ledger
Date d'inscription : 01/04/2017
Localisation : Harrenhal
Métier : Prince Heritier

Message Sujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal - Premier jour Mar 16 Mai - 1:22


   
Tournoi d'Harrenhal

   
Event I

   

   
For the kingdom.
L'heure des festivités étaient enfin venue. Durant les heures qui avaient suivi la fin des joutes, le prince c'était rendu dans ses appartements pour se preparer. A vrai dire, sa tenue était déjà prete, il était d'une telle impatience qu'Arthur Dayne n'avait pas tarder a lever un sourcil pour savoir d'ou venait la joie du prince. Ils se connaissaient depuis l'adolescence, comment pouvait il ne pas remarquer le changement de comportement de son ami? Cependant le dornien resta silencieux, se contentant de faire son role de Garde Royale. Rhaegar aurait aimé lui dire, mais l'épée du Matin étant un dornien, il prendrait sans aucun doute mal ce qu'il faisait avec la louve du Nord.

Le prince dragon avait veillé a prendre un bain, pour faire partir toute trace de sueur du au tournoi. C'était une tunique noir, brodée du dragon targaryen sur le torse, que Rhaegar avait décidé de mettre. Pour des raisons que seul lui savaient. Principalement de noir il était vetue, cependant, il avait veiller a porter des canon de bras en cuir rouge sombre, incruster de rubis. Il avait une reele passion pour ses pierres precieuses. Pour l'occasion, il avait également a tresser sa chevelure argentée en une fine natte, alors qu'il portait une tiare princière d'argent et de rubis. Il aurait pu en porter une noir et rouge, par pour l'argent lui offrait le doux souvenir de sa muse.

Ce fut après son père et Viserys qu'il arriva. Il se contenta de les saluer poliment en offrant un sourire certain a son frère. Il eut un pincement au coeur, en voyant son petit frère envier les jeux des autres enfants. Comment Aerys pouvait etre sans coeur a ce point? Faisant mine de lui deposer un baiser sur le front, il fit bien attention que le roi n'entende pas ce qu'il chuchotait au petite prince.

-Les autres enfants doivent savoir qui est le petit prince. Va jouer en compagnie d'un garde royale.

Un sourire, le prince dragon s'inclina.

-Profitez des festivités, votre majesté. Je vais me divertir avant le début du banquet.

Ce fut par pur politesse que Rhaegar partait, car n'attendant pas une réponse de son père, il alla a la rencontre de la famille Stark.

-Lord Rickard Stark, c'est un plaisir de vous rencontrer. J'espère que les joutes vous ont divertit.


Pour l'instant, Elia ne semblait pas encore etre arrivé, et les danses ne semblaient pas avoir commencer. Quoi de mieux pour lui de pouvoir ainsi invité Lyanna Stark qui portait sa sublime robe rouge en cette soirée?

-Si vous me le permettez Lord Rickard, puis je vous demander si je peux danser avec votre fille? Nul autre dame semble pour l'instant encline a danser. De plus, je tiens a vous montrer que la Couronne, n'oublie pas le Nord.

Sur ces mots et un sourire tout a fait courtois, Rhaegar s'inclina respectueusement puis tandis une main vers la louve.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The She-WolfThe She-Wolf
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : She-Wolf, Lady Lyanna, Lya, Wolf Girl, The Wolf Maid, Nymphe du Nord, la Muse du Nord, la sauvage, chevalier d'aubier rieur, chevalier mystère.
Corbeaux : 862
Avatar : Gemma Arterton
Date d'inscription : 29/12/2016
Localisation : Harrenhal - cachée sous une armure, un heaume et un bouclier avec un Barral Rieur.
Métier : Chevalier en secret, elle porte une armure offerte par le Roi, un heaume et un bouclier avec un Barral Rieur.

Message Sujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal - Premier jour Mar 16 Mai - 3:58


   
Event I : Tournoi d'Harrenhal

   
C'est... la... fête. C'est la fête. ♫

     

   
Lyanna Stark
Avant de retourner aux festivités, Lyanna avait préféré se toiletter. Comment les chevaliers faisaient-ils sous ces armures cuisantes ? Elle avait juste eu envie d'un long bain. Mais elle avait du faire vite. Et grâce à Berena, elle avait vite pu se vêtir à nouveau. Comme son prince dragon le lui avait demandé, elle avait mis une robe rouge. Couleur que l'on portait peu par chez elle et c'était l'une des première fois qu'elle portait une robe de cette couleur, ou peut-être la seconde. Toujours est-il qu'avoir mis cette robe l'avait amusée et qu'elle était prête à parier le nombre de minute qui s'écoulerait avant les premières moqueries de ses aînées pour cette audace.

- Je ne sais pas comment j'aurais fais sans toi Berena.

C'était peu de le dire. Mais elle ne s'était pas attardée en remerciement, après tout, la journée était loin d'être terminée. Elle n'avait pas pu raconter à Berena tout ce qu'elle avait à dire, tous ces petits secrets qu'on aimerait confier à quelqu'un. Elle aurait d'autres occasions pour ça, elle avait juste entraîné la nordienne avec elle là où on les attendrait.

- On se retrouvera bien assez vite Berena.

Les tables séparées, ça n'était jamais que pour le début, elle se doutait que tôt ou tard, ils iraient chacun dans leur coin.

Lyanna se pressait juste d'aller à sa place, entre Brandon et Eddard, leur père juste à côté de Brandon. Elle commençait à compter les secondes jusqu'aux réflexions en tout cas. Et c'était plus fort qu'elle, elle avait donné une tape dans le dos de Brandon en s'asseyant.

- Alors c'est lui, le roi ?

Elle s'était penchée vers Brandon, parlant un peu bas.

- Il est ... bizarre, non ?

Il était à quelque mètres d'eux, on ne pouvait pas ne pas le reconnaître sur cette petite estrade, comme s'il dominait le monde. Ce qu'en soit, il faisait. Sous son heaume, elle n'avait pas pu le voir, cela lui donnait vraiment un frisson dans le dos. Comme un tel homme avait pu engendrer un être si parfait que Rhaegar Targaryen ? Le roi semblait si... lugubre. Etrange personnage. Parlant du prince, elle le voyait se lever et venir jusqu'à eux, ce qui la fit bêtement rougir et détourner le regard, pensant qu'il continuerait son chemin. Elle se tournait juste vers Eddard pour poser sa main sur son avant-bras, dans un geste d'affection comme il lui prenait parfois. Mais en entendant la voix du prince, elle eût un léger sursaut. Elle ne voulait pas vraiment entendre la réponse de son père suite à la demande du prince, elle savait juste qu'il commençait à ronchonner dans sa barbe.

- Excuse moi, Ned.

Elle lui avait murmuré à l'oreille et s'était levée sur ses deux jambes, un peu vivement, certes, mais cela lui prenait souvent aussi. Elle savait que son père allait, par défaut, refuser au prince, partant du principe que sa fille n'aimerait peut-être pas s'embêter avec des danses, surtout avec des hommes du Sud. Pourtant, Lyanna adorait danser, même si elle ne le mettait pas très souvent en avant et qu'elle n'en n'avait pas autant l'occasion à Winterfell qu'elle l'aurait souhaité. Elle saisissait la main tendue du prince, s'inclinant respectueusement toute fois, allant même à pousser à incliner la tête quand en temps normal, elle aurait soutenu le regard de la personne, presque par provocation et une pointe d'arrogance quant aux règles de bienséances qu'elle trouvait ridicule mais qu'on continuait à imposer. Il n'y avait aucune provocation ni arrogance dans son comportement cette fois-là.

- Je suis flattée, prince Rhaegar, que vous souhaitiez ma compagnie. C'est un honneur qui ne se refuse pas, n'est-ce pas, père ?

Ne lui avait-il jamais demandé de faire des efforts avec les autres nobles du Sud ? Ne lui avait-il jamais demandé d'être moins froide et moins bourrue ? Elle faisait l'effort, non ? Comme si tout serait si facile que ça. Pour quelqu'un de si terre à terre que Lyanna, elle pouvait parfois se montrer très crédule. Mais qu'importait sur l'instant. Son prince l'avait invitée à danser. Et le fait que la première danse aurait du revenir, surtout, à son épouse et non pas à une lady du Nord, ne lui venait pas à l'esprit sur l'instant, au même titre que sa propre première danse aurait plutôt du revenir à son fiancé. Elle avait un noeud au ventre toute fois. Danser avec le prince serait plus compliqué qu'elle ne le croyait, pour quelque raisons toute simple ; devoir garder une distance qu'on jugeait appropriée pour des personnes de leur conditions, quand sa seule envie était de le serrer dans ses bras.

- Je vous suis.





She-Wolf & her Prince Dragon
it's you & i against the world, for now & for ever. No matters the words & masks. You are mine & i am yours. i promise.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
The Mad KingThe Mad King
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Le Fol
Corbeaux : 189
Avatar : Jason Isaacs.
Date d'inscription : 06/04/2017
Localisation : Dans la demeure des Rois, le Donjon Rouge.
Métier : Roi des Andals, de Rhoynar et des Premiers Hommes, Seigneur des Sept Couronnes et Protecteur du Royaume.

Message Sujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal - Premier jour Mar 16 Mai - 20:51


Event N°1, Tournoi d'Harrenhal
Tremblez devant le Roi. Tremblez devant le dragon maudit.



Après avoir réprimandé son fils, Aerys détourne le regard afin de porter son attention sur les joyeux musiciens ; Les instruments sont nombreux et forment une symphonie rythmée par l'ambiance, attisant la passion évidente du roi pour la musique. Si bien qu'il ne remarque pas son fils aîné susurrer à l'oreille de Viserys des mots qu'il n'aurait sans doute pas approuvés.

Le petit prince se met à sourire malicieusement, jetant un bref coup d’œil à son père qui va même jusqu'à ignorer les paroles de Rhaegar, qui s'éloigne bien vite. Il se demande alors s'il peut profiter de l'inattention du roi pour s'éclipser en douce, comme lui a autorisé son frère. L'esprit déjà intelligemment réfléchit de Viserys lui indique que, après tout, il n'est qu'un enfant ; Si quelqu'un doit être punit pour l'erreur qu'il s'apprête à commettre, ce sera son aîné, pas lui. Alors, après avoir jeté un autre coup d’œil à sa mère pour s'assurer qu'elle ne le regarde pas non plus, il glisse discrètement jusqu'au bas de sa chaise, en silence, avant d'attraper le gant d'un garde dans sa main frêle et de le tirer en direction du groupe d'enfants. Le petit prince n'a aucun mal à s'intégrer au jeu qu'ils viennent d'entamer et tape de manière volontaire dans le ballon qu'on lui a envoyé.

Les cries de joies des marmots sortent Aerys de ses songes et, alors qu'il tourne la tête, ses yeux s’écarquillent et son cœur se serre si brutalement qu'il ressent une étrange douleur dans la poitrine.
« Par les Septs! Mais où est passé le prince? » S'exclame t-il en fronçant les sourcils.
Ses yeux se lèvent et se posent par instinct sur la petite tête blonde qui court dans tout les sens... Viserys ne lui a jamais désobéis ainsi. Alors il comprend immédiatement que Rhaegar à quelque chose à voir là dedans. Il a conscience que son aîné fascine son cadet, il a conscience de l'influence qu'il pourrait avoir sur le petit dragon. Mais il refuse qu'il ne ressemble ne serais-ce qu'un petit peu à cet être beaucoup trop faible mentalement pour gouverner. A cet être qui... qui est entrain de danser avec une femme autre que son épouse Dornienne?! Et qui plus est une femme du Nord fiancée au grand cerf?! Et tout ça en publique?! Aerys reste un instant indécis, presque troublé. Par les Sept, ses fils seraient-ils devenu aussi fou que lui?
Alors qu'il s'apprête à se lever pour réprimander ses enfants, et par la même occasion pour effrayer ce groupe de répugnants petites têtes trop mignonnes à son gout qui osent bousculer Viserys, Varys s'avance à ses cotés.
Maître. Dit-il afin d'attirer l'attention de son Roi et de ne pas le surprendre trop brutalement.
Aerys sursaute et tourne la tête vers lui. « Quoi encore?! » Grogne t-il, vraisemblablement excédé par la colère et la frustration.
Alors Varys se penche légèrement vers l'oreille du roi qui, comme à chaque fois, la tend avec attention. Soudainement, Aerys semble se détendre. Il hausse un sourcil interrogateur en entendant les mots révélateurs sonner comme la cloche d'un jeu qu'il s'apprête à livrer. Son regard surpris se porte sur l’eunuque, comme pour lui demander de confirmer ses dires. Il le fait, d'un geste respectueux de la tête et d'un sourire complice. « Ca alors... » Murmure t-il pour lui même avant de porter son regard d'améthyste sur la femme avec laquelle son aîné est entrain de danser. Ses yeux se rétrécissent. « ...pour une surprise, c'est une surprise. ». Lyanna Stark. Est-ce possible?




The Mad King

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mindful of her dutyMindful of her duty
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Rhae
Corbeaux : 159
Avatar : Charlize Theron
Date d'inscription : 07/04/2017
Localisation : Port-Réal
Métier : Reine des Sept Couronnes

Message Sujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal - Premier jour Mer 17 Mai - 10:41


Event I : Tournoi d'Harrenhal



All the night, we will dance.
Toute cette première journée de joute, Rhaella l'avait passé sur le balcon. Elle était restée silencieuse et attentive. Contrairement à ce qu'Aerys disait, elle ne trouvait pas cela ennuyeux. C'était même tout le contraire, elle trouvait cela distrayant. S'il voulait de la violence, elle préférait voir chez les jouteurs une forme de respect mutuel et elle préférait ne pas les voir blessé. Dans la journée, elle avait tout de même quitté une fois le balcon, en tout discrétion avec Viserys pour l'emmener se dégourdir les jambes et parce qu'il avait eu une envie pressante. Il était un prince mais avant tout un enfant et il était bien connu que les enfants avaient toujours des envies pressentes dans les moments les moins appropriés.
Alors elle l'avait accompagné avec un membre de la Garde Royale. Et ils étaient revenus avant même que le roi ne s'en soit rendu compte.

A la fin de la journée, Aerys était venu lui offrir sa main. C'était inattendu. La reine posa alors sa main dans celle de son époux et elle se leva.

« Je vous en remercie.»

Elle avait répondu d'une petite voix. Elle ne pensait pas comme lui, cette journée avait été très bien mais elle n'osait le contredire. Puis elle tendit son autre main libre vers Viserys pour qu'ils les rejoignent.


Durant le temps qui s'était écoulé entre la fin des joutes et le commencement du banquet, Rhaella s'était changée pour mettre une robe d'un bleu clair. Elle fit coiffer par les servantes,
ses dames de compagnie ayant été libérer durant la durée du tournoi. Certaines étaient venues rejoindre leur famille ici, d'autres étaient restées à Port-Réal.
Ses cheveux furent bouclés, de fines et légères boucles puis quelques mèches furent tirées et remontées derrière sa tête tandis que les autres pendaient librement de son dos. Elle ajouta à cette tenue un bracelet en forme de dragon et posa sur sa tête, son élégante couronne.

« Merci. Vous pouvez disposer.»

Avait-elle dit aux femmes qui l'avaient coiffée et habillée. Elle resta face au miroir quelques instants, observant son propre reflet. Elle toucha délicatement l'une de ses mèches blondes, la faisant glisser entre ses doigts. Puis elle laissa échapper un profond soupir avant de se lever pour quitter la chambre.


C'est en compagnie du roi et du jeune prince que la Targaryenne entra dans la pièce et prit place à la table. Viserys voulait jouer mais comme il fallait s'y attendre, Aerys refusait et Rhaella n'osait intervenir. Elle observait alors les convives lorsque Rhaegar vient à eux. Elle lui adressa un sourire mais dit rien et le laissa partir. Il avait dit quelque chose à Viserys, elle l'avait vu mais n'avait rien entendu. D'ailleurs, quand le jeune prince s'éclipsa, elle fit semblant de ne rien voir et le laissa s'en aller, retenant un sourire. Mais elle l'observait du coin de l'oeil.

« Il s'amuse.»

Il ne craignait rien et quelle importance s'il jouait avec les enfants des serviteurs. Rhaella ne le réprimandait jamais pour cela. L'attention du Targaryen sembla cependant vite détournée et, attisée par la curiosité,
son épouse suivie son regard. Rhaegar dansait avec une fille du Nord.
Un sourire étira légèrement les lèvres de la reine, qu'est-ce qu'elle aurait aimé aller danser, elle aussi. Mais ce n'était certainement pas Aerys qui l'y emmènerait et tant mieux, car elle n'avait aucune envie de danser avec lui.
Varys fit son apparition pour chuchoter quelques mots au roi et Rhaella les observa, fronçant légèrement les sourcils.

« Qu'a-t'il dit ?»

Murmura-t'elle alors en se penchant un peu vers son époux. Accepterait-il seulement de le lui dire ?


The queen was always mindful of her duty.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le Prince DragonLe Prince Dragon
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : The Last Dragon
Corbeaux : 467
Avatar : Heath Ledger
Date d'inscription : 01/04/2017
Localisation : Harrenhal
Métier : Prince Heritier

Message Sujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal - Premier jour Mer 17 Mai - 17:05


   
Tournoi d'Harrenhal

   
Event I

   

   
For the kingdom.
Musique durant la danse

Un regard surprit était apparu sur le visage du prince, s'il n'avait pas douté du fait que le jeune femme viendrait danser avec lui, il ne s'était pas douté qu'elle prendrait sa main aussi facilement. Bien que cela ne le dérangeait pas, il joua le jeu du prince surprit d'un tel acte. Le dragon inclina toute fois la tête vers le loup et tourna le dos pour rejoindre la piste de danse qui n'était occupée que par des danseuses pour l'instant. Un sourire envers la louve, il était heureux de pouvoir ouvrir la danse avec elle. Cet honneur aurait du etre offert a son épouse, mais comment pouvait il faire? Elle n'était pas encore la, sans doute était elle encore en train de se préparer. Il ne voulait y penser.

-Vous etes toute en beauté, Lady Lyanna.

Un chuchotement, entre deux sourires, alors que la musique s’élevait doucement dans l'air. Sans ajouter un mot, le prince salua sa cavalière pour cette première danse, et tout commença. A cet instant précis, plus rien d'autre ne comptait que la jeune louve. Le pourpre de ses yeux allant sans honte rencontrer l'argent des siens, ils dansaient, comme s'ils avaient toujours destiner a danser ainsi. Tout semblait si simple pour le prince, jamais il ne s'était sentit aussi a l'aise en dansant avec une femme, pourtant il avait souvent danser avec des dames. Cette fois pourtant, tout lui semblait différent, le monde pouvait bien s'écrouler, il s'en fichait.

Une dernière fois, le corps de la louve se rapprocha du corps du dragon, alors que la chanson touchait doucement à la fin. Son coeur battait la chamade alors que Rhaegar effectuait le dernier pas de cette danse. En cet instant, il aurait aimé pouvoir l'embrasser, mais les gens applaudissait, l'obligeant a reculer et reprendre sa place de prince en effectuant une legère révérence.

-Merci pour cette danse, Lady Lyanna. Puissiez vous apprécier cette soirée, autant que moi.

Un clin d'oeil, un seul alors qu'il effectuait un baise main respecteux, ses lèvres n'effleurant a peine la peau de la lady. Tout était dit, il espérait qu'elle comprendrait le sous entendu. Rhaegar ne savait pas encore si ils allaient pouvoir danser de nouveau ensemble, si ils allaient pouvoir s'accorder de nouveau ensemble dans le plus grand des hasards. Car cette danse de feu et de glace, avait prit la couleur des Targaryen.

Le prince escorta la jeune femme au-près de ses frères et de son père puis il s'éloigna après avoir remercier Lord Rickard. Son regard se porta alors sur les enfants qui semblaient jouer, et parmi eux, il ne put rater la tête blonde de Viserys. Les jeux semblaient toute fois brouillon pour le prince heritier qui voyait son petit frère se faire bousculer. Fronçant légèrement les sourcils il se rendit au près des enfants, saluant les nobles sur son passage.

-Jeune gens.

Sa voix fut douce mais ferme, laissant les enfants arreter leur jeu et regarder le targaryen qui posait sa main sur l'épaule de Viserys.

-Montrer plus de respect a votre prince, s'il vous plait. Ses jeux sont rare, apprécier les.

Un sourire rassurant esquissa les lèvres de Rhaegar alors qu'il regarda Arthur Dayne qui était le garde choisit par Viserys pour l'accompagner.

-Disposez, je m'occupe de cela.

L'ami du prince eut un haussement de sourcil, mais s'inclina en retournant aux cotés du roi. Rhaegar s'accroupit alors pour se mettre a la taille de Viserys.

-Le repas va bientôt commencer, mon frère. Venez, il nous faut retourner au-près du Roi.


De nouveau, le prince souria a son petit frère, appréciant ce rare moment où ils n'étaient que tous les deux. Se redressant, il mit une main sur l'épaule de Viserys, et se mit en marche pour rejoindre la table royale. Il savait déjà qu'Aerys le soupçonnerait d'avoir été la raison de la désobéissance de Viserys, il savait déjà que devant la foule réunie, il l’humilierait. Toutefois, il assumait et agirait en conséquence. Rhaegar avait été pendant trop longtemps soumis.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
La Licorne de SangLa Licorne de Sang
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 130
Avatar : Karl Urban
Date d'inscription : 06/04/2017

Message Sujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal - Premier jour Mer 17 Mai - 21:44


   
Tournoi d'Harrenhal

   
Event I

   

   
For Honor


Voilà une bonne chose de faites, Tytos avait vaincu Oswell Whent. Je ne doutais pas un seul instant qu'il était déjà bien satisfait d'avoir envoyé un tel chevalier au tapis. Pour lui, Ser Oswell était un piètre chevalier dans la morale et dans les valeurs, même s'il reconnaissait le talent martial du Whent. Quoi qu'il en soit, la seule joute qu'il avait eu l'occasion de réaliser, c'était solder par une victoire, aucune raison de s'en plaindre. Il était resté pour observer la joute de son prince qui fut une fois de plus formidable. Plus le temps passait et plus il était évident que Rhaegar irait loin et qu'il faisait partie des favoris. Un adversaire de talent qui inspirait le respect, cela faisait des années que Tytos n'avait pas rencontré une personne de cette grandeur-là.

Quoi qu'il en soit, il fut l'un des premiers à partir après avoir félicité le prince et fut l'un des premiers à s'habiller pour le banquet de cette fin de journée. Les Brax étaient présents, comme toujours, avec des vêtements richement décorés de filet d'or sur des vêtements pourpre ou mauves, cela dépendait des goûts des Brax, le rouge de l'ouest ou le mauve des Brax. Pour ce qui était de sa personne, Tytos avait fait le choix d'une tunique pourpre avec de fins filets d'argent parcourant ses bras et ses épaules et d'une ceinture marron entrelacer de fil d'or. Il avait fière allure avec sa longue chevelure blonde digne de ses ancêtres les Andals. Il salua nombre de nobles avant de finalement rejoindre son père et la table des seigneurs de l'Ouest.

Il ne put s'empêcher d'être surpris par le prince qui danser avec cette femme du nord, Lyanna Stark surement. Voilà quelques choses qui le perturber. Un tel comportement ne se faisait pas par égard pour sa femme! Du moins, pas avant d'avoir dansé avec sa propre femme en premier lieu. Le prince était peut-être tout simplement un amoureux de la fête. Il ne devait certainement pas y avoir de raison à se soucier de ça. Ce n'était qu'une danse, maladroite et au bord de l'irrespect pour la Dornienne épouse du Prince, mais ce n'était surement qu'une danse. Voilà ce que devait penser le Brax. S'il savait ce qui se tramait alors, il ferait certainement une tout autre tête.

Pour l'heure, la maison Targaryen est une lignée incroyable, mais quand on compare le père et le fils... on ne peut s'empêcher de se dire que la grandeur serait possible dans un extrême, mais également dans son opposé. Comme la lumière et les ténèbres, le bien et le mal, Rhaegar et Aerys, ils semblaient tous les deux si différent. L'un si souriant et juste, l'autre si amer et agressif, ils semblaient n'y avoir aucun point commun entre les deux hommes. Hormis peut-être cette ascendance si prestigieuse qu'était le sang Valyrien. Puis son père voulu lui dire deux mots.

"C'est le moment ou jamais de te trouver une femme qui te donnera un héritier mon fils! Corval doit avoir une descendance! N'en vois-tu pas une qui pourrait te convenir?!"
"Père... Vous savez très bien que cela ne fait pas partie de mes priorités. Il est trop tôt et je n'irai que vers la femme qui fera battre mon coeur. Je ne ressens nullement le besoin de connaître la chaleur des bras d'une femme."
"Tu ne sais pas ce que tu rates en t'offrant ainsi à la chevalerie!" Dit-il sur un ton méprisant. "Comment veux-tu avoir le coeur qui bat si tu ne parles à aucune femme ou ne regardes aucune d'elles?!
"Je les vois père, mais la grandeur se voit dans le regard, pas dans les mots qui ne sont qu'une façade pour être bien vu, le regard lui, ne trompe pas, jamais."

Tytos avait l'habitude que son père insiste banquet après banquet pour qu'il prenne enfin une épouse, mais le jeune Brax était très têtu et il ne reviendrait pas sur ce qu'il avait dit. Quand le jour viendrait, il viendrait, point final et pas avant.





Revenir en haut Aller en bas
avatar
The Mad KingThe Mad King
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Le Fol
Corbeaux : 189
Avatar : Jason Isaacs.
Date d'inscription : 06/04/2017
Localisation : Dans la demeure des Rois, le Donjon Rouge.
Métier : Roi des Andals, de Rhoynar et des Premiers Hommes, Seigneur des Sept Couronnes et Protecteur du Royaume.

Message Sujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal - Premier jour Jeu 18 Mai - 0:02


Event N°1, Tournoi d'Harrenhal
Tremblez devant le Roi. Tremblez devant le dragon maudit.



Aerys observe avec attention. En tant que père, et malgré la distance que les deux jeunes gens gardent entre eux, il ne peut pas rater leurs regards ; Des regards si semblables à ceux qu'il a pu connaitre dans sa jeunesse, avec une lionne aussi belle que le soleil. Des regards si expressifs, si doux. Des regards amplis de sentiments interdits... Des regards qui ne mentent pas. Jamais. Des regards qui, en se rappelant d'eux, le font tant souffrir.
Les sourcils du Roi se froncent alors que sa gorge se serre. Lyanna Stark ; Voila donc celle que son fils aurait choisit? Une femme fiancée qui ne lui est pas destinée et, qui plus est, une femme qui cache un bien surprenant secret. Les Targaryens semblent avoir une fâcheuse tendance à choisir l'amour masochiste...
Il souffle avant de porter son regard sur sa reine qui, trop curieuse, lui demande ce que lui a rapporté Varys.
« Rien qui ne vous concerne. » Réplique t-il d'un ton sec puis, soudainement, il vient à se rappeler que Viserys est bien trop loin de lui et de sa sécurité. « Occupez vous plutôt de votre fils bon sang! Regardez ces rustres, et s'ils lui cassaient une jambe?! » Lance t-il finalement en se levant, la voix ampli de reproche mais sans violence.
Oui, s'il lui arrivait quoi que ce soit ; un bleu ou une égratignure ; Aerys aura besoin d'un responsable. Que ce soit Rhaella ou son fils aîné, il l'aura. Et gare à celle ou celui qu'il choisira.
Alors qu'il contourne la table, les gardes royaux se mettent à le suivre. Contre toute attente, le dragon les congédie d'un geste hautain de la main. Ils s'immobilisent alors subitement, surpris, en se jetant de bref coups d’œil pour être certains qu'ils ont bien tous compris la même chose. Aerys se dirige donc seul vers la limite de la piste de danse, non loin de la table du suzerain du Nord, là où Rhaegar vient à l'instant d'abandonner sa cavalière. Il ne fait pas attention au fait que ce dernier va héroïquement porter secoure à son petit frère, et préfère se concentrer sur sa proie de la soirée.
« Lady Stark ? » Dit-il afin d'attirer l'attention de la jeune femme. Lorsque son regard est enfin posé sur lui, il lui sourit aimablement. « Et bien... je vois que la louve du Nord a admirablement bien grandit. Mord t-elle toujours aussi fort, lord Stark? » Demande t-il, de manière ironique, en direction de Rickard, avant de reporter son attention sur elle.
En effet, Aerys a déjà eu l'occasion de rencontrer la jeune femme, alors qu'elle n'était qu'une enfant. Elle ne doit surement pas se souvenir de lui d'ailleurs ; Surtout que, depuis cette époque, il a effroyablement changé. Et elle ne doit pas se souvenir de la cicatrice qu'elle lui a si bien gravée sur la main, en le mordant violemment. Un animal sauvage elle était, un animal sauvage elle semble être encore.
« Je n'ai guère rater le fait que vous avez offert une danse à mon fils, et pour ça je le jalouse grandement. » Ajoute t-il en faisant une petite moue. Il tend alors la main et, la paume ouverte devant elle, se courbe respectueusement. « Me feriez vous l'honneur de m'en accorder une également? »
Qui pouvait refuser une telle demande de la part du Roi après tout? Aerys, satisfait en sentant la main de la louve rejoindre la sienne, la mène fièrement jusqu'au centre de la piste. Non, le peuple n'a vu le Roi danser que dans de rare occasion, et peu sont ceux qui savent qu'il est un excellant danseur ; Faute d'être un excellant combattant. Tandis que la musique commence, le dragon se poste devant la brune et serre très légèrement la main qu'il tient. Sa main libre, quand à elle, vient se glisser à sa taille et, sans aucune gêne, la rapprocher de lui. Alors la danse commence dans un rythme soutenu. Les pas d'Aerys sont étonnement assurés. Il fait preuve de charisme. Il la guide. La domine. ; Il sait s'y prendre, et il ne le cache pas.
Toutefois, le dragon n'est pas là que pour exposer ses talents. Il a choisit la louve comme partenaire pour une raison bien particulière. Il compte bien confirmer les dires de Varys et ce, en toute subtilité.
« Alors dites moi, Lyanna, avez vous appréciez cette première journée de tournoi ? » Demande t-il, un sourire en coin de lèvre, alors qu'une lueur joueuse pare étrangement son regard.




The Mad King

Revenir en haut Aller en bas
avatar
The She-WolfThe She-Wolf
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : She-Wolf, Lady Lyanna, Lya, Wolf Girl, The Wolf Maid, Nymphe du Nord, la Muse du Nord, la sauvage, chevalier d'aubier rieur, chevalier mystère.
Corbeaux : 862
Avatar : Gemma Arterton
Date d'inscription : 29/12/2016
Localisation : Harrenhal - cachée sous une armure, un heaume et un bouclier avec un Barral Rieur.
Métier : Chevalier en secret, elle porte une armure offerte par le Roi, un heaume et un bouclier avec un Barral Rieur.

Message Sujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal - Premier jour Jeu 18 Mai - 2:07


   
Event I : Tournoi d'Harrenhal

   
C'est... la... fête. C'est la fête. ♫

       

   
Lyanna Stark
De toute évidence, la jeune fille ne s'était pas attendu à se faire happer par le prince aussi tôt. S'ils s'étaient dit qu'ils danseraient ensemble à ce banquet, elle ne s'était pas attendu à ce qu'il le fasse à la toute première. Mais elle ne se voyait pas refuser une telle invitation, d'une part parce qu'elle ne voulait pas le blesser, d'une autre part parce que ; pouvait-on vraiment refuser une danse au prince héritier des Sept Couronnes ? Elle eût tout de même un regard hésitant vers Robert, qui semblait occupé. Alors elle se contentait de suivre par la suite le prince jusqu'à la piste.

- Je ne peux que vous retourner le compliment, mon prince.

Un chuchotement, un sourire.

Le rouge lui montait aux joues, alors que la danse démarrait. La danse faisait parti de ces choses que la louve adorait sans trop oser le dire, seule femme Stark à ce jour, elle n'osait pas s'étendre sur ces passions que pouvaient avoir les femmes. Pourtant la danse faisait parti des choses qu'elle aimait mais n'avait pas l'occasion de pratiquer aussi souvent qu'elle l'aurait souhaité. Mais ce soir, tout semblait différent avec le prince. Un sourire étirait ses lèvres et si elle essayait de garder une certaine distance, celle que la décence imposait, il y avait ces fois où elle s'approchait un peu trop. Son regard pouvait la trahir, gamine de 14 ans qui n'avait jamais appris à cacher ses émotions et ses sentiments, gamine de 14 ans qui vivait pleinement sans jamais se soucier de ce que l'on attendait d'elle. C'était plus fort qu'elle ; le prince Targaryen était si parfait à ses yeux qu'elle désirait profiter des occasions qu'elle avait de le voir ou comme maintenant, d'être proche de lui. Danser devenait simple avec lui, comme tout. Tout devenait simple lorsqu'elle était avec lui. Sauf cette distance qu'on leur imposait. Mais ils se rattraperaient tôt ou tard. Il était beau, ce soir là, coiffé, dans sa tenue de prince, elle ne pouvait pas faire autrement que sourire, quitte à se faire mal à la mâchoire. Avec un peu d'espoir, on se dirait qu'avoir l'honneur de danser avec le prince ne pouvait que faire sourire. Son coeur battait à vive allure et bien trop tôt à son goût, la danse se terminait. Bien, bien trop tôt pour elle. Mais il ne fallait sans doute pas abuser des bonnes choses pour l'instant. Ils avaient respectés ce qu'ils s'étaient dit ; ils avaient danser ensemble, elle avait porté pour lui une robe rouge quant il portait des vêtements noirs, imitant le blason Targaryen, par pur hasard pour la plupart des gens, après tout, quand auraient-ils pu se rencontrer ?

Elle rougissait légèrement du baise-main et au clin d'oeil. Comme la veille, il se montrait doux et prévenant, des choses peu familières pour la louve. Et toujours si prévenant, il la raccompagnait jusqu'à la table où se trouvaient encore son père et ses frères. Et bien, pour une danse, s'en était une. Elle sursautait toute fois en voyant tout à coup le roi Aerys, elle ne s'y était aucunement attendu et elle ne s'était pas encore vraiment remise de ses émotions.

- V... Votre majesté.

C'était inattendu, c'était peu de le dire. Le roi, là, si près. Il lui paraissait fatigué, un peu voûté. Un air peut-être las, elle ne saurait dire exactement. Mais cette chevelure et la couleur de ses yeux, il était des plus évidents qu'il était le père de Rhaegar, encore qu'elle cherchait une autre ressemblance, Rhaegar semblait en comparé, doux comme un agneau. Elle fronçait les sourcils quelque instants lorsqu'il lui demandait si elle mordait toujours. On lui avait souvent rappelé cette période, toute petite, où la fillette mordait tout et tout le monde, se prenant probablement pour un loup, prenant probablement trop à coeur le blason familiale. La petite était sauvage, incontrôlable, depuis qu'on lui avait appris à marcher, le mestre s'était même déjà demandé s'ils avaient bien fais de lui apprendre à marcher au vue de toutes les bêtises qu'elle avait pu faire à partir de ça. Non, elle n'avait pourtant aucun souvenir d'avoir mordu un proche du roi ou le roi lui-même.

Il avoue par la suite reconnaître être jaloux de la danse accordée à son fils. Elle n'aimait pas avoir les regards braqués sur elle, ce qui lui paraissait inévitable désormais, si elle dansait avec le prince puis le roi. Elle ne voulait pas entendre son père bougonner - ce qu'il faisait pourtant. Elle savait que son père avait certaine rancoeur contre ce roi qui leur avant tant refusé, tant mis dans l'ombre. Mais pouvait-elle vraiment refuser ça au roi ? Robert lui-même ne semblait pas protester - pour une fois qu'il aurait pu lui être utile. Mais elle se dit ensuite qu'elle n'avait certainement pas besoin d'un homme pour la sortir d'un quelconque pétrin et qu'en femme fière, elle le ferait d'elle-même. Le roi lui proposait une danse, il lui tendait la main. Etait-il si horrible que son père avait pu le dire ? Quand elle voyait qui et comment était Rhaegar, elle doutait. Elle s'inclinait alors respectueusement en posant à peine le bout de ses doigts sur la main qui l'invitait.

- Ce serait un honneur, Majesté.

Mais elle fût aussitôt entraînée jusqu'à la piste de danse et on pouvait dire que le roi était entreprenant. Là encore, elle trouvait étrange que Robert ne réagisse pas, lui qui râlait dès qu'un homme l'approchait de trop, sa limite était-elle le roi lui-même ? Soit.

On pouvait dire que le roi aimait avoir le contrôle, alors qu'il serrait sa main. C'était bien, bien différent de Rhaegar et ce dès les premiers instants. Elle fronçait les sourcils quelque secondes, l'indomptable n'aimait pas se voir forcer à quelque chose ; ni à se faire serrer la main, ni à être aussi proche d'un homme qui en plus posait sa main sur sa taille. Mais se souvenant qu'il s'agissait tout de même du roi, elle tentait de garder son calme et de se montrer un poil plus docile. La danse est toute autre qu'avec Rhaegar, moins aérienne il était clair. Elle tentait de garder son calme, de jouer le jeu, de faire l'effort en tout cas. Se répétant encore et encore qu'il s'agissait du roi, que par conséquent cette danse était un honneur et que bien des femmes ici auraient sans doute préférer être à sa place. Place qu'elle aurait donné de bon coeur. Mais sans doute la traiterait-on d'ingrate.

- C'était une belle ouverture, majesté. Mon frère a brillé, comme toujours. Mais votre fils a aussi été remarquable, c'est la première fois que je peux voir le prince, votre fils, jouter.

En soit, elle ne mentait pas. Elle l'avait vu de ses propres yeux, elle avait assisté à la fin des joutes, du moins, depuis les tribunes. Elle n'avait pas vu son frère mais les gens avaient vantés ses mérites. Elle avait vu Rhaegar, il avait brillé, elle l'avait applaudis vivement. Personne ne pouvait savoir tout ce qu'il s'était réellement passé, elle en était convaincue.





She-Wolf & her Prince Dragon
it's you & i against the world, for now & for ever. No matters the words & masks. You are mine & i am yours. i promise.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'étoile RieuseL'étoile Rieuse
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 179
Avatar : Katie McGrath
Date d'inscription : 11/05/2017
Localisation : Harrenhal
Métier : Dame de compagnie d'Elia Martell

Message Sujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal - Premier jour Jeu 18 Mai - 2:56

Enfin, enfin le soir était venue sur Harrenhal. Toute la journée, l'étoile dornienne avait attendu cet instant, cet instant où elle pourrait profiter des festivités. La vie était trop courte pour ne pas profiter des petits plaisir qu'elle nous offrait. Après un passage éclair lors des joutes, la jeune femme avait été l'une des premières à s'éclipser pour se préparer. Elle voulait être parfaite pour aller danser, montrer la supériorité des femmes dornienne sur celle des autres couronnes. Elle voulait montrer que les femmes dorniennes étaient le modèle à suivre pour chacune.

Pour ce premier jour, elle avait choisi l'une de ses plus belle robe. Une sublime robe pourpre, brodée d'argent et fait de sublime tissus de Myr. C'était sans aucun doute la seule chose qu'elle avait apprécier à Port Real : le marché offrant des merveilles que l'on trouvait que difficilement ailleurs. Elle lui avait coûter une petite fortune, mais elle en était fière, peut être trop. Ashara eut un sourire en regardant son reflet dans le miroir. Elle était plus jolie avec ses boucles noir retombant sur sa poitrine. Une fois parée de ses bijoux, la belle s'était mise en route pour rejoindre les festivités.

Joyeuse. La demoiselle était, s'éloignant doucement mais sûrement d'Elia, elle n'était pas venue l'aider pour se parer. La princesse devait sans aucun doute se douter que l'étoile allait bientôt lui annoncer quelque chose. La maladie de sa mère changeait bien des choses dans la vie d'Ashara, elle ne pouvait pas se permettre de rester dans une ville qu'elle n'aimait pas quand sa mère mourrai au loin. Elle n'avait pas été présente pour son père, elle voulait l'être pour celle qui lui avait donné la vie.

La danse semblait déjà avoir été lancé quand elle arriva. Son regard se perdit sur la salle, se demandant avec qui elle allait bien pouvoir danser. L'étoile vit alors son frère, dans sa belle armure de garde royale. Souriant soudainement, de sa démarche dansante, elle s'était rendu au près du côté d'Arthur Dayne.

-Viens danser Arthur !

C'était ainsi que la jeune fille avait alpaguer son frère, sans honte, l'étoile rieuse avait sourit à l'épée du matin.

-Je ne peux pas Ashara, mon rôle est ailleurs.

N'aimant rarement qu'on lui dise non, la dornienne avait froncé les sourcils en croisant les bras. Plantant son regard pourpre dans les yeux de son frère, elle resta juste la, faussement mécontente. Faisait elle l'enfant ? Assurément ! Mais elle connaissait que trop bien son aîné pour savoir comment le manipuler et obtenir se qu'elle souhaitait. Toute fois, Arthur resta de marbre. Ne semblant pas décidé de céder à sa soeur l'obligeant à changer de stratégie. Son regard se fit donc plus triste, elle attrapa tendrement la main de son frère.

-Arthur... Ne laisse pas ta petite sœur dans l'embarras... Ils sont 6 autres Garde Royaux !

Un sourire. Une victoire, l'épée du matin cédait. Alors que la musique continuait, les deux dorniens entraient en scène pour danser à lors tour. La nuit ne faisait que commencer pour Ashara qui comptait bien danser jusqu'au bout de la nuit, il ne lui manquait que des cavaliers.


A maid with laughing purple eyes
When the night has come That I've lost my way around You're my light against the darkness
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mindful of her dutyMindful of her duty
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Rhae
Corbeaux : 159
Avatar : Charlize Theron
Date d'inscription : 07/04/2017
Localisation : Port-Réal
Métier : Reine des Sept Couronnes

Message Sujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal - Premier jour Jeu 18 Mai - 11:52


Event I : Tournoi d'Harrenhal



All the night, we will dance.
Comme elle s'y attendait, Aerys ne voulut rien lui dire. Il s'agaça même qu'elle ose poser la question. A ses paroles, elle tourna la tête vers Viserys mais Rhaegar s'approchait déjà pour le prendre. Il était rare que Rhaella voit ses deux fils ensemble. Quand tout deux revinrent vers elle, elle ne remarqua qu'à cet instant que le roi avait disparu. Un simple coup d'oeil dans la salle et elle parvient à le trouver, dansant avec la fille du Nord. Elle-même qui venait d'ouvrir la soirée avec Rhaegar. Rhaella se leva à son tour avant que ses fils n'aient atteint la table et s'avança vers eux. Elle adressa un sourire à son aîné et posa sa main sur son bras.

« Les joutes étaient merveilleuses. Félicitation, je suis si fière de toi, puis elle se pencha en avant pour lui murmurer quelque chose à l'oreille. Cette fille avec qui tu dansais, Lady Lyanna, Varys semble avoir dit quelque chose à son propos au roi. Fait attention à elle.»

Puis elle recula et déposa une bise sur la joue de son fils. Rhaella n'avait pas manqué le sourire de son fils pendant cette danse, elle le faisait sourire. L'appréciait-il ? Se connaissaient-ils déjà ? La reine n'en savait rien mais si elle parvenait à faire sourire Rhaegar ainsi, c'était qu'elle était spéciale. Et elle ne voulait pas que quelque chose lui arrive, elle n'était qu'une enfant et elle était innocente. Hors, Aerys semblait porter lui porter un soudain intérêt. Lui qui avait le don de briser les choses comme il l'avait brisé elle au fil des ans. Si elle pouvait éviter qu'une jeune femme s'attire involontairement des ennuis avec lui, alors elle le ferait mais en toute discrétion.

Elle se pencha ensuite vers son fils cadet et lui tendit la main.

« Voudrais-tu venir danser avec moi ?»

C'est avec enthousiasme que le petit dragon avait accepté et sa mère l'entraina donc sur la piste de danse, tout en restant à distance de Aerys. Elle prit les deux mains du petit et ensemble, ils commencèrent à danser. Si l'on pouvait appeler cela comme ça car leurs pas ne ressemblaient à rien. Viserys, à son âge, ne maitrisait pas encore la danse. Alors ils se contentaient de faire ce qu'y pouvait y ressembler le plus. Pour une fois, Rhaella souriait vraiment car la façon de faire de son fils l'amusait.

« Tournez, Mère.»

Rhaella attrapa alors son fils dans ses bras et fit rapidement un tour sur elle même, provoquant un léger rire de la part du prince. Puis elle fit un deuxième tour et le reposa par terre. Tout deux souriaient. C'était la première fois qu'ils pouvaient partager un moment comme celui-ci et la reine espérait sincèrement que Aerys ne viendrait pas les interrompre en jugeant qu'ils ne devraient pas s'amuser de telle manière devant les convives. De toute manière, tout les regards étaient déjà tournés vers le roi et Lyanna Stark, presque personne ne faisait attention à ce que la reine faisait avec son fils.


The queen was always mindful of her duty.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
⚜️ The Poison Ivy of Highgarden ⚜️⚜️ The Poison Ivy of Highgarden ⚜️
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Nana.
Corbeaux : 228
Avatar : Natalie Dormer.
Date d'inscription : 15/05/2017
Localisation : Hautjardin en temps normal, Harrenhal à l'heure actuelle.
Métier : Dame de compagnie de la reine Rhaella Targaryen.

Message Sujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal - Premier jour Jeu 18 Mai - 13:09


Banquet d'Harrenhal, jour 1

Westerosi



She comes on like a rose. She's pretty as a daisy, but look out man she's crazy.
La jeune fleur avait assisté au tournoi, près de son frère. C'était l'avantage - l'un des rare - à ne pas être encore marié. La possibilité de rester auprès de sa famille et assister aux festivités.

Janna ignorait certains plans qui se jouaient, pourtant son oeil traînait sur des gestes d'affection qui n'auraient jamais du naître, jamais du exister. La jeune fille avait 19 ans et on considérait souvent qu'elle pensait comme quelqu'un qui avait le double de cet âge ; ni réelle innocence ni réelle ignorance, ni naïveté, mais beaucoup de fatalité. Elle avait très durement jugé les faveurs de l'épouse de son frère à un chevalier et l'avait ruminé un bon moment dans son coin. Et le manque de chevalier du Bief n'avait pas contribué à la mettre de bonne humeur.

Mais le banquet était vite arrivé et la jeune fille avait simplement suivi ses aînés, un sourire sur les lèvres. Elle espérait sincèrement que ce jour serait celui où on trouverait un fiancé, ou du moins, participerait à cela. L'impatience la gagnait. Et elle pouvait croiser bien des nobles ce soir là.

Elle avait appris, avec tristesse, que lord Tywin Lannister était parti avant le début des festivités. Elle aurait eu un certain réconfort à le voir, cela aurait été un visage familier - et on aurait sans doute ri si elle avait dis à tous qu'elle aurait aimé être en la compagnie de cet homme qu'on disait rustre. Il y avait son fils, là, quelque part, ser Jaime. Mais elle ne l'apercevait pas encore et se mordait l'intérieur de la joue en songeant à ce qui aurait pu se passer si celui-ci n'avait pas été fait Garde Royal contre la volonté du père.

Elle pouvait apercevoir les ouestriens dans un certain coin et elle avait bien envie de s'approcher d'eux malgré tout. Elle apercevait un homme à la chevelure châtain, mi-long, un des chevalier qui avait jouté aujourd'hui, de la maison Brax. Elle lui offrait un sourire courtois avant de retourner à sa place auprès de ses aînés. N'était-ce pas cet homme-là qui avait su défaire un chevalier de la Garde Royal ? Ce n'était pas un mince exploit à ce qu'on disait, elle avait même applaudis lors du tournoi.

A leur table, elle se penchait vers son frère pour murmurer avec amusement ;

- J'espère au moins que le banquet sera à la hauteur de ce qu'ils vantent.

Elle avait espéré un long moment que ce banquet arrive vite, que celui-ci soit généreux, riche, coloré. Elle n'avait rêvé que de ça, même. De tout ce qu'ils pourraient manger. Elle savait son frère si porté qu'elle sur la nourriture, peut-être un peu moins, mais intéressé tout de même. Mais il allait sans doute, lui ou la part d'Olenna, lui dire que ce n'était pas le moment idéal pour s'empiffrer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fer NéeFer Née
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 119
Avatar : Gaïa Weiss
Date d'inscription : 11/05/2017
Localisation : Harrenhal, le temps du tournois
Métier : "Sois belle et cogne fort."

Message Sujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal - Premier jour Jeu 18 Mai - 17:01


Tournoi d’Harrenhal

A la santé de tout ce beau monde!



Le Banquet


Blase de l’infini… Tout l’être de Serah n’exhale que l’ennui le plus profond. Avachie sur son siège, l’accoudoir retenant son genou et l’épaule de Victarion son dos, elle renvoie de la noblesse Fer-Née une image nonchalante, profondément méprisante des us et coutumes de la cour. Une image, somme toute, très proche de la vérité. Au bout de l’un de ses avant-bras, en appui sur son genou, sa main pend mollement. L’autre, pour sa part, tient du bout des doigts une coupe de vin vide aux deux-tiers, dont elle fait régulièrement tourner le contenu, avant d’en subtiliser une gorgée. Ourlés de khôl noir, ses yeux scrutent, inquisiteur, la foule d’invités. Dames en robe et messieurs en pourpoints, tissus brocardés, soieries, dentelles… Les richesses brillent à ses yeux, qui pourtant restent de marbre.

Ce tournoi, pour le moment, est d’un ennui mortel. Il n’y a que la perspective de voir l’identité du chevalier menu révélée pour la tenir en haleine. Le reste, finalement, est d’avantage un jet de dé, une mise à l’épreuve de sa chance, qu’une réelle démonstration de technique. Toutefois, il y a malgré tout un côté passionnant à ce voyage… C’est la première fois que Serah vit avec des continentaux, plutôt que de simplement les piller ou faire escale. S’il y en a bien quelques-uns qui ont l’air plus divertissants que les autres, ceux arborant des couleurs très vives à la peau mate notamment, d’autres ont l’air parfaitement sinistre… Et en parlant de sinistre…

Sans tenue, elle renverse sa tête en arrière pour poser ses iris bleu acier sur son époux, qu’elle devine partager son ennui. « Tu veux jouer ? Je viens d’inventer un jeu… » Sa bouche se fend d’un large sourire moqueur. Abandonnant sa position inconvenante, elle se redresse pour mieux converser avec Victarion, dont elle remplit le verre de vin au même titre que le sien. « C’est simple, tu vas voir… L’idée, c’est de porter un toast à la santé de quelqu’un sans le nommer. Par exemple… » Ses yeux parcourent rapidement la salle d’un mouvement circulaire, analysant chacun des participants de façon acérée. « A la santé de l’homme avec les plus beaux collants ! » Et elle boit. A première vue, le toast a l’air anodin, mais quand on connaît bien Serah, on n’ignore pas sa propension à verser dans la moquerie et la médisance, et en l’occurrence, non loin d’eux se trouve un homme au style relativement douteux dont l’élément le plus digne d’attention sont ses collants, d’un bleu particulièrement intense. Qu’on se le dise, c’est un jeu pour justifier leur penchant pour la boisson et se distraire… Rien de plus. Il n’empêche que… « Tu veux jouer alors ? On pourrait proposer à Denys et Sigryd de jouer avec nous ? » N’importe quoi qui les sorte de l’ennui…




   
Awash with Blood
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le Prince DragonLe Prince Dragon
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : The Last Dragon
Corbeaux : 467
Avatar : Heath Ledger
Date d'inscription : 01/04/2017
Localisation : Harrenhal
Métier : Prince Heritier

Message Sujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal - Premier jour Jeu 18 Mai - 17:12


   
Tournoi d'Harrenhal

   
Event I

   

   
For the kingdom.
C'était avec un sourire certain qu'il avait rejoint sa mère en compagnie de son petit frère. Aerys semblait avoir disparu a leur arrivé et celui lui arracha un haussement de sourcil en le trouvant en compagnie de Lyanna. Pourquoi était il avec elle? Pourquoi avait il bougé son royal posterieur jusqu'a elle? Que cherchait encore a prouvé? Un soupire agacer glissa entre les lèvres du targaryen alors qu'il se reportait son attention sur sa mère et sur son petit frère.

-Merci mère, c'est pour Viserys que j'ai combattu avec honneur. Tel doit etre un chevalier, petit frère, honorable et juste. En toute circonstance, ne l'oublie pas.

Un sourire, il passa sa main dans la chevelure blonde de l'enfant en riant légèrement. Comme cela était agréable de pouvoir passer du temps avec lui. Toute fois, son rire prit lentement fin quand la reine murmura à son oreille. Faisant de son mieux pour ne pas faire ressentir sa crispation soudaine, il esquissa un sourire envers celle qui lui avait donner la vie.

-Je tacherais d'accomplir mon devoir, mère.

Les propos étaient simple, elle comprendrait qu'il ferait attention à sa Lady Lyanna. Rhaegar se mit toute fois de nouveau a la hauteur de son petit frère avant qu'il ne parte danser.

-Amusez vous, Viserys. Montre toi au monde, ne reste pas dans l'ombre. Promis?

Le garçon hocha rapidement la tete en repartant avec sa mère. Ses propos ne devaient pas avoir beaucoup de sens pour le petit prince, mais pour le prince dragon, elles en avaient beaucoup. Ce fut avec un sourire qu'il vit sa mère danser, la voyant enfin rayonnante. Cela lui faisait chaud au coeur, alors il décida de rejoindre d'autres seigneurs pour discuter.

Gardant toute fois a l'oeil ce qu'il se passait avec Aerys et Lyanna, Rhaegar alla a la rencontre de Tytos Brax.

-Ser Brax, c'est un plaisir de vous revoir aux festivités. Bravo pour votre succes.

Le sourire du prince était sincère, alors qu'il levait un verre de vin qu'il venait de se servir.

-Je tenais a vous remercier de l'attention que vous avez porter au jeune chevalier que j'ai désarçonné. Le roi dit que je ne suis qu'un faible idiot d'avoir agit de la sorte.

Rhaegar hausse les épaules en soupirant légèrement, puis en voyant toujours sa mère danser avec Viserys tandis qu'Aerys monopolise toujours l'intention, il lève son verre.

- A la santé de la Reine Rhaella et du prince Viserys! Il est rare de les voir en dehors du Donjon Rouge!

Sa voix porte alors qu'il sourit joyeusement, l'intention est maintenant sur la reine qui peu briller.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal - Premier jour

Revenir en haut Aller en bas

Event I : Tournoi d'Harrenhal - Premier jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 8 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11, 12  Suivant

Sujets similaires

-
» [TERMINÉ] Premier jour, première drague ! [Paige]
» 01 . Premier jour de travail
» A l'aube du Premier Jour [Aniel]
» Premier jour [ Fini ]
» Le premier jour du reste de notre vie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De Cendres et de Fer :: La Route Royale :: Le Grimoire :: Intrigues & événements :: Anciennes intrigues-