RSS
RSS

Nous manquons de membres dans le Val et dans l'Orage.
Les points de "régions dépeuplées" iront aux personnes du Val et de l'Orage.

Robert Baratheon, Hoster Tully, Rickard Stark, Jon Arryn,
Quellon Greyjoy et Doran Martell sont très attendus.

Partagez|

Event I : Tournoi d'Harrenhal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11
AuteurMessage
avatar
The Blackfish
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : "La Silure" ou "Blackfish Tully".
Corbeaux : 29
Avatar : Ioan Gruffudd.
Date d'inscription : 23/05/2017
Localisation : à Harrenhal, dans le Conflans.

MessageSujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal Jeu 1 Juin - 13:15


Tournoi de Harrenhal

Brynden Tully



Le banquet


Un rien machinalement, Brynden Tully tendit la main vers le pichet de vin pour s'en servir un grand gobelet, dont il avala le continu avec vigueur. Ah ! Que ça faisait du bien de se rafraichir le gosier, après avoir passé des heures à regarder de petits messieurs en brillantes armures jouer au jeu de se faire mal pour le plaisir des yeux du Roi ! Il n'avait jamais été friand de tournois, et si Hoster n'avait pas insisté, il serait sans doute resté à Vivesaigues pour en garder les murs, comme sa charge de chevalier défenseur le lui commandait devant les Dieux. Hélas, bien que les relations entre les deux frères n'étaient pas au beau fixe, une demande du Seigneur du Trident ne souffrait aucun refus. Et puis, il n'avait fallu que d'un regard de la part de ses nièces et de son neveu pour faire fondre ses derniers trésors de farouche résistance. « J'espère au moins que le vin sera bon... » s'était-il contenté de maugréer dans la légère barbe noire qui commençait à mousser le long de sa mâchoire. Comme pour y faire écho, sans doute à la pensée d'une riche ration d'avoine, sa jument Nuitée avait accompagné les dires de son maître avec un hennissement puissant, qui lui avait fallu de se faire fièrement flatter l’encolure par l'une de ses mains puissantes. La bête et l'homme avaient traversé pire durant leurs jeunes années, et tout en cheminant en direction du maudit château, on s'était résigné à l'idée d'assister à une énième mondanité. Fort heureusement, l'espéré breuvage était excellent.

« Alors, mon neveu ! Comment as-tu trouvé les joutes ? » demanda-t-il à Edmure, en lui flanquant une vive tape dans le dos qui menaça de le faire s’aplatir tout du long de son buste contre la table dressée pour l'occasion. Toussant furieusement en cherchant à reprendre un peu d'air, il lança un regard un rien effrayé à son oncle qui, lui, éclata d'un rire tonitruant qui traversa l'assistance. « Ah, ma petite nature ! Allez, tiens ! Bois !  » ajouta-t-il entre deux éclats de voix, en tendant pichet et gobelet à l'adolescent. Lui-même s'était resservit mais cette fois-ci, savourait son contenu tout en laissant son regard balayer la rangée des convives. On avait installé chaque famille avec les honneurs qui lui étaient dus et visiblement, on n'avait pas lésiné sur les moyens. Un coup d’œil à la table de fer-nés lui arracha un curieux mélange entre un sourire et un rictus de haine. A l'évidence, ces vermines prenaient bien plus de plaisir que lui à tout ce tohubohu, et savaient comment s'amuser. Peut-être un peu trop d'ailleurs, à en juger par quelques mines courroucées autour d'eux et surtout, les yeux de Lysa qui s'étaient attachés à leur table pour éviter de ne jeter trop de coups d’œils furtifs à la table des écuyers... Secouant la tête d'un air las, il s'approcha néanmoins de sa nièce pour prendre sa main dans la sienne et y glisser un début de baiser. Un geste qui la tira sans doute de sa mélancolie, car aussitôt, elle lui demanda de la faire danser. Ce qui eut raison de l'élan de tendresse qu'il eut pour elle. Danse ? Lui ? Devant tout le monde ?! Mais qui le prenait-elle, un paladin à la recherche de quelque médaille pour galanterie ?! D'un mouvement de tête brutal, il refusa catégoriquement. Et puis quoi encore ! Il y avait suffisamment de jeunes hommes bien nés et bien meilleurs danseurs pour combler les désirs galants d'une petite fille, sans qu'il n'ait besoin de se dévouer... Mais à voir la mine soudain si triste de Lysa, il sentait à nouveau son cœur flancher. La peste soit des jolis minois et des élans paternels, maugréa-t-il intérieurement en laissant échapper un soupir de capitulation.

« Bon ! Allez, gente damoiselle. Prenez-donc ce bras que je vous tends avant que je ne change d'avis... » fit-il, un sourire étirant néanmoins ses lèvres. Les musiciens venaient justement d'entamer un nouveau rythme dont il était à peu près certain qu'il en connaissait les pas de base. Il traversa les rangées de tables d'un pas étrangement assuré, levant bien haut la main de sa nièce pour la faire admirer. S'il pouvait lui donner un instant de lumière, il était prêt à tous les sacrifices. Et lorsque sa main se referma sur la frêle petite taille, il lui décocha un nouveau sourire. « Alors ? Satisfaite ? En espérant que cela chasse de tes yeux cet air de biche abattue chaque fois que tu regardes le petit Baelish... » chuchota-t-il à son oreille, afin qu'elle soit seule à pouvoir l'entendre.



BLACKFISH TULLY


one blackfish in a family is enough. two.
well, we would have to change all those pretty banners.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le Prince DragonLe Prince Dragon
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : The Last Dragon
Corbeaux : 174
Avatar : Heath Ledger
Date d'inscription : 01/04/2017
Localisation : Harrenhal

MessageSujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal Jeu 1 Juin - 14:36


   
Tournoi d'Harrenhal

   
Event I

   

   
For the kingdom.


C'était sans joie qu'il avait observé d'un mauvais oeil son père en train de danser avec Lyanna avec une telle discourtoisie. Pour qui s'était il prit en placant ainsi ses mains sur une jeune fille fiancé? Le temps d'un instant, Rhaegar avait espéré que Robert réagisse et mette fin à cela car il était dans l'impossibilité de le faire. Cependant, le suzerain de l'Orage n'avait rien fait, et cela n'avait que plus agacer le dragon qui se garda toute fois de le montrer, restant concentrer sur sa mère et son petit frère qui semblait etre le centre de l'intention.

Quand le roi s'était éclipsé dans les exterieurs, Rhaegar avait froncé les sourcils, suivant des yeux les déplacement du Fou en esperant que cette fois, Robert interviendrait. Ne voulant aucunement trahir ses emotions, le prince laissa échapper un rire alors qu'il portait la coupe a ses lèvres.

-Voyez comme vous etes un bon danseur mon frère, le roi ne semble guere vouloir danser avec la reine.

Une plaisanterie fraternelle, cependant, alors qu'il allait reprendre la parole, il fut coupé par l'annonce de l'arrivée de son épouse. Sans perdre de temps, il était allé a sa rencontre et lui avait offert un sourire amical comme toujours bien qu'inquiet en voyant la fatigue se lire son visage. Elle avait essayé de le cacher, mais il la connaissait assez pour savoir qu'assiter au tournoi l'avait sans doute épuisé.

-Mon épouse, pardonnez moi de ne pas avoir attendu pour vous offrir la première danse. Dans votre condition, il faut limité les risques, demain peut etre?

Le dragon effectua un baise main respectueux avant de la prendre a son bras pour la conduire a la table qui leur était réservé. La table royale qui était jusqu'a lors vide fut rapidement occupé par Rhaegar Targaryen et Elia Martell. Se montrant fièrement et souriant, le prince occupait la place avec laquelle il été né : celle du prince heritier. Si les rumeurs allaient de bon train sur sa possible destitution, il comptait bien montrer quelles n'avaient pas lieu d'etre.

Toutefois, en voyant Lyanna revenir au bras de Robert et entrer sur la piste de danse avec lui, il ne put s’empêcher de sentir son coeur se serrer. Gardant toute fois son sang froid, il fit comme si de rien n'était alors qu'il parlait avec son épouse et un noble qui ne lui avait toujours pas donné son nom.




   Je mettrai le monde a feu et a sang pour deux personnes... Rhaenys & Lyanna

   

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Doux poison de LysDoux poison de Lys
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 329
Avatar : Colin O Donoghue
Date d'inscription : 17/10/2015
Localisation : Port Réal principalement

MessageSujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal Jeu 1 Juin - 16:41


   
Tournoi d'Harrenhal

   
Evenement

   

   
Son regard avait toujours été baladeur, tel une abeille allant de fleurs en fleurs, Melhavak avait toujours été du genre a regard tout et n'importe quoi. Ce soir la, en des circonstances pareil, ses yeux bleu comme la mer auraient du etre ravi, cependant, il n'y avait qu'une seule qui capturait son regard aventurier. Elle était blonde, les yeux clairs, vetue d'une robe forte noble et qui l'a mettait en valeur de tel façon qu'il avait bien du mal a la reconnaitre. Il la fit tourner sur elle même, lâchant un petit rire amusé avant de capturé de nouveau son regard, celui de Lys qu'il connaissait depuis son plus jeune age et qu'il aimait sans l'avoué. Seren, fille de bordel et qui aujourd'hui lui semblait la plus noble des Dames si bien qu'il se sentait presque honteux de ne pas pouvoir lui offrir une pareil vie. Elle semblait tellement faite pour porter de tels parure, que cela ne fit que renforcer son envie d'un jour devenir autre chose que Melhavak tenancier de l'Amazone Endormie. Il voulait devenir Melhavak Sombre-Mer, noble de la Couronne pour offrir une vie descente a sa fille et à Seren. Sans doute était ce l’orgueil de son sang qui le poussait a vouloir toujours plus alors qu'il était pourtant déjà bien installé avec son bordel.

-Prendre gout à danser en ma compagnie, ou à être Madame Rogare?


C'était avec un sourire taquin qu'il lui avait posé la question, n'hésitant pas a lui voler un baiser au passage avant de reprendre la danse. Il n'avait rien d'un très bon danseur, s'il savait danser c'était déjà une bonne chose car à aucun moment il ne marcha sur les pieds de sa compagne. Plus tot fiere de lui, il n'écouta qu'a moitié les premiers propos de la lysienne. Melhavak se recentra toutefois assez rapidement étant donné que ça semblait concerner Savie. Cette gourgandine était elle en train de faire une bétise alors qu'il lui avait dit de rester sage?

Il semblait bien que oui, en entendant l’aveu qui ne semblait finalement ne rien a voir avec le fil premier de la pensé de sa douce, le batard tourna la tête pour suivre le regard de Seren qui semblait fort perplexe. Etait ce une blague alors qu'il suivait l'action des yeux, regrettant soudainement le fait d'avoir acheter une nouvelle robe a l'enfant si c'était pour qu'elle soit malmener ainsi. Un soupire quitta les lèvres du fer-né, pourrait il un jour éduquer correctement cet enfant? Le succès de cet entreprise semblait tellement lointain qu'il en doutait lui même.

-Des fois, je me dis que je devrais étouffer cet enfant avec son édredon. D'autres, comme aujourd'hui, je me dis qu'il n'y a aucun doute quand a ma paternité vis a vis de ce diable.

Sans ajouter un mots, Melhavak secoua légèrement la tête en laissant échapper un rire et sortit de la piste de danse pour rejoindre Oberyn Martell. C'était à contre coeur qu'il avait abandonné la volupté de sa danse avec sa lysienne, mais il fallait laissé la place. De plus, le lysien n'avait en aucun cas envie de danser à cotés de sac-à-vin immonde et affreusement laid. Il était trop charmant pour que sa personne puisse etre vue à coté de cela.

-Oberyn, un peu plus et je pourrais dire que Savie est amoureuse de toi.

La gamine semblait avoir une reel affection pour celui qui leur avait permis de se rapprocher alors qu'il se faisait la guerre dans le Bordel. Enfant turbulente et irrespectueuse, Melhavak se souvenait mieux que quiconque les betises qu'avaient pu inventé la petite lysienne pour le faire tourné chevre. Heureusement qu'elle avait toujours été trop petite pour atteindre les torches ou bougie qui éclairait le bordel la nuit. La déesse sait elle seulement ce qu'elle aurait fait avec cela.

-Fait un peu plus attention à tes affaires Savie, tu n'auras pas de nouvelle robe tous les jours.

Cruelle vérité que cela, aussi confortable pouvait etre leur vie, les riches robes comme celle que pouvait porter Savie actuellement était loin d'etre un luxe qu'ils pouvaient se permettre tous les jours.



Nothing can tear us apart
You’re brave, and kind, and honourable. Any man would be fortunate to be loved by you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The Bright Emerald
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 401
Avatar : Jodie Comer
Date d'inscription : 23/04/2017

MessageSujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal Jeu 1 Juin - 18:33


Banquet d'Harrenhal, jour 1

Alyenora Estremont



Quickly, bring them some wine,
so that they may wet their mind
and say something clever

Indubitablement, certaines choses échappaient presque totalement à Alyenora. Elle savait, certes, que les Terres de l'Orage n'étaient pas la région du continent de Westeros à être la plus fermée, ni même celle en passe d’ostraciser au maximum, mais il n'en demeurait pas moins qu'elle restait tout à fait consciente qu'il y avait des esprits bien plus ouverts en d'autres contrées ! Mais bien que la jeune femme n'avait rien contre les Fer-Nés, elle ne les portait pas forcément plus que ça dans son cœur. Leur culture était éloignée de la sienne, tous comme leurs habitudes. Cependant, elle ne les snobait pas volontairement pour autant, ne les pensait pas non plus tous issus d'un repaire de vils gredins. Elle avait simplement préférer faire montre de sa présence dans l'espoir que, par politesse et respect des conventions, le Prince de Dorne en vienne à quelque peu faire retomber la pression pour se montrer plus mesuré. Peut-être cela avait-il pu être présomptueux, mais cela ne lui avait rien coûter que de tenter. Tout comme, quelques minutes auparavant, elle avait pu tenter de distraire son cousin pour éviter quelque altercation devant tout le monde. Sans doute Alyenora avait-elle quelque penchant coupable quant au sacrifice de sa personne, allez savoir !

Quoi qu'il en était, cela fonctionnait, du moins, plus ou moins, bien qu'elle soit incapable de réellement dire à quoi tout ceci était dû. A l'intervention de la belle Dornienne ? Ou bien encore au départ précipité de la furie blonde ? A moins qu'Alyenora soit à elle seule réellement parvenue à ramener le calme, quoi qu'elle en doute fort. Mais l'essentiel était sans doute que le feu était à présent contenu, en quelque sorte ! Oberyn semblait en tout cas ne plus avoir à faire montre de prévention, comme un coup de semonce, alors qu'il la saluait avant de lui présenter son amante de cœur. Et la jeune Orageoise ne se sentait ni surprise ni offensée de la présence de cette dernière au banquet. On avait déjà pu lui expliquer, assez tôt, la différence entre une fille de joie et une amante de coeur. Et puis, il ne fallait pas croire, mais les seigneurs des autres contrées du royaume ne se privaient pas pour eux aussi avoir des amantes, bien que, dans leur cas, ils étaient souvent eux-mêmes parmi les premiers à qualifier de catins sans intérêt celles qui pouvaient réchauffer leur couche ! Pas qu'Alyenora est cependant pu être témoin d'un tel comportement au sein de la Maison Estremont, qui savait se tenir ! Alors, pendant qu'Oberyn achevait son baise main, auquel elle répondit d'un nouveau sourire, la jeune femme porta son regard vers la compagne du Prince.
    Et bien, voici les présentations faîtes, grâce à ce cher Oberyn ! C'est un plaisir de faire votre rencontre Ellaria ! On m'avait parlé d'un trésor dornien venu au bras d'Oberyn à ces festivités, me voilà fixée sur son identité ! Dans les faits, Alyenora n'avait pas exactement entendu les choses lui être présentées de la sorte. Les termes avaient pu être plus injurieux et déplaisants, voire même irrespectueux. Des termes qu'elle ne cautionnait pas, et dont elle ne souhaitait donc pas reprendre la teneur. Vous êtes en tout cas tous deux bien trop flatteurs à mon égard ! Je manque quelque peu de sommeil, en ces lieux bien trop lugubres à mon goût, sans parler de la frayeur que m'a faîte mon cher cousin Stannis il y a quelques heures !
Sans parler des efforts qu'elle avait dû faire pour divertir Robert avant de ne pouvoir constater que son semi-échec. Et leurs danses l'avaient quelque peu laissée les joues rosies ! Mais évoquer Robert en présence d'Oberyn n'était pas forcément des plus indiqués, présentement, compte tenu du fait qu'elle avait dû distraire ce dernier parce que Lyanna, sa promise, avait dansé avec le Prince Rhaegar. Or, Rhaegar se trouvant être le beau-frère du Prince dornien ... Oui, mieux valait passer cette partie là sous silence, pour le bien et le confort de tous, d'autant plus que, de par elle-même, l'Orageoise était absolument loin d'être en mesure de faire acte de rédemption pour le moindre parti incriminé ! Mais ses pensées et propos furent soudainement interrompus par l'arrivée impromptue d'une petite tornade brune, surgit de ... De dessous la table, vraiment ? Alyenora ne pipa mot, mais la scène l'amusa, la faisant même sourire alors qu'elle acceptait finalement cette coupe de vin proposée par Ellaria. Visiblement, son ancien amant d'une fois, mais quelle fois, la première, semblait connaître l'enfant, à en voir son attitude, et parce qu'il semblait également qu'il savait quel était son prénom. Après tout, le monde était un endroit hétéroclite, alors pourquoi être incroyablement surpris de quoi que ce soit ?! Mais sans doute le jugement de la jeune femme s'en trouvait-il biaisé, de par le simple fait qu'elle se trouvait être si peu impressionnable ... Mais voilà qu'on les rejoignait de nouveau, cette fois-ci de manière plus conventionnelle. Un visage connu, ou du moins rencontré, la veille. Alyenora plissa les yeux, à la fois amusée et quelque peu perplexe.
    Lord Rogare ... A coup sûr, ainsi courtisés, Oberyn et son amante de cœur ne devaient ni s'ennuyer, ni voir le temps s'égrainer comme à travers un sablier !



More than just beautiful curves
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Little Cat
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 115
Avatar : Sophie Turner
Date d'inscription : 01/04/2017
Localisation : Harrenhal

MessageSujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal Ven 2 Juin - 0:38


Event 1 : Tournoi d'Harrenhal
Le tournoi était un événement tant attendu depuis des lunes. L’instant même où père nous avait annoncé la nouvelle, je n’avais pu me résoudre à rester en place. Même si j’essayais de rester calme et digne, au fond de moi, je n’avais qu’une hâte. Les festivités, les chevaliers, les danses et surtout mon fiancé. J’allais le revoir pour la première fois depuis que la nouvelle avait été annoncée. Cela faisait plusieurs années déjà, et pourtant aucune occasion ne s’était présentée pour que nous puissions réellement nous entrevoir. J’avais hâte et j’appréhendais en même temps. Une chose normale, apparemment. Je pense que c’est ce que mère m’aurait dit. Pour l’occasion, j’avais préparé mes plus belles robes et surtout une en particulier, une que j’avais confectionnée moi-même. Elle ressemblait à l’une des robes que portait mère dans le passé. C’est père qui me l’a dit, alors forcément, je suis fière de pouvoir la porter à cette occasion et de la montrer à tout Westeros.

La première journée de joutes fut agréable. Elles étaient à la hauteur de mes espérances et surtout, Brandon avait été bon. Je m’en serais voulu de le voir blessé, incapable de faire quoique ce soit pour lui. Cela faisait partie du jeu, chaque jouteur sait dans quoi il s’engage lorsqu’il décide de participer à un tel tournoi. Mais j’étais fière de le voir sorti vainqueur même si je n’ai pu m’empêcher de m’inquiéter pour le pauvre ayant été blessé. Mais que dire à part qu’il savait à quoi s’attendre. Il a pris ce risque, il se doit de l’assumer à présent. Cette journée folle fut également pour moi l’occasion de m’entretenir un moment avec lui, avec Brandon.

Mais venait alors un moment que bien des invités attendaient tout au long de la journée. Pour certains, si ce n’est pour certaines, regarder les joutes sans y participer pouvait faire paraître le temps long. Alors forcément, le banquet était vivement accueilli même si d’après père, c’était un moment durant lequel il fallait faire attention au moindre de ses faits et gestes. Certains prennent un malin plaisir à épier le moindre geste d’autrui pour le répéter voire le déformer. Si untel est vu avec la mauvaise personne, ce peut être fatal. Je ne voyais pas trop quel genre de faux pas je pouvais faire. Peut-être était-il mieux si je ne dansais pas avec un inconnu. Je ne voudrais pas qu’on aille raconter tout un tas d’histoires stupides sur moi.

J’étais donc assise à la table de ma famille, les Tully. Nous étions tous présents, sans exception faite. En tant que famille suzeraine du Conflans, il semblait évident que chacun réponde présent. Mon père, mon oncle, ma sœur mais également mon petit frère, Edmure. Si un tel portrait pouvait sembler heureux et admirable, je n’étais pas d’humeur à sourire. J’étais encore à moitié fâchée contre ma sœur. Même si j’essayais de ne pas trop le montrer pour éviter de gâcher les festivités, il était tout à fait facile de sentir une certaine tension entre nous deux. Nous avons beaux être deux sœurs qui s’apprécient, il arrive parfois que nous soyons contrariées, fâchées ou simplement en désaccord. Cet ami commun, ce Petyr nous crée bien du souci. Il est un garçon fort appréciable mais parfois, je ne le comprends pas, je ne comprends pas son comportement à mon égard, comme s’il attendait quelque chose. Et ce quelque chose est la cause de notre mésentente avec Lysa. Une mésentente fort regrettable, surtout en ce temps de fête.

Je suis donc assise, bien calme à ma table. J’observe l’assemblée. Je ne tarde pas à repérer les Stark dont mon fiancé. Je n’ose pas aller le voir et lui demander une danse. Traverser tout le hall pour cette demande serait probablement mal vu. J’attendrai alors. Mais une scène semble attirer le regard d’une grosse partie de l’assemblée. Lyanna Stark, mon amie. Je ne pensais pas la voir car durant tout le tournoi je n’ai su la trouver. Mais là, on ne peut la rater. Une danse avec le Prince Rhaegar. Inattendu, surprenant… Je ne trouve pas le mot exact. C’est encore plus délicat lorsque le Roi en personne l’invite alors à danser. J’observe la scène, dubitative, haussant un sourcil. J’ignore ce qui se dit, j’ignore ce qui se trame mais certains n’hésiteront pas à jaser.

Je suis tirée de mes pensées lorsque j’entends la voix de Lysa invitant notre oncle à danser. Je leur souris. Nous sommes une famille soudée. Ce n’est pas pour rien que notre devise indique la Famille avant le reste. Mon père me regarde, je le sens. Je me tourne vers lui.

« Veux-tu danser avec moi ma petite Cat ? Ces occasions sont si rares. »

Un oui de la tête. Je n’ai pour ainsi dire jamais dansé avec père. Mais c’est avec un très large sourire que j’accepte et que je prends sa main pour le suivre non loin de ma sœur et de mon oncle. Nous nous mettons en place. Une danse avec mon père, c’est une scène que j’ai rêvée de nombreuses fois dans mon enfance. Mais mon père n’a jamais été un grand danseur. Peut-être est-ce là un message me signifiant un dernier acte de complicité avant mon mariage.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The soul of a huntress
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 67
Avatar : Lucy Griffiths
Date d'inscription : 13/05/2017
Localisation : Harrenhal

MessageSujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal Sam 3 Juin - 16:28


   
Event I : Tournoi d'Harrenhal

   
C'est... la... fête. C'est la fête. ♫

   

   
Berena Corbois



Être dans une région inconnue, loin des dangers connus du Nord, Berena se montrait au final plus suspicieuse. Sa mission était de prendre soin de Lyanna et la Corbois s'en donnait corps et âme. C'était pourquoi elle n'avait pas hésité à aller la rejoindre alors qu'elle se trouvait en compagnie du Roi. Bien sûr, elle avait entendu parler de sa folie, mais n'importe le danger couru, elle se devait d'être auprès de la louve. Son excuse pour justifier sa présence était un bel exemple d'excuse qu'elle trouvait pour couvrir la Stark. Il était certain que Lyanna ne risquait rien, le châle dérobé ne ferait que lui ajouté une couche supplémentaire, mais au moins elle avait réussi à s'approcher de sa dame sous le regard du Roi. Un regard qui lui donnait des frissons, oui, elle n'était pas à son aise en sa présence. Surement parce qu'il était le Roi, mais surtout par rapport à ses paroles. Il n'était, en soi, pas agressif envers sa personne, mais il lui montrait bien avoir vu clair dans son petit jeu, puis l'image de la femme de son frère s'imposait à son esprit. Aerys ne lui révélait rien qui vaille et si les hommes Targaryen semblaient être attirés vers Lyanna, à l'inverse la louve semblait être toujours attiré vers le danger. De toute manière, elle n'était pas décidée à la laisser seule et fort heureusement, Lyanna annonça n'avoir rien à lui cacher. Un sourire s'empara du visage de Berena avant qu'il disparaisse quand elle se demanda de quoi ils pouvaient bien parler avant son arrivée. Dans quel pétrin s'était mise Lyanna ? Tandis que le fiancé de Lyanna approchait avec une noble dont Berena était bien incapable de savoir de qui il s'agissait, le Roi vint à pousser son amie à continuer la joute et elle ne put retenir sa surprise :

- Quoi ?!

Il était complètement fou, pourquoi voulait-il la voir continuer à jouter ? Voulait-il la voir se mettre davantage en danger ? Puis, comment se faisait-il qu'il était au courant ? Berena se retrouvait totalement perdu, trop de questions en tête sans aucune réponse. Une seule évidence apparaissait, elle n'aimait pas le Roi, pour simple raison d'encourager Lyanna de continuer le tournoi. Son regard mécontent se tourna vers Lyanna qui accepta. Par les anciens, là, elle jouait réellement avec le feu. En tout cas, cette entrevue se terminait grâce à l'arrivée d'Olenna Tyrell et de Robert Baratheon. Il fallut que Lyanna la tire par le poignet, pour que celle-ci face une légère révérence avant de la suivre. Une fois bien éloignée, la louve vint à dire qu'Aerys Targaryen n'était pas si bizarre et s'arrêta au mot finalement, sur quoi, Berena sans réfléchir ajouta :

- Finalement, il pourrait être la Manderly en homme, et même pire.

Nul besoin de retenir son avis davantage, Robert Baratheon allait bien devoir apprendre à la connaitre vu qu'elle allait suivre sa promise dans l'Orage. De retour dans la salle de bal, toute la scène passée à l'extérieur ne semblait avoir tourmenté ceux qui avaient le coeur à la fête. Elle était vraiment rassurée de savoir Lyanna auprès de Robert pour le coup et après leur étreinte, observa la salle et décida d'aller embêter Benjen qui n'avait pas bougé de la table des Stark. Il était temps qu'elle commence à s'amuser et oublier tous ses tracas. Tout sourire, elle s'inclina vers le seigneur du Nord et s'approcha ensuite de Benjen pour lui dire d'un air taquin :

- Bah alors p'tit loup, tu ne danses pas ? Je sais, tu as peur de marcher sur les pieds d'une de ses gentes dames.

Au moins, lui ne semblait pas se mettre en danger comme sa soeur et il était l'une des seules personnes qui permettaient à Berena d'être elle-même dans cette salle remplit d'inconnus.




Righteous in Wrath
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sombre-Mer
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 16
Avatar : Raffey Cassidy
Date d'inscription : 26/04/2017

MessageSujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal Dim 4 Juin - 18:04

@Savie a écrit:

Event I : Tournoi d'Harrenhal

Grande fête au château il y a bien longtemps



Citation.
S avie souriait, en voyant le dornien lui tendre les bras avec tant de gentillesse, elle lui avait immédiatement sauté au cou et entouré de ses petits bras d'enfants. Certains convives la regardaient sûrement avec étonnement, se demandant qui était cette gamine qui osait agir si familièrement avec le prince de Dorne. Mais Savie ne les remarquait pas, ces histoires de rangs et de titres n'avaient pas de sens pour elle. Elle adorait réellement Oberyn et n'allait pas rater une occasion d'être avec lui, c'était si rare.

- Où sont tes parents, ma jolie ?

L'enfant balaya la salle du regard, cherchant ses parents qui avaient disparu de la table où elle les avait laissés avant d'aller se promener. La bâtarde sourit en voyant ses parents danser au milieu de la pièce. Elle les montra du doigt et, avant qu'elle est pue dire ‘là', les vit s'avancer vers elle et Oberyn.

-Oberyn, un peu plus et je pourrais dire que Savie est amoureuse de toi.

Savie rougit et prit une moue boudeuse. Melhavak se moquait encore d'elle, elle qui s'était si bien comportée durant tout le début du banquet. Détournant le regard, elle remarqua alors une jolie jeune femme, sûrement de haute famille vu sa robe, qui la regardait avec un certains amusement. En voyant Melhavak arriver, la femme le salua d'un nom qu'elle ne connaissait, laissant l'enfant perplexe. La petite lui sourit avant de se tourner vers son père qui venait de prononcer son nom.

-Fait un peu plus attention à tes affaires Savie, tu n'auras pas de nouvelle robe tous les jours.

Bien sûr il la disputait, encore une fois. Elle faisait de son mieux pour être aussi calme et douce que possible mais, il y avait toujours quelque chose. Sans vraiment s'en rendre compte, elle attrapa avec force le bras d'Oberyn et, d'énervement, commença à le serrer de ses petites mains d'enfants. Rien de très violent bien sûr, la différence de force était trop importante entre l'homme et la petite pour qu'il est mal, mais assez pour qu'il remarque le changement d'émotion soudain.

Elle savait qu'elle n'aurait pas d'autres robes comme celle-ci avant un très long moment, elle n'était pas idiote, il n'avait pas à la rabaisser autant. Savie se leva alors, vexée par la remarque de son père, et se leva pour prendre sa mère dans ses bras.

-Oui, je sais très bien. Il y a juste un peu de poussière j'y fais attention.

L'enfant enroula ses bras autour du ventre très légèrement rebondi de sa mère. Au moins, Seren ne la disputait pas en permanence, ça lui permettait de se reposer. Et puis, bientôt elle aurait un petit frère ou une petite sœur avec elle. Savie l'avait remarqué au cour du voyage, les formes qui se dessinaient sur le ventre de sa mère, sa fatigue; c'était clair comme de l'eau de source. Doucement, la petite posa sa main sur le ventre de sa mère, tentant de sentir le petit être vivant à l'intérieur.

- Dit maman, tu préférerais que ce soit un garçon ou une fille dans ton ventre? Moi j'aimerais plus en petit frère, les filles elles sont pas marrantes.
.


Dernière édition par Savie le Lun 5 Juin - 10:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Chantons Fort
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 115
Avatar : Peter Mooney
Date d'inscription : 02/04/2017
Localisation : Actuellement à Harrenhall

MessageSujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal Dim 4 Juin - 20:24





"Tournoi d'Harrenhal"













 La charmante inconnue se présenta presque rapidement, faisant mention à une mention que Garrett connaissait plutôt bien, étant du Bief elle aussi, une Varnier. À sa connaissance, la famille n'avait qu'une seule fille, Mina, cela devait sans doutes être cette demoiselle maladroite face à lui, à moins que, peut-être, celle-ci fasse partie d'une branche cadette, en toute honnêteté, pour ce qui touchait aux arbres généalogiques des différentes familles, même si le chevalier était plutôt bien renseigné sur la chose, il laissait en général son mestre lui donner confirmation avant de s'essayer à la devinette et ainsi froisser quelques esprits. La jeune bieffoise rajouta bien vite qu'en sa présence, elle ne saurait conseiller le noir, plutôt que le blanc et qu'elle consentait à réparer les dégâts causés par sa maladresse, dans une formulation assez étrange qui fit rire l'héritier, en douceur. Il aurait bien voulu la taquiner encore un petit peu, en demandant tout simplement si c'était une invitation à le voir moins vêtu, mais, la belle étant déjà relativement gênée, il préféra s'abstenir, gardant tout simplement son sourire en coin, ne réussissant cependant pas à s'empêcher de lancer quelques petits mots taquins. « Ainsi donc, vous souhaitez déjà me revoir, je ne pensais pas être capable de faire si belle impression. »

La conversation continua tout doucement en compagnie de cette inconnue, tout aussi charmante mais qui semblait quelques peu plus … Sauvage, féroce ou quelque chose qui pouvait s'en approcher. A l'entente de son nom, Garrett comprit en quelques sortes cette impression, une fer-née. Pour dire vrai, l'homme n'avait jamais eu particulièrement de griefs contre les gens de ces contrées, même si, selon l'opinion générale, il était préférable de se méfier de ces marins. Lui, semblait bien plus curieux qu'autre chose face à de telles personnes dont le mode de vie était si différent de celui des bieffois. Il y eut aussi la confirmation de l'identité de la jeune femme brune, qui était bel et bien Mina, mais aussi l'explication de ce qui s'était passé, ce qui ne put que le gêner. « Je m'excuse d'avoir interrompu votre échange, ma dame, peut-être pourrais-je donner un point de vue supplémentaire qui sait. Je … J'ai pas mal voyagé, participé à de nombreux tournois mais, malheureusement, me sentir à l'aise dans ce genre de grand banquet reste encore une chose qui m'échappe complètement. Pour le reste, je suis d'accord avec ma compatriote, rien ne nous interdit de discuter avec vous, j'ai toujours été quelqu'un de particulièrement curieux alors … Une occasion d'en apprendre un peu plus sur vous, votre culture ou autre ne se refuse certainement pas. » Souriant avec douceur, Garrett espérait prouver son honnêteté, avant de l'affubler de tout un tas de questions qui lui tournaient déjà dans son esprit, que ce soit rapport aux îles, ou encore aux voyages que ceux-ci faisaient régulièrement.

Vint alors un sujet qui aurait pu fâcher le jeune homme quelques heures plus tôt, le tournoi. Cette défaite, il ne s'en était toujours pas vraiment remis mais … Il vallait sûrement mieux passer à autre chose et, en discuter avec le sourire, en en riant plutôt que de pester contre son incompétence le ferait sûrement aller de l'avant et, les mots d'Hildegarde le firent suffisamment rire pour le conforter dans cette idée. Oh, la remarque aurait pu paraître moqueuse, piquante ou je ne sais quoi encore, mais, notre homme le prit tout simplement sur le ton de la plaisanterie. « J'ignorais que l'on puisse qualifier ces échanges de … Performance, tant la défaite fut rapide et sans appel. » S'arrêtant un court moment pour rire avec légèreté, notre homme reprit toujours souriant.  « De fait, vous n'avez manqué que peu de choses, dame Mina. Je vous remercie cependant de votre inquiétude et, je vais bien. Ma fierté en a sûrement prit un coup, mais je survivrai. Le bon côté des choses est que, je ne pourrais faire que mieux lors du prochain tournoi auquel je participerai. Mais, je vous avouerai n'avoir jamais été un très grand jouteur. » 

Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The Black Falcon
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 191
Avatar : Orlando Bloom
Date d'inscription : 09/04/2017
Localisation : Harrenhal

MessageSujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal Lun 5 Juin - 0:07


   
Tournoi d'Harrenhal

   

   
Aussi haute qu'honneur
Elbert fut ravi que cette première journée se termine enfin. Le tournoi n’avait pas été très passionnant pour l’instant, seuls quelques joutes l’avaient passionnées, même s’il devait reconnaître le fait qu’il n’en était pas un grand admirateur. Il avait même regardé d’un seul oeil les dernières joutes car ses pensées étaient tournées vers Talia. Celle-ci avait quitté la tribune assez rapidement en lui murmurant qu’elle allait prendre un peu l’air, mais elle n’était jamais revenue. Il n’avait rien laissé paraître sur son visage mais au fond de lui il s’inquiétait pour elle, à tel point que dès que la dernière joute fut terminée, il n’attendit pas les autres familles suzeraines, ni Lord Jon Arryn, il partit directement chercher la jeune valoise, malheureusement il n’avait pas réussi à la retrouver. C’est donc inquiet qu’il était retourné dans sa chambre pour se préparer pour le banquet, mais arrivé dans cette dernière il préféra s’installer sur son lit. Il avait eu une drôle de sensation au milieu de tous ces familles suzeraines dans la tribune, les plus puissantes de Westeros. Il avait eu l’impression de ne pas être à sa place parmi eux, qu’il ne devait pas être là. C’était peut-être parce qu’il savait que son statut était temporaire, et qu’il le serait toujours, du moins tant que Lord Arryn aurait une épouse et que celle-ci pourrait engendrer un héritier. L’arrivée de ce dernier aurait pour conséquence de faire passer Elbert du statut d’héritier à celui de chevalier du Val d’Arryn. Peut-être le souhaitait-il ? Il avait l’impression de ne pas faire correctement les choses en tant qu’héritier, du moins il n’avait encore jamais réussi à avoir les louanges de Lord Arryn. Peut-être serait-il plus heureux en tant que chevalier ? Une vie avec moins de responsabilités… ne pas avoir l’avenir d’un royaume sur ses épaules. Le jeune homme se posait tant de questions sur son avenir, mais celles-ci s’envolèrent car une servante vint le prévenir que Lord Arryn l’attendait.

Il rejoignit le seigneur des Eyriés et ensemble ils partirent en direction de la salle où se déroulait le banquet. Alors qu’ils arpentaient les couloirs de la forteresse, Elbert observa discrètement le visage de son oncle, celui-ci semblait pensif, voire même préoccupé, cette attitude l’étonna. Pourquoi était-il ainsi ? Finalement il n’eut pas le temps de commencer à chercher les raisons car Jon Arryn s’arrêta net et invita son neveu à faire de même, ce dernier lui obéit. Ils n’étaient plus qu’à quelques mètres de la porte. “Quelque chose ne va pas mon oncle ?” Un léger sourire se dessina sur ses lèvres. “Je n’en sais rien… ce n’est sûrement rien. Peut-être l’âge…” Elbert haussa les sourcils, ne comprenant pas de quoi il voulait parler. “Tu sais Elbert, ce qui différencie un très bon seigneur d’un bon seigneur, c’est sa capacité à sentir les choses, à voir les évènements arrivés. Et je ne sais pas, j’ai l’impression que quelque chose va arriver, c’est comme si je le sentais dans l’air … Bref, laisse tomber, ce n’est rien, profitons de cette soirée.” Il se remit en marche et passa les portes, Elbert le suivait, se demandant de quoi il voulait parler, lui il avait plutôt l’impression que tout se passait bien. Le jeune homme avait toujours trouvé que son oncle était un peu trop paranoïaque, qu’il s’imaginait toujours le pire, peut-être que les années rendaient tous les seigneurs méfiants.

Elbert sortit de ses pensées en voyant la salle. Il avait l’impression que tout Westeros était réuni dans cette dernière. Habillé d’une tenue simple bleu marine, il se dirigea vers la table réservée aux familles suzeraines. Il eut le plaisir de constater que les Arryn se trouvaient entre les Tully et les Baratheon, deux familles qu’il connaissait et avec lesquelles il s’entendait bien. La soirée se déroulait plutôt bien, le jeune homme ne buvait que très peu et parlait peu, il observait surtout. Il fut étonné de voir le prince dansé avec la jeune Stark, la promise de Robert qui ne semblait pas ravi de voir celle-ci aussi proche des dragons, surtout quand elle s’isola avec le Roi. A cet instant, en voyant le cerf, Elbert crut qu’un incident allait avoir lieu, ce qui n’était pas rare durant les banquets, l’alcool aidant les hommes à se disputer, mais heureusement rien de tout ça arriva, et la soirée continua. Elbert aperçu Ser Brynden Tully en compagnie de sa nièce, il lui fit un signe de la tête avec un grand sourire avant de reprendre une discussion avec Stannis Baratheon. De temps en temps le jeune homme chercha du regard Talia, mais il ne la voyait pas, ce qui l’inquiétait au fond de lui, elle lui manquait, et il n’arrivait pas à se passer de sa présence.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
La plus délicate des fleurs peut se révéler poison
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 195
Avatar : Hailee Steinfield
Date d'inscription : 01/04/2017
Localisation : Harrenhal

MessageSujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal Mar 6 Juin - 18:19

Lord Ambrose était plus réceptif qu’elle ne l’aurait cru. La jeune Hightower lui sourit et répondit presque instantanément à sa remarque. « Bien guidé par les Sept vous voulez dire je suppose. » fit-elle. Elle ne voulait certes pas que l’incident survenu plutôt dans les gradins n’entache le reste du tournoi. Mais il était vrai que ses faveurs avaient sûrement aidées le frère de Robert Baratheon et cela réjouissait la jeune fille. Après tout, Denyse était une femme très pieuse et elle se dit rapidement que si Stannis Baratheon n’allait pas si mal c’était sûrement que les Sept approuvaient finalement son geste. De toute façon, elle n’avait rien fait de mal ? Enfin peut-être un peu mais elle continuait à le penser, Desmond n’avait qu’à participiter à ce tournoi et elle lui aurait accordé ses faveurs. Peut-être avec moins d’entrain qu’elle ne l’avait fait pour l’orageois, mais cela personne ne le savait après tout.

Puis le sourire de Denyse s’éclipsa lorsque l’héritier de la maison Ambrose mentionna son propre fiancé. Elle n’aimait pas beaucoup Alysanne mais à tout prendre, elle préférait encore parler de sa sœur cadette que du Redwyne. Les Redwyne, jamais elle ne pourrait annuler ce fichu mariage. Après tout Olenna Tyrell, la mère de son beau-frère et suzerain venait de cette maison. Et si la reine aux épines ne se préoccupait pas vraiment d’elle, Mace n’accepterait probablement jamais de rompre ce mariage. Elle se rait condamnée à épouser un homme qu’elle n’aimait pas. Et la seule petite lumière dans ces futures ténèbres c’était que les Redwyne produisaient du vin et un bon vin qui plus est. « Sir Desmond doit sûrement vaquer à ces propres occupations…enfin je suppose. »

La Hightower aurait pu ajouter « et du moment que je ne l’ai pas sur le dos… » mais la brune s’abstenue finalement. Elle se contenta de sourire alors que son futur beau-frère lui proposait une danse. Denyse s’inclina en souriant. « Cela est votre devoir de sauver une pauvre âme qui risque fort de s’ennuyer, vous voulez dire. Et puis vous savez quoi ? J’ai hâte de découvrir la tête de ma chère sœur. Elle serait bien capable de s’offusquer de cela uniquement parce qu’il s’agit de moi. » railla la brune en déposant au creux de la main du lord la sienne. Qu’importe les conséquences sur ses propres fiançailles, Desmond n’était pas là. Plus tard, il irait le chercher. Elle devait tout de même lui accorder une danse, au moins une si elle ne voulait pas un nouveau sermon de la part de son paternelle.

« Lord Ambrose vous avez pourtant connu assez jeune ma sœur, je me demande pourquoi vous n’arrivez point à vous entendre ? » fit la jeune femme en entrant sur la piste de danse. Et pendant qu’ils dansaient, le regard de la jeune femme se perdit dans une direction. Le roi, Lady Lyanna Stark et Robert Baratheon, la scène était…elle ne trouvait pas les mots. Elle reporta son attention sur son futur beau-frère et ajouta. « N’y aurait-il point de l’orage entre le roi et Lord Robert ? »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Newbie
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 288
Avatar : Jaimie Alexander
Date d'inscription : 10/05/2017

MessageSujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal Mer 7 Juin - 16:54


Tournoi d'Harrenhal

Danser, chanter c'est la fête au château



Le banquet
*Ainsi donc vous souhaitez déjà me revoir…* Fait l’écho de sa phrase dans ma tête. L’effet de surprise produit quelque chose comme un point d’interrogation géant dans chacune de mes pupilles. Par chance mes lèvres restèrent fermées. Les sentir s’entrouvrirent sans qu’aucun son n’en sorte, m’aurait sûrement mis plus mal à l’aise que ce sous-entendu qui n’en est peut-être pas un après tout.
Moi je me répète juste de tourner ma langue sept fois dans ma bouche pour ne pas répondre avec trop de spontanéité. Vous avez vu où celle-ci m’a conduite.

-…et bien si je devais la récupérer…votre tunique…je peux toujours vous la renvoyer par  un intermédiaire  à moins que vous envisagiez de venir la reprendre en personne…

Ça va je ne m’en sors pas trop mal. Enfin avant d’envisager que je la lui retourne, il faudrait déjà qu’elle soit en ma possession et pour l’instant, elle n’a pas quitté sa personne. Ouf ou…dommage peut-être. Je m’octroie une gifle mentale pour cette pensée. Puis zut, hein. Regarder ne coûte rien, du moins imaginer ce que cacherait cette fameuse tunique. Je remercie intérieurement Hildegarde pour son intervention, qui balaie toutes ces images qui commençaient à venir. Un peu de vin et manger n’était tout fait pas une mauvaise idée, peu importe avec qui je partagerai la table. Le Bief unit aux Îles de Fer le temps d’une ripaille.

– Trouvons-nous une table dans ce cas. Ser Garrett à vous cette lourde tâche. lançai-je en souriant à l’un puis à l’autre. J’arrête mon regard sur la manche tâchée de vin. J’espère que vous ne souffrirez pas d’une autre de mes maladresses. J’ai tendance à posséder deux mains gauches quand je suis coincée dans ce genre d’évènement. C’est horrible et ça ne me ressemble pas du tout. Lady Tawney ? Puis-je vous nommer Hildegarde ? Voilà un sujet que nous pouvons rajouter aux autres. Cela nous en fait bien trois pour débattre : maladresse, aisance et ridicule.

Pour ma part, ce qui engendre cet état, c’est cette sensation de faire partir d’une foire déguisée aux mariages. Je ne m’aventurerai pas à l’évoquer, préférant relever les voyages de Ser Garrett. Toutefois je me demande si Hildegarde se retrouve dans la même situation que la mienne.

– Puis-je me permettre cette question Ser ? Pourquoi faire autant de tournois si ce n’est pas là où vous excellez ? J’avoue que cela reste dangereux…vous pourriez ne pas…vous en sortir à si bon compte la prochaine fois.

Je venais peut-être d’aborder un point sensible. Mais je ne comprends pas pourquoi se forcer à faire quelque chose surtout si le risque est aussi conséquent ! Est-ce que ça se résume à cela l’existence d’un homme : se mesurer aux autres ? Et celui d’une femme : donner des descendants ?

– Lord Deziel vous contraint-il à mettre votre vie en danger ? A moins qu’il y ait une autre raison mais dans ce cas j’aimerais la connaitre. …désolée…je suis également curieuse. Je m’adresse à Hildegarde. Faites-vous partie de ces dames qui ferment les yeux quand le métal rencontre la chair ? Pour ma part, même si le spectacle est brutal, je ne me lasse pas des joutes.

Nous arrivons à trouver une table neutre. Fruits, vins, viandes, tourtes garnissent notre point de chute. J’aperçois, Père en grande conversation, croise les doigts pour que ça ne soit pas en vue de me caser à un de ses interlocuteurs…ils ont l’air de faire trois fois mon âge. Du vin, oui du vin pour ne pas songer à ce projet qu’il s’est mis en tête.
Au diable la bienséance, je nous sers trois verres de vin.

– A notre rencontre. Je lève mon verre à leur santé. Bois. Je commence. Mhm j’imagine que le malaise issu de ces évènements s’explique peut-être parce qu’il nous oblige à tenir le rôle de notre rang…comme un masque. Qu’en pensez-vous ? Je bois une autre gorgée. Notre éducation ne nous laisse pas grand choix…non ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Chat Noir
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 56
Avatar : Keira Knightley
Date d'inscription : 24/05/2017
Localisation : Harrenhal

MessageSujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal Mer 21 Juin - 10:39

« Bien sûr. » Fit Hildegarde à la brune, lorsqu'elle lui demanda si elle pouvait l'appeler par son prénom. S'en tenir aux carcans d'une société trop lourde à porter, ça n'était pas de son genre. Elle n'était pas une lady comme les autres, et se moquait bien de la séance. Euron serait fier de l'entendre penser ça... Ou alors, était-ce tout l'inverse ? « Si je peux vous appeler Mina en échange. Et vous... Garrett ? »

Elle leur offrit un sourire en coin. Discret, mais présent, en se dirigeant avec eux jusqu'à une table qui permettrait d'offrir une discussion civilisée. Hildegarde se sentait un petit peu décontenancée par tout ça, même si elle faisait au mieux pour ne rien en montrer. En les suivant tous deux, elle chercha dans la foule un visage familier : son frère d'abord, qu'elle trouva en pleine discussion avec un autre, et Serah ensuite, dont elle ne reconnut les traits nul part autour d'elle. Son soutien n'aurait pas été d'un grand secours pour l'occasion, elle savait son ami trop rude pour les personnalités qu'elle suivait désormais.

La blonde se raccrocha à la conversation, suivant les pas de ses compagnons d'infortune alors que la discussions se poursuivait sur les joues. Hildegarde ne put s'empêcher de sourire, même de rire, à la question de Mina :

« Fermer les yeux ? Certainement pas. » Fit-elle. « Je suis plutôt du genre à les lever au ciel, en soupirant d'ennui »

ça lui donnait de grands airs, dit ainsi. Pas parce que le spectacle était médiocre, mais parce que ce genre de barbaries n'avaient que peu de sens à ses yeux, et encore moins d'intérêt. Si d'autres en tiraient quelque chose, soit ! Mais pas elle. Elle laissait ça à ceux qui y trouvaient leur compte, tant qu'on lui laissait ses cartes et ses livres :

« Les îles de fer ont quelques traditions bien plus brutales que celles-ci, jouter fait presque office de simple pièces de théâtre pour des gens familiers aux pratiques violentes. » Fit-elle en s'installant à la table, en face des deux autres protagonistes.

Elle tira son verre de vin, en le levant à eux pour célébrer cette rencontre. Hildegarde ne savait pas si c'était encore une bonne chose ou non de se connaître aujourd'hui, mais elle admettait que ça n'était pas pour autant déplaisant. Trop souvent, elle avait l'impression d'être un chat né au milieu des loups. Et évidemment, la mine sévère d'Euron s'imposa à elle. Elle pouvait même sentir une pointe de culpabilité à savoir se mêler bien plus aisément que ses semblables à ce monde qui l'ennuyait pourtant. N'était-ce pas hypocrite ? Pourtant dans ses mots, elle ne se cachait pas d'être différente, et les mots de Mina vinrent la rassurer aussitôt :

« Mina, je vous rejoins sur bien des points, et je suis surprise de trouver un avis si proche du mien dans une autre contrée. » Elle était même soulagée, en s'en cachant néanmoins : « Mon frère me qualifie d'idéaliste quand j'ose énoncer ce genre d'avis. » Précisa-t-elle. « Et ce n'est pas un compliment selon lui. »

Elle soupira, trempant ses lèvres dans son verre pour boire encore de ce vin. Pas mauvais. Et pas le genre que les siens rapportaient des pillages réguliers. Elle n'était pourtant pas une grande amatrice d'alcool, mais elle devait admettre que ça pouvait être un petit plaisir de temps à autre.

« Vous ne vous plaisez pas dans cette existence ? » Demanda-t-elle à Mina. « Si vous pouviez être quelqu'un d'autres, ou alors à une autre place, que choisiriez vous ? » Fit-elle à l'égard de ses compagnons du soir, curieuse de savoir ce qu'ils rêvaient d'être.



- I'm through talking to you like a man -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le Prince DragonLe Prince Dragon
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : The Last Dragon
Corbeaux : 174
Avatar : Heath Ledger
Date d'inscription : 01/04/2017
Localisation : Harrenhal

MessageSujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal Hier à 12:23


   
Tournoi d'Harrenhal

   
Event I

   

   
For the kingdom.


Le temps passa avec une certitude réelle, toutefois, il ne passa pas assez vite au gout du prince qui était désormais le seul réprésentant royale attablé. Offrant sourire et courtoisie, il n'hésitait pas a rire avec les nobles qui venaient lui adresser la parole. Se montrer tel le digne heritier qu'il était tandis que Viserys était repartit jouer avec les enfants de son age. Si le roi ne se montrait pas, alors il se montrerait pour eux deux, écoutant sans montrer le moindre signe le lassitude les seigneurs leur parlant de leurs problèmes. A vrai dire, cela ne l'ennuyait pas au contraire, ayant toujours été élevé dans l'objectif d'etre roi, Rhaegar prenait a coeur les affaires du royaume et de chaque personne venant lui parler.

- La couronne considérera votre requête soyez en sur, vos dérangement sont les notre.

Combien de fois avait il répété cette phrase? Le prince dragon n'avait pas compté mais a chaque fois on l'avait remercié d'etre aussi prévoyant et a chaque fois les même phrase de politesse lourde de sens.

- Quel prince serais je, si je ne prenais pas soin de mon peuple? Profitez des festivités.

Si le roi ne voulait pas faire son travail, alors lui ferait, lui en profiterais. Pendant trop longtemps Rhaegar s'était montré soumis à la folie de son père, cela devait prendre fin maintenant. En aucun cas il ne voulait marcher sur les traces de son père, il voulait etre meilleur. Le targaryen voulait reellement etre l'un des meilleurs roi de Westeros, tel Jaehaerys I avait pu l'etre en son temps.

Le temps passait et le prince n'oubliait pas ses lettres échangé avec Lyanna. Ils devaient se retrouvé ce soir, en aucun cas il ne voulait perdre le temps que les dieux leurs accorderaient. Ainsi donc il embrassa la joue de son épouse lui indiquant qu'il allait dormir mais leva une dernière fois sa coupe de vin en se redressant.

-Messeigneurs! Si je dois me retirer ce soir, sachez que ce n'est que pour mieux vous retrouver demain, lors des joutes.

Paroles aimables, terminant son verre un sourire aux lèvres, Rhaegar s'en alla en veillant bien a ce que Viserys soit sous la surveillance d'un garde royale.




   Je mettrai le monde a feu et a sang pour deux personnes... Rhaenys & Lyanna

   

   
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal

Revenir en haut Aller en bas

Event I : Tournoi d'Harrenhal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 11 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Sujets similaires

-
» Le Tournoi d'Harrenhal (explications, inscriptions, flood)
» Event !! Tournoi, premier tour [The Rainbow's Girls VS Sadique Empire]
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Liste pour tournoi 1500pts avec resctriction
» Tournoi CE le 21 Novembre 2009 à Rôle Games Marseille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De Cendres et de Fer :: Westeros :: Le Conflans :: Harrenhal-