RSS
RSS

Nous manquons de membres dans le Val et dans l'Orage.
Les points de "régions dépeuplées" iront aux personnes du Val et de l'Orage.

Robert Baratheon, Hoster Tully, Rickard Stark, Jon Arryn,
Quellon Greyjoy et Doran Martell sont très attendus.

Partagez|

Event I : Tournoi d'Harrenhal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
avatar
La Vipère RougeLa Vipère Rouge
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : La Vipère Rouge
Corbeaux : 244
Avatar : Avan Jogia
Date d'inscription : 04/04/2017
Localisation : Harrenhal, aux côtés de sa chère et tendre soeur.

MessageSujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal Dim 9 Avr - 1:05


   
Event I : Tournoi d'Harrenhal

   

   
Don't damn me
Son arrivée avait été remarquée. En était-il persuadé tout du moins ; comment pouvait-on éviter une arrivée de dorniens ? Ils portaient avec eux le soleil et la chaleur de Dorne, les couleurs vives et les odeurs épicées.

Pour le tournoi, Oberyn se trouvait aux côtés de sa chère et tendre soeur. Elle lui était très importante et s'il était venu, ce n'était pas que pour parader le second jour des joutes, c'était aussi et surtout pour elle. Pour la revoir, avant qu'elle ne doive retourner à Port-Réal. Ville qu'il exécrait. Il n'aurait pas loupé un nouveau moment avec sa grande soeur, pas pour tout l'or du monde. Et à côté de lui, les Stark. Quand à sa droite il avait sa douce soeur, à sa gauche, il devait supporter le froid et la glace.

- Toujours si coincés à ce que je vois.

Il n'avait pas essayé d'être discret lorsqu'il avait parlé des Stark juste à côté d'eux. Il avait ce sourire sur les lèvres, ce sourire impertinent. Et à côté des Stark, les Baratheon. Il se penchait alors pour parler au récent suzerain, un peu plus fort.

- Alors, lord Baratheon, on est venu seul ? Même pas sur le terrain ? On se ramollit avec les poids de la seigneurie et de la suzeraineté, peut-être ?

C'était sur le ton de l'humour qu'il avait parlé au Baratheon. Une petite pique, le cerf et la vipère se connaissaient déjà pour avoir partager vin et femmes il y a quelque années. Il était surprenant de voir le Baratheon dans les tribunes plutôt qu'à parader avec une lance comme il savait pourtant le faire, de mémoire, Robert était un guerrier, pas un feignant qui restait le séant sur un fauteuil.

Et au dessus d'eux, le roi qui pestait. Oberyn levait les yeux au ciel, comment un roi pouvait-il être toujours de mauvaise humeur ? Etait-ce le fait d'avoir tout ce qu'on voulait dans la vie, qui rendait ainsi ? Pourtant, il se portait bien, lui. Il ne manquait à sa vie que sa soeur dans le pays du soleil. Il se tournait à nouveau vers sa soeur, déposait sa main sur la sienne et la serrait. Il n'a jamais compris comment sa soeur avait pu être une femme si douce et délicate, en vivant avec deux frères au caractère si fortement prononcé. Ni comment elle avait pu être la petite terreur avec qui il jouait quand il était petit et soudainement la délicate princesse qu'elle était à ce jour. Il serrait doucement sa main, qui sait quand il pourra le faire de nouveau.

Les joutes allaient enfin commencer, il se demandait bien qui allait s'affronter, il voyait le jeune frère de Robert, il voyait le prince Rhaegar, qu'il dédaignait du regard, mais aussi un chevalier mystérieux et enfin, les fils Whent. Il ne voyait pas les autres depuis sa place toute fois, il attendrait bien. Si les Sept écoutaient vraiment les prières, il se pourrait que le prince Rhaegar ne termine pas ses joutes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le Prince DragonLe Prince Dragon
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : The Last Dragon
Corbeaux : 174
Avatar : Heath Ledger
Date d'inscription : 01/04/2017
Localisation : Harrenhal

MessageSujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal Dim 9 Avr - 12:49


   
Tournoi d'Harrenhal

   
Event I

   

   
For the kingdom.
Devant le silence du jeune chevalier en face de lui, Rhaegar demeura preplexe. Fronçant légèrement les sourcils devant cet étrange personne, il haussa finalement les épaules, sachant fort bien qu'il découvrirait tot ou tard qui se cachait sous cette armure trop grande pour lui. Pour l'heure, il ne pouvait s'attarder davantage, il devait ouvrir la première joute, et il était hors de question d'attendre plus longtemps.

-Ser Baratheon.


Rhaegar salua le jeune frère de Robert qui l'avait salué, puis alla rejoindre sa monture et ses affaires. Ses ecuyers avaient tout soigneusement préparer, il était fier d'eux. Leur offrant un sourire, il flatta l'encolure de la belle jument qui lui servait pour les tournois depuis quelques années maintenant et d'un saut leste et habitué, monta sur son dos. Ne perdant pas de temps, le jeune prince enfila son haume, et son bouclier avant de se mettre en position.

On lui apporta la lance, et maintenant il n'y avait plus qu'a attendre le lancement, la chute du drapeau qui lancerait le prince contre le fils ainé de Lord Whent. Rhagear ne devait pas mentir, même si il était habitué aux tournois, savoir que sur lui le regard de son père pesait le mettait incroyablement mal a l'aise. Et si il tombait de cheval? Et si il était éliminé dès la première joute? Comment réagirait Aerys? Par tous les dieux il ne voulait y penser et il se devait de rester sur son cheval. Pourquoi avait il peur maintenant? Il se savait bon jouteur, de plus il ne voulait décevoir Lyanna et faire mentir ce qu'on lui avait raconter de lui.

Rhaegar dut résister a la tentation de regarder vers le gradin des Stark, sans doute essayait il de trouver de la force. Non il ne devait pas, et il ne le fit pas, tout le monde devait le voir regarder Elia. Fier sur son cheval, le prince regarda son épouse, calma sa respiration et essaya de faire fuir la vague de culpabilité qui montait en lui.

-Concentre toi sur la joute... Murmura le prince a lui même.  

Inclinant son bouclier contre son torse et sa gorge pour éviter un accident, le prince était en place. Quand le drapeau tomba, son esprit était focalisé sur la joute, et nul ne pourrait le faire douter qu'il allait désarçonner le fils ainé de lord Whent. Pour Lyanna, pour les Sept Couronnes, il devait gagner.



Dernière édition par Rhaegar Targaryen le Dim 9 Avr - 12:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du JeuMaître du Jeu
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 429
Avatar : Toutes
Date d'inscription : 07/10/2015
Localisation : Partout

MessageSujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal Dim 9 Avr - 12:49

Le membre 'Rhaegar Targaryen' a effectué l'action suivante : Jouer avec la chance


'Dé de 10' : 5
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal Dim 9 Avr - 21:55


Event Tournoi d'Harrenhal

This world is so blind, cold as ice.



Robert avait refusé sa proposition de partir en quête de sa sœur cadette. Son regard ne pouvait s’éloigner trop longuement de cet étrange chevalier avec un symbole du Nord. Une étrange idée tournait encore dans sa tête, mais il la chassait très rapidement. Cela ne pouvait être possible. Quoi que… Cette simple pensée était terrifiante, et pourtant intérieurement, sans quitter son masque de froideur, Eddard souriait à cette perspective. Il serait rapidement fixé de toute manière. Les autres chevaliers se présentant à leur tour furent une distraction suffisante pour détourner son esprit de cette étrange pensée. Il reconnut Stannis qui joutait, en tant que représentant des Baratheon. Robert devait déjà avoir prévu la défaite de son frère, mais Ned espérait que ce dernier serait capable de lui donner tort. La remarque d’un Martell ne l’atteint guère. Eddard ne lança même pas un regard dans la direction de cet homme, puisqu’il n’en voyait pas la nécessité. Une attaque basse et dénuée de toute intérêt de sa part. Les dorniens, toujours aussi fier. Ce fut à Robert qu’il adressa la parole par la suite. On pouvait sentir une certaine connivence entre eux, et Ned devait bien avouer qu’il était étonné de voir les Baratheon à ces places. Il se serait attendu à voir Stannis à ses côtés, et Robert paradant parmi les concurrents. Sa force et ses capacités n’étaient plus à prouver à présent.

De nombreux nobles étaient présents. C’était un rassemblement impressionnant. Chacun observait les participants, et tous attendaient avec impatience les premiers échanges. Le roi donnait l’impression de s’agiter depuis la place où se trouvait Eddard. Il ne voyait pas bien son visage, mais l’agitation était palpable. Il finit par donner le départ pour les joutes, de manière assez abrupte. Un nouveau geste corroborant les rumeurs à son égard du point de vue du jeune Stark. Les premiers concurrents avaient été décidé par avance, selon un ordre logique défini par les rangs et l’organisateur du tournoi. Le prince se prépara et donnait l’impression d’être nerveux, un peu à l’image de Brandon lorsqu’il avait participé à son premier tournoi. C’était étonnant au vue de ce qu’on disait de lui. Ned ne put s’empêcher d’être happé par la joute à venir, observant et scrutant chaque geste des deux adversaires.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal Lun 10 Avr - 17:45


 


Stannis Baratheon
parle en #ffcc00

La brève salutation du Prince Rhaegar résonna, puis l’annonce des joutes retentit. Stannis ne put empêcher un sourire sardonique d’apparaître sur son visage quand il apprit que le sort avait choisi de lui faire affronter le cadet des Whent pour ouvrir son bal, juste après que l’aîné ne s’élance contre le fils du roi en personne. Il y avait dans cette organisation une ironie cinglante qui ne lui échappa pas. Ainsi, après celui qui était probablement l’un des meilleurs espoirs de la chevalerie en Westeros et l’héritier du seigneur local viendrait le duel des puînés, des mal-aimés du royaume qui n’auraient que l’espace de quelques secondes pour se faire un nom ou mordre la poussière en se ridiculisant. Le Baratheon ne doutait pas que le voir chuter d’entrée réjouirait son frère, achevant de le présenter aux yeux de tous comme un second rôle ombrageux qui n’aurait jamais le talent du lord suzerain de l’Orage. Pour autant, il y aurait sans doute un léger contentement parmi les familles mineures à voir l’un des leurs faire tomber de son piédestal l’un des membres d’une famille mieux née. La loyauté avait beau être ce qu’elle était, il aurait été ridicule de considérer la politique sur le continent comme autre chose qu’un alliage complexe de rancœurs et d’honneurs mêlés.

Silencieusement, Stannis observa son futur adversaire. Plus trapu et plus petit que lui, engoncé dans son armure de plate rayonnante, l’homme n’avait pas nécessairement la carrure de son redoutable oncle, sans paraître néanmoins facile à désarçonner. Les yeux de faucon parcoururent plus en détail le riche plastron, cherchant déjà les failles dans cet ensemble qui ne manqueraient pas d’exister. Son expression toujours impassible, le cerf se rengorgea pourtant discrètement en croyant discerner un léger défaut au niveau du haut de la jambière, et prit bonne note de la chose, avant de se retourner d’un pas lent et mesuré vers ses propres tentes pour récupérer son écuyer et sa monture. Le Dondarrion achevait de vêtir la brave bête, un étalon au calme trompeur qui, selon les palefreniers des écuries d’Accalmie, avait le caractère de son borné de maître. Le puîné fit coulisser son heaume sur sa tête, veillant à obtenir l’attache la plus hermétique possible avec son haubert, puis, ainsi harnaché, mit le pied à l’étrier et se propulsa d’un mouvement rapide de la hanche sur sa monture, qui ne renâcla pas sous le poids de son cavalier. Son aide lui tendit tout d’abord son bouclier, que Stannis fixa sur son bras gauche, avant lui offrir presque cérémonieusement sa lance, d’un noir d’encre. Avec un léger signe de tête en guise de remerciement, le jeune homme la prit en main, la soupesa, puis l’empoigna fermement avant de la caler sous son aisselle, prêt à charger.

Tandis qu’on le menait vers la lice, il écouta les voix de ces petites mains que la plupart oubliaient bien souvent, malgré le fait que les tentes débordassent d’activité. On s’échangeait des potins, des ragots sur tous ces nobles assemblés, certains évoquaient à voix basse l’air d’ennui du roi, d’un timbre où, plus d’une fois, Stannis put discerner la crainte. Aerys II ne déchaînait guère les passions, et son expression plutôt sombre n’avait guère de quoi rassurer la populace. Un ultime coup d’œil aux gradins lui permit de discerner la haute silhouette de son frère, accompagné d’une plus longiligne que le cadet identifia sans grande peine comme celle d’Eddard Stark. Amusant, vraiment, d’avoir placé l’Orage et le Nord côte à côte, comme si certains avaient exaucé les vœux de son frère concernant son rapprochement avec sa rétive fiancée. Puis la clameur vint, annonçant la fin de la joute opposant le premier fils Whent au Prince héritier, et, sans se soucier du résultat, le Baratheon se concentra conduisit sa monture vers l’endroit d’où il s’élancerait. Déjà, il avait sa stratégie en tête, et un coup d’œil à son adversaire en face le rasséréna dans son ambition.

Stannis n’était ni le plus fort, ni le plus adroit … Mais indéniablement, de tous les jouteurs assemblés en ce jour, il estimait être l’un des plus rusés. A défaut de pouvoir compter sur son talent, il savait pertinemment que ses chances résidaient dans le fait d’analyser rapidement le comportement de ses opposants pour en détecter les faiblesses et charger précisément dans ces directions qu’il aurait dégagé ainsi. Imperceptiblement, il abaissa légèrement sa lance, la calant au niveau d’une de ses côtes. Le mouchoir tomba, annonçant le début de la joute, et le Baratheon éperonna son cheval sans un mot, les dents serrées, s’élançant dans un fracas de sabot et de sable. L’impact se rapprochait, mais il gardait la cadence, et, au dernier moment, tenta l’un de ses coups favoris : le jeune homme se cambra sur sa monture pour s’avachir presque à l’oblique, remonta son bouclier pour se protéger et abaissa brutalement son arme d’un coup sec du poignet, tentant de passer en dessous de celui de son homologue pour aller toucher la faiblesse au bassin qu’il avait repéré plus avant, espérant ainsi le déstabiliser suffisamment pour le faire chuter au sol avec fracas …

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du JeuMaître du Jeu
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 429
Avatar : Toutes
Date d'inscription : 07/10/2015
Localisation : Partout

MessageSujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal Lun 10 Avr - 17:45

Le membre 'Stannis Baratheon' a effectué l'action suivante : Jouer avec la chance


'Dé de 10' : 4
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The She-WolfThe She-Wolf
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : She-Wolf, Lady Lyanna, Lya, Wolf Girl, The Wolf Maid, Nymphe du Nord, la Muse du Nord
Corbeaux : 512
Avatar : Gemma Arterton
Date d'inscription : 29/12/2016
Localisation : Harrenhal - cachée sous une armure, un heaume et un bouclier avec un Barral Rieur.

MessageSujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal Lun 10 Avr - 18:06


Event Tournoi d'Harrenhal

Westerosi



Je n'sais pas pourquoi je fais ça, mais je le fais quand même.
Depuis sa place, la jeune femme pouvait apercevoir le prince monter sur son cheval et entamer la course. Elle ne pouvait pas voir comme elle l'aurait souhaité la joute à travers les minces traits de son heaume mais elle priait tout de même qu'il réussisse. Les Whent avaient peut-être invités tout ce beau monde, ce n'était pas pour autant qu'il fallait leur faire de cadeaux et elle priait que son prince réussisse sa joute.

Ce fût ensuite au tour de Stannis Baratheon et cela signait aussi le début de sa propre joute. La jeune femme avait peiné à monter sur son cheval noir à cause de son armure et le manque d'habitude mais elle l'avait fait, seule, avec difficulté, mais elle l'avait fait, par fierté et surtout parce qu'elle n'avait pas d'écuyer comme certains. Elle avait tenue tout contre elle son bouclier, et de l'autre main, sa lance qu'elle tentait de bloquer sous son coude. L'angoisse. Le stress. L'adrénaline, surtout. Elle se préparait déjà.

La pitié ne faisait malheureusement pas parti de ses vertus. La pitié et la patience étaient des choses inconnus pour elle, surtout dans un combat, on ne lui avait pas appris ces choses là. Son seul but était de faire tomber son adversaire, parader, se pavaner, elle se moquait bien de ces choses là. Elle voulait juste faire tomber l'autre et se prouver à elle-même qu'elle était tout aussi capable que n'importe qui ici présent. Et ce fût à son tour, suite à Stannis Baratheon. C'était arrivé vite, si vite. Et la jeune femme affronterait un chevalier de la maison Frey, qui ne se douterait même pas qu'une femme se cachait sous cette armure et sous ce heaume bien attachés, cheveux cachés, chaque parcelle de peau cachée. Son bouclier était tout contre elle et la jeune femme fût prise à la fois par l'angoisse, mais aussi par l'excitation. C'était simple : tout ce qu'il y avait autour n'avait d'importance. Seule cette joute comptait. Elle n'entendait plus le public et leur commentaires, elle ne voyait même plus ces personnes. Elle ne voyait que la piste et son adversaire. Elle serrait contre elle sa lance et son bouclier, persuadée que son cheval ne pourrait lui faire défaut, c'était même là sa seule assurance que son étalon noir. Saluer de loin le Frey était une chose, chose qui ne l'empêcherait pas de le ridiculiser si l'occasion se présentait.

Elle ne représenterait personne, ni maison ni région, juste elle, comme chevalier mystère. Ni nom, ni prénom. Rien. Elle n'était rien d'autre aux yeux du monde qu'un jeune chevalier et c'était le plus important.

Elle attendait juste de pouvoir entrer sur la piste avec son cheval, se tenant droite sur son cheval. Imperturbable. Elle était si proche du but. Elle inspirait profondément, très profondément. Elle fermait les yeux quelque instants puis les rouvrait, jaugeant durement son adversaire comme elle avait l'habitude de le faire avec Eddard. Observant les possibles faiblesses, les possibles défauts. Les Frey avaient eu de grands chevaliers, comme Forrest Frey. Quand serait-il de celui-ci ?

Puisse les anciens dieux veiller sur elle, puisque celle-ci estime ne pas vouloir le faire pour elle, ne pas vouloir faire attention à elle. Une inspiration longue et profonde, le poids de l'armure était déjà oublié, tout était oublié sinon "l'ennemi" du jour. Elle ne pensait plus à rien ni personne, juste cette joute. Sa lance abaissée, placée contre elle, les rennes de son cheval de l'autre et son bouclier, le Barral Rieur contre elle, elle n'attendait que le signale. Et celui-ci donné, elle n'hésitait pas un seul instant. Un coup de talon et son cheval partait en trombe et sa lance était prête à s'écraser contre une épaule du chevalier, espérant que l'élan de son étalon serait suffisant pour le désarçonner, puisque celui-ci ne semblait vouloir tenir son bouclier que contre son torse, elle aurait pu viser son cou mais elle ne voulait pas se risquer à pareil massacre. Ni pitié ni cadeau, rien. C'était lui ou elle qui tomberait, et elle était bien décidée à ce que ce soit lui qui s'écrase au sol et morde la poussière. Les dieux seraient-ils de son côté ? Parler dans les tribunes des chevaliers étaient une chose, mais être sur le terrain était tout autre.

Elle essayait de ne pas penser à l'éventualité que son heaume tombe. Elle fonçait et espérait toucher l'épaule non protégée du chevalier. Il n'y avait plus qu'à voir si elle le toucherait et le ferait tomber. Serait-il fier ?


She Wolf & Deer
don't damn me when i speak a piece of my mind, 'cause silence isn't golden when i'm holding it inside, 'cause i've been where i have been & i've seen what i have seen, it's all a part of me. be it a casual conversation to hold my tongue speaks of quiet reservations. my words may disturb, but at least there's a reaction. sometimes i wanna kill. sometimes i wanna cry. sometimes i could give up. sometimes i could give. it's only for a while, i hope you understand, i never wanted this to happen, didn't want to be a woman, so i hid inside my world.


Dernière édition par Lyanna Stark le Lun 10 Avr - 18:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du JeuMaître du Jeu
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 429
Avatar : Toutes
Date d'inscription : 07/10/2015
Localisation : Partout

MessageSujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal Lun 10 Avr - 18:06

Le membre 'Lyanna Stark' a effectué l'action suivante : Jouer avec la chance


'Dé de 10' : 9
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal Mer 12 Avr - 17:42


Event Tournoi d'Harrenhal



L'estrade dressée de milles fanions illuminent la cour sombre et terne de la demeure des Whent. Harrenhal brille de tous ses feux, et les maîtres des lieux n’ont pas lésiné sur les moyens pour offrir à leurs illustres invités le tournoi du siècle. C’est au milieu du brouhaha ambiant, de l’excitation naïve des jeunes filles et de la superbe insolente des jouteurs – parés de mailles et d’acier – que la lady se hisse dans les gradins, appuyée sur les phalanges de son épousé. Ses iris glacées embrassent d’un regard la foule colorée qui se presse pour obtenir la meilleure place, auprès des plus grands. Et si elle parvint à s’installer à quelques mètres à peine des Stark – ses suzerains – elle ne peut s’empêcher de chercher le blason indigo appartenant à sa maison de naissance. Où se trouvent les Mallister ? Jason fait-il parti des jouteurs ? Elle ignore tout du déroulement du spectacle, et reste donc droite, calme, figée dans une apparente position de froideur alors que son cœur brûle d’aller au plus près des montures qu’elle entend renâcler au-dessus de l’agitation environnante. Chaque hennissement, chaque crissement d’armure, le moindre bruit résonne avec une intensité exceptionnelle aux oreilles de Rosamund. Mais il lui semble avoir laissé une partie d’elle-même dans le Nord, avec ses enfants. Et lorsque son époux se penche à son oreille pour lui glisser un mot à propos des jouteurs, elle n’entend que les rires enfantins qui lui manquent tant.

Les mains s’entrechoquent, sévères et impatientes, alors que la voix du roi-dragon s’élève sur la foule. Le roi exige du spectacle. Un spectacle qu’il ne veut pas décevant. Et les premiers jouteurs s’élancent en lice pour satisfaire l’injonction royale. Huit adversaires s’affrontent dans ce premier tour, et si beaucoup sont attentifs, Rosamund laisse son regard observer les loges des plus nobles. Martel, Stark et Baratheon sont côtes à côtes, surmontés par la maison du dragon tricéphale. Robert Baratheon n’est qu’à quelques pas – étonnant de ne pas le trouver parmi les jouteurs – regard rivé sur la lice, tandis que le premier fils Whent succombe sous les coups de l’héritier princier. Un autre fracas d’armure, et c’est bientôt Stannis Baratheon qui désarçonne un autre Whent. Mais c’est le dernier cavalier qui retint plus longuement son attention. Sans bannière, son armure trop grande, le chevalier ne paie pas de mine mais parvint à vaincre son adversaire avec plus de facilité que les deux premiers. Instinctivement, la lady mise déjà beaucoup sur cet étrange inconnu dont elle brûle de connaître l’identité, et son imagination se laisse entraîner par les plus rocambolesques scénario. Le plastron à la Seiche accroche soudainement son regard. Le regard se fait plus dur, s’attarde sur l’étrange couple Fer-né dont elle ne peut que mépriser la venue. Ces ignobles pillards osaient donc maintenant se montrer ici, face au monde, avec l’arrogance de cette race d’au-delà des mers uniquement attirés par l’appât du gain et la gloire de leur Dieu-Noyé ? Leur présence n’apporterait rien de bon, de cela elle en était certaine.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal Jeu 13 Avr - 3:07


Valerion était des plus discret. La foule n'était pas vraiment son fort et il savait qu'elle serait très importante. Quand il arriva sur la place, de nombreux emblèmes s'afficher déjà fièrement dans les gradins. Nul doute pour le chevalier sauvage, que toutes les maisons dignes de ce nom seraient bientôt rassemblées autour de la lice.

De son côté, concourant dans cette épreuve des joutes, il avait eu la chance de ne pas faire partie des premiers tirés au sort. Ce qui lui permit finalement de se faire oublier un instant et de disparaître progressivement dans la foule qui s'amassait autour de la piste. Habiller sobrement, seul l'emblème de la famille des corbeaux soigneusement cousu sur sa cape de voyage sale, témoignait de son ascendance noble. Il devait d'ailleurs faire un peu « tache » au milieu d'un tel étalage de richesse, mais il n'en avait évidemment rien à faire. Voyant arrivait les uns après les autres, les membres des différentes maisons nobles de Westeros, Il observa.

Peu surprit de certains rapprochement, il le fut bien plus avec l'arriver de la maison Greyjoy qui ne manqua pas de jeter un froid dans l'assembler, arrachant ainsi un franc sourire au Nerbosc. Il était plutôt amusé de voir la presque totalité de l'assembler les fusiller du regard. De tous les connards prétentieux de l'assembler, les Greyjoy devaient certainement être ceux qui se prenaient le moins au sérieux. Ce qui ne pouvait pas déplaire au chevaliers solitaire qu'il était. De son point de vue, la plupart des nobles se pensaient supérieur à la grande majorité des hommes. Une idée des plus stupides de son humble avis. L'amour de la forêt du Nerbosc n'était pas du tout le même que l'amour de la mer des Fer-nés. Mais la nature étant ce qu'elle est, il était en partie convaincue que ce Victarion Greyjoy, au dire de ses voisins, devait être l'homme le plus « animal » des tribunes, peut-être même celui qui lui ressembler le plus dans les profondeurs de son âme. La sauvagerie, les pillages et les viols en moins, bien entendu.

Enfin, ce fut l'arrivé et le comportement du roi qui attira le plus son regard. Après tout, c'était surtout pour se faire un avis objectif sur le roi qu'il était venu. Désireux de se faire son propre avis sur le sujet et les rumeurs étant ce qu'elles sont, c'est-à-dire des aboiements d'ivrogne. Il observait donc le roi, évitant d'être trop insistant pour éviter les soucis si les rumeurs étaient exact. 

Ce qu'il comprit dans les cas à la façon de parler du souverain, c'est que celui-ci était tendu, voir agacer. *Voilà quelques choses de surprenant, rumeur juste ou simple mauvais caractère d'un homme habituait à avoir le cul visser sur un trône en métal ? Peut-être les pommeaux du trône de fer lui manque déjà* se permit de penser Valerion. Riant de ce qu'il venait de pensé, il ne manqua pas d'imaginer l'effet d'une rumeur accusant un être potentiellement paranoïaque d'être un sodomite notoire. L'imaginaire était terrifiant, mais tellement divertissant.

Il observa ensuite les joutes, 4 pour aujourd'hui, histoire de se mettre lentement, mais surement dans le bain. Ainsi, un Rhaegar visiblement nerveux, n'avait finalement eu aucun mal à désarçonner le premier fils de Lord Whent. Le deuxième se fit sortir de justesse par Stannis Baratheon. Ce dernier étant surement surpris par la dexteriter du jeune homme. Une première journée des plus noirs pour la maison Whent.

Cependant, comme beaucoup de spectateur, il observa avec beaucoup d'interrogation se chevalier mystère. Un barral moqueur était gravé sur son bouclier. Un emblème provocateur qui semblait ridiculiser ses futurs adversaires, riant d'avance de leurs défaites annoncer. Voilà qui séduisait totalement le chevaliers Nerbosc, car les gens gonflaient, il en connaissait finalement très peu.*Toi, je t'attend au tournant, ne me déçoit pas chevalier moqueur, ton armure est peut-être trop grande et la foule ne croit pas en toi, mais j'ai envie de miser sur toi * pensa t-il. Partant du principe qu'un provocateur a forcément les tripes qui vont avec. le Nerbosc allait être particulièrement critique. Cependant, il le fut beaucoup moins quand, malgré les moqueries, ce chevalier mystérieux explosa sa lance dans le chevalier de la maison Frey qui valdingua dans les airs avant de percuter le sol dans un violent fracas. L'épaule certainement démise, Valerion laissa échapper un grand sourire. « Toi, je refuse de partir sans t'avoir affronter ! » laissa t-il échapper. Content d'une telle trouvaille durant le tournoi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mindful of her duty
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Rhae
Corbeaux : 114
Avatar : Charlize Theron
Date d'inscription : 07/04/2017
Localisation : Port-Réal

MessageSujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal Jeu 13 Avr - 23:21

Event I : Tournoi d'Harrenhal


I am so proud of you

Rhaella était assise dans les tribunes aux côtés du roi. Enfin, presque puisqu’elle était un peu en retrait par rapport à lui, il était, aux yeux de son mari, impensable qu’elle soit plus visible que lui par les participants et les spectateurs qui se trouvaient sur les côtés. A côté d’elle se trouvait une petite place pour Viserys. Rares étaient les sorties du jeune prince et c’était la première fois qu’il se rendait si loin de Port-Réal.

Les joutes allaient commencer et la première verrait Rhaegar Targaryen et le premier fils de Lord Whent s’affronter. La reine était si fière de son fils aîné. Il était son premier enfant, son premier fils et le voir maintenant si grand, si fort et si beau la comblait de bonheur. Elle en oubliait les violences d’Aerys, les nombreux enfants qui n’avaient pas vécu et son malheur. Rhaegar était sa fierté. Oh bien sûr, elle aimait Viserys mais c’était différent. Elle ne l’aimait ni plus ni moins, juste différemment. Elle n’était pas aussi proche de lui qu’elle ne l’avait été avec Rhaegar lorsqu’il avait son âge.

Pour voir de plus près, elle avait vu Viserys se lever de sa chaise avec l’intention d’avancer vers le bord pour voir par dessus la barrière. Mais la reine avait saisit son poignet pour le retenir en lui faisant signe de se remettre à sa place. Habituellement, elle l’aurait laissé faire mais la présence d’Aerys changeait tout. Si Viserys s’approchait trop du bord, il l’aurait probablement cru en danger ou mal élevé et ce serait à elle, la reine, qu’il le lui aurait reproché. L’enfant s’était alors remit à sa place avec une petite moue prouvant sa déception.

Rhaegar s’avança sur sa jument, tous attendait l’abaissement du drapeau pour signifier le début de la joute. Les deux adversaires s’élancèrent et instinctivement, Rhaella joint ses deux mains comme une petite prière silencieuse. Elle ne priait pas pour sa victoire car elle n’en doutait pas. Elle priait pour qu’il ne soit pas blessé. Finalement, il désarçonna son adversaire et les applaudissements fusèrent. La reine se leva, tapant dans ses mains pour féliciter son fils. Certes, ce n’était que la première joute mais elle avait rarement eu l’occasion de voir Rhaegar jouter.

La joute suivante fut celle du second fils de leur hôte et de Stannis Baratheon. Le jeune cerf remporta cette joute et enfin vient la suivante. Un seigneur de la maison Frey et un mystérieux chevalier. Sans maison et sans visage. Tout du moins, celui-ci était caché derrière un haume et l’armure semblait trop grande pour l’être qu’elle comprenait. Un seul signe distinctif était porté par ce chevalier, un bouclier sur lequel trônait un barral au visage mieux semblant se moquer de ses adversaires. Les barrals étaient assez rares dans le sud, dans le Nord, on pouvait encore en trouver un certain nombre mais par ici, dans le Sud, il n’y en avait pratiquement plus sauf sur l’Îles-Aux-Faces qui finalement, n’était pas si loin d’Harrenhal. Même de là où elle était, Rhaella put voir Aerys se tendre. En bonne épouse, elle aurait pu tenter de le convaincre qu’il ne s’agissait pas là d’une menace, il y a quelques années, peut être qu’elle aurait pu. Mais aujourd’hui, il s’était montré si odieux et horrible avec elle ses dernières années. Si elle tentait quoi que ce soit, il y aurait une chance sur deux pour qu’il finisse par la croire mêlée à cette histoire, qu’il croit qu’elle comptait contre lui pour sa chute. Après tout, n’était-ce pas la raison de sa présence ici ? N’était-il pas ici car il était convaincu que Rhaegar complotait pour le faire tomber ? Alors la Targaryenne ne bougea pas et ne pas un mot, se contentant d’observer ce mystérieux chevalier. Qui était-ce ?



The queen was always mindful of her duty.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
La plus délicate des fleurs peut se révéler poison
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 195
Avatar : Hailee Steinfield
Date d'inscription : 01/04/2017
Localisation : Harrenhal

MessageSujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal Ven 14 Avr - 0:40

Les joutes allaient commencées, enfin. Mais du haut de son poste d’observation, le roi semblait s’impatienter. Denyse ne regarda pas longtemps dans s direction. Déjà les deux premiers jouteurs s’avançaient. Il y avait bien évidement le prince, Rhaegar Targaryen et l’aîné des enfants Whent. Quoi de plus normal après tout. Rhaegar était le prince et les Whent étaient les seigneurs d’Harrenhal. Il était tout à fait normal et voir cohérent que cela se déroule ainsi. La joute fut belle et sans réelle surprise, le prince remporta la victoire. C’était presque trop facile. Presque à croire que la victoire lui avait été donnée parce qu’il était le futur roi des Sept couronne. Mais Denyse, bonne spectatrice tout de même, applaudi comme tout le monde et surtout comme les autres Hightower. Le tour suivant vint et la jeune femme le suivit avec beaucoup d’attention. La Brune n’avait pas manqué de reconnaître presque instantanément le frère du suzerain des Terres de l'Orage. Et pour cause, elle l’avait vu peu de temps avant. Évidemment, Ser Desmond nota son léger changement d’attitude. Il se pencha vers sa fiancée pour lui souffler quelques mots. Denyse tourna la tête et le fixa. « Et pourquoi pas ? De toute façon j ne peux point vous encourager, vous, puisque vous n’avez pas daigné participer. » siffla-t-elle sarcastique à son encontre. Ser Desmond la regarda d’un drôle d’air et puis porta sa propre attention à la joute. Le Cerf triompha de justesse du second fils des Whent. Mauvaise journée pour leur hôte qui s’annonçait là. Mais à la victoire du cerf, Denyse applaudit avec ferveur, un large sourire sur les lèvres, presque provocateur aux côtés de son fiancé. Clairement, elle lui faisait comprendre qu’elle aurait préféré le voir sur les lisses plutôt qu’assit sur le siège à côté d’elle. Et le message était fort bien passé au vu du regard noir qu’avait lancé Ser Desmond Redwyne en direction du frère de Robert Baratheon.

Denyse reprit son sérieux et la troisième joute commença. Un chevalier bien étrange entra, un Barral rieur sur son bouclier. Il était face au chevalier des Frey. La jeune brune fixa l’étrange chevalier et suivit chacun de ses mouvements. Et aussi bizarre que cela puisse paraitre, ce fut bien celui-là qui remporta la victoire. Décidément, ce tournoi était plein de surprises. Denyse ne risquait pas de s’ennuyer. Elle regarda légèrement sur le côté pour voir la réaction de ses sœurs, Leyla et Alysanne juste à ses côtés.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Du sel sur les plaiesDu sel sur les plaies
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : Vic, prince de sel, démon marin, fils du kraken.
Corbeaux : 437
Avatar : Jordan Patrick Smith.
Date d'inscription : 01/04/2017
Localisation : Harrenhal pour le tournoi.

MessageSujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal Ven 14 Avr - 12:58


Event Tournoi d'Harrenhal



Mandibules serrées, agglomérat jugé insipide et décadent par le prince de sel et du roc déjà lassé des festivités. Ses billes azurées évaluaient avec froideur la joute qui ne semblait pas vraiment le faire vibrer. Même son épouse semblait s'être abandonnée à l'ennui, le visage posé sur sa paume, désabusée. Douleur qu'il partageait avec elle tandis qu'il venait caresser sa cuisse sans se soucier des regards outrés des tribunes voisines. Le prince dragon avait remporté son duel, tout comme le cerf Baratheon et le chevalier inconnu au barral. Pauvre Frey avait songé le kraken belliqueux. Il ne souriait pas, il n'appréciait pas, présent par obligation, envoyé par un père soucieux de bien se faire voir par la couronne. Dans cet amas de frusques chamarrées, l'allure colorée du prince Oberyn venait lui rappeler les flots d'alcools ingurgités la veille dans cette taverne miteuse. Auberge désormais marquée par une soirée divertissante qu'il n'était pas prêt d'oublier. Le cul vissé sur son banc, alourdi par le poids de l'agacement, il avait promis à la vipère rouge de le regarder transpercer ses adversaires. Peut-être le seul duel qu'il suivrait avec curiosité sans manquer de venir le retrouver plus tard pour le saluer. Il n'avait pas pensé une seule seconde se lier avec le soleil de Dorne, mais il aimait penser que comme les Fers-Nés, les Dorniens étaient eux aussi des invités quelque-peu outrancier. Victarion écouta ensuite le roi cracher son impatience, affichant alors un sourire moqueur tout en sortant une lame de sa ceinture pour décrasser ses ongles. Il avait hâte que tout cela se termine, n'étant pas à l'aise quand il s'agissait de jouer aux nobles. Ils étaient tous gras à force de rester cloîtrer dans leurs châteaux, envoyant des hommes à la guerre tout en méprisant le peuple qui les nourrissaient.

Bâillement craché, des bras qui s'étiraient et des jambes étendues et croisées, il se croyait dans ses appartements, se curant les ongles au couteau tout en regardant par moment les lances transpercer les plastrons. N'y avait-il point d'alcool pour distraire les invités ? Le kraken tourna ensuite la tête en direction des loups. Une dame était en train de le fusiller du regard, Nordienne à la beauté glacé qui semblait titiller les bas instincts d'un démon marin assoiffé. Il pouvait lire dans ses iris le mépris, la haine et le dégoût que sa présence lui inspirait. Le Greyoy se contenta alors de lui adresser un sourire insolent, beau dans son audace, laid dans ses ostentations. Des lippes étirées qui s'accompagnaient d'un clin d’œil susceptible de l'énerver. Il s'était attendu à se noyer dans une foule hostile, songeant alors à la tranquillité des mers qu'il préférait mille fois explorer plutôt que de pourrir au milieu de ces gens surannés — noblesse oblige.



We are ironborn. We're not subjects. We're not slaves. We do not plow the field or toil in the mine. We take what is ours. — We do not sow   
what is dead may never die
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal Sam 15 Avr - 15:34


Event Tournoi d'Harrenhal



Je n'étais pas particulièrement ravi de revoir cet abruti de roi qui m'avait enlevé celle que j'aimais, mais que voulez-vous. je n'aurait raté pour rien au monde le plus grand et le plus gros tournoi de chevalerie de ma génération. Aucun guerrier digne de ce nom ne raterait l'occasion d'affronter ses semblables les plus aguerris et les plus braves de leurs temps. Je ne faisais pas partie des joutes en ce début de tournoi, ce qui me frustrait énormément. Je n'étais pas fait pour regarder les autres se battre à ma place et j' étais tous sauf content de ne pas être sur ma monture avec mon armure sur les épaules.

L'ensemble des Forrest m'avaient rejoint pour ce début de tournoi. Ma famille est prestigieuse et ses membres sont nombreux. Autant vous dire que nous prenions un certain nombre de place et que l'emblème de ma maison se faisait des plus remarqués. Néanmoins, les regards étaient surtout dirigés vers le roi et les maisons suzeraine. Je ne les appréciais pas tous à cette époque, mais il fallait rendre à césar ce qui était à césar. Les plus puissants devant et les plus insignifiants derrière,  non loin de la plèbe.

En suivant cette logique, je ne doutais pas que ce chevalier ayant une armure trop grande pour lui se ferai véritablement rouler dessus par ce chevalier de la maison Frey, et pourtant ! Voilà qui était bien surprenant, un talent encore inconnu ? Cela était bien rare d'en découvrir dans un tel moment. Ce tournoi n'était pas fait pour les couards. Je n'étais pas impressionné, mais je concédais sans mal qu'il était relativement adroit, j'en aurai fait de même si j'avais jouté. Contrairement à la foule, je ne m'emballas pas, peut-être serait il le champion du peuple, mais cela n'avait pas la moindre importance, ce qui compter, c'était de gagner et rien d'autres. Je fis néanmoins le choix à ce moment, de surveiller se concurrent, rien ne disait qu'il confirmerait son niveau, mais au cas ou, il ne fallait pas sous estimer un adversaire, pas maintenant, pas à un tournoi de cette ampleur.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal Sam 15 Avr - 17:25






Assise à la gauche de son père Lord Leyton Hightower, Alysanne observait attentivement les jouteurs regroupés sur le côté du terrain qui s'affronteraient dans quelques minutes. La plupart étaient déjà parés de leur attirail de combat, mais seul l'un d'entre eux portait son heaume. Bien trop grand pour lui, d'ailleurs. Balayant cette remarque comme elle aurait chassé un insecte importun - sans doute un pauvre malheureux qui se ferait écraser une fois le combat commencé -, elle s'intéressa aux autres concurrents. Son regard tomba sur la chevelure argentée de Rhaegar Targaryen, le prince qu'elle avait rencontré en personne deux ans plus tôt, et aurait presque pu voir d'ici le sourire éclatant qu'il adressait aux autres. Elle avait un gardé un souvenir fort agréable de leur rencontre et espérait le croiser de nouveau avant son départ. Elle en doutait fortement, cela dit - le prince avait d'autres choses à faire que de se balader dans les rues d'Harrenhal au beau milieu d'un tournoi, en particulier après que des centaines de visiteurs venait d'envahir la ville.

Alors que la première joute se mettait en place, le regard d'Alysanne dériva brièvement vers le haut des gradins. Elle voyait mal depuis son siège, mais elle entraperçevait quelque peu la famille royale, installée sur leur piédestal, et plus particulièrement le roi Aerys. Elle baissa les yeux aussitôt qu'elle eut aperçu son visage, par souci de sécurité. Elle avait beau n'être qu'une jeune Lady innoffensive, elle ne tenait pas à ce qu'on la surprenne en train de toiser le roi. Cela était bien trop dangereux par les temps qui couraient. Alysanne était impétueuse, mais pas folle.

Elle suivit avec assiduité la première joute, plus pour le compétiteur Targaryen que pour le combat lui-même, mais son intérêt chuta pour la deuxième. Elle se contenta d'observer le visage avide de ses soeurs, dont le regard glissait de gauche à droite en suivant les mouvements des jouteurs. Elle s'amusa de leur air béat et réprima un sourire lorsque son jeune frère Gunthor laissa exploser une exclamation enthousiaste lors de la victoire de Stannis Baratheon. La troisième joute, en revanche, fût pour elle une grande source de surprise et de curiosité. Il fallait croire qu'elle n'avait pas autant de jugeote qu'elle l'aurait supposé, puisqu'elle avait été certaine que le chevalier au Barral Rieur, d'apparence si grotesque, allait mordre la poussière. Sa victoire la laissa pantoise, et elle applaudit avec plus d'enthousiasme qu'elle ne s'en serait crue capable.

Son père, remarquant son engouement, le lui fit remarquer d'un ton particulièrement narquois. Le manque d'intérêt de sa fille pour les joutes l'avait toujours mécontenté - elle qui, pourtant, affectionnait tant les disciplines d'hommes.

Alysanne redressa le menton sans cesser d'applaudir, répliquant laconiquement. « Cet homme vient de surprendre la totalité des gradins. Il est normal de lui donner de la reconnaissance. »
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal

Revenir en haut Aller en bas

Event I : Tournoi d'Harrenhal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant

Sujets similaires

-
» Le Tournoi d'Harrenhal (explications, inscriptions, flood)
» Event !! Tournoi, premier tour [The Rainbow's Girls VS Sadique Empire]
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Liste pour tournoi 1500pts avec resctriction
» Tournoi CE le 21 Novembre 2009 à Rôle Games Marseille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De Cendres et de Fer :: Westeros :: Le Conflans :: Harrenhal-