RSS
RSS

Nous manquons de membres dans le Val et dans l'Orage.
Les points de "régions dépeuplées" iront aux personnes du Val et de l'Orage.

Robert Baratheon, Hoster Tully, Rickard Stark, Jon Arryn,
Quellon Greyjoy et Doran Martell sont très attendus.

Partagez|

Event I : Tournoi d'Harrenhal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
avatar
Maître du JeuMaître du Jeu
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 12
Avatar : Fataliste
Date d'inscription : 07/10/2015

MessageSujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal Lun 24 Avr - 16:07


   
Event I : Tournoi d'Harrenhal

   
Gods are with us

   

   
Brynden Tully
Souriant, le Silure observait les joutes avec un intérêt certain. De nombreux chevaliers, venus de bien des horizons étaient aujourd'hui présent pour offrir un spectacle fort intéressant. Entre la première joute de Brandon Stark, celle du garde Royal Owell Whent et de Stannis Baratheon, tout le monde pouvait s'accorder sur une chose : le tournoi semblait riche de surprise.

-N'ayez crainte Lysa, ce sont des choses qui arrivent.

Tournant la tête vers sa nièce, Brynden Tully essaya tant bien que mal de rassurer sa nièce qui était loin d’être habituée à ce genre de spectacle.

-Si cela vous plaisir, alors je demeurais prudent.

Sur ces quelques mots, la deuxième vague de joute prenait fin. Un héraut avait également annoncé une pause, laissant ainsi donc les nobles souffler un peu. Observant autour de lui, Brynden fut surprit de ne pas trouvé son frère et sa fille ainée. Il haussa les épaules sur l'instant, et se redressa dans l'optique d'aller se dégourdir les jambes. Croisant le regard de sa nièce, le Silure fronça quelques instants les sourcils avant de lui saisir doucement le bras.

-Venez avec moi, il est temps que le monde vous voit un peu plus ma nièce. Allons voir les chevaliers, avec un peu de chance, l'un d'entre eux vous demandera vos faveurs.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
La Licorne de Sang
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 104
Avatar : Karl Urban
Date d'inscription : 06/04/2017

MessageSujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal Lun 24 Avr - 17:10


   
Tournoi d'Harrenhal

   
Event I

   

   
For Honor


Il faisait bonne figure, comme à son habitude. Tytos était resté planter là, avec les autres chevaliers sans dire le moindre mot. Cela lui ressemblait très bien. dans mes souvenirs, il avait toujours fait cela, même à son premier tournoi. Il avait caché son excitation sous le regard interrogateur de la plèbe. Tytos n'était pas très bavard, mais quand il l'ouvrait cela avait le mérite d'être clair.
Il avait endossé son armure pourpre teintée d'argent. Il était difficile de savoir à quelle maison il appartenait si on ne le connaissait pas, mais cela c'était fait de plus en plus rare au fur et à mesure des tournois. Son heaume était d'un gris argenter et seul son cache nez en forme de licorne démontrait son appartenance à la maison Brax de l'ouest. Le connaissant, il avait analysé les participants les uns après les autres. Il avait sans nul doute était le premier à juger ce chevalier mystérieux qu'était ce Barral moqueur. Pas un mot, pas un comportement pouvant signifier quelques choses. Le Brax avait dû apprécier cela, la sobriété et le mystère caché pour lui un comportement des plus humbles. C'était là des agissements bien rare et c'était une qualité que le Brax remarqua avec beaucoup de plaisir.

En revanche, il ne pouvait supporter les comportements d'un trio infernal. Nymor Forrest, Oswell Whent et Valerion Nerbosc. À chaque succès de ces trois hommes, je savais déjà que Tytos serrait les dents. Il ne les avait jamais jugé digne des titres de chevalier. Il faisait honte à cet honorable statut depuis des années et ce n'était pas maintenant que la licorne de sang allait changer d'avis à leurs encontre. Il remarqua également les belles performances du colosse qu'était Brandon Stark. Un guerrier habile, taciturne, tout dans la démonstration et rien en provocation. L'homme de l'ouest respectait pour l'instant le loup. Visiblement, les Nordiens semblaient avoir la cote avec lui aujourd'hui, même s'ils avaient fait des dégâts conséquents dans les rangs des participants. Quant à Garrett Chantecoq et Stannis Baratheon, il n'avait pour l'instant rien à leur reprocher. Si c'était la première fois qu'il voyait Stanis jouter, Garrett avait été un habituer des tournois par le passé. Cependant, le manque de pratique lui avait malheureusement coûté cher.
Bien entendu, il y avait également le prince dont il ne connaissait pratiquement rien du tempérament, jusqu'à aujourd'hui. C'était l'une des raisons de sa présence ici, voir dans qu'elle sorte de pierre le prince était taillé. Un chevalier habile au vu de ses prestations sur la lice, mais également un homme... bon ! Il fut surprit et apprécia grandement la considération du prince envers ce malheureux chevalier inexpérimenté qu'il avait brutalement désarçonner plus tôt. Admiratif de tant de beauté, Tytos devait certainement ce dire que le prince est un bien meilleur homme que le roi, son père. Il sourit. Il s'approcha du prince tout en enlevant son heaume.

« -Faites tout ce que vous pouvez pour lui, avertissez moi quand il sera réveiller. »
« -Mon prince, je m'en chargerai personnellement, si vous êtes d'accord. Par égard pour votre altruisme, je souhaite m'occuper de ce malheureux . Je ne joute pas dans l'immédiat et je me ferai un honneur de prendre soin de ce chevalier en attendant son réveil... » dit-il d'un ton sûr et respectueux.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le Prince DragonLe Prince Dragon
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : The Last Dragon
Corbeaux : 174
Avatar : Heath Ledger
Date d'inscription : 01/04/2017
Localisation : Harrenhal

MessageSujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal Mar 25 Avr - 18:29


   
Tournoi d'Harrenhal

   
Event I

   

   
For the kingdom.
C'était heaume sous le bras quele prince de la maison Targaryen était revenu au-près des autres chevaliers. La mine un peu sombre et melancolique, il avait soupiré, bien loin d'etre fier d'avoir ainsi blesser un pauvre garçon. Rhaegar avait toujours eu a coeur le bonheur des autres, et savoir qu'il avait blessé quelqu'un pour le plaisir de quelques autres, cela le rendait malade. Les joutes c'étaient l'amour du risque, il le savait, les accidents étaient fréquent, il le savait, mais aujourd'hui, il n'était pas d'humeur a se dire que c'était le risque des joutes. Il n'était pas d'humeur a se dire cela alors que non loin de lui, se trouvait Lyanna, cacher sous son heaume et le titre de Chevalier d'Aubier Rieur. Le chevalier qu'il avait désarconné était jeune, de quelques années de plus que sa muse, c'était elle qui aurait pu etre a sa place. C'était elle qu'il aurait pu blesser.

Perdu dans les méandres de ses pensées, ce fut la voix d'un homme qui l'en tira. Fort humble et genereux, le prince regarda quelques instant l'homme pour essayer de determiné de quelle maison il était issus. Rapidement, il en vint a la conclusion que le chevalier qui lui adressait la parole était un Brax. Un sourire étira doucement les lèvres du prince qui effectua une courte révérence.

-Ser Brax? Sachez que je me souviendrais d'une telle gentillesse. Votre altruisme est bien plus grand que le mien. Quel est votre nom chevalier?

Rhaegar avait retrouvé un peu de joie, heureux de voir que quelqu'un d'autre se souciait du jeune chevalier. Les accidents étaient sans doute devenue trop banal pour les chevaliers pour qu'ils soient les seuls a s’inquiéter, mais le prince ne pouvaient les blâmer?

-Je crains ne pouvoir rester parler avec vous plus longtemps noble chevalier. Mais j'espere pouvoir vous recroiser plus tard dans la journée et si ce n'est le cas, alors j'ai hate de vous affronter.

Un nouveau sourire éclaira le visage du prince qui se retira pour se rendre aux tribunes royales. En tant que digne heritier, il se devait d'aller saluer son père, même si cela ne l'enchanteait guère. Cependant, il y avait également sa mère et son petit frère, et c'était pour eux qu'il le faisait. C'était pour Viserys qu'il essayait d'etre un noble chevalier, dans l'espoir qu'il decide lui même de suivre sa voie.

Grimpant lentement les escaliers, Rhaegar fut toutefois rapidement aux cotés de la famille royale. Adressant une révérence de politesse, il se redressa ensuite en offrant un leger sourire a son petit frère. Le prince dragon se tint alors droit devant son père, le roi.

-Votre Majesté, j'espère que les joutes sont a votre convenance. Pardonnez moi le manque d’intérêt de la première joute, il aurait été dommage que le dragon effraye les autres chevaliers, ne croyez vous pas?

Choisissant avec soin ses mots, le prince essayait tant bien que mal de flatter son père pour l’apaiser.

-Souhaitez vous que je reste a vos cotés pour le reste du spectacle, ou bien que je retourne jouter?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal Jeu 27 Avr - 5:31


Event Tournoi d'Harrenhal



J'étais de retour dans les tribunes, peu avant le début des prochaines joutes. Mon regard se porta quelques instants sur ceux assis derrière nous, les membres de la famille Arryn. Je pus remarquer la présence de Talia Vanbois, que je connaissais mais qui n'était pourtant pas une membre de la famille suzerain du Val. Je ne dis rien et n'eut pas le temps de m'asseoir, puisque Elbert Arryn me parla.

Contrairement à ces chevaliers, je n'ai plus rien à prouver dans des parodies de guerre.

Ma réponse ne s'était pas faite attendre, dure, tandis qu'un fin sourire provocateur éclairait mon visage. C'était ce que ce qu'était, de simples parodies, elles n'étaient pas représentatives des vraies combats. Je me mis assis, prêt à observer la prochaine joute tandis que le second cavalier arrivait sur le terrain ; mon frère, Stannis Baratheon. J'étais étonné par son action, d'aller saluer une femme pour porter ses faveurs. Je ne répondis pas à la remarque d'Elbert, concentrant mon regard sur mon frère. Mon regard se plissa quelques instants, tandis que je l'observais. La joute débuta bien vite et il allait sans dire qu'elle m'impressionna, je ne m'attendais pas à une telle réussite. Je n'avais fondé aucuns espoirs sur lui, je ne pensais pas qu'il gagnerait une seule joute alors deux, cela m'épatait. Il semblait avoir des talents pour autre chose que ses livres, au final. Mais son cheval était tombé, l'emportant dans sa chute.

D'un mouvement rapide, je me levais de mon signe tandis que mon frère était conduis ailleurs pour recevoir les soins du mestre. Une nouvelle fois, je marchais pour quitter les tribunes pour me rendre à sa rencontre tandis que les prochains jouteurs prenaient déjà place. Je n'avais donné qu'un simple regard, ainsi qu'un soupire, comme réponse au Arryn. Je marchais rapidement, avançant dans les tribunes, arrivant enfin à la sortie. Je déambulais entre les tentes, cherchant celle de mon frère avant de la trouver enfin. M'approchant de lui, je le regardais de toute ma hauteur. Mon regard était dur, mon visage impassible.

Qu'as-tu fais pour tomber ?

Il n'y avait nulle reproche dans ma voix, une simple question. Je n'en étais pas encore à le féliciter. Pas encore.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du JeuMaître du Jeu
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 429
Avatar : Toutes
Date d'inscription : 07/10/2015
Localisation : Partout

MessageSujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal Dim 30 Avr - 14:47


   
Event I : Tournoi d'Harrenhal

   
Gods are with us

   

   
Troisième Joute
L'entracte est terminé et on demande à tous de retourner s'asseoir. Les jouteurs sont de nouveaux prêts pour cette ultime joute de la journée, la dernière avant les festivités. Lors de cette joute, les chevaliers seront particulièrement nombreux à s'affronter et le roi Aerys compte bien en avoir pour son déplacement : de l'action, peut-être même du sang (sûrement pour s'attirer une grâce). Il envoie promener son fils depuis les gradins, ce qui l'intéresse, c'est ce pour quoi il est venu : de l'action là juste sous ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'astre du Val
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 117
Avatar : Caitlin Stasey
Date d'inscription : 05/04/2017

MessageSujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal Dim 30 Avr - 16:01



Tournoi d'Harrenhal

Mon attention se porta sur Elbert, ignorant la joute en cours et me demandant bien ce qui pouvait retarder sa réponse. Je suivais son regard qui se porta sur l’arrivée de Jon Arryn et un air légèrement irrité. Il semblerait que la rencontre avec le roi ne fut pas des plus agréable. Je fis une petite mine compatissante, entendant de mon siège l’atmosphère tendue des tribunes royales. Les yeux du jeune faucon me fixèrent, ce qui me fit avoir un petit sourire timide tout en écoutant avec attention sa réponse. La nature humaine ? Je haussais légèrement les épaules, ne trouvant pas vraiment à redire. Je n’étais pas toujours d’accord avec lui et depuis son enfance, il avait été confronté à ce genre de violence pour devenir un jour ou l’autre chevalier et peut-être aussi le futur suzerain du Val. Néanmoins, sa dernière phrase me fit sourire un peu plus et je sentis mes joues s’enflammer quelque peu. « Est-ce simplement pour me flatter, Elbert ou êtes-vous sincère ? » Mes yeux de biche le fixèrent un long moment, pouvant observer cet air charmeur qu’il arborait à l’heure actuelle. Pourtant, mon attention se porta sur l’arrivée d’un chevalier du Bief. Je me sentais un peu mal à l’aise, sentant que le bieffois portait son attention sur moi pour au final se tournait vers une autre demoiselle pour lui demander ses couleurs. Est-ce mon imagination ou le chevalier avait pensé à moi d’abord ? Je n’eus pas le temps de davantage m’interroger sur la question qu’Elbert me demandait si je le connaissais. Je ne pus m’empêcher d’avoir un petit gloussement, tout en hochant la tête pour simple réponse et sentant mes joues me brûler. J’avais eu la chance de rencontrer dans les bois un charmant musicien, même si j’avais aimé au fond qu’il ne s’agisse que d’un musicien et non d’un jouteur. Alors que je relevais la tête, le seigneur de l’Orage fit son entrée, changeant cette attitude gênée pour un sourire chaleureux. Je ne fis pas attention à la pique d’Elbert sur la non-participation de Robert, c’était une vieille habitude entre les deux. Après tout, s’il était devenu moins fougueux avec les années, c’était plutôt une bonne nouvelle ? La réponse du orageois ne fit pas attendre et elle fut des plus directes. C’était quelques peu prétentions même si je n’arrivais pas à comprendre comment ces joutes pouvaient prouver quoique ce soit. Le courage d’un chevalier se faisait sur un champ de bataille, non sur la lice devant la fine fleur de Westeros. Cela démontrait seulement une certaine technique et maîtrise de la lance au dos d’un cheval. Ce n’était que mon avis et il était loin d’être objectif étant donné que je n’avais jamais manié une arme et porté une armure.

A cet instant, l’adversaire de Garrett fit son entrée : Stannis Baratheon. Celui-ci se dirigea vers les tribunes où il s’adressa à une jeune femme, dont le visage me semblait familier et il la remercia de lui avoir accordé ses faveurs. Or, ce simple geste ne semblait guère plaire à la tribune où des murmures réprobateurs s’élevaient. L’héritier du Val semblait s’amuser de cette scène en faisant référence à la réputation de Robert concernant les plaisirs de la chair. Je levais clairement les yeux au ciel, n’acceptant nullement ce genre de comportement, bien contraire à la religion et à l’éducation que j'avais eu. Par la suite, Elbert mentionna de voir gagner son ami, pour ma part, j’espérais que ça soit le musicien. Je ne connaissais pas le jeune frère de Robert. La dernière phrase du valois me fit poser une main sur son épaule, tout en lui chuchotant d’une voix douce. « Vous êtes jeunes, il y aura d’autres tournois pour que vous puissiez vous illustrer. » Mon regard se reporta sur la joute en cours et l’élancement des chevaux au galop. Je retenais mon souffle, sentant mes doigts se planter dans ma paume refermée. Mon sourire s’éteint en voyant la chute du bieffois et mes lèvres se crispèrent en apercevant la suite des événements : la chute du cheval avec Stannis. Cela fut violent et le jeune chevalier fut transporté sur un brancard, encore conscient malgré le choc. Je cessais tout mouvement, revoyant certains mauvais souvenirs refaire surface. Je repris mes esprits en entendant le bruit fracassant de la chute d’un chevalier du Val. Ma main tremblée tandis que je me forçais à détourner le regard, ne voulant guère savoir si celui-ci était encore en vie ou non. J’avais l’impression que le souffle me manquait. A l’annonce de l’entracte, je me relevais précipitamment, je descendis des tribunes sans un mot, tout en me dirigeant vers un endroit plus calme et avec peu de personnes. Je me forçais à reprendre ma respiration plus calmement, tout en laissant mon regard dans le vide. J’avais conscience que l’entracte ne durerait pas éternellement, mais cet air frais n’avait aucun prix...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The Bright Emerald
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 401
Avatar : Jodie Comer
Date d'inscription : 23/04/2017

MessageSujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal Dim 30 Avr - 19:34


Event Tournoi d'Harrenhal

Jousting, a question of riding and colliding


Chacun solidement monté sur leur destrier, tous les jouteurs savaient de quoi il en retournait. Au signal, il fallait s'élancer le plus vite possible, mettre le plus d'énergie possible, entraîner sa monture à tenir, à ne pas dévisser, à rester droite dans l'axe, tout en tenant fermement sa lance. Une lance qui ne devait pas plier, tenue par une main et un bras qui ne devaient pas faiblir. Ne pas ciller, ne pas se laisser aller à trop de crainte, à trop de peur. Et puis, finalement, l'impact survenait, des éclats de bois volaient en tous sens, et en règle général, le vainqueur quittait la joute toujours monté sur son cheval, quand il arrivait à celui qui avait été défait de gésir dans le sable. D'un point de vue strictement logique et descriptif, c'était de ça dont il s'agissait. Mais derrière la joute, il y avait parfois bien trop significations cachés. On se combattait pour s'imposer, pour être vu, acclamer, pour régler quelques différents, aussi, parfois. Pour s'entourer de gloire et faire retomber sur les siens, sur sa Maison, ou pas, cette même gloire, ce même prestige, ce même panache. S'il était bien évidemment impossible à Alyenora d'être de ces jouteurs, il n'en demeurait pas moins que cela ne l'empêchait absolument pas de tout analyser de ce qu'elle pouvait voir, sans se cantonner à ce qui était visible au premier coup d’œil. Elle était bien installée, en tribune, bien qu'elle aurait sans doute préféré être assise dans la même tribune que son cousin, mais le respect de la hiérarchie faisait qu'il n'en allait pas ainsi. Et puis, au final, elle pouvait tout de même l'apercevoir sans trop avoir à plisser les yeux. Parce qu'elle le reconnaîtrait entre milles, pour commencer, et qu'en plus de ça, elle était assise pile face à lui, dans la tribune opposée. De toute façon, lorsqu'il la voyait trop s'intéresser à ce qui se passait au loin devant elle, Richard n'hésitait pas à se saisir de l'une de ses mains et à la presser, sa façon à lui de lui rappeler qu'elle n'était pas là pour observer son cousin. Ce qui la poussait à chaque fois à soupirer, intérieurement.

Au final, le spectacle avait autant lieu au niveau des joutes qu'en tribunes. C'était un jeu de parade, un jeu d'apparences, aussi. Chacun était ici pour voir et être vu, et Alyenora ne faisait pas exception à la règle. Bien qu'il n'en venait jamais à contrôler et décider de ce qu'elle portait, son père veillait toujours à ce qu'elle soit à son avantage, plus par réflexe que par réelle nécessité, car la jeune femme ne s'habillait jamais sans vouloir apparaître belle et jolie. Question d'égo, question de narcissisme, aussi, sans doute. Mais qui n'agissait pas ainsi, hommes et femmes confondus ? Ce matin, on avait lacé si fort son corsage qu'elle s'en était, un instant, senti la respiration coupée. D'ordinaire, elle ne mettait pas de robe mettant autant en avant ses attributs féminins, mais elle avait bien compris le message caché de son père quand, la veille, dans l'après-midi, il lui avait offert une toute nouvelle robe : il voulait qu'elle la porte, ou du moins le lui conseillait-il. Pour ne pas le décevoir ni même l'attrister, elle s'était exécutée, mais, tout de même, elle ne pouvait s'empêcher, de temps à autre, de scruter le pendentif de son collier qui venait toucher plus que d'ordinaire le haut de sa poitrine. Et pendant ce temps là, les joutes se succédaient, se ressemblant toutes sans exactement le faire, dans le même temps. Les jouteurs n'étaient pas les mêmes, n'avaient ni la même réputation, ni la même dextérité, et puis, de toute façon, à la fin, il ne devait en rester qu'un. Comme bien d'autres, elle s'interrogea sur l'identité de ce mystérieux chevalier, et comme bien d'autres, elle assista à la chute de son cousin Stannis. Elle avait plutôt été étonnée que Robert ne prenne pas part, lui aussi, aux joutes, mais pas aussi surprise que cela que Stannis saute le pas. Après tout, il en avait bien le droit, il n'y avait aucun mal à cela, et elle le connaissait suffisamment pour le savoir dépourvu de deux mains gauches.

Seulement ... Seulement, quand il chuta, après avoir fait chuté son opposant, Alyenora ne put s'empêcher de se redresser, ou du moins de vouloir commencer à le faire, avant que son père ne la rattrape du bras, lui indiquant d'un signe de tête que Robert se chargeait déjà d'aller voir ce dont il en retournait, après que le jeune homme soit évacué. Elle espérait grandement qu'il ne s'agisse de rien de tragique ou de conséquent, tout en s'interrogeant sur ce que Robert et lui pouvaient bien se dire. Elle savait Robert quelque peu bourru et loin d'être toujours patient ou tolérant avec son cadet. Tout comme elle savait qu'elle n'était pas forcément capable de lui faire entendre raison, mais qu'elle était tout de même en mesure de se faire entendre quand elle le pensait aller trop loin, le tout en fronçant les sourcils et en croisant les bras sur sa poitrine, et ce même s'il ne manquait pas, alors, de lui lancer dans les dents qu'elle lui rappelait l'époque où ils étaient enfants. Alyenora n'avait plus rien d'une enfant, tant physiquement que mentalement. Alors ... Alors, finalement, en posant un regard sur son père, elle se dit qu'elle avait quand même le droit de marquer visuellement son inquiétude, la poussant à quitter sa place, profitant de l'entracte pour descendre des tribunes et se positionner sur le chemin du retour de Robert, qui aurait très probablement des nouvelles. Oh oui, elle le guettait, comme on guette sa proie avant de fondre sur lui. Et s'il ne lui disait rien, ne la regardait pas ... Et bien ... Et bien, tant pis, dès cette ultime joute finie, elle se précipiterait voir Stannis, et Robert n'aurait qu'à s'en prendre à lui-même si cela obligeait Richard à interpeller sa fille, attirant sur elle les regards !


More than just beautiful curves
Revenir en haut Aller en bas
avatar
La plus délicate des fleurs peut se révéler poison
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 195
Avatar : Hailee Steinfield
Date d'inscription : 01/04/2017
Localisation : Harrenhal

MessageSujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal Dim 30 Avr - 23:15

Elle commençait seulement à descendre les premières marches lorsqu’elle sentit une forte poigne s’emparer de son bras. La pression l’obligea à se retourner et la jeune fille fit face à son géniteur manifestement furieux. Elle croisa son regard et un frisson de dégoût la submergea. Elle soutint son regard avec toute la fureur et toute la haine qu’elle avait pour lui. Elle aurait dû le tuer quand elle en avait eu l’occasion. Elle aurait dû agir tant qu’elle avait encore le courage de le faire. Elle aurait dû poursuivre son geste sans aller prier les Sept. Si seulement elle l’avait fait. Elle n’aurait pas vu sa mère. Elle n’aurait pas été pris de remords, des remords et des regrets qui la hantaient encore aujourd’hui. Elle ne se serait pas effondrer dans les bras de Lady Rheea Hightower. Elle en aurait payer le prix fort, mais elle ne serait pas fiancée à un homme qui l’insupporte plus qu’elle ne déteste. Elle n’avait pas baissé les yeux, non, elle se le refusait fièrement. Comment osait-elle ? Pour qui se prenait-elle ? N’avait-elle pas honte ? Qui était-elle pour salir ainsi la réputation de sa famille en donnant ses faveurs à un autre homme que son fiancé ?

« Et vous, comment pouvez-vous m’appeler votre enfant alors que vous ne me regardez jamais ! Comment puis-je agir de la sorte, mais je suis encore libre de mes mouvements pour quelques temps ! Si j’ai honte, bien sûr que non, je n’ai pas honte. Mon fiancé n’avait qu’à jouter et je lui aurais donné mes faveurs avec plaisir. Mais il n’en est rien et Lord Stannis Baratheon est homme bien. Comment pouvez-vous parler de mon éducation, père, vous qui ne m’avez prêtée aucun intérêt à mon égard. Seule mère m’a élevée ! »

Elle aurait aimé dire tout cela. Mais aucun de ses mots ne sortit de sa bouche. Elle se contenta d’inspirer profondément face la stature de son père Lord Leyton Hightower. Elle jeta un coup d’œil à son fiancé et soupira légèrement. Et puis, elle sentit une main se poser sur son épaule et une autre tirer un pan de sa robe. Elle tourna la tête et accueillit avec soulagement le visage de sa sœur et suzeraine Alerie Tyrell. Elle devait la rejoindre, et bien ce fut elle qu’y la rejoignit finalement accompagnée de ses deux fils. Leyton relâcha sa prise et retourna s’asseoir après avoir sommé sa fille d’ne faire autant. L’entracte était presque terminé et Alerie devrait en faire de même. « Je vous rejoindrai quand tout ceci sera finit ma sœur. » Denyse embrassa ses neveux sur le front e finit par reprendre sa place dans les gradins auprès de son fiancé qui posa sur elle un regard mécontent. Denyse grinça des dents. « Veuillez m’excuser, j’avais prévu de rejoindre ma sœur lors de l’entracte. Vous ne devriez pas être aussi méfiant. Quant à ces faveurs j’aurai préféré vous les offrir. » lâcha-t-elle finalement pour calmer la tension entre eux deux. Après tout elle ente était bien obligée maintenant.

HRP:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar
The She-WolfThe She-Wolf
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : She-Wolf, Lady Lyanna, Lya, Wolf Girl, The Wolf Maid, Nymphe du Nord, la Muse du Nord
Corbeaux : 512
Avatar : Gemma Arterton
Date d'inscription : 29/12/2016
Localisation : Harrenhal - cachée sous une armure, un heaume et un bouclier avec un Barral Rieur.

MessageSujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal Lun 1 Mai - 2:09


Event Tournoi d'Harrenhal

Westerosi



Je n'sais pas pourquoi je fais ça, mais je le fais quand même.
C'était la dernière joute de la journée et elle pourrait reposer son armure. Elle passerait en premier, ce qui semblait être une aubaine pour la jeune fille qui pourrait, si tout se passait bien, se revêtir au plus vite, et plus vite encore, courir jusqu'aux gradins et espérer assister aux dernières joutes ou au moins, celle de son frère et celle de son dragon. Tout s'était bien déroulé jusque là, elle ne pouvait qu'espérer que cela continue sur cette lancée. Un chevalier de la maison Whent, voilà qui elle affronterait. Et si certains avaient pu profiter de l'entracte proposé, elle n'en n'avait pas profiter pour rejoindre les chevaliers ni sa famille, juste pour se remettre en place avec son cheval et se préparer à l'idée. Elle avait dit une seule joute à Yoren et voilà qu'elle entamait sa troisième, s'il disait quelque chose, s'il s'approchait, elle serait cuite, elle comptait au moins sur ça, que Yoren ne vienne pas directement la chercher. Et puis, le chevalier Whent était assez jeune, non ? Il n'aurait pas énormément d'expérience, elle aurait pu tomber sur pire adversaire. Ses yeux gris les fixaient tous un à un à travers les traits de son heaume. Elle avait juste espéré que personne ne vienne la voir pendant l'entracte, ne sachant pas comment elle pourrait réagir, puisqu'elle ne pourrait pas parler. Et quelqu'un aurait pu avoir l'idiotie de lui retirer son heaume.

Mais il n'en n'était rien alors elle profitait d'être dans son coin et se préparer psychologiquement à sa joute. On ne se faisait pas au poids d'une telle armure, et elle serait bien contente de s'en séparer, on ne pouvait pas dire qu'elle était très adéquat à sa morphologie. Elle aurait aimé, comme d'autres, pouvoir retirer son heaume et partager ses expériences. Mais rien. Elle soupirait.

Troisième et dernière joute et elle s'en irait. Elle devait y croire, juste une dernière fois. Regarder son adversaire, trouver la faille. Comme elle l'aurait fait depuis les gradins avec ses frères. Elle regardait le chevalier qui se préparait lui aussi. Le cheval de Lyanna commençait à en avoir assez, elle le sentait sous ses jambes, il commençait à s'impatienter. Elle lui donnait une petite tape réconfortante, la dernière joute et il serait tranquille, tout autant qu'elle. Une dernière.

Le départ sonnait vite, trop vite. Mais elle s'élançait, lance en avant. Elle voulait prendre exemple sur Brandon, peut-être favoriser une attaque forte à une attaque tactique. Même si elle ne possédait pas suffisamment de force, si elle était bien élancée... Elle ne parvenait pas à réfléchir exactement comme elle l'aurait du, car cela avait sonné si vite qu'elle avait laissé son cheval s'emballer dans sa course et que son seul objectif avait été de pousser, quoi qu'il arrive, le chevalier et surtout, le faire tomber. Ce n'était qu'une fois près du chevalier, qu'elle s'essayait à bouger sa lance vers ses côtes. Est-ce que cela allait seulement marcher ?

Elle savait désormais que Rhaegar et Robert savaient qui elle était. Allaient-ils s'inquiéter ? Allaient-ils être fiers ? Allaient-ils seulement regarder ce qu'il se passait ? C'était ses dernières pensées avant le choc.


She Wolf & Deer
don't damn me when i speak a piece of my mind, 'cause silence isn't golden when i'm holding it inside, 'cause i've been where i have been & i've seen what i have seen, it's all a part of me. be it a casual conversation to hold my tongue speaks of quiet reservations. my words may disturb, but at least there's a reaction. sometimes i wanna kill. sometimes i wanna cry. sometimes i could give up. sometimes i could give. it's only for a while, i hope you understand, i never wanted this to happen, didn't want to be a woman, so i hid inside my world.


Dernière édition par Lyanna Stark le Lun 1 Mai - 2:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du JeuMaître du Jeu
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 429
Avatar : Toutes
Date d'inscription : 07/10/2015
Localisation : Partout

MessageSujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal Lun 1 Mai - 2:09

Le membre 'Lyanna Stark' a effectué l'action suivante : Jouer avec la chance


'Dé de 10' : 9
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal Lun 1 Mai - 15:19


Event Tournoi d'Harrenhal



Ainsi, l'impact qui se poursuivit fut d'une grande violence. Je sentis ma lance se briser sur celle du Nordiens, autant que je sentis la sienne me percuter de plein fouet. Tenant fermement les rênes de mon destrier, je résistais tant bien que mal à l'impact. Mes bras se crispèrent et quand ma monture s'arrêta enfin, je ne put m'empêcher de me retourner pour regarder mon adversaire. Visiblement, l'impact, bien que violent, ne l'avait pas fait tomber non plus. Brandon Stark était visiblement un dur. J'étais déçu de ne pas avoir éliminé le jeune loup, mais il n'avait pas été capable de m'éliminer non plus. La joute fut très violente, les lances c'étaient briser sur nous, mais nous avions su rester à cheval. Ce tournoi prenait une tournure intéressante. Les chevaliers présents étaient vraiment des hommes solides. Au bout de la lice, mon regard finit par croiser celui du jeune loup. Un hochement de tête suffit, ce n'était pas du respect, mais plus une démonstration de joie, il était digne de sa réputation. Un match nul bien triste contenu de la qualité de notre joute, mais c'était les lois du sport.

Une fois au camp, je pris un peu d'eau et adressai quelques mots au jeune Brandon Stark. « Belle résistance jeune loup ! Ravi de voir que tu es digne de ta réputation » Je marqua un temps, puis reprit avec un sourire. « J'espère t'affronter une nouvelle fois, Ser Brandon, ce match nul ne peut pas demeurer sans dénouement ! »

Ils sonnèrent l'entracte. Je ne fis rien de particulière durant ce temps. Je venais de jouter, je jouterai bientôt dans les premiers du prochain tour... Autant vous dire que je n'avais véritablement pas le temps de me mêler à ces nobles répugnant et à cette plèbe inutile. D'autant plus que je risquais de croiser le roi et ça, plutôt mourir que de voir ce visage aussi près de moi sans une tribune pour nous séparer.

Mon tour vint de nouveau, exciter comme toujours et presser d'en découdre, je me mis à chevaucher ma monture de tournoi. J'en avais fait du chemin pour venir ici. Dorne n'était pas vraiment la porte d'à coter, alors autant vous dire que pour moi, la défaite n'était pas une option acceptable. J'affrontais Ser... Ser... Ser Lanett et je m'en fous ! Un chevalier d'une catégorie bien inférieur a ce que je venais d'affronter, aussi, n'avais-je pas vraiment d'intérêt à retenir ce nom.

Cette fois, au bout de la lice, toujours avec l'allure d'un fauve et toujours aussi concentrer. J'avais la ferme intention de désarçonner violemment mon adversaire. Il fallait que je montre quel genre de concurrent j'étais. Un homme pouvant gagner contre les meilleurs, il était temps que je le montre. J'allais donc partir à grande vitesse et cette fois, je viserai la poitrine de manière à véritablement arracher mon adversaire de son cheval. L'impact serait violent, mais qu'importe, c'était pour cela que la foule était venu non .

Je fermais le masque de mon heaume et quand le signal fut donner je chargeai avec toute mon énergie. Mon cheval accélérait sans cesse, mon adversaire n'était plus qu'à quelques secondes de l'impact. La foule, comme à son habitude observait le moindre signe de faiblesse ou de force pour tenter de deviner l'issue de l'affrontement. J'avais toujours eu du mal à comprendre comment, vu de l'extérieur, le spectacle pouvait être plaisant. Ils n'avaient tous, aucune idée de cette sensation des émotions et de l'aventure qu'était une joute. Comment pouvaient-ils alors réellement saisir toute la beauté de cela? Tout allait si vite quand on joute, tout était tellement pur, du moins jusqu'à ce que nos lances entrèrent violemment en contact.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du JeuMaître du Jeu
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 429
Avatar : Toutes
Date d'inscription : 07/10/2015
Localisation : Partout

MessageSujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal Lun 1 Mai - 15:19

Le membre 'Nymor Forrest' a effectué l'action suivante : Jouer avec la chance


'Dé de 10' : 4
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The She-WolfThe She-Wolf
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : She-Wolf, Lady Lyanna, Lya, Wolf Girl, The Wolf Maid, Nymphe du Nord, la Muse du Nord
Corbeaux : 512
Avatar : Gemma Arterton
Date d'inscription : 29/12/2016
Localisation : Harrenhal - cachée sous une armure, un heaume et un bouclier avec un Barral Rieur.

MessageSujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal Lun 1 Mai - 16:10


Event Tournoi d'Harrenhal

Westerosi



Je n'sais pas pourquoi je fais ça, mais je le fais quand même.
Encore un chevalier qu'elle avait massacré. Les conflanais allaient lui en vouloir, à force, mais elle était très fière d'elle et de cette victoire. Mais ni une ni deux, la jeune fille sautait de son cheval, le confiant aux palefreniers. Et pendant que tous seraient concentrés sur les joutes, la jeune fille essayaient de marcher hors de la piste, hors de la scène. Elle essayait de ne pas courir - et vu le poids de son armure, elle ne le pouvait de toute façon pas - mais surtout pour ne pas paraître trop louche. Elle marchait juste vite vers la sortie, Berena, sa dame d'atour, allait-elle la retrouver ?

Berena était l'une des rare personne au courant de la situation et elle l'avait aidé à trouver cette armure, l'enfiler même. Et surtout : Berena l'attendait avec la robe qu'elle devait porter. Si elle se dépêchait, elle pourrait retourner dans les gradins sans qu'on ne le sache. Elle en était convaincue. C'était pourtant très idiot, mais elle voulait s'en convaincre. Lyanna cherchait un lieu où il n'y aurait personne à mesure qu'elle marchait mais il semblait y avoir du monde partout. Jusqu'à ce qu'après quinze minutes à marcher, un bras l'attrape et l'attire dans un couloir presque sombre.

- Tu es folle, Berena ! J'ai eu peur !
- Chut !

Berena l'avait tirée par le bras dans ce couloir, l'avait tirée jusqu'à une pièce vide, ce qui aurait aussi pu ressembler à un placard à balais, à peine grand pour que les deux puissent rentrer et que Berena regarde à gauche et droite que personne ne les ait vu y entrer. Elles étaient de toute façon retournées dans Harrenhal quand l'action se passait à plusieurs mètres, sur le terrain. Berena aidait Lyanna à se défaire de son armure lourde, chose qu'elle n'aurait pas pu faire seule.

- Par les anciens dieux, c'est donc ça que cela fait de respirer. J'avais oublié !
- Chut !

Son heaume était tombé au sol, son armure donnait du fil à retordre mais bientôt, elle était dans des vêtements en tissus, qu'elle retirait aussi pour enfiler sa robe, avec du mal vu l'étroitesse du lieu.

- Aide moi à l'attacher s'il te plaît, j'ai les bras tout engourdi !

Des bleus sur les bras, elle se recoiffait au mieux pendant que Berena lassait sa robe dans son dos.

- Au moins t'as l'air d'être malade, t'es toute moite et toute blanche.

Être malade, c'était l'excuse qu'elle avait trouvé pour ne pas être là dans les gradins au début.

- J'ai mal partout mais ça valait le coup.
- Heureusement qu'on avait dit une joute !
- Je sais Berena, je sais, mais c'était tellement excitant !

Berena serrait une dernière fois la robe, faisant grimacer la louve.

- Je m'occupe de l'armure et du bouclier, toi, va vite rejoindre ta famille.
- Merci Berena. Merci mille fois.

Elle enlaçait la nordienne, fermement, puis elle soulevait sa robe, glissait sa tête à travers la porte pour vérifier à gauche et à droite qu'il n'y ait personne, puis elle sortait et courait jusqu'aux gradins des suzerains. Et c'est essoufflée qu'elle y arrivait et montait et s'asseyait à sa place. Elle avait un point de côté et y posait sa main.

- Lyanna ? Où étais-tu ?!
- J'étais malade, père. Mais je ne voulais pas manquer les joutes de Brandon, alors j'ai profité d'un regain d'énergie pour venir quand même...

Il n'avait pas vraiment l'air de la croire mais elle détournait le regard vers les joutes pour voir qui allait s'affronter.


She Wolf & Deer
don't damn me when i speak a piece of my mind, 'cause silence isn't golden when i'm holding it inside, 'cause i've been where i have been & i've seen what i have seen, it's all a part of me. be it a casual conversation to hold my tongue speaks of quiet reservations. my words may disturb, but at least there's a reaction. sometimes i wanna kill. sometimes i wanna cry. sometimes i could give up. sometimes i could give. it's only for a while, i hope you understand, i never wanted this to happen, didn't want to be a woman, so i hid inside my world.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal Lun 1 Mai - 21:32


Le Tournoi d'Harrenhal

Oswell Whent



Devant nous, la nuit.
Le Garde Royal mettait nonchalament pied à terre à l'extérieur de la lice lorsqu'il entendit une voix s'adresser à lui. Passant sa langue au coin de ses lèvres fines, il plissa les yeux après avoir retiré son heaume, cherchant de son regard l'homme qui lui parlait. Autour de lui, les chevaliers fourmillaient paresseusement, accablés des chocs des joutes précédentes, mais déjà fébriles du prochain tour.

"Whent, viens là que je te livre un secret!" l'appela un garde vêtu du noir et du pourpre des dragons. Ce dernier semblait chercher à capter son attention depuis un bon moment déjà au vu de son rire soulagé et de la teinte rosée de ses joues creuses et grisées d'une barbe de trois jours.

"Oh, eh bien,dis! Quel doux secret ne suis-je pas prêt à entendre?" Ronronna le Whent d'une voix claire tandis que son interlocuteur avalait la distance qui les séparait encore pour se pencher discrètement à son oreille.

"Assurément celui-ci."Les mains sur les hanches, et après s'être assuré qu'aucune oreille indiscrète ne les dérangerait, il lacha d'un ton froid. "Notre cher ami le Roi s'est mis en tête qu'un guet-apens se prépare. Le chevalier d'Aubier, vois-tu... S'il continue ainsi, je crois bien que ce jeune homme vit son heure dernière." D'un claquement de langue agacé et d'un signe dédaigneux de sa main encore gantée, Oswell indiqua à un jeune page de prendre en charge son étalon sans paraitre perturbé de quelque manière que ce fut par l'annonce de son ami. La seule préoccupation qui se lisait sur son visage était celle de sa concentration alors qu'il s'acharnait à retirer son gante collant de sueur. Tenant son autre gant de cuir du bout des dents, il articula, narquois: "Et? Le roi m'ordonne-t-il d'aller lui fesser les joues?" "Il s'ennuie, il pense trop. Si seulement la joute pouvait etre un peu plus..." Le jeune garde cherchait ses mots devant le frère juré d'un ton pressé, presque anxieux bien que marqué d'une certaine lassitude. " Ainsi, il n'a pas frissonné d'extase devant le spectacle?...Enfin, c'est sans doute un peu ma faute, pris dans mon élan, j'ai oublié de démembrer mon adversaire..."Se désola-t-il en souriant, passant autour de lui son regard de loup d'un air parfaitement détendu et arrachant par là même un soupir exaspéré au jeune garde. Déjà, il commençait  à marcher vers les tribunes sans l'attendre, se dépéchant alors que les minutes de l'entracte s'écoulaient. Sans un regard, sans u geste pour les blessés, il s'avança, n'accordant pas la moindre attention à personne, pas même au Brax, qu'il savait devoir combattre bientôt. L'autre et sa voix rauque le rattrapèrent: "Oswell! Ecoute moi donc! Un coup, un seul dont il se souviendrait, et il oublierait sa rancune de la journée... Du panache! Du fracas! Du..." La main du manteau blanc devant son visage le réduisit soudain au silence et stoppa sa marche. Son regard croisa les prunelles souriantes du Whent qui continuait son chemin sans lui."Bien, bien! J'ai compris! " le coupa-t-il avec insolence. D'une voix plus forte ourlée d'un clin d'oeil, il se tourna une dernière fois pour lui dire sur un ton de défi qui n'avait de sérieux que son insolence:"Que tous ceux qui veulent mourir lèvent le doigt!" Puis le quadragénaire se retourna pour rejoindre les rambardes où s'accoudaient les hôtes du jour.


Les cors sonnaient la fin de l'entracte lorsqu'il tendit à sa nièce les rubans jaune et noir qui avaient béni sa joute. Il releva son regard vers Ysoir. Elle avait le visage long, la peau pâle, les yeux clairs et la chevelure sombre. Une vraie Whent. Et si certains auraient pu la prendre pour une Barathéon dont les caractéristiques physiques rappelaient les leurs, sa beauté mélancolique dégageait une impression de tristesse et d'instabilité qui n'avait rien à voir avec la force inébranlable des tempétueux Lords de l'Orage. Il enfonça les rubans de soie dans les mains délicates et blanches de sa nièce,retenant quelques instants ses doigts fins entre les siens. Il se pencha vers elle, pour n'être entendu que d'elle ainsi que de son frère ainé,
dont la mine peinte d'une joie triste faisait écho au paroles qu'il leur adressa alors:"Ne les laisse pas oublier pourquoi ils sont tous venus aujourd'hui." S'éloignant, il clama d'une voix plus forte:"Tiens, je te le rends. Et essaye de trouver quelqu'un d'autre à tuer avec ta chance." Dédaignant de prendre congé d'eux dignement, il se contenta de leur tourner le dos en leur adressant un vague signe de la main. Il rejoignit les tentes des champions d'un pas léger, non sans jeter un dernier coup d'oeil circonspect à la tribune royale.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le Prince DragonLe Prince Dragon
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : The Last Dragon
Corbeaux : 174
Avatar : Heath Ledger
Date d'inscription : 01/04/2017
Localisation : Harrenhal

MessageSujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal Mer 3 Mai - 0:12


   
Tournoi d'Harrenhal

   
Event I

   

   
For the kingdom.


- « Un véritable dragon aurait fait tremblé ses ennemis dès la première seconde. Est-ce cette exemple là que vous voulez montrer à votre frère?»

Comme le prince s'en était douté, la réponse du roi ne s'était pas fait attendre. Par tous les dieux, comme en cet instant il le maudissait, il le maudissait d'etre aussi idiot. Il le maudissait d'etre un foutu roi sans la moindre once d'intelligence, un maudit roi qui était si imbu de sa personne qu'il était capable de croire que son propre fils voulait sa place. Malgré tous les efforts qu'il semblait vouloir faire, le roi ne semblait peu enclin a vouloir se rapprocher de son ainé. Il ne semblait pas voir que si il y avait une personne entre eux deux qui donnait un mauvais exemple a Viserys c'était bien lui.

Malgré tout, le prince demeura silencieux. Gardant parfaitement son calme et sa stature fier. Il savait qu'il etait bien loin d'avoir la prestance de son père, mais si la prestance s'accompagnait de la folie, alors Rhaegar s'en passait bien. Jusqu'a lors, il avait toujours baissé les yeux devant son paternel, ne lui montrant que soumission et dévotion, comme un chien le ferait a son maitre. Il n'était pas un chien.

-« Avant de ne serais-ce qu'imaginer prendre ma place sur le trône, vous devez apprendre à vous comporter en Roi, Rhaegar. Un Roi n'a pas de pitié pour ses adversaires et il ne se traîne pas dans la boue pour leur porter secoure. Et surtout, un Roi n'abandonne pas. Jamais!»

Le prince aurait sans doute du baisser les yeux, ne pas soutenir le regard sombre du roi dans le siens. Il aurait du alors qu'un étrange frisson parcourait son corps. La haine, la peur ou le dégout? Sans doute était ce un mélange des trois. Sans doute était ce à cause de tous le mots que pronocaient le roi, ces mots qui sonnaient comme une hérésie pour le prince qui n'était que bonté et altruisme. Si régné voulait dire, ne pas avoir de pitier et n'etre que terreur pour le peuple, alors Rhaegar ne voulait pas etre roi. Il ne voulait pas entre le roi qu'Aerys attendait de lui. Tel Aegon l'indigne et son fils Daeron, il semblait que l'histoire était vouée a se repeter, et pour cela, Rhaegar ne baissa pas les yeux. Restant d’apparence calme et paisible, il ne voulait plus que sa conduite soit dicter par celle de son père.

- « Alors, par pitié, cessez de faire la fillette et soyez digne de votre rang et du sang qui coule dans vos veines!»

Cela lui brulait les lèvres, cela lui brulait les lèvres si fort, de lui dire qu'il était sans doute celui qui était le plus digne de leur sang. Cela lui brulait les lèvres de répondre avec le même ton dédaigneux a son père. Cela lui brulait les lèvres, si fort qu'il se contenta de sourire respectueusement a son père en effectuant une légère révérence.

- Votre majesté, pardonnez moi l'offense que je vous ai fait, mais je ne suis qu'un prince. Ne suis je pas semblable a vous au même age?

De la jeunesse d'Aerys, on ne disait que du bien de lui, comme on en disait actuellement de Rhaegar. Cela avait d'ailleurs le don de le terrifier, mais aujourd'hui, il n'était pas terrifié, il savait que le peuple le regarder, regardait la tribune royale où toute la famille était réunie. Son regard abandonna celui de son père pour regarder sa mère qui était tout en beauté aujourd'hui.

-Mère, c'est un plaisir de vous voir aujourd'hui.

Sa voix était plus affectueuse, comme toujours quand il parlait a sa maternelle. Puis son regard se posa sur son petit frère, qui pour une fois, se tenait tout pres de la reine Rhaella, bien loin de l'emprise d'Aerys. Un sourire plus doux, plus franc et plus tendre se dessina sur le visage du prince dragon.

-Prince Viserys, appréciez les joutes et commencez a apprendre. Un jour, vous jouterez vous aussi.

Les mots qu'il échangeait avec son petit frère était rare, car il était bien rare que les deux frères puissent passer du temps ensemble. Alors qu'il voulait parler davantage, la fin de l'entre acte sonna et sur une dernière révérence respectueuse, le prince s'en alla.

Retournant au près des autres chevaliers, il put observer le début des joutes et celle de sa bien aimée. Ne pouvant s’empêcher d'esquisser un sourire, il pria les dieux pour son succes, et comme si ils l'avaient entendu, ce fut de nouveau un exploit de la pars du chevalier d'aubier rieur. Comme tout le monde Rhaegar applaudit, avant de voir Lyanna disparaitre. Ne pouvant la suivre, il resta la pour regarder le reste des joutes et celle de Nymor Forrest.

Il passait en dernier, le temps allait etre long jusqu'a la. Croisant les bras, Rhaegar laissa son regard se perdre sur les tribunes, où se trouvait Elia et son frère, puis sur celle des Stark... Belle comme une rose d'hiver, dans une douce robe marron crème, se trouvait Lyanna. Se trouvait sa bien aimée, comme si elle avait toujours été la
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal

Revenir en haut Aller en bas

Event I : Tournoi d'Harrenhal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 6 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant

Sujets similaires

-
» Le Tournoi d'Harrenhal (explications, inscriptions, flood)
» Event !! Tournoi, premier tour [The Rainbow's Girls VS Sadique Empire]
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Liste pour tournoi 1500pts avec resctriction
» Tournoi CE le 21 Novembre 2009 à Rôle Games Marseille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De Cendres et de Fer :: Westeros :: Le Conflans :: Harrenhal-