RSS
RSS

Nous manquons de membres dans Dorne, Le Conflans, le Val et l'Orage.
Les points de "régions dépeuplées" iront aux personnes de ces régions.

Hoster Tully, Rickard Stark, Jon Arryn, Quellon Greyjoy
et Doran Martell sont très attendus.
Venez nombreux participer à l'animation What If et au Souk.
Le nouveau système de vote aux top-sites a été mis en place.
La série reprend le 16/07 (ou 17/07 selon votre point de vue).
Merci d'éviter tout spoiler sur la chatbox et favorisez le flood crée pour ça, à la place.
Les inscriptions pour les joutes sont désormais closes.
Les spectateurs eux peuvent encore s'inscrire.

Partagez|

Event I : Tournoi d'Harrenhal - Premier jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
avatar
Doux poison de LysDoux poison de Lys
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 352
Avatar : Colin O Donoghue
Date d'inscription : 17/10/2015
Localisation : Port Réal principalement
Métier : Tenancier de Bordel

Message Sujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal - Premier jour Lun 17 Avr - 15:24


   
Tournoi d'Harrenhal

   
Evenement

   

   
-Allez dépeche toi Savie, on va rater le début des joutes.

La petite fille ronchonnait alors que son père la pressait, la pauvre enfant était encore fatiguée du voyage et voila maintenant qu'elle devait se depecher. L'experience du voyage avec un enfant était tout nouveau pour le lysien qui avait longuement voyager dans sa vie, ainsi donc il peinait a comprendre que les petites jambes de la fillette étaient épuisée.

-Mais il y aura toujours les joutes demain, je suis fatiguée, je veux dormir.

Un soupire passa entres les lèvres de Melhavak alors qu'il écoutait sa fille se plaindre. Pourquoi l'avait il prit avec lui déjà? Pour lui faire découvrir le monde. Inspirer, expirer, et sourire. Tout allait bien, il fallait rester calme. S'arretant dans sa marche le lysien attrapa l'enfant dans ses bras et reprit sa route sans dire un mot. Le jeune homme n'avait jamais vraiment été quelqu'un de patient et il était hors de question qu'il ne rate le début de l'évenement a cause d'une petite fille.

N'hésitant pas a jouer des coudes une fois dans la foule qui riait, le tenancier lysien réussi tant bien que mal a rejoindre le devant du terrain. Sous ses yeux, venaient de s’écraser un chevalier sur la joute d'un autre qui semblait etre resté immobile. Surpris de la situation, Melhavak demeura quelques instant bouche bée, avant d’installer Savie sur la barrière qui les séparaient du terrain.

-Je sens que l'on va bien s'amuser.

Un sourire un peu moqueur sur les lèvres, Melhavak déposa un baiser sur la joue sa fille qui semblait rire aussi de la situation. Tous deux découvrait l'univers des joutes et jamais on ne leur avait parlé de ça. Normalement deux chevaliers monter sur leur cheval galopait pour fracasser l'autre et pourtant la, l'un deux, pourtant une armure relativement belle, était resté immobile. Quel drôle de spectacle.


Nothing can tear us apart
You’re brave, and kind, and honourable. Any man would be fortunate to be loved by you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message Sujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal - Premier jour Lun 17 Avr - 16:12


Event Tournoi d'Harrenhal



Le tournoi se poursuivit devant les yeux de la foule. Ce furent les regards insistants de mon père et de mes frères qui me poussèrent à aller enfin me préparer. C'est vrai, je n'allais pas tarder à montrer ce dont j'étais capable ! Cependant, quelle importance ? J'étais venu pour me couvrir de gloire et vaincre Arthur Dayne. A mon grand désespoir, il n'étais toujours pas là. Cet homme viendrait il au moins ? Rien n'était sûr, mais j' étais déjà très frustré de ne pas apercevoir l'épée du matin alors que mes écuyer m'aider à mettre mon armure. J'en étais tellement fier de cette armure, d'un noir profond, et des traits blancs parcourant celle-ci ici et là, à l'image d'un tigre ayant sa fourrure rayé de trait noir. Elle avait le mérite de me donner un certain style.

Malgré l'absence d'Arthur Dayne, j'étais relativement ravi tout de même. Il y avait d'excellent concurrent, tout ce qui compte c'est de gagner, c'est vrai, mais quel est l'importance de gagner si les adversaires ne sont pas à la hauteur ? Au moins, là, avec Brandon Stark, ce Chevalier mystérieux, Rhaegar Targaryen ou encore Oswell Whent, j'allais être servi. Je voulais me mesurer à de formidable chevalier, j'allais pouvoir le faire. Aussi, quand Brandon Stark détruisit véritablement son adversaire. Je ne pus retenir un grand sourire carnassier, car à peine sa joute fut elle finit, que l'annonce du second tour se fit, et je tombais sur qui ? Le destructeur d'adversaire du premier tour, alias Brandon Stark.

Ça, me mesurait à cette force de la nature, à ce formidable cavalier, j'en avais une furieuse envie. Je n'avais aucune crainte, j'étais venu pour en découdre et c'est ce que j'allais faire. J'étais désireux d'aller sur la lice immédiatement, plus que quelques rencontrent et j'allais pouvoir faire ce que je voulais. Je ne manquas pas de regarder avec insistance Brandon Stark, un sourire provocateur trahissant une grande impatience accompagnait mon regard déterminer. Rien ne me ferait plus plaisir que d'envoyer le cul de l'héritier Stark percuter le sol comme un vulgaire louveteau.

En attendant de pouvoir faire ce pourquoi j'étais né, c'est à dire gagner ! J'observais la joute de Ser Oswell. Un homme que je n'appréciais guère, au vue de sa réputation et de son comportement, il ne valait pas grand chose sur le plan humain pour moi. Néanmoins, je n'étais pas vraiment très apprécié non plus en dehors de Dorne. Aussi, j'appréciais tout de même ses talents martiaux. En tout cas c'est ce que je pensais de lui jusqu'à ce que je vois sa monture refusait l'affrontement. «He oui Ser Oswell, c'est des choses qui arrive... ». J'esquissais un sourire moqueur, même si bien évidemment, nous autres chevaliers, nous savons pertinemment qu'une monture peut parfois n'en faire qu'à sa tête. Ce qui m'amusait c'était plutôt la mal chance du guerrier. Voilà une chose que je n'aurai pas aimée vivre. Ce dire que sa participation se finit sur ça c'est... vraiment décevant. Néanmoins, Ser Oswell m'arracha un rire des plus francs. Il avait réussi à se défendre et à gagner ! Une bien belle surprise ! Il y parvint de manière burlesque, certes, mais encore une fois, ce qui compte, c'est de gagner !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message Sujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal - Premier jour Lun 17 Avr - 18:28




"Tournoi d'Harrenhal"


Joutes








Les tournois, cela faisait bien longtemps que Garrett n'en avait plus fait. Grand amateur de la chose dans sa jeunesse, espérant se montrer aux yeux du monde entier, force était de constater que, de sa génération avait vu naître d'incroyables chevaliers et, quelques uns d'entre eux disposaient d'une force que l'on pouvait difficilement qualifier d'humaine. Il n'y avait qu'à observer le seigneur Robert Baratheon agiter son arme dans les airs comme si de rien n'était alors que nombreux auraient étés à peiner pour ne serait-ce que la soulever. Ainsi, pour un guerrier banal comme il pensait l'être, remporter face à de tels hommes, cela relevait presque de l'impossible. Oh, des tournois, le bieffois en avait bien remportés quelques uns, la plupart du temps lorsque les grands habitués étaient absents ou, le reste du temps, par chance. Malgré cela, notre ami ne se laissait pas abattre, il appréciait grandement ces festivités, tant pour y participer que tout ce qui les entourait. Les rencontres que l'on pouvait y faire, la nourriture, le bal ou tout simplement la découvertes de nouvelles contrées. Cependant, suite à la mort de sa bien-aimée, le bieffois s'était dispensé de participer à toutes ces festivités, préférant rester par chez lui à ne penser à rien d'autre que ce qu'il avait à faire sur son domaine. De fait, le tournoi d'Harrenhal fut le premier depuis bien longtemps et, force était de constater que cela lui fit le plus grand bien. Il fit de bien belles rencontres, comme par exemple celle de dame Talia Vanbois ou encore, cela lui permit des retrouvailles insoupçonnées comme avec dame Alyse Labriaux. En plus de cela, son amie de grande date, l'épouse de son seigneur, la délicieuse Alerie Tyrell lui avait demandé d'être son champion durant ses festivités ce qui lui donna, en quelques sortes, des ailes. Cette confiance qu'elle semblait placer en lui était plaisant et presque incompréhensible en vu des grands noms inscrits lors de ces affrontements. La décevrait-il ? Il priait pour qu'il n'en soit pas ainsi.

Le jour-J, notre homme était quelques peu stressé. On lui avait enfin annoncé son adversaire et, cela ne serait pas une mince affaire. Même si ce dernier n'était pas aussi impressionnant ou imposant que son frère Robert, il demeurait avant tout un Baratheon et … Avait-il existé, ne serait-ce qu'une fois, un membre de cette famille qui ne soit pas un dangereux adversaire ? Ne descendaient-ils pas du seigneur Lyonel Baratheon ? Cet homme au rire impressionnant avait marqué son époque par sa puissance et ses victoires. Non, même s'il n'avait pas cette force brute, Stannis était un adversaire dangereux, ne serait-ce que par son intellect et ses compétences de stratèges que l'on disait remarquables. Garrett avait-il une chance durant cet affrontement ? Plus les minutes défilaient et plus il en venait à douter. Fort heureusement, son jeune frère qui lui servait d'écuyer pour l'occasion tentait tant bien que mal de lui remonter le moral, selon lui, la victoire lors d'un tournoi était sans aucun doutes la meilleure des solutions pour retrouver une bonne épouse, ce qui le fit doucement sourire. Son armure enfin enfilée, son écuyer de fortune le félicita sur son allure. Fine et noire, son heaume possédait trois longues plumes, aux couleurs de sa maison, d'argent, rouge et d'or. Il y avait aussi un rappel du blason sur le plastron, bien entendu. Lorsque son nom fut enfin annoncé, l’appréhension fit un bond, très vite suivi de son cœur qui s'agitait dans tous les sens. Allait-il se couvrir de ridicule ? Il y avait des chances.

Une fois enfin posé sur sa monture, notre homme s'avança sur le sable doucement pour observer la foule tandis qu'on vint lui offrir sa première lance d'arçon. Dans ce large public, Garrett put apercevoir un visage familier et difficilement oubliable, Talia. Il hésita presque à aller lui demander ses faveurs mais, timide comme elle semblait l'être, cela l'aurait sûrement bien plus mis mal à l’aise qu'autre chose et préféra bien vite se diriger vers son amie qui lui souriait grandement. Arrêté devant elle, il lui tendit sa lance pour prendre doucement la parole. « Madame, me feriez-vous l'honneur de m'offrir vos faveurs pour ce tournoi ? J'ose espérer que venant de vous, celles-ci ne pourront que me porter chance. » Lui souriant avec tendresse, notre homme attendit sagement que la belle enroule son tissu autour de son arme pour aller se placer et attendre son adversaire. Les secondes défilaient et cette tension l'étreignait de plus en plus et son cœur semblait s'accélérer. Son esprit s'emplissait de plus en plus de doutes et, peu de temps après l'arrivée du cerf de son côté du terrain, le signal fut donné et les deux guerriers se précipitèrent l'un sur l'autre. Tenant fermement son bouclier et sa lance, le Chantecoq avait une idée qui pourrai peut-être marcher. Peut-être que de nombreux autres avaient eu le même éclair durant ces innombrables tournois mais, qui sait, peut-être que si cet homme n'y pensait pas, peut-être que cela pourrait fonctionner. Son plan ? Attendre le dernier moment pour remonter la pointe de sa lance qui se serait contenté de viser le bouclier tout le long. Le risque ? Ne pas être suffisamment rapide et s'échouer lamentablement sur la protection de son adversaire. Il y avait bien entendu un autre risque, la ruse de ce dernier qui avait sûrement préparé d'autres plans bien mieux huilé que le sien qui était … Des plus simples.

Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du JeuMaître du Jeu
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 643
Avatar : Toutes
Date d'inscription : 07/10/2015
Localisation : Partout
Métier : Divinité(s)

Message Sujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal - Premier jour Lun 17 Avr - 18:28

Le membre 'Garrett Chantecoq' a effectué l'action suivante : Jouer avec la chance


'Dé de 10' : 5
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message Sujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal - Premier jour Lun 17 Avr - 22:33


Event Tournoi d'Harrenhal



C'était elle, j'en étais sûr. Et même à travers son heaume, je reconnaissais sa voix. Je la reconnaitrais n'importe où. Je l'avais bien trop entendu, bien trop écoutée. Je l'observais, cherchant son regard au travers des ouvertures que possédait son casque.

Personne ne va te remarquer, c'est pour ça que je t'ai éloigné. Il y a la joute de Brandon, tous sont tournés vers ce que fera l'héritier du nord.

Je l'entendais dans sa voix qu'elle était surexcitée. J'affichais un sourire à son encontre, haussant un sourcil. Son comportement ne m'étonnait pas. Elle qui voulait tant faire ses preuves, la voir jouter n'était pas étonnant. Mais elle n'avait eu qu'une victoire, contre un chevalier quelconque il fallait le dire. Ce n'était pas un des gardes royales, pas un chevalier de renom. Un simple chevalier de la maison Frey.

Oui j'ai vu cela et tu as été formidable, tu as été impressionnante. Mais c'était une joute, ta première et ce n'était pas contre un grand chevalier.

Elle était fière, confiante. Je le remarquais mais ça se comprenait, c'était la première joute qu'elle gagnait. Je ne la quittais pas du regard tandis qu'elle me demandait si je lui en voulais ou si j'étais fier. Et si elle pouvait faire une joute supplémentaire ; comme si ma réponse aurait un quelconque impact sur ce qu'elle ferait.

Oui je suis fier de toi, ne crois pas que ce n'est pas le cas. Et même si je te disais de ne pas en faire d'autres, tu le ferais, je le sais. Alors vas-y.

Mon regard fut attiré par la venue d'un nouvel arrivant, nul autre que le Prince Rhaegar Targaryen. Ce dernier s'adressa à moi.

Prince Rhaegar. Effectivement, c'est ce que je suis venu faire. Et vous avez tout à fait raison au sujet de mon frère, il a su représenter notre maison.

Pour une fois qu'il faisait quelque chose de bien, je n'allais pas lui reprocher. Même s'il était vrai qu'il n'avait pas affronter un chevalier de renom ; il aurait pu perdre dès la première joute, mais ça n'était pas arrivé. Heureusement. Je ne répondais rien au sujet de l'identité du chevalier mystère, affichant un bref sourire.

Effectivement et je vais retourner dans les tribunes pour suivre les joutes de ce chevalier si prometteur. Quant à votre père le Roi, il est le Roi.

J'avais dis ça sur un ton neutre, n'en ayant que faire de l'attitude du roi. Après tout, cela renforcerait les rumeurs, quoi de plus ? Il n'en avait sûrement que faire de ce que l'on pouvait bien penser.

Je vous souhaite toute la réussite possible, Chevalier d'Aubier Rieur. À vous aussi, Prince Rhaegar.

Je pris rapidement la route pour retourner dans les tribunes, avec un pas lourd. J'étais parti en avant, remontant rapidement les tribunes pour me poser aux côtés de Ned.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The She-WolfThe She-Wolf
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : She-Wolf, Lady Lyanna, Lya, Wolf Girl, The Wolf Maid, Nymphe du Nord, la Muse du Nord, la sauvage, chevalier d'aubier rieur, chevalier mystère.
Corbeaux : 862
Avatar : Gemma Arterton
Date d'inscription : 29/12/2016
Localisation : Harrenhal - cachée sous une armure, un heaume et un bouclier avec un Barral Rieur.
Métier : Chevalier en secret, elle porte une armure offerte par le Roi, un heaume et un bouclier avec un Barral Rieur.

Message Sujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal - Premier jour Mar 18 Avr - 1:09

Elle était sur-excitée, l'adrénaline coulait encore dans ses veines et les regards des spectateurs ne lui échappaient pas, les applaudissements, les encouragements. C'était sa première joute et elle marquerait les esprits, c'était tout ce qu'elle voulait avant de retourner à sa vie de femme, de devoir reporter des robes. Parmi les minces traits de son heaume, elle essayait de tous les regarder mais elle ne parvenait malheureusement à rien.


Et la voilà plantée devant Robert. Il commençait bien : il était impressionné mais. Le mais lui faisait froncer les sourcils. N'avait-il pas vu ce qu'elle venait de faire ?! Elle avait été la troisième joute du lancée du tournoi et elle avait été la première à faire tomber un adversaire ! Et il trouvait à dire un mais ?! Idiot. Mais il se rattrapait bien en disant être fier d'elle. Il aurait pu être choqué, outré, cela aurait été une réaction normale, n'importe qui l'aurait été. Mais il était fier et le disait à nouveau, alors elle se contentait de sourire de nouveau. S'ils devaient avoir des enfants, au moins, ils auraient de grands exemples. Mais une voix attira son attention et la jeune fille s'empourprait bêtement en rebaissant son heaume. Au moins, son heaume cacherait le sourire idiot sur ses lèvres. Elle ne pouvait pas admirer le prince comme elle l'aurait aimé mais au moins il était là, juste à côté.

L'avait-il reconnue ? L'avait-il remarquée ? Elle était persuadée que oui. Elle l'espérait vraiment. Elle ne comprenait pas vraiment l'intervention de Rhaegar, pourquoi il se présentait tout à coup mais elle acceptait déjà de le suivre, coupant court la conversation qu'elle avait eu avec Robert. L'avis de son fiancé avait été important, cela lui aurait permis de juger leur relation et comment elle aurait du se comporter, comment elle devrait être ou du moins, essayer d'être. Mais Rhaegar venait couper court à tout cela.

Avant de suivre le prince, elle posait toute fois maladroitement son bras sur celui de Robert, à défaut de pouvoir lui parler, après tout, Rhaegar n'était pas sensé la connaître, ni savoir qu'il y avait une femme sous cette armure. Elle posait son bras sur celui de Robert l'air de le remercier, puis elle s'en allait. Et après quelque pas avec Rhaegar, après avoir fait attention aux personnes autour d'elle - qu'il n'y ait donc personne - elle se permettait un petit ; merci et un petit je prie toujours pour ta victoire.

Elle se reculait ensuite du prince, une fois revenue dans un lieu plus peuplé, essayant tant bien que mal de conserver une distance qu'on jugerait respectable, entre eux, même si elle avait surtout envie de retirer son armure et de lui sauter au cou. Elle inspirait profondément, il faudrait à nouveau monter sur son cheval. Elle n'aurait pas pu voir la joute de son frère, juste le brancard avec le chevalier hurlant sa douleur, elle ne pouvait voir que le chevalier Whent rester sur place et pourtant avoir son ennemi sur sa lance. Etrange joute que celle-ci. Et puis maintenant un chevalier biefois. Lyanna retournait près de son cheval et elle flattait ce dernier. C'était grâce à son élan qu'elle avait réussi, elle en était convaincue. Tous ces entraînements avaient payés et même si son cheval était couvert dans l'espoir qu'on ne reconnaisse pas sa robe avec exactitude, celui-ci ne semblait pas trop embêté pour courir. Ou pas encore en tout cas. Quant à Yoren, elle ne le trouvait pas, ce n'était pas faute de le chercher du regard.





She-Wolf & her Prince Dragon
it's you & i against the world, for now & for ever. No matters the words & masks. You are mine & i am yours. i promise.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du JeuMaître du Jeu
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 643
Avatar : Toutes
Date d'inscription : 07/10/2015
Localisation : Partout
Métier : Divinité(s)

Message Sujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal - Premier jour Mar 18 Avr - 14:25


   
Event I : Tournoi d'Harrenhal

   

   
Chevalier de la maison Rouxtigre.
Son ennemi est immobile, c'est la première fois que le chevalier joute dans de tels conditions. Il compte donc en profiter pour blesser le chevalier en face de lui.

Note: La joutes est remportée par Oswell pour sa prise de risque, étant cependant en position de faiblesse, il peut être blessé.


1-4: Oswell s'en sort intact, la lance ennemie ne l'a guère touché
5-8: La lance explose contre le bouclier, le choc le blesse un minimum, sur la partie du corps au choix (il va avoir des bleus).
9-10: La lance ennemie percute violemment le garde royale, il reste en selle mais son épaule portant le bouclier assure le coup difficilement. Il peut continuer de jouter, mais pour l'heure, il a besoin de repos.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du JeuMaître du Jeu
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 643
Avatar : Toutes
Date d'inscription : 07/10/2015
Localisation : Partout
Métier : Divinité(s)

Message Sujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal - Premier jour Mar 18 Avr - 14:25

Le membre 'Maints Visages' a effectué l'action suivante : Jouer avec la chance


'Dé de 10' : 4
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message Sujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal - Premier jour Mar 18 Avr - 17:31


 


Stannis Baratheon
parle en #ffcc00

Avec satisfaction, Stannis sentit sa lance toucher au but, n’évitant celle de son adversaire que de quelques centimètres. La ruse avait triomphé de la force, et pour une fois, il se sentit prêt à rugir comme le cerf brâmant ses amours, tout à sa fierté d’avoir enfin démontré qu’il n’était pas qu’un lettré, mais bel et bien aussi un chevalier capable de jouter sous les yeux de tous les plus grands de Westeros. Certes, son adversaire n’était pas le plus renommé … Mais lui non plus, après tout, et les Whent avaient fourni de grands guerriers, l’un d’eux étant après tout dans la Garde Royale. Non, l’un dans l’autre, le cadet estimait pour une fois légitimement être en mesure de savourer une victoire durement acquise. En un sens, son tournoi était déjà réussi.

Certes, à côté des démonstrations de force qui suivirent, sa propre prestation ne pouvait que faire pâle figure. Là où il avait touché, Brandon Stark et le mystérieux chevalier si frêle avaient littéralement fauchés leurs opposants, démontrant toute la férocité du Nord, si tant est que l’inconnu en soit bien originaire comme il le supputait depuis le début. Laissant Oswell Whent relever le gant de redorer le blason de sa maison défaite, le puîné se dirigea vers le bord de la lice, ne regagnant pas immédiatement l’extrémité du terrain, mais passant devant les gradins pour pointer sa lance vers les bancs du Bief, montrant distinctement Denyse Hightower, qui avait, par il ne savait quelle extraordinaire, décidé lors de leur fugace rencontre de lui accorder ses faveurs. Le bandeau noué autour de la javeline flottait délicatement, et au moment où le jeune s’extirpait de sous son heaume, il lui adressa un de ses rares sourires avant de déclarer :

« Ma dame, je ne sais si je continuerais à vous faire honneur de la sorte, mais sachez que vos couleurs ont sans nul doute armées mon bras vers la victoire ! »

L’hommage galant fait, le Baratheon s’empressa de rejoindre ses quartiers pour s’abreuver et relacer les jointures de son armure, son cheval ayant également besoin de souffler. Le laissant aux bons soins de son Dondarrion d’écuyer, qui se mit immédiatement à l’ouvrage non sans avoir abondamment félicité son chevalier dans une logorrhée ponctuées d’onomatopées amusantes qui manquèrent arracher un rire au cavalier, décidément de bonne humeur, Stannis se dirigea vers l’aire de repos des combattants, ses yeux détaillant au loin une haute silhouette brune qu’il ne reconnut que trop bien, et pour cause : la ressemblance avec sa propre personne n’était pas feinte. Que faisait donc Robert là ? Etait-il donc … ? L’espace de quelques secondes, un fol espoir étreignit son cœur, ce dernier s’éteignant bien vite à mesure qu’il percevait les paroles de l’aîné, dirigée vers ce Ser au bouclier si particulier, et non envers lui. Restant en retrait, la rage au cœur, il entendit à peine les quelques mots que le Seigneur Suzerain de l’Orage eut à son encontre, et ses mains se contractèrent douloureusement dans ses gantelets. Evidemment qu’il n’était pas venu pour lui. Féliciter tout le monde plutôt que son propre sang, voilà qui était Robert Baratheon. Ce ne fut qu’une fois ce dernier parti qu’il consentit à se montrer, la mâchoire serrée, arborant son habituelle expression saumâtre et ce fut d’un ton neutre qu’il salua les présents en déclarant :

« Chevalier, Mon Prince … Vos joutes furent admirables. J’espère que vos lances seront aussi heureuses pour la suite. »

Oswell Whent venait de terminer la sienne, de façon relativement burlesque, de ce qu’il saisit de la fin du spectacle. Diantre, il espérait que jamais une telle situation ne lui arriverait ! Encore que, par moment, il se demandait si, de toute façon, la malchance n’était pas sa comparse la plus fidèle. Et puis quelque part … Quel panache le garde royal avait-il démontré en vainquant ainsi, malgré l’adversité ! Stannis ne pouvait s’empêcher d’éprouver une bouffée d’admiration envers l’homme, et un regard vers la tribune raffermit sa détermination. Lui aussi était prêt à prendre tous les risques. Pour qu’on ne dise pas qu’il n’avait pas été à la hauteur de son nom, pour que, si défaite il devait y avoir, elle ne soit pas honteuse. Il avait la confiance d’une damoiselle à honorer … et le dédain d’un frère à circonvenir.

Il observa son futur adversaire du coin de l’œil. De ce qu’il en savait, Garett Chantecoq était un fier et rude jouteur, un chevalier comme le Bief en produisait souvent, adroit et leste. Clairement, ce serait une toute autre paire de manche que face à son précédent opposant. Il fallait qu’il élabore une tactique solide. Leurs corpulences semblaient similaires, pour ce que Stannis en voyait, quoiqu’il soit, grâce à l’imposante carrure des Baratheon, un peu plus grand. Cela signifiait donc que son allonge serait plus importante. Un plan germa dans son esprit, et tandis qu’il remontait en scelle, il en achevait les contours.

Alors que les deux hommes se faisaient face, le cerf fixa sous son haubert le point qu’il espérait viser, à l’angle fragile sous l’épaule du bieffois. Pour cela, il ne voyait qu’une solution : s’abattre au dernier moment de tout son long sur l’encolure de sa monture et remonter sa lance pour fendre la défense du Chantecoq à l’endroit le plus difficile à défendre, pariant sur le fait qu’en profitant des quelques centimètres supplémentaires que lui procurerait une telle manœuvre pour le prendre de vitesse et caler sa lance dans l’interstice créé entre le bouclier et le destrier adverse …


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du JeuMaître du Jeu
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 643
Avatar : Toutes
Date d'inscription : 07/10/2015
Localisation : Partout
Métier : Divinité(s)

Message Sujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal - Premier jour Mar 18 Avr - 17:31

Le membre 'Stannis Baratheon' a effectué l'action suivante : Jouer avec la chance


#1 'Dé de 10' : 8

--------------------------------

#2 'Dé de risque(TOURNOI' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message Sujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal - Premier jour Mar 18 Avr - 18:30


 


Stannis Baratheon
parle en #ffcc00

Au signal, Stannis agrippa les rênes de son cheval et l’animal, mors en bouche, s’élança, fouetté par l’élan de son cavalier, ses sabots martelant le sol avec force, tandis que son cavalier courbait l’échine, le vent sifflant à ses oreilles à mesures que les secondes passaient et que son destrier accélérait le pas. Concentré, derrière sa visière, le Baratheon ne quittait pas son objectif des yeux, ses jambes contractées autour des flancs de la bête, veillant toutefois à ne pas labourer la chair de ses éperons, dans un équilibre précaire, sa lance fermement calée sous son épaule.

Arrivé quasiment au contact, brusquement, le jeune homme se pencha sur son cheval, écrasé contre l’encolure suante de la bête, et leva sa lance. Il sentit l’arme ne rencontrer brièvement aucune résistance, avant de s’écraser sur un poitrail bardé de métal. Le choc fut terrible, et le puîné s’arc-bouta à la javeline pour ne pas lâcher prise, son bras tiraillé entre l’élan de la bête entre ses jambes et la résistance rencontrée au bout de sa pointe d’acier. L’essentiel était accompli. Il avait touché. Emporté par la force donnée par l’allant d’une telle cavalcade, son bras avait visé juste, pile dans l’interstice et maintenant, la pique fouaillait dans cette jointure si tendre et accessible. Chantecoq ne s’en relèverait pas, la frappe étant suffisante pour déstabiliser même le plus adroit des jouteurs. Malgré la pesanteur de son armure, la fureur de la rage de vaincre animait le garçon, qui ne ployait pas sous la rudesse du choc. Il leur montrerait, à tous ceux qui le dénigraient. A la pointe de sa lance, il allait triompher, mettre le bieffois à terre. Sa hargne redoubla, en même temps qu’une joie intérieure l’envahissait dans ce quarteron de secondes où il sentait soudain l’odeur de la victoire venir titiller ses narines. Oui, son frère serait fier de lui. Sa dame du jour ne regretterait pas de lui avoir confié ses couleurs. Il était …

Soudain, ce fut le drame.

Etait-ce un cri, un bruit dans les gradins qui déstabilisa le fier étalon ? Une collision avec le destrier adverse ? Un coup d’éperon venu d’il ne savait qui, d’entre lui et Garrett Chantecoq ? Toujours fut-il qu’alors même que son corps entier était tendu vers l’avant, Stannis sentit soudain la terre se dérober sous lui, et son cheval trébucha brutalement, avant de s’affaisser dans un vacarme sourd et un atroce de poussière, tandis que son cavalier tentait tant bien que mal de comprendre ce qu’il se passait.

Mû par un réflexe de survie, le jeune homme se jeta sur le côté, vidant les étriers comme il le pouvait tentant de ne pas avoir sa jambe happée par le poids de la bête, espérant que son sursaut serait suffisamment vivace pour qu’il ne disparaisse pas sous le corps vagissant de son cheval qui toucherait bientôt le sol en poussant un mugissement déchirant. Lentement, sauvagement, Stannis Baratheon et sa monture chutèrent lourdement au sol, sous les yeux de l’assemblée qui ne s’attendait sans doute pas à de tels retournements de situation …

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du JeuMaître du Jeu
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 643
Avatar : Toutes
Date d'inscription : 07/10/2015
Localisation : Partout
Métier : Divinité(s)

Message Sujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal - Premier jour Mar 18 Avr - 18:30

Le membre 'Stannis Baratheon' a effectué l'action suivante : Jouer avec la chance


'Dé de 10' : 4
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du JeuMaître du Jeu
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 20
Avatar : Fataliste
Date d'inscription : 07/10/2015

Message Sujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal - Premier jour Mar 18 Avr - 19:08


   
Event I : Tournoi d'Harrenhal

   
This world is so blind, cold as ice.

   

   
Blessure de Stannis Baratheon
Dans sa chute, le chevalier Stannis Baratheon n'est que légèrement blessé. Il ne pourra jouter pour le reste de la journée, et le mestre d'Harrenhal lui recommande le repos.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message Sujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal - Premier jour Mar 18 Avr - 20:36



Après la formidable joute de ce chevalier mystérieux, Ser Valerion se décida enfin à rejoindre son écuyer dans le camp des participants. Il quitta la foule surexciter, enlevant sa cape de voyage sale, laissant apparaître les armoiries de sa maison. Eh oui, c'était enfin le moment ou son frère serait ravi. Le chevalier Nerbosc commençait enfin à représenter dignement sa maison. Il détestait cela, se montrer, mais il n'avait pas le choix. Il l'avait promis et aussi étrange que cela puisse paraître, Valerion n'avait qu'une parole.

Il quitta alors sans mal les tribunes, étant assis près des autres hommes et femme du Conflans, quand ils purent tous voir l'emblème de la maison du corbeau fièrement afficher sur son torse, aucun ne l'empêcha de passer. La plupart des Conflanais savaient à qui ils avaient à faire. Un homme immature, qui en avait blessé plus d'un parmi eux avec sa verve insolente et irrespectueuse, mais ils savaient tous qu'il était également un chevalier adroit, autant avec une lance qu'avec un arc. Le Conflans connaissait trop bien Valerion, un homme qui ne se battait jamais pour lui, mais pour les autres, dans le cas présent c'était pour son frère.

Dans tous les cas, Valerion était devenu bien sérieux. Un regard dur habitait maintenant ses yeux, rendant son visage bien plus froid qu'il y a quelques minutes. Il commençait à se concentrer. Surprenant me dirait vous contenu de son tempérament, évident vous répondrez le Nerbosc, car aucun homme adroit avec une lance n'est assez immature pour prendre à la légère une joute. Durant une joute, les chevaliers risquent leur vie pour la gloire, l'honneur ou pour qu'ils plaisent aux gentes dames. Parfois, les chevaliers sont là pour que les personnes dirigeant la maison du guerrier puissent se servir des exploits sportifs réalisait par celui-ci. Qu'il gagne ou qu'il perde, qu'il soit blessé ou non, Valerion n'était pas dupe, son frère se servirait des exploits qu'il pourrait faire aujourd'hui et Valerion allait risquer sa vie pour cela. Vu comme ça, un tournoi est nettement moins attrayant et c'était pour cela qu'il ne participait pas toujours. Il le faisait par amour pour son aîné et rien d'autre, ou peut-être pour désarçonner les chevaliers se pavanant comme des dieux alors qu'ils ne sont que des hommes. Des sacs de viande idiote et arrogante qui méritaient une bonne leçon. C'était pour ça, en cet instant, que Valerion avait rejoint ses adversaires et qu'on était en train d'enfiler son armure.

Il ne put donc voir la joute de l'héritier du Nord, ni les suivants, n'arrivant que pour voir la victoire, mais également la chute de Stannis Baratheon. Ce qui ne l’inquiéta pas, les cerfs étaient tous de solide gaillard. Brandon Stark, Un descendant des premiers hommes, comme les Nerbosc. Les personnes venant du nord étaient bien plus proches du tempérament sauvage qu'on lui prêtait. D'un autre côté, à part les Nerbosc, aucune autre maison à sa connaissance dans le sud n'était encore proche du culte des anciens dieux comme sa famille.

Quoi qu'il en soit, il avait alors rejoint le groupe de chevaliers qui était encore dans la compétition. Son armure était d'une facture remarquable, une armure noire, affichant un grand et fort Barral blanc, décorer au niveau du dos d'un corbeau rouge sang. Son heaume était également noir, des ailes noirs de corbeau se dressant fièrement sur les côtés de celui-ci, comme si l'homme qui portait ce heaume était prêt à prendre son envole. Il y avait de quoi être fier, mais il n'en avait rien à faire. Il n'était pas là pour avoir une des plus belles armures du tournoi. Il était là pour jouter et il le ferait sérieusement.

Chacun était là, à observer son adversaires ou les futurs adversaires, comme souvent, chacun voulait voir qui était en forme. De son côté, le Nerbosc ne perdait pas des yeux ce chevalier mystérieux au Barral moqueur, le chevalier d'aubier. Ce dernier avait attiré son attention et il attendait ce frêle jeune homme au tournant. Il savait déjà de quoi les autres étaient capables et qui ils prendraient plaisir à vaincre s'il y parvenait, mais celui-là, c'était une autre histoire. Il le salua respectueusement quand il fut certain qu'il avait remarqué son regard, puis ne manqua pas de saluer sans dire un mot ceux qui l'avaient remarqué lui et sa sombre armure. Il était pour une fois, d'humeur taciturne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message Sujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal - Premier jour Mar 18 Avr - 23:36


Event Tournoi d'Harrenhal



Enfin ! C'était à mon tour ! J'étais le premier Dorniens maître de la lance à monter sur une monture aujourd'hui. Il y avait de quoi me rendre joyeux. Je m'étais entraîné et préparer depuis des mois pour ce tournoi ! Dire que mon adversaire était Brandon Stark... Personne ne voulait avoir affaire à lui et moi, contrairement au reste des compétiteurs, SI ! Quel était l'intérêt de vaincre des chevaliers médiocres de seconde zone ? Au moins là, je n'avais rien à perdre. Si je perdais, c'était contre un des meilleurs. Si je gagnais, j'aurais réussi à me faire remarquer. Même si je n'avais pas besoin de rappeler que je ne craignais vraiment qu'Arthur Dayne. J'en conviens, c'est arrogant, d'autres sont capables de me vaincre j'imagine, mais je voyais en lui un véritable adversaire.

Quand ce fut notre tour de nous battre, je ne pus m'empêcher de fixer ce loup venu du nord avec un grand sourire satisfait . « Ser Brandon Stark ! Un nom qui est en ce moment même sur toutes les bouches ! Un guerrier respectable à ce que j'ai déjà pu voir ! », dis-je tout en montant sur mon cheval de tournoi. Ma monture était aussi pressée que moi. Mon destrier ressentait certainement ma joie et mon excitation. Il avait besoin de bouger. Il tournait sur lui-même alors que je le chevauchais et tenait fermement les rênes. Cela ne me surprit pas, il faisait cela à chaque tournoi. J'avais pris l'habitude de bouger avec lui, comme on le fait dans une danse avec une femme. Je le fis se diriger autour du jeune loup pour accéder à son désir d'action. Ce n'était pas menaçant de ma part, même si l'image que cela donnait était celle d'un fauve ayant soif de combat, un félin déterminait à se battre. « Je vous souhaite bonne chance, chevalier venu du Nord. Voyons voir qui du soleil du Sud ou de la neige du Nord est le plus indomptable ! Et profitez-en pour me montrer ce que vous avez dans le ventre Ser ! Yaah !»

L'étalon courut sur quelques mètres pour entrer sur la lice. Je fis alors un tour complet autour de celle-ci, saluant la foule et mon roi. Si on pouvait appeler ça un roi, un vil personnage à la langue de serpent cacher derrière des dents maudites, mais il n'était pas l'heure de réclamer vengeance. Ce temps viendrait tôt ou tard . Pour l'instant, c'était le tournoi la priorité. Je pris place au bout de la lice, prêt à démarrer dès que le moment serait venu. J'avais tellement travaillé pour en arriver là. Je m'étais déjà distingué de nombreuses fois, mais ce rendez-vous-là, c'était le tournoi d'une vie !
Mon cheval et moi-même nous calmâmes brusquement, comme concentrer par un objectif commun. Mon sourire avait disparu à ce moment-là. Mes yeux bleus étaient ceux d'un animal, d'une bête, d'un guerrier. Je ne voyais plus que mon adversaire. La foule devenait elle silencieuse? Ou ma concentration ne me permettait plus d'entendre de vacarme alentour? Je n'en savais rien, j'étais focalisé sur le jeune loup. Je n'entendais plus rien et ne voyais plus rien d'autre que la joute elle-même. Mon regard bleu acier trahissait ma détermination et mon envie de réussir. Je ne fusillais du regard mon adversaire que par cette volonté.

Je fermais mon heaume. Il y faisait une grande chaleur, mais j'y étais habitué depuis le temps. Je sentais la respiration de mon destrier, ni trop calme, ni trop tendu. Mon cœur battait à l'unisson avec celui de ma monture. Ma main se mit à serrer ma lance de tournoi avec une grande fermeté. Tenterai-je un duel de force avec ce bélier ? Oui, la force il y en aurait, mais ce n'était pas sûr ce quoi j'allais miser le plus. Brandon était un buffle, il fallait utiliser cette force à mon avantage et la retourner contre lui. Je comptais donc foncer sur mon ennemi, esquiver légèrement au dernier moment sa lance tout en enfonçant la mienne dans ce jeune loup !

Les trompettes résonnèrent et les deux montures démarrèrent. Je sentais chaque impact puissant de ma monture sur le sol, la vitesse augmenter, mon adversaire et sa lance s'approchaient à une vitesse vertigineuse. Voilà ce pour quoi mon corps et mon âme vibraient en cette vie, cet instant clef précédant l'impact de quelques secondes, ce moment clef où chaque chevalier se sent immortel et invincible. Ce moment où il se sent totalement libre !


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal - Premier jour

Revenir en haut Aller en bas

Event I : Tournoi d'Harrenhal - Premier jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 4 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant

Sujets similaires

-
» [TERMINÉ] Premier jour, première drague ! [Paige]
» 01 . Premier jour de travail
» A l'aube du Premier Jour [Aniel]
» Premier jour [ Fini ]
» Le premier jour du reste de notre vie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De Cendres et de Fer :: La Route Royale :: Le Grimoire :: Intrigues & événements :: Anciennes intrigues-