RSS
RSS

Nous manquons de membres dans Dorne, Le Conflans, le Val et l'Orage.
Les points de "régions dépeuplées" iront aux personnes de ces régions.

Hoster Tully, Rickard Stark, Jon Arryn, Quellon Greyjoy
et Doran Martell sont très attendus.
Il vous reste 12j pour trouver le mot de passe dans le règlement,
Et l'annoncer à une admin.
Venez nombreux participer à l'animation What If et au Souk.
De samedi à 19h jusqu'à lundi 19h, voter aux top-sites et uper les publicités rapportent 10 dragons d'or.
La série reprend le 16/07 (ou 17/07 selon votre point de vue).
Merci d'éviter tout spoiler sur la chatbox et favorisez le flood crée pour ça, à la place.

Partagez|

Oops ! I did it again. | ft. Berena Corbois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
The She-WolfThe She-Wolf
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : She-Wolf, Lady Lyanna, Lya, Wolf Girl, The Wolf Maid, Nymphe du Nord, la Muse du Nord, la sauvage.
Corbeaux : 645
Avatar : Gemma Arterton
Date d'inscription : 29/12/2016
Localisation : Harrenhal - cachée sous une armure, un heaume et un bouclier avec un Barral Rieur.
Métier : Chevalier en secret, elle porte une armure quelque peu démesurée, un heaume et un bouclier avec un Barral Rieur.

MessageSujet: Oops ! I did it again. | ft. Berena Corbois Ven 14 Juil - 20:07


Oops ! I did it again.

berena corbois & lyanna stark



take a ride on the wild side.
Jour 2, semaine 1, lune 6, an 281.

Et merde.

Première pensée de la louve en parvenant jusqu'à Harrenhal, complètement décoiffée, des cernes violacées sous ses yeux d'argent. Mais elle ne le regrettait pas, pas un seul instant. Il était huit heure du matin, peut-être neuf, et elle avait passé la plus belle soirée de toute sa jeune vie. Alors elle ne regrettait rien, sinon d'arriver aussi tard. Et merde, je risque de croiser quelqu'un. Elle qui avait voulu arriver tôt pour éviter de croiser des membres de sa famille ou d'autres familles, c'était manqué. Elle croisait quelque visages en courant jusqu'à ses appartements, non plus avec sa robe rouge de la veille, qu'elle tenait dans un baluchon sous le bras, mais avec un pantalon et un chemisier supposé blanc, mais désormais un peu délavé. Tout sauf les habits qu'une jeune lady devrait porter.

Elle avait couru jusqu'à ses appartements à en perdre haleine, mais malgré ses inquiétudes de croiser quelqu'un, elle avait ce sourire béat sur les lèvres, à croire que rien ne pourrait la faire cesser de sourire, pas même croiser son père qui aurait su qu'elle avait fuit toute la nuit.

Mais elle arrivait à ses appartements et les Stark n'étaient pas en vue, juste Yoren qui semblait la maudire d'avoir encore fuit toute une nuit. Mais elle l'avait prévenue : ce soir, je sors. Que pouvait-il espérer de plus, hm ? Elle l'avait prévenue, c'était toujours ça ! Elle conviait juste le garde à rester dehors à surveiller la porte et la signaler d'un coup de pieds si quelqu'un arrivait. Elle espérait juste qu'il y aurait de quoi prendre un bain mais non, il n'y avait rien. Elle allait pour retirer ses vêtements jusqu'à ce qu'elle se retourne et voit ... Berena Corbois. Elle eût un sursaut. Elle avait voulu faire si vite et s'était tant emballée qu'elle n'avait même pas remarquée, dès le départ, la présence de sa dame d'atour. Elle avait cherché les Stark de peur de se faire gronder mais était finalement heureuse de tomber sur Berena. Une journée de joutes les attendait à nouveau.

- Prête à rejouer les écuyers ?

Lyanna commençait à retirer les lacets de son pantalon.

- Il faudrait absolument que je prenne un bain.

Elle ne semblait pas mesurer la graviter des choses, comme le fait qu'elle ait disparu toute une nuit ou qu'elle se préparait à jouter à nouveau alors qu'elle ne devait jouter qu'un jour - ou, plus techniquement, ne jamais jouter -.

Elle avait beaucoup transpiré cette nuit et l'eau du lac ne semblait pas convenir à sa chevelure sauvage, tout comme elle avait beaucoup transpiré pour venir du lac jusqu'ici, au galop puis en course à pied. Avait-elle bousculée des gens dans son sillage ? Elle s'arrêtait un moment pour y penser ; oui, c'était fort probable. Puis, se souvenant de la morsure qu'elle avait reçu à l'intérieur de la cuisse, par un dragon peu farouche, elle avait tout de même gardé son pantalon plutôt que continuer dans sa lancée.

- Il nous reste combien de temps pour se préparer et pour les joutes, déjà ?

Ou comment dire sans le dire directement : il est quelle heure, au juste ? Car elle ne s'était pas réveillée aux premiers rayons du soleil, elle s'était juste réveillée à la hâte et était repartie avec tout autant de hâte en se rendant compte que le soleil était déjà un peu trop haut dans le ciel. Elle ne semblait même pas se soucier de ce qu'il s'était passée cette nuit, ce qu'elle avait pu manquer, si on l'avait cherchée... Elle ne pensait qu'au bain qu'elle devait prendre, un moment fort égoïste en soi. Un bain et... les joutes qui n'allaient pas l'attendre.


Prince Dragon & his Wolf Maid
his voice, his face, his smile, she just wants him happy, safe and hers.


Dernière édition par Lyanna Stark le Mar 25 Juil - 3:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The soul of a huntressThe soul of a huntress
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 112
Avatar : Lucy Griffiths
Date d'inscription : 13/05/2017
Localisation : Harrenhal
Métier : Dame d'atour de Lyanna

MessageSujet: Re: Oops ! I did it again. | ft. Berena Corbois Ven 14 Juil - 21:32


Oops ! I did it again.

Assise sur une chaise, Berena attendait, regard braqué sur la porte. Où était-elle passée ? Lyanna avait dit vouloir lui parler et la Corbois avait donc rejoins sa chambre après le banquet, mais aucune trace de la Stark. Au début, elle s'était simplement dit que son amie parlait avec sa famille, mais plus le temps passait, plus Berena s'imaginait les pires situations qui finirent par se dire que la louve était surement morte. Faisant les cent pas, elle essayait de se rassurer, Yoren ne laisserait jamais cela se produire. Oui, mais s'il était mort aussi . Ses yeux s'arrondir d'effroi. Que pouvait-elle faire ? Trahir Lyanna en allant trouver sa famille. Non, elle ne pouvait agir ainsi et la mettre dans une mauvaise position. Elle n'avait qu'à l'attendre, Lyanna viendrait par revenir, il le fallait. S'il lui arrivait malheur jamais elle ne pourrait se le pardonner. Finalement, au fil des heures, ses paupières finirent par se fermer, et il n'y eut que les premières lueurs du jour qui vinrent lui fit ouvrir de nouveau. Étirant ses muscles douloureux, par rapport au contact avec la chaise durant de longues heures, elle ne réalisa qu'une fois bien réveillé que le lit de son amie n'avait pas été défait. Par les anciens dieux, Lyanna était surement morte, comment l'annoncer à sa famille ? Cela ne pouvait n'être que ce satané roi, il n'avait pas eu la patience de la voir, se faire, embrocher par une lance lors du tournoi, non, il s'en était déjà occupé.

Là, Berena se préparait à partir à la recherche de son amie alors qu'une servante pénétra dans la chambre, un plateau-repas à la main. Elle fut bien étonnée d'y trouver Berena qui lui annonça que Lady Stark était partie faire une balade matinale avec son frère à cause d'un problème du coeur de celui-ci. Comme souvent, elle donnait bien trop de détails dans ses excuses, mais bien mentir n'était pas réellement un de ses talents. Étant heureuse de la voir sortir de la chambre, elle leva les yeux au ciel et sursauta quand la porte vient à s'ouvrir de nouveau sauf que pour le coup, il s'agissait de Lyanna. Le sang de Berena se mit à bouillir, si le dragon ne s'était pas occupé d'elle, s'était-elle qui allait le faire pour lui avoir fait une telle frayeur.

Les bras serrés, elle gardait le silence, attendant que Lyannal'aperçoivent. De toute façon, si elle ouvrait la bouche, Berenarisquerait de dire des choses qu'elle regretterait après. Finalement, celle-ci se retourna et sursauta quand elle remarqua la présence de sa dame d'atour. Pour le moment, la Corbois se fichait totalement de jouer les écuyers, même l'histoire du bain. Puis, pourquoi était-elle dans cet état ?! Et vint, la phrase de trop, là Berena ne put retenir sa colère et lâcha prise :

- Les joutes ? Tu oses me parler des joutes. Tu sais le souci que je me suis fait, je pensais que le roi t'avait fait disparaître, que ton corps allait être retrouvé dans un ravin ou bien brûler et personne n'aurait su que c'était toi.

Se dirigeant vers la porte, elle l'ouvrit d'un grand coup et aboya sur une des servantes de préparer un bain pour la lady. Refermant la porte derrière elle, Berena croisa le regard de son amie, un regard qui vint à l'apaiser et elle lui demanda d'un ton désespéré : 

- Par les enfants de la forêt, où étais-tu Lyanna ?

AVENGEDINCHAINS


My mission, to help Lyanna in her wacky plans
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The She-WolfThe She-Wolf
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : She-Wolf, Lady Lyanna, Lya, Wolf Girl, The Wolf Maid, Nymphe du Nord, la Muse du Nord, la sauvage.
Corbeaux : 645
Avatar : Gemma Arterton
Date d'inscription : 29/12/2016
Localisation : Harrenhal - cachée sous une armure, un heaume et un bouclier avec un Barral Rieur.
Métier : Chevalier en secret, elle porte une armure quelque peu démesurée, un heaume et un bouclier avec un Barral Rieur.

MessageSujet: Re: Oops ! I did it again. | ft. Berena Corbois Sam 15 Juil - 3:31


Oops ! I did it again.

berena corbois & lyanna stark



take a ride on the wild side.
La jeune fille avait le coeur en fête, entendait les oiseaux chanter. Rien ne pouvait la faire cesser de sourire. Elle repensait à son prince : elle n'avait jamais été aussi niaise et idiote de toute sa vie. Elle se serait vu dans un miroir, qu'elle se serait moquée de son propre reflet. Mais il n'y avait pas de miroir et elle avait ce sourire idiot sur les lèvres, se retenant presque de sautiller bêtement sur place. L'euphorie ne l'avait pas quittée, toute différente de celle ressentie lors du tournoi, mais vive.

Oh, il lui manquait, c'était certain, mais c'était l'idée de le revoir très prochainement qui mettait son coeur en fête. Alors malgré le peu d'heure qu'elle avait dormi, elle était toute excitée et elle s'agitait dans ses appartements, jusqu'à voir son amie, sa dame d'atour. On pouvait dire que Berena, elle, n'avait aucunement le coeur à la fête. Mais cela n'empêchait pas la louve de sourire bêtement et de continuer dans la bonne humeur qui l'habitait.

Et voilà, Berena se mit en colère. Ca, elle ne l'avait pas prévu. Eh, ne l'avait-elle pas prévenue qu'elle comptait sortir ?! Comment aurait-elle pu risquer quoi que ce soit aux côtés du prince lui-même ? N'était-il pas plus que réputé pour ses talents au combat et n'était-elle pas une Stark, une louve ? Elle n'était pas une pauvre jeune fille sans défense ! Mais non. Lyanna se contentait de poser ses mains sur ses hanches en attendant que son amie ait fini de crier.

- Mais enfin, Berena. Pourquoi le Roi m'aurait-il fait disparaître ? Pourquoi me brûler ou que sais-je encore ?!

Elle levait les yeux au ciel et se dirigeait vers son lit. Elle n'allait pas sortir son armure mais elle vérifiait juste que celle-ci soit bien à sa place, soulevant un drap et se penchant : tout était à sa place, prêt, l'attendant. Elle laissait Berena appeler les servantes puis elle s'étirait longuement, faisant presque tomber son pantalon qu'elle avait commencé à délasser, mais le rattrapant en le sentant tomber. Et merde, se disait-elle une fois de plus.

- Tu ne me croirais pas si je te disais où j'étais. Mais... J'ai passé la plus belle soirée de toute ma vie. Cela valait la peine.

Elle continuait ses étirements, comme un peu engourdie.

- Père sait que je suis partie toute la nuit ? Et mes frères ? Ils sont au courant ?

Elle espérait qu'aucun d'eux ne le sache, mais à cet instant, qu'ils sachent ne lui aurait pas tant importé. Car elle aurait forcément recommencé la nuit prochaine, et celle qui suivrait, et il en serait ainsi de chaque nuit jusqu'à la fin du tournoi. On pouvait essayer de l'enfermer qu'elle se glisserait par la fenêtre et escaladerait jusqu'à atteindre sa destination. Intenable, immature, inconvenante, c'était peu de le dire... Et là encore, elle s'en moquait bien. Parce qu'elle vivait. Elle vivait comme elle l'entendait. Elle s'approchait alors de son amie, posant ses mains sur ses épaules, toujours ce sourire sur les lèvres.

- J'ai vécu, Berena. Cette nuit, j'ai vraiment vécu. Aucun poids sur mes épaules, juste être moi comme je l'entendais. Je sais qu'être partie était risqué, mais ces risques ne m'importaient pas. Tu peux me dire que je suis folle, peut-être que tu as raison, je n'en sais rien. J'ai vécu. J'ai été aussi libre que j'ai toujours souhaité l'être, juste pour une nuit.

Elle avait vécu, elle avait aimé, elle avait été libre comme elle avait toujours rêvé de l'être. On ne pourrait pas lui retirer ça, à défaut de la priver d'autres soirées, elle aurait toujours celle-ci à jamais dans son esprit et personne ne pouvait lui retirer cette sensation. Elle regardait avec une certaine insistance son amie, sachant qu'elle finirait tôt ou tard par capituler. Elle ne lui avait pas encore dis un seul mot sur Rhaegar Targaryen, ni même sur les lettres qu'ils s'étaient échangés. Elle les avait lu, les avait brûlé ensuite. Et lorsqu'elle avait croisé Jon Connington ou Arthur Dayne, elle leur avait glissé un petit mot et quand ils en avaient un pour elle, ils venaient la voir. Des hommes qu'elle n'avait jamais vu auparavant et qui soudainement, paraissaient être des points de repères à ses yeux. Des hommes dont on entendait parler et qu'on ne pensait pas un jour côtoyer et qui pourtant, finissait par vous venir en aide alors que rien de tout cela ne leur profitait. Berena s'en était-elle rendue compte ? Lyanna n'osait pas lui en parler. Car elle savait aussi que parmi toutes les bourdes qu'elle avait pu faire - et les anciens dieux étaient témoins de toutes celles qu'elle avait pu avoir l'imagination de faire, et elles étaient très nombreuses - elle savait que celle-ci était la plus lourde de conséquences. Apprendre à se défendre puis se battre était une chose qu'on pouvait cacher. Monter à cheval était une chose qu'on pouvait se passer de faire. Mais aimer un homme marié quand on était soi-même fiancée au cousin de celui-ci...

Elle eût un élan de conscience, pendant un instant, elle relâchait les épaules de Berena. Puis elle soupirait longuement. Berena ne devait pas être mêlée à ça. Les escapades étaient déjà quelque chose, mais cette trahison ? C'était une autre cour que la leur, loin de l'innocence d'une petite promenade autour de Winterfell. C'était un terrain avec des adultes, des hommes de haut rang, des hommes réputés, des hommes dangereux. Ou alors peut-être le lui dire en plusieurs étapes... Elle qui pensait que sa plus grosse bêtise serait les joutes, Berena serait-elle exaspérée et rendrait-elle son tablier après cette énième et ultime bourde ? Non, leur amitié était bien trop solide pour ça. Lyanna le savait, leur amitié était trop importante pour s'arrêter là. Mais elle ne devait pas être mêlée à ça... Peut-être ? Mais comme Berena lui avait déjà dis, comment couvrir ses arrières, si elle ne lui disait rien ? Berena n'était pas comme Lorra sur ce point, elle pouvait lui confier des choses, qu'elle garderait pour elle.


On venait enfin lui préparer son bain, elle attendait juste quelque minutes que les servantes soient sorties et que les amies soient à nouveau seule, pour finalement craquer. Elle fit juste un tour de son appartement pour vérifier qu'il n'y ait bien qu'elles deux, pour finalement craquer :

- J'aime quelqu'un, Berena. Plus que j'aime monter à cheval, plus que j'aime partir dans le dos de mon père et mes frères. Plus que j'aime partir chasser et plus encore que j'aime tenir une épée. Je sais, je sais ! Je ne devrai pas, c'est mal. Je sais. Je ... Je suis partie le rejoindre, cette nuit. Parce qu'après le tournoi, je sais que plus jamais je ne le reverrai. Alors... Je veux profiter, autant qu'il m'est permis de le faire. Je sais que c'est mal, mais je n'ai pas pu m'en empêcher. Ca m'est tombé dessus il y a quelque jours et ça m'obsède depuis.

Dans un sens, elle avait eu envie de le confier à quelqu'un, ce secret. Envie de l'exposer à quelqu'un, quitte à se faire remonter les bretelles. Et Serena n'était pas là et Lyanna savait déjà ce qu'elle lui dirait. Alors c'était à Berena, sa meilleure amie, qu'elle vidait son sac, craignant désormais sa réponse, même si elle restait persuadée que cela n'aurait rien changé et qu'importait les mots, elle aurait continué à le faire tout de même. Quand la louve avait une idée dans la tête, elle ne l'avait pas ailleurs.


Prince Dragon & his Wolf Maid
his voice, his face, his smile, she just wants him happy, safe and hers.


Dernière édition par Lyanna Stark le Mar 25 Juil - 3:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The soul of a huntressThe soul of a huntress
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeaux : 112
Avatar : Lucy Griffiths
Date d'inscription : 13/05/2017
Localisation : Harrenhal
Métier : Dame d'atour de Lyanna

MessageSujet: Re: Oops ! I did it again. | ft. Berena Corbois Hier à 17:13


Oops ! I did it again.

Vertueux de la colère, la citation de la famille Corbois. Une citation que Berena avait l'habitude de dire quand elle sentait la colère monter et se devait de rester calme, sauf que là, avec la mauvaise nuit passée, aucune citation pouvait lui permettre d'être tempéré. Son amie exagérait, s'absenter toute la nuit, sans l'informer de ce qu'elle était partie faire. Son imagination débordante la poussa à envisager tellement de situations et tous se terminaientpar la mort de son amie. Pour le coup, c'était la faute de la découverte de Roi du secret de Lyanna et de la pousser à continuer à jouter. Aucun doute qu'il cherchait à la voir se blesser, même tuer. Fort heureusement, Lyanna revint au petit matin avec un grand sourire, sourire qui eut le don de l'énerver davantage. Puis, pourquoi ne voyait-elle pas que le Roi n'était pas fiable ? Elles avaient pourtant vécu la même scène, la nuit précédente. L'envie de la secouer dans tous les sens la démangeait. Pour le coup, elle préféra aller chercher des servantes pour préparer le bain de la rebelle, s'empêchant de devoir hurler, mais, à la fin, ça en fut trop, il fallait qu'elle sache où Lyanna avait passé la nuit.

Ses paroles la surprirent, ce n'était plus de la colère qu'elle ressentait, mais bien de l'incompréhension. La plus belle soirée de toute sa vie ? Si, elle ne connaissait pas bien Lyanna, elle se dirait que sa dame était amoureuse, mais ce n'était pas possible, la louve ne pouvait pas s'amouracher comme ça d'un homme tout juste rencontrer. Ce n'était forcément pas Robert vu qu'il fallait aussi la couvrir auprès de lui. La voyant s'étirer, elle répondit à ses questions :

- Bien sûr, ils ne sont pas au courant, j'ai surveillé ta chambre toute ta nuit et dormi sur cette satanée chaise.

L'agacement pouvait s'entendre à la fin de sa phrase. Il était vrai qu'elle avait très mal dormi ce qui pouvait largement expliquer sa mauvaise humeur. Quand elle quitta la chaise du regard, Berena remarqua que son amie approchait, venant même à poser les mains sur son épaule. Son sourire lui semblait tellement pas commun, bien sûr, ce n'était pas la première fois qu'elle la voyait sourire, mais pas ce genre de sourire, sans était même troublant. Restant stoïque, il était facile de voir dans son regard, en vue de son expression, que la Corbois était complètement paumée. Qu'est-ce qu'elle avait pu vivre de si formidable ? avait-il un rapport avec la danse partagé avec Rhaegar Targaryen ? Ou encore le Roi ?! Non, Aerys ce n'était possible, Berena n'imaginait personne sourire de cette façon grâce à lui. Relâchant son emprise sur ses épaules, il lui semblait tout de même que la situation n'était pas simple.

- Lyanna, qu'est-ce...

Nul le temps de finir sa phrase que les servantes préparèrent le bain de la Stark. Berena alla se placer dans un bout de la pièce, ne voulant pas gêner dans les allers-venus. Dans sa tête, elle essayait de se souvenir de tout le banquet, voir si elle avait loupé quelques choses, comprendre ce qui se passait pour Lyanna. Une fois seule, Lyanna commença de nouveau à agir bizarrement, vérifiant dans les coins. Que cherchait-elle ? Puis, finalement, la révélation arriva, une révélation qui eut l'effet de lui faire ouvrir la bouche en grand.

- Tu es amoureuse ? Mais de qui ?

La surprise n'arrivait pas à passer. Jamais, elle n'aurait pu imaginer son amie tomber amoureuse, non, c'était comme si elle tombait amoureuse. Bien grotesque comme idée et pourtant cela semblait être le cas. Là, toujours poussée par son imagination, elle se retrouva horrifiée par toutes les répercussions qui s'imposaient à son esprit.

- En fait, non, ne me dis rien... Mince, Lyanna, qu'est-ce qui va se passer si ton père le découvre ? Ou bien ton fiancé ? Je t'accorde que Robert est une grosse brute, mais je pense qu'il a des sentiments sincères pour toi... Tout cela va mal tourner, je te le dis. Ce genre d'histoire peut provoquer des morts si cela se découvre, ton père pourrait demander réparation ou même Robert. L'as-tu envisagée ?

Tout comme elle s'était inquiété pour le tournoi, voici qu'elle le faisait pour la dernière folie de Lyanna. N'y aurait-il jamais de fin à ses idées farfelues ? Berena souffla un grand coup, sachant bien que l'amour ne se contrôlait pas. S'approchant de son amie, elle lui attrapa la main comme pour la rassurer et lui prouver qu'elle était toujours de son côté : 

- Pourquoi viendraient-ils à le découvrir,  on va garder ce secret et...Par les enfants de la forêt, dis-moi qu'il n'y a aucun risque que tu sois enceinte ? 

AVENGEDINCHAINS


My mission, to help Lyanna in her wacky plans
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The She-WolfThe She-Wolf
Voir le profil de l'utilisateur
Surnom : She-Wolf, Lady Lyanna, Lya, Wolf Girl, The Wolf Maid, Nymphe du Nord, la Muse du Nord, la sauvage.
Corbeaux : 645
Avatar : Gemma Arterton
Date d'inscription : 29/12/2016
Localisation : Harrenhal - cachée sous une armure, un heaume et un bouclier avec un Barral Rieur.
Métier : Chevalier en secret, elle porte une armure quelque peu démesurée, un heaume et un bouclier avec un Barral Rieur.

MessageSujet: Re: Oops ! I did it again. | ft. Berena Corbois Aujourd'hui à 3:45


Oops ! I did it again.

berena corbois & lyanna stark



take a ride on the wild side.
Elle ne pouvait pas dire qu'elle n'avait jamais été libre dans le Nord, mais elle avait toujours eu ce poids sur les épaules : tiens toi droite, évite la boue sur tes vêtements - alors que, hey, c'était la boue qui venait la trouver, par l'inverse - parle bien, soi correcte. Elle savait bien, dans le fond, que si vraiment son père n'avait jamais voulu la faire sortir comme elle l'avait fait, il aurait trouvé un moyen de l'enfermer. Mais cette nuit là, elle n'avait eu aucune responsabilité, aucun poids sur les épaules, elle n'avait pas eu à se comporter de façon non naturel pour elle, rien d'inconfortable. Juste ce qu'elle voulait, qui elle était vraiment, avec un homme qui faisait exactement comme elle, être qui il voulait. S'ouvrir l'un à l'autre. Elle espérait, en y pensant, que Berena connaîtrait ça aussi un jour. Qu'elle vivrait ces expériences là, à son tour, qu'elle comprenne. Peut-être qu'en le vivant et le comprenant, elle ne lui ferait pas les gros yeux et peut-être qu'elle arrêterait de bouder. Un peu de légèreté dans sa vie, elle qui était toujours à surveiller les arrières de la louve, elle devrait peut-être se laisser un peu aller aussi, au moins pour un jour ou un soir !

- Mais pourquoi donc dormir sur une chaise alors que tu as un lit ?! Je t'ai dis que je sortais ce soir ! Je t'ai prévenu toi et j'ai prévenu Yoren ! Rien ne pouvait m'arriver cette nuit.

Elle dédramatisait toujours tout, refusant de voir la gravité telle qu'elle était, refusant non pas d'assumer les choses, car elle l'aurait fais, mais refusant de se monter la tête pour ça quand elle estimait qu'il y avait plus grave, surtout qu'elle était rentrée vivante, saine et sauve ! Preuve qu'il n'y avait pas de quoi s'inquiéter !

- Amoureuse ? Oui, peut-être. Je crois que c'est le mot qu'on utilise dans ces moments là. Je n'en sais rien. Je me contente juste de le vivre. C'est être amoureuse, qu'être impatiente de le revoir ? C'est être impatiente, de penser à lui tout le temps et d'avoir des papillons dans le ventre ? Alors peut-être, oui.

La Lyanna de Winterfell se serait sûrement giflé de se voir agir de la sorte. Si niaise. Ca ne lui ressemblait pas. Et il suffisait de voir le regard de Berena pour comprendre, Berena devait se dire qu'elle avait attrapé froid, peut-être même un mal du Sud, mais elle était bien elle, normale, elle évoluait juste. Elle lui avait bien demandé de qui, mais elle n'avait rien dit. C'était déjà bien qu'elle confie ses sentiments, mais elle n'était pas idiote au point de révéler son nom, ça, non ! C'était son secret et elle comptait bien le garder pour elle, ce petit secret.

- Blablabla, père, Robert, blablabla. Oui, oui, Berena, pourquoi être si sérieuse ?

Elle inspirait.

- Pourquoi le découvriraient-ils ? Je ne dirai rien, ni cette relation ni son nom, à personne. Enfin à part Yoren, il sait déjà, cet idiot m'a vu faire et m'a dit que j'étais une gamine comme les autres, une adolescente en fleur. Alors je lui ai mis un coup de poing et il a ri. Mais il ne dira rien. Et tu ne diras rien. Personne n'en saura rien. Réparation de quoi ? Je suis vivante et il ne m'a pas fais de mal. Oui je l'ai envisagé, on l'a envisagé. Mais on trouvera un moyen d'assumer cela. On trouvera un moyen, tout comme toi et moi nous l'avons toujours fais pour faire passer nos bêtises.

A quelque détails près, puisque les morsures et griffures allaient sûrement l'embêter. Elles n'avaient pas été fortes, mais on ne pouvait pas s'attendre à aller dans les bras d'un dragon et en sortir totalement indemne. Elle allait se diriger vers la baignoire mais son amie lui prenait la main et elle se tournait alors à nouveau vers elle. Main qu'elle serrait doucement, souriant toujours.

- J'ai toujours été douée pour cacher mes frasques, non ? Alors pourquoi le sauraient-ils ?

Pour sa question sur le fait qu'elle pourrait être enceinte, le retour sur terre fût... brutal. C'était peu de le dire, puisque son sourire s'effaçait aussitôt. Et si elle tombait enceinte ? Porter les marques de cette passion sur son corps pour quelque jours était une chose. Mais si elle tombait enceinte ? Ca lui avait traversé l'esprit. Et son mariage ne serait pas avant une année et quelque lunes, quand elle aurait seize ans. Et elle devait toujours trouver un moyen d'empêcher ce mariage, ils se l'étaient promis. Un silence s'installait. Que les anciens dieux maudissent son amie, pourquoi fallait-il qu'elle soit toujours si réaliste ?!

- Je... je ne pense pas. Enfin... Je ne crois pas.

Pas les premières fois, si ? Non ? Elle eût un doute. Est-ce que cette bêtise avec le prince avait été la fameuse bêtise de trop sur toute sa longue liste ? Car la liste était fort longue et elle avait toujours su qu'il y aurait celle de trop, elle s'était seulement imaginée que celle-ci serait la joute. Pas qu'une nuit d'amour lui vaudrait des lunes de grossesse, d'un enfant qui ne serait pas de son époux. Elle qui avait tant jugé Robert et sa bâtarde. Elle touchait son ventre plat de sa main libre.

- Non... Non je ne pense pas, ça n'est pas possible.

Pourquoi lui avait-elle posée cette question ?! La voilà à s'angoisser sur cette possibilité. Et la reine Elia qui attendait elle aussi un enfant de ce même prince.

- Ce ventre ne peut pas s'élargir. Berena, ça ne peut pas arriver. Ca ne doit pas arriver.

C'était inconcevable, c'était impossible. Ses yeux étaient grands ouverts devant son amie. Impossible. Et si pendant les joutes elle se prenait un coup dans le ventre ? Et si dans la cohue elle se prenait un coup dans le ventre ? Et pourquoi paniquait-elle tout à coup alors qu'il y avait tout autant de chance qu'elle ne soit pas enceinte ? La fatigue, ou le fait qu'elle soit trop extrême ?

Et voilà. Comme toujours, elle n'apprenait pas de ses leçons. Comme toujours, elle fonçait tête baissée et une fois mise devant les conséquences, elle partait queue entre les jambes.


Prince Dragon & his Wolf Maid
his voice, his face, his smile, she just wants him happy, safe and hers.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Oops ! I did it again. | ft. Berena Corbois

Revenir en haut Aller en bas

Oops ! I did it again. | ft. Berena Corbois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Oops! this is hentaï, partenariat ?
» Oops... didn't know you were here
» oops i did it again.
» Oops, il m'a échappé des mains ! [Dortoir Mandragore]
» OOPS ! Terra Mystica

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De Cendres et de Fer :: Westeros :: Le Conflans :: Harrenhal-